Lundi 23 Avril 2018

Kenya : huit chroniqueurs du plus grand groupe de presse du pays démissionnent pour dénoncer l’ingérence du gouvernement

Kenya : huit chroniqueurs du plus grand groupe de presse du pays démissionnent pour dénoncer l’ingérence du gouvernement
(Agence Ecofin 28/03/18)

Au Kenya, 8 chroniqueurs de Nation Media Group (NMG), le principal groupe de presse du pays, ont démissionné de leurs postes pour dénoncer l’ingérence du gouvernement. « Je démissionne pour protester contre les atteintes croissantes à la liberté de la presse. Je démissionne en signe de solidarité avec les voix qui ont été réduites au silence. Je démissionne parce que nous devons vivre avec nos convictions.», a déclaré Nic Cheeseman, un des chroniqueurs, sur son compte Twitter.

Dans un communiqué commun, les chroniqueurs ont rappelé plusieurs incidents survenus ces dernières années, prouvant l’ingérence des pouvoirs publics dans le traitement réservé à l’information par NMG. En février, par exemple, le groupe de presse a licencié Linus Kaikai, le directeur de sa chaîne de télévision NTV, après qu’il a évoqué une collaboration malsaine entre médias et le gouvernement, lors de l’investiture symbolique de l’opposant Raila Odinga.

De nombreux autres journalistes hostiles au gouvernement ont été renvoyés ou n’ont pas vu leurs contrats renouvelés, comme le célèbre caricaturiste Gado qui se montrait très acerbe envers le gouvernement.

Servan Ahougnon

Commentaires facebook