Vendredi 24 Novembre 2017

Emploi : le Kenya veut davantage positionner sa main-d’œuvre au Moyen-Orient

Emploi : le Kenya veut davantage positionner sa main-d’œuvre au Moyen-Orient
(La Tribune 17/10/17)

Après ses partenariats avec l’Arabie Saoudite et le Qatar, le Kenya veut désormais exporter sa main-d’œuvre vers d’autres pays du Moyen-Orient. Les travaux y afférents ont déjà été lancés.

Le suspens et la panique qui entourent la prochaine élection kényane ne paralysent pas pour autant ses différentes institutions. Nairobi entend se battre pour trouver davantage de places pour ses ressortissants sur le marché de l'emploi des pays du Golfe et songe déjà à multiplier les accords d'exportation de la main-d'œuvre locale. Actuellement, cinq pays sont ciblés.

«Nous travaillons actuellement sur des accords bilatéraux de travail avec les Emirats Arabes Unis, l'Egypte, le Liban, Oman et la Jordanie», a déclaré lors d'un point de presse jeudi à Nairobi Rael Rotich, directrice générale par intérim de l'Agence nationale pour l'Emploi.

La responsable explique le ciblage de ces pays en raison de la forte communauté kényane qu'abrite chacun d'eux. D'après la même source, les travaux en cours visent à garantir la conformité aux normes des différents types de contrats de travail qui seront retenus dans le cadre de ces accords. Une fois les coopérations bilatérales conclues, les contrats de travail proposés par les employeurs de ces pays du Moyen-Orient devront être au préalable vérifiés et approuvés par le ministère kényan du Travail.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/economie/2017-10-14/emploi-le-kenya-veut-dav...

Commentaires facebook