Mardi 24 Octobre 2017

Elections au Kenya: les internautes kényans «fatigués»

Elections au Kenya: les internautes kényans «fatigués»
(RFI 10/08/17)
Dans un bureau de décompte des bulletins.

Alors que les premiers résultats – encore provisoires - donnent Uhuru Kenyatta en tête dans la présidentielle au Kenya, face à Raila Odinga, celui-ci conteste les chiffres et évoque un piratage informatique. Son intervention, diffusée à la télévision et en direct sur Facebook, suscite beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux.

En résumé, les internautes Kényans sont fatigués. Fatigués de vivre une situation qu'ils ne connaissent que trop bien : des résultats d'élections rejetés dès le lendemain du vote. Preuve en est, le mot clef le plus utilisé sur Twitter dans les première heures de la matinée : « #RailaSpeaks » (« Raila parle »). Et la vidéo de la conférence de presse du leader l’opposition a été commentée près de 10 000 fois sur Facebook.

Au lendemain des élections, Raila Odinga, le candidat d'opposition à la présidentielle, rejette en effet les premiers résultats annoncés par la commission électorale, qui le donne perdant, dix points derrière Uhuru Kenyatta, qui serait réélu à 54,36% des voix (selon des chiffres portant sur 95,7% des bureaux de vote, disponibles à 12h30 T.U.).

« Un disque rayé »

Lors d'une conférence de presse, il a parlé de fraudes informatiques et accusé des pirates d'avoir modifier les données de la commission, grâce aux identifiants d'un des membres de cette commission, assassiné la semaine dernière à Nairobi.

Commentaires facebook