Mercredi 25 Avril 2018

Au Kenya, la réconciliation ne suffira pas

Au Kenya, la réconciliation ne suffira pas
(Jeune Afrique 29/03/18)
e 9 mars dernier, le président kenyan Uhuru Kenyatta et son adversaire, Raila Odinga, ont créé la surprise en échangeant une poignée de main, après des mois d'affrontements.

Le 9 mars dernier, le président kenyan Uhuru Kenyatta et son adversaire, Raila Odinga, ont créé la surprise en échangeant une poignée de main, après des mois d'affrontements. Mais l'unité nationale ne pourra se faire qu'avec des hommes politiques capables de se fixer des limites pour arriver au pouvoir et s’y maintenir.

Tribune. Ils se sont rencontrés. Ils ont échangé une belle poignée de main devant les caméras et fait une déclaration conjointe appelant à la fin de leurs différends. Le 9 mars dernier, le président kenyan Uhuru Kenyatta et son adversaire, Raila Odinga, ont créé la surprise, quelques heures avant l’arrivée à Nairobi du chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, depuis limogé. On ne sait pas si les États-Unis ont joué un rôle dans cette subite détente, mais il faut bien sûr se réjouir pour le Kenya de cette poignée de main entre deux hommes qui ont failli conduire le pays à un nouveau désastre. On se souvient que, saisie par l’opposition, la Cour suprême avait confirmé l’impossibilité d’authentifier les résultats promulgués par la commission électorale après la présidentielle d’août 2017.

Dans une décision rare, en Afrique comme ailleurs, la plus haute juridiction du pays avait prononcé l’annulation du scrutin et ordonné sa reprise. Raila Odinga, qui demandait une refonte totale de la commission électorale, avait finalement opté pour le boycott. Et ouvert la voie à une réélection facile du président sortant en octobre suivant.

Bilan de la crise : environ 150 personnes tuées, majoritairement par les forces de sécurité pendant des manifestations pro-Odinga. Ce n’est évidemment pas rien, même si c’est beaucoup moins que le millier de morts de la crise postélectorale de 2007-2008.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/543130/politique/au-kenya-la-reconciliat...

Commentaires facebook