| Africatime
Mercredi 18 Janvier 2017
(APA 12/01/17)
(Agence Ecofin) - Pierre Moussa, le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), a convoqué, le 9 janvier 2017, les chefs des départements et des directions rattachées à son cabinet installé au siège provisoire de la Commission à Malabo, en Guinée équatoriale. A l’issue des échanges relatifs aux conditions à mettre en place pour un bon fonctionnement, instruction a été donnée aux différents responsables de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour fluidifier la reprise et la présence des cadres à leurs postes et cela sans condition. « Les caméras de surveillance sont en marche et les absents seront durement sanctionnés », a déclaré Pierre Moussa. Pour comprendre...
(France TV Info 03/01/17)
Le procès du vice-président de Guinée équatoriale pour détournement de fonds publics pourrait bien en entraîner d'autres en France, notamment à l'encontre d'un homme d'État congolais et de la famille de l'ancien président du Gabon. Le cas du fils du président de Guinée équatoriale, Téodorin Obiang, accusé dans le dossier des biens mal acquis n'est pas isolé. "Ce procès pourrait en entraîner d'autres", explique Clément Le Goff sur le plateau du 20 Heures. "La justice française enquête sur les biens mal acquis en France de deux autres chefs d'État africains. Denis Sassou NGuesso, au Congo, est soupçonné d'avoir détourné une partie de la rente pétrolière de son pays, de l'argent public blanchi en France. 24 propriétés auraient été achetées en...
(Gabon Review 03/01/17)
Près de dix ans après le début de cette affaire impliquant des chefs d’Etat de l’Afrique centrale, y compris le défunt Omar Bongo, la justice française a ouvert, le 2 janvier, la séance des procès. Le tour du Gabon devrait arriver. L’ouverture du procès lié à l’affaire dite des «biens mal acquis», dans laquelle sont cités des chefs d’Etats de pays de l’Afrique centrale, a eu lieu au tribunal de grande instance de Paris, en France, le 2 janvier 2017...
(AFP 02/01/17)
Le premier procès en France dans l'affaire des "biens mal acquis" s'est ouvert lundi à Paris sur une demande de report du fils du président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, accusé de s'être frauduleusement bâti en France un patrimoine vertigineux. Ancien ministre de l'Agriculture et des forêts, promu fin juin vice-président de Guinée équatoriale par son père Teodoro Obiang Nguema, Teodorin Obiang, âgé de 47 ans, n'était pas présent personnellement au Palais de justice de la capitale française. Il est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris pour blanchiment d'abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d'abus de confiance et de corruption.
(RFI 02/01/17)
Le premier procès, en France, dans l'affaire dite des biens mal acquis s'ouvre, ce lundi 2 janvier, devant le Tribunal correctionnel de Paris. Teodorin Obiang, 47 ans, fils du président de Guinée équatoriale, est poursuivi, entre autres, pour détournement de fonds publics et corruption. Teodorin Obiang Nguema, vice-président de son pays, est accusé de s’être bâti, en France, un patrimoine considérable en détournant l’argent public de son pays. L'affaire dite des « biens mal acquis » touche bien d'autres pays...
(AFP 22/12/16)
Trois expatriés de la banque française Société Générale sont poursuivis pour violation du secret bancaire en Guinée-Equatoriale par le vice-président et fils du président, Teodorin Obiang, à quelques jours de son procès prévu en France dans l'affaire des "Biens mal acquis". "Mon client se plaint car son secret bancaire a été violé", a déclaré son avocat, Sergio Abeso Tomo, mercredi à un correspondant de l'AFP à Malabo. Les trois cadres -deux Français et un Espagnol- ont été interpellés et leur...
(Gabon Actu 30/11/16)
Cinq chefs d’Etat participent au sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui aura lieu ce mercredi à Libreville, a annoncé mardi le porte parole du gouvernement gabonais, Alain Claude Bilie By Nze. Il s’agit du rwandais Paul Kagame, du centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, du tchadien Idriss Deby Itno, de celui de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo et de Sao Tomé et Principé, Evaristo Carvalho...
(AFP 03/11/16)
La justice genevoise a annoncé jeudi avoir procédé cette semaine au séquestre de 11 véhicules de luxe appartenant à Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale, que les autorités suisses soupçonnent de "blanchiment d'argent". Dans un courriel envoyé à l'AFP, un porte-parole du procureur genevois, Vincent Derouand, a annoncé "l'ouverture d'une procédure pénale dirigée contre Teodorin Obiang", confirmant des informations parues dans la revue suisse L'Hebdo. "Ce dernier (Obiang) est prévenu de blanchiment d'argent". "Dans le cadre de la...
(AFP 01/10/16)
"La grossesse n'est pas un crime ni une maladie mentale", soupire Imelda Bosuala. L'adolescente de 15 ans n'a plus le droit de fréquenter le lycée Rey Malabo en cette rentrée scolaire en Guinée-Equatoriale. Elle est enceinte. Imelda est frappée par la mesure que le gouvernement du petit Etat pétrolier d'Afrique centrale vient de mettre en place depuis la rentrée du 19 septembre: un test de grossesse pour remplir un dossier d'inscription. Et pas d'inscription si le test est positif. Objectif:...
(AFP 27/09/16)
La Guinée-Equatoriale a décidé que les mineures enceintes ne seront plus admises dans les établissements scolaires, afin de les inciter à se protéger contre les grossesses précoces indésirables, a annoncé mardi la vice-ministre de l'Education, Maria Jésus Nkara. "Nous appliquons cette mesure pour les élèves du primaire et du secondaire parce que c’est là où l'on trouve les mineures. Nous pensons que c’est de cette manière qu'elles pourront se protéger pour éviter les grossesses précoces et non désirées", a expliqué Maria Jésus Nkara à la télévision d'Etat. En Guinée-Equatoriale, petit Etat pétrolier d'environ un million d'habitants...
(AFP 02/08/16)
Une somme colossale en euros a été dérobée au domicile d'un ex-ministre de Guinée-Equatoriale, a indiqué mardi la télévision d'Etat de ce pays pétrolier d'Afrique centrale où les dignitaires sont soupçonnés de garder chez eux des fonds d'origine douteuse. La somme dérobée chez Jeronimo Osa Osa Ecoro, ex-ministre de l'Information et secrétaire général du parti au pouvoir, serait de 60 millions d'euros, a avancé un cadre de la télévision d'Etat à un correspondant de l'AFP. Vingt-millions auraient été récupérés et...
(Angola Press 26/07/16)
Luanda- (Angop) - 70 agents de justice des Pays Africains de langue officielle Portugaise (PALOP) participent, depuis lundi, à Luanda au IIème cours intensif international de protection juridictionnelle des Droits de l'enfant. Cette formation ouverte par la secrétaire d’Etat à la Justice, Maria Tormenta dos Santos, durera cinq jours et réunira les magistrats judiciaires, du ministère public, des avocats et juristes, outre les spécialistes liés aux droits de l’enfant. Organisé dans le cadre de la collaboration entre le ministère de...
(AFP 29/06/16)
Un professeur de philosophie en Guinée-équatoriale a été radié pour avoir vendu pour quelques euros par personne des bonnes notes à ses élèves, a indiqué mercredi le ministre de l'Education, une affaire qui soulève la question du faible salaire des enseignants. "Le professeur qui a pris de l'argent aux élèves contre des notes a été directement remercié", a declaré à la télévision d'Etat le ministre de l'Education, Jesus Engonga Ndong, évoquant deux autres cas de vente de notes dans le...
(Agence Ecofin 24/06/16)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique pharmaceutique commune des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), l’Organisation de coordination pour la lutte contre les Endémies en Afrique centrale (Oceac) en collaboration avec le ministère de la santé publique du Cameroun, organise depuis le 21 juin et ce, jusqu’à ce jeudi à Douala, une conférence des ministres en charge de la santé des pays de la Cemac. Thème :...
(APA 24/06/16)
APA – Douala (Cameroun) - La conférence des ministres de la Santé publique des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a annoncé la mise en œuvre d’une politique pharmaceutique commune en vue de lutter notamment contre la prolifération des médicaments de la rue au terme vendredi à Douala, de leur 14è session ordinaire. Sous l’égide de l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC) et en collaboration avec le ministère...
(Afriquinfos 20/06/16)
Yaoundé ( Afriquinfos) – Un forum des organisations de la Société civile d’Afrique centrale se tiendra du 20 au 28 juin prochain à Yaoundé, la capitale camerounaise. Ces assises qui tourneront autour du thème, «la culture, la paix», verront la participation des délégués venus de plusieurs pays d’Afrique centrale regroupés autour d’une dizaine d’organisations œuvrant dans les domaines de la presse, de la protection de l’environnement et de la solidarité avec les minorités. Parmi celles-ci, le Forum des responsables des...
(Autre média 18/06/16)
Abdoulaye Bathily, le représentant du secrétaire général de l’Onu en Afrique centrale, a présenté le 10e rapport de l’Onu sur la situation en Afrique centrale et sur les activités du Bureau régional des Nations-unies pour l’Afrique centrale (Unoca). C’était le 15 juin 2016, au siège de l’institution internationale à New York, aux Etats-Unis. Le 10e rapport de l’Onu sur la situation en Afrique centrale et sur les activités du Bureau régional des Nations-unies pour l’Afrique centrale (Unoca), a été présenté...
(Agence Ecofin 14/06/16)
(Agence Ecofin) - En marge de la tenue de la 84ème session générale de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) récemment à Paris, la directrice générale de cette institution Monique Eloit a reçu en audience, le secrétaire Général de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi. Ce dernier, après avoir présenté la situation qui prévaut en Afrique centrale en termes de risques d’apparition et de prévalence des maladies animales transfrontalières et zoonotiques, a plaidé pour la...
(La Voix de l'Amérique 11/06/16)
Les 11 Etats membres du Comité consultatif des Nations-Unies chargée des questions de sécurité en Afrique Centrale (Unsac) ont, lors de la 42ème réunion ministérielle clôturée vendredi à Bangui, statué sur les défis sécuritaires de la sous-région. Sur le plan sous régional, des stratégies ont été adoptées pour lutter contre les groupes armés et mouvements terroristes comme Boko Haram, la LRA. Nicolas Nzoyoum, Ambassadeur du Cameroun en Centrafrique, appel tous les états membres à une union sacrée au tour de...
(APA 27/05/16)
APA Bangui (Centrafrique) - La commission de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) organise ce vendredi à Malabo, en Guinée Equatoriale, la restitution d’une étude sur l’élaboration d’une politique genre en zone CEMAC. Le projet a été initié avec l’appui du projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale « REMAP » financé par la coopération allemande(GIZ) Cette restitution concerne une trentaine de personnes venues des Etats membres de la CEMAC , les...

Pages