Vendredi 20 Avril 2018
(RFI 22/03/18)
L’ambassade de Guinée équatoriale accuse quatre Français, dont un ancien de la DGSE, les services secrets français, d’avoir été mêlés à une présumée tentative de coup d'Etat, fin décembre, à Malabo. Les personnes mises en cause démentent avoir joué un rôle quelconque dans cette affaire. Les accusations fusent depuis le « coup d’Etat » raté du 24 décembre : quatre Français auraient tenté de recruter des mercenaires pour tenter d’assassiner le président Téodoro Obiang Nguema, qui était alors en villégiature dans sa ...
(Jeune Afrique 10/03/18)
Facinet Sylla, économiste et ancien directeur de la banque centrale de Guinée, plaide pour une monnaie commune dépouillée des poids symboliques que sont son nom et la présence d'officiels français au sein de ses instances de gouvernance. Tribune. Jamais le débat sur le franc CFA, cette monnaie commune à huit pays d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et à six pays d’Afrique centrale (Cemac), n’aura atteint un tel niveau. Ses partisans font l’éloge de la stabilité macroéconomique qu’il sous-tend, tandis que ses détracteurs y voient un moyen d’asservissement de l’ex-puissance coloniale. Sans verser dans une polémique passionnelle, et parfois stérile, nous plaidons pour un franc CFA débarrassé de ses poids symboliques, à commencer par la dénomination « Franc de la communauté financière...
(Jeune Afrique 06/03/18)
Chaque semaine, Jeune Afrique rouvre ses dossiers : un an, deux ans après, où en sont les différents sujets que nous avons traités dans nos colonnes ? Cette semaine, la cure d'austérité qui se poursuit, suite à la chute des réserves de change de ses pays membres. En 2016, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) s’enfonçait dans une crise due à l’effondrement des cours du brut (JA n° 2929). De 15 milliards de dollars (12,3 milliards d’euros)...
(RFI 28/02/18)
En Guinée équatoriale, la justice a prononcé le 26 février la dissolution du principal parti d'opposition, Citoyens pour l'Innovation. Il est reproché au seul mouvement contestataire à siéger au Parlement d'avoir porté atteinte à la sécurité de l'Etat. Des dizaines de ses membres ont par ailleurs été condamnés à de lourdes peines de prison. La défense entend désormais faire appel. Les faits remontent à novembre dernier. Dans la commune d’Aconibe, dans le sud-est de la Guinée équatoriale, la police disperse un meeting de l’opposition. Des échauffourées éclatent et des policiers sont blessés.
(Jeune Afrique 28/02/18)
À Malabo s’est ouvert, ce mardi, le procès du dessinateur de presse Ramón Nse Ebale. Le chef d’inculpation de blanchiment d'argent, qui a finalement été abandonné dès la première audience, paraissait bien fallacieux… Teodoro Obiang Nguema Mbasogo deviendrait-il susceptible avec l’âge ? Est-ce parce qu’il se sent nerveux d’être désormais le doyen des chefs d’État africains, sa quarantième année de pouvoir débutant en août prochain ? Ou parce que l’Union européenne a déclaré, début février, s’inquiéter de la détérioration de...
(Jeune Afrique 26/02/18)
Pour sortir du franc CFA, le fondateur de CGF Bourse et de CGF Gestion Gabriel Fal propose la création d'un Fonds monétaire africain, dont le rôle serait de garantir les parités des différentes monnaies membres, de mutualiser les réserves de change et de contrôler strictement l'inflation. Il me semble évident que les pourfendeurs et les défenseurs du franc CFA ne s’entendront jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que les premiers sont persuadés que la légitimité de leur démarche, vue comme une...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(La Tribune 15/02/18)
Les arriérés de cotisation des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale ont grimpé en flèche ces dernières années, pour atteindre 35 milliards de francs CFA. La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) fait face depuis quelques années à des arriérés non apurés de ses pays membres. A en croire le conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation, Mangaral Banté, qui s'exprimait ce 13 février dans la capitale tchadienne Ndjamena, à l'ouverture d'un atelier régional...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Un mois après avoir déjoué un coup d'État, fin décembre 2017, le président équato-guinéen a remanié son gouvernement et resserré les rangs avec l'arrivée de quelques personnalités réputées très proches de lui. Agapito Mba Mokuy, ministre des Affaires étrangères depuis 2012 et ancien candidat à la présidence de la Commission de l’Union africaine (UA), est l’une des victimes collatérales du putsch déjoué à Noël. Son maroquin a été attribué à Simeón Oyono Esono Angüe, jusque-là ambassadeur en Éthiopie et auprès de l’UA. Nommé par décret le 6 février, ce proche du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo avait qualifié, en novembre 2014...
(RFI 10/02/18)
Le Championnat a été suspendu jusqu’à nouvel ordre par la Fédération équato-guinéenne de football (Feguifut), le 27 janvier dernier. Le foot équato-guinéen va mal. Le pays n’a pas participé à la CAN 2017 et a mal débuté les éliminatoires de la CAN 2019. L’équipe nationale féminine, après avoir remporté deux CAN en 2008 et 2012, a disparu des radars et ne sera pas à l’édition 2018. Quant aux clubs équato-guinéens, ils passent rarement un tour en coupes d’Afrique. Enfin, les tensions règnent à la Feguifut. Les moyens financiers injectés n’ont pourtant pas manqué en Guinée équatoriale.
(RFI 01/02/18)
En Guinée équatoriale, l’avocat de quelque 135 militants de l'opposition détenus à la prison d'Evinayong affirme qu’il est empêché de voir ses clients. Ces militants du parti Citoyens pour l'innovation ne connaissent toujours pas les charges qui pèsent contre eux. Elles doivent être dévoilées lors de leur procès, dont la date n'a pas encore été fixée. Le principal parti de l’opposition, Citoyens pour l’innovation, assure que ses militants ont été arrêtés, en novembre, en pleine campagne électorale, dans les capitales...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour...
(Jeune Afrique 25/01/18)
Les initiatives diplomatiques se multiplient, après la tentative de putsch que les autorités équato-guinéenne affirment avoir déjouée, fin décembre. Yaoundé joue le rôle d'intermédiaire entre Malabo et Bangui. Les visites ministérielles se succèdent, au Cameroun, pour apaiser les tensions nées à la suite de la tentative présumée de putsch en Guinée équatoriale. Les autorités de Malabo ne décolèrent pas contre la Centrafrique, dont plusieurs ressortissants figurent parmi les mercenaires arrêtés. Agapito Mba Mokuy, le ministre des Affaires étrangères, en a...
(RFI 23/01/18)
En Gambie, au moins deux officiers proches de Yahya Jammeh ont été arrêtés dimanche 21 janvier. Jusqu’à présent, ils étaient en exil en Guinée Equatoriale avec l'ancien président gambien. Les raisons de leur retour dans le pays sont encore floues. Ils sont arrivés par avion mais avant d'être appréhendés, ils ont pu passer les contrôles de l'aéroport et rentrer chez eux sans être inquiétés. Ces deux généraux, très proches de l'ancien président, ont pris un vol depuis la Guinée Equatoriale, faisant escale au Maroc. Selon l'armée gambienne, ils sont arrivés à l'aéroport de Banjul très tôt dimanche...
(France 24 18/01/18)
Dans une interview exclusive accordée à France 24 et RFI, le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, s’exprime pour la première fois sur la récente tentative présumée de coup d’État contre lui. Il revient également sur la condamnation par la justice française de son fils, Teodorin Obiang, dans l’affaire dite des "biens mal acquis". Fin décembre, le gouvernement de la Guinée équatoriale a révélé avoir déjoué un "coup d'État" sur la partie continentale du pays, après qu'une trentaine d'hommes armés ont été interpellés au Cameroun. Selon Teodoro Obiang Nguema, qui dirige le pays depuis 1979, ces "terroristes" ont été recrutés au Tchad...
(RFI 18/01/18)
Dans une interview exclusive accordée à RFI et à France 24, ce mercredi, le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, s’exprimait pour la première fois sur la récente tentative présumée de coup d’État contre lui. Fin décembre, le gouvernement équato-guinéen a en effet révélé avoir déjoué un coup d'Etat sur la partie continentale du pays, après qu'une trentaine d'hommes armés ont été interpellés au Cameroun. Selon le président Obiang Nguema, ces mercenaires ont notamment été recrutés au Tchad et...
(Jeune Afrique 17/01/18)
Qui sont les commanditaires présumés du coup d'État déjoué fin décembre ? Portrait des principales personnalités désignées par les autorités équato-guinéennes. • Salomon Abeso Ndong, l’opposant en exil Originaire de la région de Mongomo comme le chef de l’État, cet opposant exilé entre Londres et Paris, où il possède un pied-à-terre, est la principale personnalité désignée par Malabo. Contacté par JA, l’homme âgé de 54 ans dément être impliqué, ou même connaître les acteurs arrêtés, notamment Hamed Yalo, qui réside...
(MondAfrique 17/01/18)
A la veille de l’entrée de la Guinée équatoriale au Conseil de sécurité des Nations Unies, une tentative de coup d’Etat aurait eu lieu, le 28 décembre 2017, contre Teodoro Obiang Nguema au pouvoir depuis 38 ans. Ce sont les autorités camerounaises qui ont déclenché l’alerte en arrêtant une trentaine de comparses à la frontière continentale de la Guinée Equatoriale, cet Etat pétrolier modèle d’une dictature tropicale et choyé par les grandes puissances, comme en témoigne son élection au Conseil...

Pages