Samedi 24 Juin 2017
(Jeune Afrique 23/06/17)
Pour la deuxième fois en huit mois, un avion immatriculé en Guinée équatoriale est cloué au sol du fait d'un litige entre l'opérateur de téléphonie Orange et l'État équato-guinéen. On pensait le litige entre l’opérateur Orange et la Guinée équatoriale clos. Il n’en est rien : mercredi, l’opérateur a fait immobiliser à l’aéroport de Genève-Cointrin un Boeing 737 immatriculé en Guinée équatoriale, obligeant la première dame équato-guinéenne, Constancia Mangue Nsue Oko, et des membres du gouvernement qui devaient l’emprunter...
(RFI 23/06/17)
Ce jeudi 22 juin, le tribunal correctionnel va s'intéresser à la fortune de Téodorin Obiang Nguema Mangué et à son patrimoine en France. Un patrimoine considérable. En 2016, l'ensemble du patrimoine mobilier et immobilier de Téodorin Obiang saisi en France avait été évalué à 100 millions d'euros. Un patrimoine composé bien sûr de l'hôtel particulier de l'avenue Foch d'une surface de près de 3 000 m2, dans lequel des travaux ont été effectués à hauteur de 12 millions d'euros. Les appartements privés de Téodorin Obiang, au faste grandiloquent, occupaient trois niveaux, avec des pièces rares, des meubles XVIIIe siècle, dignes d'un petit Versailles. Sans oublier les œuvres d'art, les objets anciens et l'orfèvrerie, le tout acquit pour 15 millions d'euros...
(RFI 21/06/17)
C’est le premier procès en France des biens mal acquis. Téodorin Obiang, le fils du président de Guinée Equatoriale comparait devant le tribunal correctionnel ce 21 juin. Le prévenu, lui-même vice-président de son pays, doit être jugé pour blanchiment d'abus de biens sociaux, détournement de fonds publics, abus de confiance et corruption. Il encourt jusqu'à 10 ans de prison et au moins 50 millions d'euros d'amende, soit la moitié du patrimoine mobilier et immobilier saisi en France. Des années d'un...
(RFI 20/06/17)
Le vice-président équato-guinéen est accusé de s'être constitué un très large patrimoine grâce notamment à des détournements de fonds publics. Mais ses avocats n'entendent pas laisser la France juger Teodorin Obiang. Pour ce premier jour d'audience, ils ont soulevé une multitude de nullités de procédures et ils espèrent faire renvoyer une nouvelle fois le procès. Parmi ces nullités, l'immunité de fonction dont jouit normalement le vice-président. Elle devrait l'empêcher d'être poursuivi par la justice française. Les avocats de la défense le martèlent, l’acte de poursuite est irrégulier à l’encontre d’une personne qui bénéficie d’une immunité...
(AFP 19/06/17)
Le fils du président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, a demandé lundi par la voix de son avocat, un nouveau renvoi de son procès à Paris dans l'affaire des "biens mal acquis", où il lui est reproché de s'être frauduleusement constitué un vaste patrimoine. Son avocat, Emmanuel Marsigny, a demandé au tribunal correctionnel de Paris un report en attendant l'issue d'une procédure en cours devant la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye. Il y a six mois, le...
(RFI 19/06/17)
Le procès des biens mal acquis s'ouvre ce lundi 19 juin devant le tribunal correctionnel de Paris. Teodorin Obiang, le fils du président de Guinée équatoriale, est accusé de s'être bâti en France un patrimoine considérable en détournant des fonds publics, selon les juges d'instruction français. Il avait acquis plusieurs voitures de sport, un hôtel particulier avenue Foch à Paris, richement meublé. Dans les couloirs du Palais de justice, chacun fourbit ses armes et la défense du vice-président équato-guinéen dénonce déjà un procès politique. Après un faux départ en janvier avec un report de six mois...
(AFP 17/06/17)
Six mois après un report accordé pour lui permettre de préparer sa défense, le premier procès des "biens mal acquis" s'ouvre lundi à Paris: le vice-président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, est accusé de s'être frauduleusement bâti en France un patrimoine considérable. Il ne sera pas présent au procès - prévu jusqu'au 6 juillet devant le tribunal correctionnel - dont ses avocats demanderont à nouveau le report. Fils du président Teodoro Obiang, l'ancien ministre de l'Agriculture et des forêts promu...
(AFP 17/06/17)
"Je cherche toujours quelque chose d'exceptionnel", dit-il sans détour. Teodorin Obiang, fils aîné du président de la Guinée équatoriale, est jugé à partir de lundi par la justice française, qui le soupçonne d'avoir assouvi ses goûts de luxe en puisant dans les caisses de son petit État pétrolier, où bien des habitants survivent avec moins de deux dollars par jour. Hôtel particulier, voitures de course et de luxe, costumes de marque par dizaine, jets privés, fêtes déjantées et jolies femmes.....
(RFI 17/06/17)
Le fils du président de Guinée équatoriale, Téodorin Obiang, jugé à Paris à partir de lundi dans la procédure des biens mal acquis portant sur un enrichissement frauduleux en France, sera absent de son procès, a indiqué vendredi 16 juin l'ambassadeur de son pays, au cours d'une conférence de presse. L'avocat de la Guinée équatoriale a pour sa part précisé qu'il déserterait le tribunal correctionnel. Jean-Charles Tchikaya dénonce un dossier vide. Il estime aussi qu'avec cette procédure...
(AFP 16/06/17)
Le fils du président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, jugé à Paris à partir de lundi dans la procédure dite des "biens mal acquis" portant sur un enrichissement frauduleux en France, sera absent de son procès, a annoncé vendredi l'ambassadeur de son pays, dénonçant "un vaste complot". "Il s'avère que nous sommes devant une réelle volonté de nuire à l'image de la Guinée équatoriale en tant qu’État et à ses représentants"...
(Jeune Afrique 16/06/17)
À quelques jours de l'ouverture du procès des Biens mal acquis à Paris, Human Rights Watch (HRW) a publié jeudi un rapport à charge sur les budgets alloués par Malabo à la santé et à l'éducation. Pour l'ONG, affairisme et gaspillages guident les choix gouvernementaux. Ce dont se défendent les autorités équato-guinéennes. C’est tout sauf un hasard de calendrier : à quatre jours du début du premier procès des Bien mal acquis, qui devrait s’ouvrir lundi 19 juin à Paris...
(Jeune Afrique 14/06/17)
Entre le 19 juin et le 6 juillet, neuf audiences sont prévues au tribunal correctionnel de Paris pour le procès des "biens mal acquis". Teodoro Nguema Obiang Mangue, vice-président de la Guinée équatoriale, est accusé de s’être enrichi avec l’argent du Trésor public. Le procès des « biens mal acquis » ? Cette fois, c’est parti : entre le 19 juin et le 6 juillet, neuf audiences sont prévues au tribunal correctionnel de Paris. Dans le viseur de la justice française et de l’ONG Sherpa, le fastueux train de vie de Teodoro Nguema Obiang Mangue, vice-président de la Guinée équatoriale...
(AFP 03/06/17)
La Guinée équatoriale a été élue pour la première fois au Conseil de sécurité de l'ONU vendredi, où sont entrés aussi la Côte d'Ivoire, le Koweït, les Pays-Bas, le Pérou et la Pologne. La Guinée équatoriale, riche pays pétrolier du centre-ouest de l'Afrique, dirigé pendant près de 40 ans par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, occupera l'un des deux sièges réservés à l'Afrique au sein de l'organe exécutif des Nations unies. Le Conseil de sécurité comprend 10 membres non permanents qui...
(Xinhua 03/06/17)
L'Assemblée générale de l'ONU a élu vendredi la Côte d'Ivoire, la Guinée équatoriale, le Koweït, la Pologne et le Pérou comme membres non permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU pour une durée de deux ans, à partir du 1er janvier 2018. Les 193 membres de l'Assemblée générale ont voté vendredi matin pour élire cinq nouveaux membres non permanents, sur les 15 membres que compte au total le Conseil. Une majorité des deux tiers est requise pour qu'un pays soit...
(Jeune Afrique 02/06/17)
Confrontée à l'effondrement des cours du pétrole, la Guinée équatoriale doit se réinventer pour sortir d'une économie presque entièrement dépendante de l'or noir, qui représente 90 % de ses revenus. Elle est là, bien palpable. En à peine trois ans, elle a mis à mal les bases de l’économie équato-guinéenne, comme celles de pratiquement tous les pays de la sous-région. Ses contrecoups ont ébranlé l’ensemble des secteurs et ses méfaits affecté l’ensemble de la population. « Elle » ? La crise. Sa cause ? ...
(AFP 12/05/17)
Un leader de l'opposition en Guinée équatoriale a été condamné à six mois de prison pour "injures graves" envers le parti du président Teodoro Obiang, au pouvoir depuis 37 ans, selon une sentence dont l’AFP a pris connaissance jeudi. Un tribunal de Malabo a reconnu l'opposant Gabriel Nse Obiang Obono, leader du parti d’opposition Citoyens pour l'innovation (CI), "coupable du délit d’injures graves" envers le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE). Revenu de 13 ans d'exil en 2014, cet ex-lieutenant-colonel...
(Jeune Afrique 12/05/17)
On n’avait plus entendu parler de lui depuis son départ de la présidence béninoise, où lui a succédé il y a un peu plus d’un an l’homme d’affaires Patrice Talon. Thomas Boni Yayi a-t-il entamé sa reconversion ? Ami du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Thomas Boni Yayi, ancien président béninois, aurait joué un rôle « central » dans l’organisation du tout premier Forum économique Guinée équatoriale - Arabie saoudite, qui se tiendra à partir du 10 mai à Djeddah. L’entreprise n’a pas dû être aisée : lors ...
(AFP 05/05/17)
Le president Teodoro Obiang Nguema a limogé le ministre des Sports et président de la Fédération de football de Guinée équatoriale, selon un décret lu à la télévision d'Etat, dans ce pays où par ailleurs un activiste des droits de l'homme a été relâché. Limogé mercredi, Andres Jorge Mbomio a été remplacé par l'un des beaux-frères du président, Candido Nsue Okomo, selon un autre décret lu à la télévision d'Etat. Le ministre sortant est soupçonné d'avoir détourné des centaines de...
(Agence d'information d'afrique centrale 05/05/17)
Les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont un réel besoin d’ajustement dans leurs contributions statutaires, en fonction de leur situation économique et sécuritaire. Deux pays seulement parviennent à libérer leurs contributions pour assurer le bon fonctionnement de l’organisation régionale. Il s’agit du Congo et du Gabon. Ils font aussi partie des Etats à jour, ainsi que le Cameroun et la Guinée équatoriale, les deux plus gros contributeurs, avec un quota de 13% revu...
(AFP 27/04/17)
Un militants des droits de l'homme incarcéré sans charge depuis le 17 avril a été libéré mardi par les autorités de Guinée équatoriale contre la somme de 2 millions de FCFA (3.000 euros), a appris l'AFP de source proche du militant. "Enrique Asumu a été libéré hier (mardi) contre deux millions de francs CFA que nous avons cotisés avec sa famille parce qu’il est souffrant", a déclaré mercredi à l’AFP Mariano Nkogo Mba, vice président du Centre des études et...

Pages