Samedi 27 Mai 2017
(APA 27/12/16)
APA Douala (Cameroun) - Un nouveau cadre de fonctionnement des Etablissements de la microfinance (EMF) est en cours d’élaboration a indiqué lundi la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) au terme des travaux ayant permis de passer en revue les règlements et les articles ayant particulièrement attiré l’attention du régulateur des établissements financier dans l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Dans ce cadre, la COBAC envisage désormais la possibilité pour une personne agréée en qualité de dirigeant d’un EMF de première catégorie, affilié à un réseau, d’exercer comme dirigeant dans un autre établissement du même réseau, sur autorisation préalable du régulateur. En outre, les EMF des deuxième et troisième catégories, ainsi que les organes faîtiers des...
(Xinhua 27/12/16)
Dans l'impasse depuis sept ans, les négociations pour la signature d'un accord de partenariat économique (APE) régional entre la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et l'Union européenne (UE) semblent bénéficier d'un contexte favorable pour aboutir, après le sommet extraordinaire tenu vendredi à Yaoundé, estiment les observateurs. Réunis en urgence dans la capitale camerounaise pour débattre des solutions à la crise économique que traversent leurs pays suite à l'effondrement des prix du pétrole, les dirigeants de cette organisation régionale ont adopté plus d'une vingtaine de résolutions se résumant par la décision de mettre en place des politiques d'ajustement structurel pour sortir du marasme. Le sommet a rassemblé autour du président camerounais Paul Biya, tous ses pairs Denis Sassou...
(APA 24/12/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a appelé ses pairs de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) à «trouver les voies, les meilleures, vers une sortie de crise maîtrisée» dans la sous-région. Ouvrant, vendredi à Yaoundé, la capitale du pays, un sommet extraordinaire des leaders de la zone, il a brossé une situation économique particulièrement sombre, marquée par une chute brutale des cours des matières premières, associée à d’autres chocs exogènes (terrorisme, nombreuses manifestations d'insécurité) et qui...
(Xinhua 24/12/16)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), sous l'ombre d'une récession due à l'effondrement des prix du pétrole, leur principale source de revenus en devises, ont décidé de procéder à un "ajustement structurel" de leurs économies, énonce une résolution d'un sommet tenu vendredi à Yaoundé. Les présidents Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, Ali Bongo Ondimba du Gabon, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de Guinée équatoriale, Faustin Archange Touadéra de la République centrafricaine (RCA), Idriss Déby Itno du Tchad, ainsi que le président du pays hôte Paul Biya, ont pris part au sommet extraordinaire de la CEMAC. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a également participé à ces assises, avec...
(AFP 23/12/16)
Six pays d'Afrique centrale, frappés par la chute des cours du pétrole, ont annoncé vendredi à Yaoundé l'ouverture de négociations avec le FMI pour tenter de relancer leurs économies, prenant soin d'écarter toute dévaluation du franc CFA. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, et le ministre français de l'Economie et des Finances, Michel Sapin, ont été les invités-surprises du sommet extraordinaire des six présidents de la Communauté économiques et monétaire des Etats d'Afrique centrale (Cémac: Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, .....
(Agence Ecofin 23/12/16)
(Agence Ecofin) - A l’issue du sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) qui a regroupé le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la Centrafrique et le Tchad, ce 23 décembre à Yaoundé, « les chefs de l’Etat ont relevé d’emblée que le renforcement de la stabilité macroéconomique, ne nécessite pas un rajustement de la parité monétaire actuel mais plutôt, des efforts d’ajustement sur les plans intérieurs et extérieurs assorties de réforme structurelles adéquates », selon le communiqué final des travaux auxquels ont participé Christine Lagarde, directeur général du FMI et Michel Sapin, ministre français de l'Economie. En clair, les chefs d’Etat de la Cemac ont écarté le spectre d’une dévaluation...
(Agence Ecofin 23/12/16)
(Agence Ecofin) - Les chefs d’Etats de la CEMAC réunis en urgence à Yaoundé au Cameroun, ont décidé parmi d’autres mesures, de limiter les avances statutaires de la Banque centrale (BEAC) au pays, au niveau de leurs recettes budgétaire de 2014. Pour combler le gap de besoin en ressources financières, il a été mis en place et adpoté des mesures visant à promouvoir des mécanismes de financement dans le marché des capitaux. Comparé à sa région sœur qu’est l’Union Monétaire Ouest-Africaine, le marché des capitaux reste assez faible dans la zone CEMAC. Les bourses de Douala (DSX) et de Libreville (BVMAC) abritent peu de titres obligataires, et le volume des bons émis par les différents trésors publics de région demeure...
(Xinhua 23/12/16)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Les dirigeants de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) se réunissent vendredi à Yaoundé à l'occasion d'un sommet extraordinaire visant à la recherche de "solutions" pour apaiser des tensions que fait subir à leurs économies l'effondrement des prix du pétrole, leur principale source de revenus en devises. Les travaux du sommet auront lieu au Palais de l'Unité, le siège du pouvoir camerounais à Yaoundé, selon le programme officiel publié par la présidence dès mercredi sur les antennes de Cameroon Radio and Television (CRTV), l'office de radio et télévision public. Sur les six pays de la CEMAC, les présidents Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de la Guinée équatoriale, Faustin Archange Touadéra...
(Agence Ecofin 23/12/16)
(Agence Ecofin) - Christine Lagarde, la directrice générale du FMI est arrivée au Cameroun, où se tient ce 23 décembre, une rencontre d'urgence, des présidents des pays membres de la CEMAC. Sa présence confirme l'option prise par le président camerounais, Paul Biya, d'associer l'institution multilatérale à la validation des solutions qui permettront de faire face aux chocs économiques de la sous-région. Le chef de l'Etat Camerounais a reçu Mme Lagarde durant près d'une heure avant le début de la rencontre, et a expliqué dans son allocution d'ouverture, qu'il avait estimé utile d'inviter la DG du FMI, qui de sa position peut apporter de « précieux conseils » à l'effet de trouver un consensus sur les défis actuels de la sous-région...
(AFP 22/12/16)
Trois expatriés de la banque française Société Générale sont poursuivis pour violation du secret bancaire en Guinée-Equatoriale par le vice-président et fils du président, Teodorin Obiang, à quelques jours de son procès prévu en France dans l'affaire des "Biens mal acquis". "Mon client se plaint car son secret bancaire a été violé", a déclaré son avocat, Sergio Abeso Tomo, mercredi à un correspondant de l'AFP à Malabo. Les trois cadres -deux Français et un Espagnol- ont été interpellés et leur passeport a été confisqués, avait indiqué un communiqué officiel du Bureau d'information et de presse en date du 15 décembre. "Nous confirmons que plusieurs collaborateurs de SGBGE (la filiale locale, NDLR) ont été entendus par les autorités de Guinée-Equatoriale. Nous...
(Xinhua 22/12/16)
YAOUNDE, (Xinhua) -- La croissance économique au sein de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) a plongé au quatrième trimestre 2016 et s'établit à environ 1%, révèle une estimation de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). Les prévisions précédentes étaient de 1,7% en octobre, un taux resté presque constant depuis le début de l'année et révélateur d'une tendance au repli inédite due selon la banque centrale à la persistance à la baisse des prix des matières premières dont le pétrole, la principale source de revenus des pays de la région. C'est encore l'argument invoqué dans la nouvelle analyse de la BEAC faisant état d'"une décélération de la croissance économique, plus prononcée qu'initialement prévu, en liaison...
(APA 22/12/16)
Les chefs d’Etat du Congo, du Gabon, de la Guinée Equatoriale et du Tchad sont attendus vendredi à Yaoundé, pour un sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), annonce un communiqué de la présidence de la République du Cameroun rendu public mercredi. Même si le communiqué ne précise pas l’ordre du jour de cette réunion qui sera précédée d’un conseil des ministres en charge des questions économiques et financières, des sources introduites renseignent, toutefois, que les chefs d’Etat auront à plancher sur le marasme économique affectant leurs pays. Il pourrait aussi s’agir, selon les mêmes sources, de se prononcer sur l’éventualité d’une dévaluation du FCFA dès 2017 en vue d’ajustements macroéconomiques communautaires. Mardi...
(RFI 21/12/16)
La justice suisse s’acharne contre Teodoro Nguema Obiang Mangue (dit Teodorín), vice-président de la Guinée équatoriale et fils du chef de l’État. Après que 21 voitures de luxe ont été saisies à Genève le 31 octobre (montant, selon le parquet : 10 à 20 millions de dollars), un yacht de 76 m, l’Ebony Shine, envoyé pour réaménagement à Makkum (Pays-Bas), se retrouve bloqué par les autorités néerlandaises à la demande de Berne.
(Agence Ecofin 21/12/16)
(Agence Ecofin) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a tenu sa quatrième réunion ordinaire le mardi 20 décembre à Yaoundé (Cameroun), au cours de laquelle le CPM a indiqué que la croissance de la Communauté économique des Etats de la Cemac (Cemac) va se situer à 1,0% en 2016, un taux en baisse comparé au 1,7% annoncé en octobre et au 1,8% prévu en juillet 2016. « Au niveau sous-régional, le CPM a noté une décélération de la croissance, plus prononcée qu’initialement prévu, en liaison avec les effets dépressifs de la morosité du secteur pétrolier sur la demande intérieure et sur le secteur non pétrolier », a expliqué Lucas Abaga...
(AFP 16/12/16)
Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale, accusé de s'être frauduleusement bâti en France un patrimoine considérable, a demandé le report de son procès à Paris dans l'affaire des "biens mal acquis", prévu à partir du 2 janvier, a déclaré vendredi l'un de ses avocats. Le procès est prévu les 2, 4, 5, 9, 11 et 12 janvier. Ces dates ont été fixées le 24 octobre dernier. "Les délais fixés sont beaucoup trop courts et inhabituels", a déclaré à l'AFP Me Emmanuel Marsigny. "Matériellement il n'est pas possible pour la défense d'organiser de façon sereine un dossier de cette nature, aux enjeux importants et aux problèmes complexes", a-t-il ajouté. Agé de 47 ans, promu vice-président de Guinée équatoriale fin...
(Financial Afrik 13/12/16)
Dorénavant, un seul certificat d’origine CEEAC/CEMAC,va permettre aux marchandises de circuler dans l’ensemble du territoire Afrique centrale. Une grande avancée vers la libre circulation des marchandises. Les experts du Comité de pilotage de la rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique centrale (COPIL/CER-AC) se sont séparés le vendredi 9 novembre dernier à Yaoundé, au terme d’un atelier régional d’harmonisation des instruments des zones de libre-échange de la CEEAC et de la CEMAC. Il en ressort, selon Patrice Libong Badjan, coordonnateur dudit secrétariat technique, que « dorénavant, on aura un seul certificat d’origine CEEAC/CEMAC, qui va permettre aux marchandises de circuler dans l’ensemble du territoire Afrique centrale. Mais, en attendant l’adoption de ce document unique...
(Le Monde 08/12/16)
La juridiction internationale place néanmoins l’« ambassade » du pays à Paris sous protection, empêchant toute nouvelle perquisition ou saisie par la justice française. La procédure engagée par la justice française contre le vice-président de la Guinée équatoriale, Teodoro (surnommé Teodorin) Nguema Obiang Mangue, pourra se poursuivre. Mais l’immeuble du 42 avenue Foch, dans le 16e arrondissement parisien, ne pourra plus être ni perquisitionné, ni saisi. C’est la décision rendue mercredi 7 décembre par la Cour internationale de justice (CIJ), basée à La Haye. Saisie par Malabo, cette juridiction des Nations unies s’est...
(Jeune Afrique 08/12/16)
La Cour internationale de justice, réunie à La Haye ce mercredi 7 décembre, ne tranche pas sur l’immunité de Teodoro Nguema Obiang Mangue, vice-président de Guinée équatoriale, mais reconnaît le caractère diplomatique de l’immeuble situé 42, avenue Foch à Paris. C’est une décision mi-figue mi-raisin qu’a rendue le 7 décembre la Cour internationale de justice (CIJ), à La Haye. Saisie le 13 juin dernier par la Guinée équatoriale, cette dernière lui demandait de prononcer des mesures conservatoires contre...
(Jeune Afrique 03/12/16)
La Cour internationale de justice décidera le 7 décembre si oui, ou non, Teodoro Nguema Obiang Mangue est protégé par son immunité diplomatique dans l’affaire des biens mal acquis (BMA). La cour internationale de justice (CIJ) a annoncé dans un communiqué de presse qu’elle rendra sa décision concernant l’immunité du vice-président de la Guinée équatoriale, Teodoro Nguema Obiang Mangue (« Teodorín »), laquelle oppose Paris à Malabo, le mercredi 7 décembre. Cette décision pourrait remettre en cause les poursuites initiées par la France contre Teodorín dans l’affaire dite des Bien mal acquis (BMA), et dont l’ouverture du procès avait été repoussée au 4 janvier. « La Cour internationale de Justice (CIJ) (…) rendra son ordonnance sur la demande en indication...
(AFP 02/12/16)
La Cour internationale de Justice (CIJ) se prononcera mercredi sur la requête de la Guinée équatoriale lui demandant de sommer Paris de suspendre les procédures judiciaires contre le fils du président de ce pays d'Afrique centrale. La décision sera lue par le vice-président de la Cour, Abdulqawi Ahmed Yusuf, à 15H00 (14H00 GMT), a indiqué la CIJ dans un communiqué. Agé de 47 ans, promu vice-président de Guinée équatoriale fin juin par son père Teodoro Obiang Nguema au pouvoir depuis 37 ans, Teodorin Obiang, est poursuivi en...

Pages