| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(Xinhua 26/01/17)
L'Union africaine (UA) a une tâche majeure cette année : l'adoption de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC, Africain continental free-trade area). L'agenda de la ZLEC du bloc panafricain rassemblera 54 pays africains avec une population combinée de plus d'un milliard de personnes et un PIB de plus de 3.400 milliards de dollars, selon l'UA. Le 18e sommet de l'UA de chefs d'Etat a décidé en janvier 2012 d'établir la ZLEC d'ici 2017, avec comme objectif principal la création d'un marché unique continental pour les biens et services, la libre circulation des personnes et des investissements, ouvrant ainsi la voie à l'accélération de la création d'une union douanière. Des négociations ont été lancées en juin 2015 visant à réaliser...
(AFP 25/01/17)
L'ex-président de la Gambie, Yahya Jammeh, a bien été accueilli en Guinée équatoriale après son départ samedi soir de Banjul pour l'exil sous la pression internationale, a confirmé pour la première fois Malabo mardi. Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo "a informé le conseil des ministres de la décision de l'Etat d'accueillir en tant qu'exilé politique l'ex-chef d'Etat de la République de Gambie Yahya Jammeh", a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement Eugenio Nze Obiang. Le président Obiang a convaincu son ex-homologue d'éviter "toute situation de confrontation...
(Agence d'information d'afrique centrale 25/01/17)
L’outil informatique de gestion des connaissances destiné à la Commission de la Cémac permet d’échanger et d’avoir un accès rapide aux données liées aux industries extractives de la sous-région. Le serveur a été officiellement remis par la Coopération allemande à cette délégation, le mercredi 25 janvier à Yaoundé. Le système « de gestion des connaissances », le nom de ce serveur d’une valeur estimée à 17 millions de Fcfa, a été conçu par les experts de la sous-région grâce à un appui du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (Remap-Cémac) intégralement financé par l’Agence de la coopération internationale allemande(GIZ). D’après le conseiller technique et chef du projet Remap-Cémac, Uwe Michael Neumann, ce nouveau matériel...
(Agence d'information d'afrique centrale 24/01/17)
Yaoundé, la capitale camerounaise, abrite le 25 janvier 2017, une rencontre sur les mécanismes devant permettre de trouver une issue de sortie à la crise économique qui sévit dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). «Les banques centrales face aux chocs exogènes : stratégies de sortie de crises », tel est le thème de cette conférence élargie aux gouverneurs des banques centrales des autres Etats, ainsi qu’aux experts économiques et financiers internationaux. Elle est une initiative de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) qui se préoccupe de la morosité de la situation économique dans la CEMAC, en dépit des efforts déployés jusque-là pour la juguler. Observée à partir de 2014, la crise...
(APA 24/01/17)
APA – Douala (Cameroun) - La République fédérale d’Allemagne à travers son organisme de coopération, GIZ, remettra mercredi prochain à Yaoundé, un dispositif informatique et managérial à la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dans le cadre du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (REMAP/CEMAC), a-t-on appris lundi de sources concordantes. Ce dispositif informatique permettra au siège de la Cemac et dans les représentations pays, d’avoir un accès rapide à l’ensemble des informations traitées au sein des Etats membres, en particulier dans le domaine des industries extractives, explique la GIZ. D’après des sources proches du dossier, « outre la formation du personnel de la CEMAC sur un accès rapide...
(Les Afriques 23/01/17)
Les pays de la sous-région multiplient des initiatives pour faire face à la crise économique, alors que les perspectives tablent sur un ralentissement des activités à cause de la chute drastique des cours du pétrole. La conjoncture économique qui sévit à travers le monde n’épargne pas l’Afrique centrale. Pour y faire face, en l’occurrence la lutte contre la chute vertigineuse des cours de baril de pétrole, le comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Pref-Cemac) a arrêté cinq mesures en vue de permettre à ses Etats membres de mettre en œuvre des «actions rapides, vigoureuses et coordonnées». Des décisions prises à l’issue de la session de...
(RFI 22/01/17)
Après avoir dirigé d'une main de fer son pays pendant 22 ans, Yahya Jammeh à quitté la Gambie ce samedi 21 janvier, à 21h19 précises. L'ex-président gambien s'est rendu en Guinée équatoriale, après une escale à Conakry. L’image est forte : Yahya Jammeh en train de monter dans le jet privé d’Alpha Condé. L'ancien président se retourne et salue une dernière fois en levant son Coran la foule réunie autour de l’avion : ses sympathisants, des proches, des membres de son gouvernement, beaucoup de militaires, énormément de gens en pleurs, en larmes, des femmes, mais aussi des soldats censés sécuriser cette cérémonie de départ. Une cérémonie très officielle, très solennelle, en présence d’Alpha Condé, avec la fanfare de la garde...
(Financial Afrik 21/01/17)
Pour développer de nouveaux produits financiers, la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), spécialisée dans l’organisation, la gestion et l’animation du marché financier sous-régional, vient de lancer un appel à candidature en zone CEMAC, pour le recrutement d’un nouveau directeur général, annonce un communiqué de l’institution boursière. Le président conseil d’administration Henri Claude Oyima, souligne dans le communiqué que pour faire acte de cette candidature, le postulant devra jouir d’une expérience de 10 ans à un poste de décision. En dehors de ce critère, il faudra qu’il ait fait ses classes dans un établissement boursier ou bancaire, dans un organe de gestion, de contrôle ou d’animation de marché financier à l’international. Selon un expert du secteur financier, «Le marché...
(Xinhua 20/01/17)
BRUXELLES, (Xinhua) --La Commission européenne a annoncé jeudi une aide humanitaire supplémentaire de 40 millions d'euros en faveur des populations du bassin du lac Tchad. Cette enveloppe porte l'aide humanitaire totale de l'UE à cette région à plus de 116 millions depuis le début de 2016 jusqu'à ce jour. La crise s'aggrave dans cette région et les besoins humanitaires augmentent rapidement. Ce financement contribuera à renforcer les mesures d'aide et à répondre aux besoins humanitaires les...
(Agence Ecofin 20/01/17)
(Agence Ecofin) - La Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) recevra le 25 janvier 2017 à Yaoundé un dispositif informatique et managérial dans le cadre du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (Remap/Cemac) piloté par la Coopération allemande, Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ). Ce dispositif informatique permettra au siège de la Cemac et dans les représentations pays, d’avoir un accès rapide à l’ensemble des informations traitées au sein des Etats membres, en particulier dans le domaine des industries extractives, explique la GIZ. L’organisme ajoute : « Outre la formation du personnel de la Cemac sur un accès rapide aux connaissances traitées au sein de la Commission via un...
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - Après le sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) au cours duquel il avait été décidé, le 23 décembre 2016 à Yaoundé, des ajustements économiques dans la sous-région sous l’égide du Fonds monétaire international (FMI), la première réunion du Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac), constitué des ministre en charge de l'économie des Etats-membres, s'est tenue les 16 et 17 janvier 2017 à Brazzaville, au Congo. Examinant la matrice des actions du Pref-Cemac qui constituera un cadre de référence à l’élaboration des programmes-pays que chaque Etat devra négocier avec les institutions de Bretton-Woods, le Comité de pilotage a retenu cinq piliers. A...
(Agence Ecofin 18/01/17)
(Agence Ecofin) - La croissance économique de la majorité des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) devrait s’accélérer modestement de 2017 à 2019, selon les perspectives économiques publiées ce mois de janvier par la Banque mondiale (BM). Le leader de la zone, le Cameroun, part de 5,6% en 2016 à 5,7% en cette année 2017. Ce scénario, explique le BM, est dû au fait que les pays en développement comme ceux de la Cemac s'adaptent progressivement à la baisse des prix des produits de base. Le Tchad part de -3.5 en 2016 à -0.3% en 2017. Mais en 2018, ce taux va se situer à 4.7% et à 6.3% en 2019. La BM prévoit pour...
(APA 18/01/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Le comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique Centrale(PREF-CEMAC),a arrêté cinq mesures, en vue de permettre à ses Etats membres de mettre en œuvre des ‘’actions rapides, vigoureuses, et coordonnées’’, devant mettre fin à la situation critique de leurs économies, occasionnée par la chute drastique des cours du baril de pétrole. Ces décisions ont été prises à l’issue de la session inaugurale du PREF-CEMAC tenue du 16 au 17 janvier à Brazzaville. Le comité de pilotage du PREF-CEMAC est constitué des ministres de l’économie et des finances des six pays membres de la CEMAC, des experts des structures bancaires de la sous –région. Le communiqué...
(Xinhua 17/01/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Prélude à la réunion stratégique des ministres des Finances et du Plan de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), qui aura lieu le 16 janvier à Brazzaville, les experts et représentants des différents pays membres se sont réunis les 13 et 14 janvier à Brazzaville. Les experts venus également des organismes chargés des questions financières et économiques en Afrique centrale ont discuté sur les grands dossiers qui seront au menu de la rencontre ministérielle. Le programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire de de l'Afrique centrale sera sans doute au centre des travaux qui s'ouvriront lundi. Un comité de pilotage du programme de réformes économiques et financières (PREF-CEMAC) mis...
(Jeune Afrique 16/01/17)
L’Équato-Guinéen avait pris la tête d’une banque centrale en pleine déroute. Il la quitte sept ans plus tard, alors qu’elle est largement bénéficiaire. Pour Jeune Afrique, il dresse son bilan et évoque les chantiers à venir dans un contexte de crise économique généralisée. Il avait pris ses fonctions de gouverneur en 2010, en pleine tourmente. À l’époque, un scandale de détournement de fonds au bureau parisien de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), révélé par Jeune Afrique en 2009, ébranlait l’institution. Lucas Abaga Nchama avait alors pour objectif de réorganiser celle-ci et d’y rétablir la transparence et la confiance, le tout sous la supervision du FMI. Sept ans plus tard, cet Équato-Guinéen, formé en France et ancien secrétaire...
(Agence Ecofin 16/01/17)
La Banque de développement d’Afrique Centrale (Bdeac) informe que son président, Abbas Mahamat Tolli, et Zhou Qingyu, vice-président de la Banque de développement de Chine (CDB), ont signé le 12 décembre 2016 à Beijing, en Chine, une convention de prêt sous la forme d’une ligne de crédit de 40 millions d’euros (environ 26 milliards de FCFA), en faveur de la Bdeac et destinée au financement des Petites et moyenne entreprises (PME) du secteur privé dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). « Il convient de relever que la stratégie ainsi mise en place est en phase avec la politique de diversification des économies enclenchée par les pays de la Cemac, la chute vertigineuse du prix du pétrole...
(Agence Ecofin 16/01/17)
(Agence Ecofin) - Selon les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le commerce intra-régional reste un potentiel sous exploité. Dans cette partie du continent qui compte pas moins de 160 millions d’habitants, répartis sur 6,6 millions km2, les transactions commerciales entre Etats représentent 1,5 milliard de dollars, soit 2% du total des échanges de la région. D’après le rapport sur les défis et perspectives du commerce en Afrique centrale, «la région Afrique centrale devrait constituer un marché important pour les Etats membres dont les économies subissent de plus en plus les effets négatifs des chocs exogènes au point d’entraver leurs objectifs de développement». A l’analyse, poursuit le rapport, «les échanges intra-communautaires sont non seulement marginaux...
(APA 12/01/17)
(Agence Ecofin) - Pierre Moussa, le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), a convoqué, le 9 janvier 2017, les chefs des départements et des directions rattachées à son cabinet installé au siège provisoire de la Commission à Malabo, en Guinée équatoriale. A l’issue des échanges relatifs aux conditions à mettre en place pour un bon fonctionnement, instruction a été donnée aux différents responsables de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour fluidifier la reprise et la présence des cadres à leurs postes et cela sans condition. « Les caméras de surveillance sont en marche et les absents seront durement sanctionnés », a déclaré Pierre Moussa. Pour comprendre la désaffection qu’on observe parmi...
(Jeune Afrique 10/01/17)
Invités extérieurs et surprises du sommet extraordinaire de la Cemac, le 23 décembre, la patronne du FMI, Christine Lagarde, et le ministre français de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, s’y sont rendus avec une option de dévaluation du franc CFA d’Afrique centrale, a appris Jeune Afrique dans son numéro 2922, en kiosques du 8 au 14 janvier. Mais pourquoi diable, le 23 décembre, à la sortie de leur sommet extraordinaire, les chefs d’État de la Cemac, du Cameroun, du Tchad, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée équatoriale et de la Centrafrique, ont-ils pris la peine d’évacuer « un réajustement de la parité monétaire actuelle » au premier des 21 points de leur communiqué final ? En clair, de...
(RFI 07/01/17)
Pour la première fois, s'est ouvert, le 2 janvier à Paris, le procès d'un vice-président en exercice d'un pays africain sur des soupçons de grande corruption internationale. Renvoyé au mois de juin prochain, ce procès sans précédent, dans le cadre de l’enquête dite des «biens mal acquis en France», concerne un haut dignitaire de Guinée équatoriale, Teodorin Nguema Obiang, fils de l’actuel président de cette république d’Afrique centrale. Retour l'affaire et sur l’extraordinaire enrichissement d’un homme en charge avec son père d’un petit pays pétrolier où plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Situé entre le Cameroun et le Gabon, la Guinée équatoriale pourrait être en passe de devenir une économie émergente à l’horizon...

Pages