Mardi 27 Juin 2017
(AFP 29/03/17)
Une figure de l'opposition équato-guinéenne, accusée d'"injures" contre un cadre du régime, comparaît actuellement devant le tribunal de la capitale Malabo, a constaté mercredi un correspondant de l'AFP. Gabriel Nse Obiang Obono, leader d'un des principaux parti d'opposition, le parti des Citoyens pour l'innovation de Guinée équatoriale (CI), est accusé d'"injures graves" à l'encontre du secrétaire général du parti du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE). Le plaignant, Jeronimo Osa Osa Ecoro, secrétaire général du PDGE, dénonce des déclarations de l'opposant qui l'a récemment accusé d'avoir fait une offre de 500 millions de FCFA (760.000 euros) à l'ancien secrétaire général du CI, aujourd'hui limogé du parti de l'opposition. Revenu de 13 ans d'exil en...
(Agence Ecofin 29/03/17)
(Agence Ecofin) - Au sortir de la première session de son Comité de politique monétaire (CPM) de l’année 2017, tenue à Yaoundé le 22 mars dernier, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), institut d’émission des six pays de la Cemac que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad, a décidé de relever de 50 points son principal taux directeur. Ce dernier passe ainsi de 2,45 à 2,95%, rejoignant son niveau d’avant le 9 juillet 2015, date de sa dernière baisse. Cette décision de la BEAC rencontre ainsi les prévisions de la firme d’analyse BMI Research qui, en février dernier, annonçait déjà une revalorisation du principal taux directeur de la...
(Agence Ecofin 28/03/17)
(Agence Ecofin) - Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), s’est exprimé sur les transferts d’argent via le Mobile Money au sein de la Commaunuté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cameroun, Congo, Centrafrique, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad). C’était au cours d’une conférence de presse organisé le 22 mars 2017 à Yaoundé. « Vous avez des opérateurs de téléphonie mobile qui, sans avoir l’autorisation, ou les contraintes auxquelles sont soumises les banques, font exactement l’activité des banques. Il faut mieux assurer ça », a déclaré Abbas Tolli. Pour qui, il faut prendre des mesures pour éviter des risques de blanchiment et d’évasion fiscale. Ou même le financement du terrorisme. « Nous allons avoir des...
(Angola Press 27/03/17)
Luanda - Le Président angolais, José Eduardo dos Santos et son homologue équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, se sont entretenus lundi à Luanda en privé. Cet entretien s’inscrit dans le cadre de la visite de quelques heures que le Chef de l’Etat équato-guinéen effectue ce lundi en Angola. Le renforcement des relations de coopération bilatérale et l’amitié entre les deux Etats pays seraient au cœur de cette rencontre à huis clos. D’après part, les deux délégations sont également réunies pour des pourparlers officiels. Les deux pays, signale-t-on, coopèrent, entre autres, dans les domaines de l’économie, de l’énergie et de la sécurité.
(Angola Press 27/03/17)
Luanda - Les autorités des Républiques d'Angola et de la Guinée Equatoriale continuent à travailler dans le sens de mettre en oeuvre les accords et protocoles de coopération déjà signés, a déclaré lundi, à Luanda, le ministre du Pétrole, José Maria Botelho de Vasconcelos. Parlant aux journalistes en qualité de chef de la délégation ministérielle angolaise qui s’est réunie le même jour avec une délégation de la Guinée Equatoriale, le ministre a indiqué que les deux parties, en plus de l'échange d'expériences dans le domaine institutionnel et commercial, avaient passé en revue les points liés aux huit accords et deux protocoles existants entre les deux gouvernements. Pour sa part, la secrétaire d'État aux Relations Extérieures, Ângela Bragança, qui était également...
(Xinhua 24/03/17)
Le Soudan du Sud et la Guinée équatoriale ont signé lundi un nouvel accord pour renforcer la coopération technique dans le secteur pétrolier et gazier dans le cadre des efforts visant à renforcer les relations diplomatiques entre les deux pays. L'accord a été signé dans la capitale sud-soudanaise Juba par le ministre du Pétrole du Soudan du Sud, Ezekiel Lol Gatkuoth, et son homologue de la Guinée équatoriale, Gabriel Mbaga Obiang Lima. M. Lol Gatkuoth a affirmé que l'accord permettrait aux travailleurs sud-soudanais du secteur pétrolier d'acquérir une formation dans les domaines de la géologie, de l'exploration pétrolière et de la commercialisation. "L'accord que nous avons signé comprend des formations en géologie, en exploration, en marketing et dans d'autres aspects...
(Jeune Afrique 24/03/17)
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) infléchit sa politique monétaire, en relevant son taux directeur de 50 points de base, au terme de son premier comité de politique monétaire de l’année, tenu le 22 mars. Une première depuis 2008. La Beac infléchit sa politique monétaire. Elle a relevé son taux directeur de 50 points de base le 22 mars, au terme de son premier Comité de politique monétaire (CPM) de l’année. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) — l’un de ses taux directeurs — remonte ainsi à 2,95%. Dans le sillage de la crise des subprimes, la banque centrale commune au Cameroun, au Gabon, au Congo, à la République Centrafricaine, au Tchad et à la Guinée Equatoriale...
(AFP 24/03/17)
Les forces maritimes de 31 pays du Golfe de Guinée, d’Europe, d’Amérique du Sud et des Etats-Unis ont commencé jeudi des manœuvres maritimes dans le Golfe de Guinée destinées notamment à lutter contre la piraterie, a annoncé jeudi l'ambassade américaine en Côte d'Ivoire. Organisées par l'U.S. African Command (AFRICOM), ces manoeuvres baptisées "Obangame Express 2017" doivent durer jusqu'à la fin du mois. Elles comprennent des exercices devant permettre aux marines africaines notamment d'améliorer leurs techniques "d’interception" et de surveillance. "L’exercice comprend essentiellement des simulations en mer et sur terre au cours desquelles des participants vont pratiquer des scénarios liés à la lutte contre la contrebande, les déversements de produits pétroliers ainsi que la piraterie", selon le communiqué. La sécurité du...
(AfricaNews 23/03/17)
Le 15 mars dernier, le président de la chambre de commerce de Guinée Équatoriale a publié un communiqué destiné aux adhérents. Il y est question d’interdire à tous les importateurs d’importer du Cameroun la célèbre bière blonde irlandaise “Guinness” mondialement connue. Objectif : protéger une bière tout aussi brune importée d’Espagne: “ la Guineana”. Avec la plongée des cours du pétrole, la principale source de dévise de la Guinée Équatoriale, le pays est contraint de s’ouvrir ...
(APA 23/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La croissance économique réelle de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) devrait se situer à 1,6% en 2017 contre 0,2% un an auparavant, selon les prévisions du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de la sous-région (BEAC). Au terme de sa première session de l’année, tenue mercredi dans la capitale camerounaise, Yaoundé, cette instance a mis cette reprise sur le compte de la remontée des cours du pétrole ainsi que la mise en œuvre des réformes actées dans le programme des réformes économiques et financières. Le CPM table également sur une amélioration dans la gestion des finances publiques, avec un recul du déficit budgétaire base engagements, hors dons à hauteur...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) réuni à Yaoundé, au Cameroun le 22 mars, a indiqué que la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) connaîtra une reprise de la croissance économique réelle, avec un taux de 1,6% en 2017 contre 0,2% en 2016. Selon Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Beac, « cette reprise de la croissance est en lien avec la remontée des cours du brut et la mise en œuvre des réformes actées dans le programme des réformes économiques et financières de la Cemac ». Il a par ailleurs indiqué que le CPM prévoit dans la zone (Gabon, Cameroun, Guinée équatoriale, Tchad, Centrafrique et le Congo)...
(Autre média 21/03/17)
Le gouvernement de Guinée équatoriale a enclenché une procédure en fin de semaine dernière aux Pays-Bas afin de récupérer le yacht de luxe Ebony Shine. Le navire de 76 mètres de long et d'une valeur de 100 millions de dollars appartient au vice-président du pays, Teodorin Obiang. Il a été saisi en décembre dernier par les autorités néerlandaises à la demande de la Suisse. La Guinée Equatoriale en appelle à l’immunité dont bénéficie Teodorin Obiang en tant que vice-président du pays pour tenter de faire annuler cette saisie. Teodorin Obiang est le fils du dictateur Teodoro Obiang, au pouvoir en Guinée équatoriale depuis 1979. L'Ebony Shine, comme de nombreux autres biens, fait partie du patrimoine gigantesque qu’a acquis la famille...
(Agence Ecofin 21/03/17)
A Juba, Ezekiel Lol Gatkuoth (ophoto), le ministre sud soudanais de l’Energie, et Gabriel Mbaga Obiang Lima, son homologue équato-guinéen, ont signé un accord de coopération bilatérale entre leurs deux pays, dans le domaine des hydrocarbures. L’objectif visé est de s’appuyer sur le partenariat pour favoriser les échanges d’informations sur les politiques et la règlementation, sur la promotion des projets en amont, sur le développement des infrastructures, mais surtout pour faciliter la collaboration entre les deux compagnies pétrolières publiques des deux pays. Pour le Soudan du Sud, l’expérience du partenaire équato-guinéen sera un appui pour revitaliser la production d’hydrocarbures mais surtout optimiser ses revenus gaziers. Malabo détient en effet une riche expérience dans la récupération et la monétisation du gaz...
(Pressafrik 21/03/17)
Des véhicules de campagne offerts au leader du Parti Démocratique Sénégalaise (PDS) font polémiques dans la cité religieuse de Touba. Un conseiller départemental, proche de Serigne Fallou Mbacké informe que : « non seulement son mentor ira aux prochaines législatives, mais en partie, avec des moyens de campagne composés de véhicules tout-terrain de marque Wingler 5 double-cabine offerts, selon lui, par Théodore Obiang Nguema, Président de Guinée équatoriale». L’état-major de la liste parallèle du secrétaire général de la fédération PDS de Touba a présenté ce week-end deux (2) des cinq (5) véhicules de campagne qui font polémique. Le secrétaire général de l’UJTL a informé à cette occasion, que ces véhicules ont été offerts à Serigne Fallou Mbacké par son ami,...
(Agence Ecofin 21/03/17)
A Juba, Ezekiel Lol Gatkuoth, le ministre sud soudanais de l’Energie, et Gabriel Mbaga Obiang Lima, son homologue équato-guinéen, ont signé un accord de coopération bilatérale entre leurs deux pays, dans le domaine des hydrocarbures. L’objectif visé est de s’appuyer sur le partenariat pour favoriser les échanges d’informations sur les politiques et la règlementation, sur la promotion des projets en amont, sur le développement des infrastructures, mais surtout pour faciliter la collaboration entre les deux compagnies pétrolières publiques des deux pays. Pour le Soudan du Sud, l’expérience du partenaire équato-guinéen sera un appui pour revitaliser la production d’hydrocarbures mais surtout optimiser ses revenus gaziers. Malabo détient en effet une riche expérience dans la récupération et la monétisation du gaz torché...
(Agence Ecofin 20/03/17)
Les organisations de la société civile du Gabon et de la Guinée équatoriale, en session de formation la semaine dernière à Malabo, la capitale équato-guinéenne, se rencontrent dans la capitale gabonaise du 24 au 28 avril prochain en vue de peaufiner la stratégie d’accompagnement et d’admission de leurs pays respectifs à l’Initiative de transparence dans les industries extractives (ITIE). Les associations de ces deux pays, qui peinent encore à se faire accepter dans le club des Etats qui apportent de la lisibilité dans les chiffres de l’exploitation des ressources du sol et du sous-sol, entendent introduire une demande de révision des critères d’intégration auprès du comité international de cette organisation. Le directeur de la commission nationale de l’ITIE de Guinée...
(Xinhua 20/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Les dirigeants de la Banque de développement de l'Afrique centrale (BDEAC), entendent, sous la conduite de leur nouveau président, mobiliser plus de nouvelles ressources en vue d'appuyer la relance économique des pays de la communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC), durement touchés par la chute des cours des matières premières. Cet engagement a été pris samedi à Brazzaville à l'issue de l'assemblée générale extraordinaire et du conseil d'administration de cette banque, couplée avec l'installation de son nouveau président, Fortunato Ofa Mbo Nchama, originaire de la Guinée équatoriale pour un mandat de cinq ans. Il remplace à ce poste, le Tchadien Abbas Mahatma Tolli qui occupe depuis février dernier le poste de gouverneur de la Banque...
(237online 18/03/17)
Pour les opérateurs économiques, la fermeture des frontières qui persiste dans la sous-région malgré les différentes promesses des chefs d’Etat est un réel manque à gagner pour les économies. La décision de la Guinée Equatoriale d’ouvrir partiellement ses frontières, notamment aux diplomates et autres citoyens détenant des passeports officiels n’a pas été bien accueillie par les opérateurs économiques Camerounais. Pour eux, on est encore très loin de la libre circulation. « Avec cette décision, on ne peut pas parler de libre circulation. Les engagements pris lors du sommet des chefs d’Etat n’ont pas encore été respectés. Notre souhait est qu’aller et venir entre ce pays et les autres d’Afrique centrale soit vraiment effectif. On doit ouvrir les frontières à la...
(Gabon Review 18/03/17)
Le premier module de la formation des organisations de la société civile (OSC) membres des comités ITIE de l’Afrique centrale (Gabon-Guinée Equatoriale) a été achevé le 17 mars 2017 à Malabo. La première étape de la formation des organisations de la société civile membres des comités ITIE de l’Afrique centrale (Gabon-Guinée Equatoriale), axée sur le «Management des associations : enjeux et défis», a pris fin le 17 mars en présence des autorités politiques et de l’ambassadeur de l’Allemagne en Guinée Equatoriale. Cette rencontre organisée pendant une semaine, s’est avérée bénéfique pour la trentaine de représentants des OSC membres des comités ITIE de l’Afrique centrale. Pour ces dernières, cette formation les a permis de s’approprier des outils de management, pour une...
(Angola Press 18/03/17)
Lisbonne (Le correspondant) - Une conférence sur «La violence contre les femmes dans la CPLP'' aura lieu le 25 juin à Lisbonne, à l’initiative de la Plate-forme pour le développement des femmes africaines (de PADEMA, sigle en portugais). S’adressant à l'Angop, à Lisbonne, la présidente de la PADEMA, Luzia Moniz, a dit que la réunion est inclus dans les activités du ‘‘Mars femmes’’ et vise la discussion de la loi et des actes de violence et de ses implications pour la politique et le développement dans les pays membres de Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).

Pages