Mardi 23 Janvier 2018
(APA 19/12/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les Institutions de microfinance (IMF) dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) connaissent une baisse de leurs activités ces derniers mois, a-t-on appris lundi, auprès de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) Les chiffres au cours des premiers trimestres de l’année révèlent que le total des bilans des de la zone a baissé de 13 % par rapport à la fin d’année 2016. Une baisse plus marquée pour le Tchad avec -35,1 % et le Cameroun - 15,9 % de même qu’une baisse des dépôts de 2,1 % et une baisse des crédits bruts de 2,7 %. En tout état de cause, les excédents de trésorerie diminuent alors que...
(Agence Ecofin 18/12/17)
Le projet de connexion de la fibre optique au Gabon avance progressivement. Ce 14 décembre 2017, l’Etat gabonais et l’entreprise Korea Télécom, ont procédé à la signature du contrat pour la construction de la fibre optique, devant relier la ville de Booué, au Cameroun et à la Guinée-Equatoriale. A la faveur de cette signature, le ministre d’Etat, en charge de l’Economie numérique, Alain-Claude Bilie-By-Nze a salué la parfaite harmonie qui prévaut entre les différents opérateurs publics et privés, à travers la mutualisation des infrastructures. Dans ce cadre, il a notamment cité les cas de ACE, SAT3, la liaison fibre optique Libreville-Port Gentil, et plus récemment, le point d’échange internet GABIX, dans la construction du ‘’Gabon numérique’’. Pour Alain-ClaudeBilie-By-Nze, cette signature...
(Agence Ecofin 18/12/17)
Nommé le 31 octobre dernier, à l’occasion de la Conférence des Chefs d'Etat de la CEMAC à N'Djamena, le nouveau président de la Commission de surveillance des marchés financiers (Cosumaf), Nagoum Yamassoum a été officiellement installé ce 15 décembre 2017, à Libreville. A la faveur d’une cérémonie qui a réuni la plupart des responsables des institutions financières sous-régionales, Nagoum Yamassoum a été renvoyé à l’exercice de ses fonctions, par le ministre congolais des Finances et du Budget, par ailleurs, président du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), Calixte Nganongo. De nationalité tchadienne, Nagoum Yamassoum âgé de 63 ans, est le troisième président de la Cosumaf. Il succède à Rafael Tung Nsue, dont le mandat de cinq ans...
(Agence Ecofin 18/12/17)
Ouverts le 12 décembre dernier, les travaux de la session extraordinaire du Conseil des ministres de l’Agriculture de la CEEAC se sont achevés ce 15 décembre 2017 à Libreville, avec des fortes résolutions visant à faire de l’agriculture, un pilier essentiel dans les économies de la sous-région. Au terme de leurs travaux, l’on retient globalement, une nécessaire concertation permanente entre les États membres, un réel accompagnement des partenaires techniques et financiers dans le financement de l’agriculture ainsi qu’un profond engagement des chefs d’États, à accorder 10% de leurs budgets nationaux au secteur agricole, pêche et élevage. Ils recommandent également l’institutionnalisation de ces rencontres sous-régionales, pour booster le secteur agro-pastoral. Tout comme, ils souhaitent, mieux encore, que tous les États de...
(AFP 15/12/17)
"Ici à Sao Tome, vous êtes millionnaire", lance amusé un maître d'hôtel à son client européen. Ici, un euro équivaut à 24.500 dobras, la monnaie nationale de ce petit archipel lusophone du Golfe de Guinée, ex-colonie portugaise et qui compte environ 190.000 habitants. Avec 42 euros, vous êtes donc millionnaire... du moins jusqu'en 2018. Le 1er janvier, le dobra va perdre trois zéros, conséquence d'une réforme monétaire qui n'est pas une réforme structurelle (pas de changement du taux de change), tient à rappeler le gouvernement. "Les billets d'aujourd'hui ont été mis en circulation il y a vingt ans", indique Hélio Almeida, gouverneur de la banque centrale de Sao Tomé, ajoutant que le dobra actuel n'est plus adapté au taux d'inflation...
(AFP 13/12/17)
Les gardes-côtes équato-guinéens ont intercepté une embarcation de fortune avec à son bord 205 migrants ouest-africains disant vouloir aller au Gabon, ont indiqué mercredi les médias locaux. Les migrants clandestins - parmi lesquels un nouveau-né et trois femmes enceintes - ont été appréhendés mardi au large la capitale équatoguinéenne Malabo, située sur l'île de Bioko en plein golfe de Guinée, selon la télévision d'Etat équato-guinéenne. En provenance de pays d'Afrique de l'Ouest comme le Bénin, le Nigeria ou encore le Togo, ils ont été placés au commissariat central de Malabo, surnommé en Guinée équatoriale "Guantanamo". "Le chef de l'embarcation nous a dit qu'ils partaient au Gabon. On ne sait pas si c'est vrai", a déclaré à la télévision d'Etat un...
(AFP 13/12/17)
"La libre circulation, on ne la sent pas encore ici": aux confins de la Guinée équatoriale, du Gabon et du Cameroun, la libre circulation des personnes, officiellement ratifiée fin octobre par ces pays, souffre des innombrables tracasseries et inévitables "petits billets" à glisser aux policiers. "C'est encore comme un rêve. Parce qu'en gros, aujourd'hui on continue à payer pour passer d'un côté comme de l'autre", résume à l'AFP Valérie Oyana, une commerçante gabonaise rencontrée sur le marché de Kye-Ossi, au Cameroun voisin. Valérie achète ici des régimes de bananes pour aller les revendre à Libreville, la capitale gabonaise. "Nous payons 3.000 FCFA (environ 5 euros) pour traverser au poste de contrôle de police...
(Agence Ecofin 13/12/17)
En Guinée équatoriale, le super major américain, Exxon Mobil, a mis la main sur un important gisement d’or noir sur le bloc offshore EG-06, à travers le puits Avestruz-1, dont le forage a démarré en octobre dernier. L’information a été portée à l’attention du public mardi, par le ministère des Mines et des Hydrocarbures de Guinée équatoriale. Le puits Avestruz-1 est situé à environ 160 km au large de Malabo dans une zone d'exploration adjacente au champ de Zafiro d'ExxonMobil, un champ prolifique situé dans la zone maritime du nord de la Guinée équatoriale. Quant au bloc EG-06, il est situé à côté de l'ancien bloc pétrolier B et du bloc EG-11, la plus récente superficie acquise par Exxon Mobil...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(La Tribune 11/12/17)
La Banque des Etats de l'Afrique centrale vient de révéler que les transactions par monnaie électronique ont connu une progression de 208% sur les neuf premiers de l'année 2017, dans la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale. De janvier à septembre de cette année, la monnaie électronique a été utilisée dans plus de 203 millions de transactions, contre quelque 97,8 millions pour toute l'année 2016. La finance numérique est en pleine progression dans la zone Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Dans un rapport publié ce 8 décembre, la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) a indiqué que les transactions par monnaie électronique se sont établies à plus de 203,2 millions d'opérations...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(APA 06/12/17)
APA-Douala (Cameroun) - Les pertes fiscales subies chaque année par les pays du Bassin du Congo du fait de l’exploitation illégale de la forêt sont estimées à 150 milliards de francs CFA, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. D’après l’Organisation non-gouvernementale (ONG) Greenpeace, la Chine est la principale destination du bois tiré de cette exploitation illégale. En effet, « environ 3 millions de m3 de grumes et se positionne comme première destination des exportations de bois dans le Bassin du Congo. Dans ces quantités absorbées par le marché chinois, on retrouve beaucoup de bois coupé illégalement qui est ensuite distribué partout via des centaines de milliers d’usines de transformation », note Greenpeace. La même ONG qui précise que « l’Empire...
(AFP 05/12/17)
Martiniano Abaga Elé Ndoho, alias "Maele", icône de la musique équatoguinéenne des années 1980, s'est éteint le 1er décembre à Madrid à l'âge de 59 ans, des suites d'une longue maladie, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Le gouvernement de Guinée équatoriale a exprimé lundi soir sur son site officiel sa "consternation" et a "déploré" la disparition de l'artiste musicien, auteur et compositeur, célèbre dans toute l'Afrique centrale et en Espagne. Martiniano Abaga Elé Ndoho, artistiquement connu sous le nom de "Maele", a débuté sa carrière musicale en 1976. L'année suivante, il remporte le premier prix du premier festival national de musique à Bata, capitale économique de Guinée équatoriale. Auteur de plusieurs albums, il enregistrera pour la première fois en...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(Jeune Afrique 04/12/17)
Le texan à l’origine des plus grandes découvertes d’hydrocarbures ouest-africaines depuis 2007 s’attaque aussi à l’Afrique centrale. Retour sur les clés de sa réussite. Après le Ghana, le Sénégal et la Mauritanie, l’américain Kosmos Energy espère faire de la Guinée équatoriale son prochain succès exploratoire. Le 26 octobre, le groupe dirigé depuis Dallas par Andrew Inglis, PDG, et par Brian Maxted, directeur de l’exploration, a annoncé la signature d’accords de partage de production avec Malabo pour trois blocs offshore situés au large de l’embouchure du Rio Muni, dans le sud du pays. Célèbre pour sa découverte en 2007 du gisement de Jubilee, au Ghana – un réservoir de quelque 600 millions de barils de brut qui a mis l’Afrique de...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(Jeune Afrique 29/11/17)
Dans l’après-midi du 2 novembre, une réunion portant sur le différend qui oppose Malabo au groupe français Orange s’est discrètement tenue au cabinet Teynier Pic. Autour de Pierre Pic, l’avocat d’Orange, Jean-Charles Tchikaya, avocat pour l’État équato-guinéen, Juan Olo Mba, son ministre délégué à la Justice, Francisco Evuy, le conseil de l’opérateur semi-public Getesa, et Alban Lo Gatto, directeur juridique d’Orange. Objet de la réunion : trouver un accord sur les 56 millions d’euros que la Guinée équatoriale réclame au groupe français – correspondant à des taxes dont Orange ne se serait pas acquitté lorsqu’il était présent dans ce pays. La saisie de l’avion présidentiel, toujours bloqué à Genève, était également à l’ordre du jour. Par cette procédure, qu’il a engagée...

Pages