Samedi 18 Novembre 2017
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre du processus de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange en Afrique centrale, une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), conduite par Mfoula Marie Thérèse Chantal, secrétaire générale adjointe chargée de l’intégration physique, économique et monétaire, a échangé, ce 25 septembre 2017, avec les autorités tchadiennes. Cet échange qui s’est déroulé en marge de sa mission de relance du Programme de productivité agricole en Afrique centrale (PPAAC), avec Hamid Koua, ministre tchadien du Commerce et du Développement industriel, a porté sur l’évolution du processus d’insertion dans l’ordre juridique interne par la République du Tchad, des instruments juridiques de commerce afin de permettre à la CEEAC d’opérationnaliser la...
(SeneNews 26/09/17)
Le Président gambien, Adama Barrow, a rencontré son homologue équato-guinéen, Teodore Obiang Nguema en marge de la dernière Assemblée générale de l’Onu à New York pour parler du cas Yaya Jammeh, notamment. Barrow a dit à son interlocuteurs sa préoccupation face aux rumeurs prêtant à son prédécesseur l’intention de déstabiliser la Gambie, renseigne l’Apa reprise par le Journal « Les Echos ». Ainsi, Barrow aurait demandé à T. Nguema de signifier à Jammeh qu’il ferait mieux de se tenir tranquille. Même si du côté de Malabo on se refuse des commentaires y affairant, en Gambie, par contre, l’on confirme la tenue de la rencontre entre Barrow et Nguema.
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) prépare actuellement des textes d'application qui seront soumis à la consultation de la profession bancaire, les 15 et 16 novembre 2017 à Douala, dans le secteur de la microfinance. Le premier texte porte sur le projet de règlement Cobac relatif à la liquidation des établissements de microfinance (EMF) de petite taille. A cet effet, le gendarme du secteur bancaire prévoit une procédure dite de « liquidation simplifiée » pour les EMF de première catégorie, dont le total des dépôts n’excède pas un milliard de FCFA au moment du retrait d’agrément. Un second projet porte sur les modalités d’application des astreintes appliquées pour non-respect des injonctions de la Cobac. Il s’agira...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans son rapport d’activités 2016, la filiale camerounaise de la banque française Société générale, indique que ses ressources interbancaires ont chuté sur la période à 4,4 milliards FCFA venant de 43 milliards FCFA un an plus tôt. Soit, un déficit de 38 milliards de FCFA. « Cette situation s’explique principalement par le non renouvellement par Sgbge [Société générale de banques de Guinée équatoriale] de la convention de trésorerie courante qui liait nos deux établissements », écrit Société générale Cameroun (SGC). On note toutefois, que la banque n’a plus fait appel à la Société Générale de Guinée Equatoriale pour mobiliser des ressources interbancaires depuis l’exercice 2013. La baisse de ces mécanismes de financement semble étroitement liée à celle...
(AFP 20/09/17)
Un artiste a été arrêté samedi à Malabo en Guinée équatoriale, a appris l'AFP mercredi de sources familiale et gouvernementale, qui avancent des raisons contradictoires à son arrestation. Selon la télévision d'Etat, dans un message diffusé mardi soir, Ramon Nze Esono Ebale a été arrêté pour "blanchiment d'argent et usage de faux", après qu'un million de francs CFA en faux billets (environ 1.500 euros) eut été trouvé chez lui. La chaine gouvernementale ajoute que M. Nze Esono Ebale encourt jusqu'à 40 ans d'emprisonnement. Cette thèse est réfutée par la famille et des ONG: "C'est un terrible montage", déplore sa soeur à l'AFP, qui estime que "ça doit être en raison de sa liberté d'expression" qu'il a été arrêté. L'artiste a...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans une publication de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) datée du 18 septembre, l’on découvre une information plutôt inquiétante concernant le secteur bancaire dans la Cemac. En effet, Abbas Mahamat Tolli, président de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) et gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a révélé au cours d’une réunion tenue en juillet dernier à Ndjamena, au Tchad, que plus de la moitié des banques dans la sous-région ne disposent pas d'une surface financière suffisante. « Au plan prudentiel, sur un effectif de 52 banques en activité, 27 banques disposent de fonds propres nets, suffisants pour respecter l'ensemble des normes prudentielles assises sur cet agrégat.», a déclaré Abbas Mahamat Tolli,...
(Agence Ecofin 19/09/17)
Le gouvernement équato-guinéen et son homologue du Burkina Faso viennent de signer un protocole d’accord de coopération (MoU) qui devrait aboutir, d’ici 3 ans, à la fourniture par Malabo de gaz naturel liquéfié (GNL) à Ouagadougou. L’accord, signé, lundi, oblige les deux parties à négocier et à exécuter un contrat de vente et d'achat de GNL (SPA), ainsi qu’un accord d'utilisation de terminal (TUA) qui servira de base à leur première transaction de GNL. Comme le précise World Oil, les deux pays travailleront de façon étroite à la construction des infrastructures essentielles pour importer, stocker et transporter du GNL, mais aussi s’échangeront des données dans les efforts pour réaliser ce projet. Le MoU offre également la possibilité à la Guinée-Equatoriale...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Le siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a abrité le 15 septembre à Libreville, le lancement de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation Mondiale pour le commerce (OMC) en Afrique centrale. Claude Sinzogan, représentant de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique présent à la cérémonie, a expliqué que globalement, le projet vise à renforcer l’intégration régionale à travers des actions visant à stimuler le commerce et la compétitivité. Ceci, afin de contribuer à une croissance économique inclusive dans les pays membres de la Communauté. Cet Accord entend également renforcer les capacités du Secrétariat général de la Ceeac en matière de facilitation des échanges afin de lui permettre...
(AFP 18/09/17)
Les élections législatives, municipales et sénatoriales de Guinée équatoriale auront lieu le 12 novembre, selon un décret présidentiel lu samedi à la télévision d'Etat. "Les élections générales de la Chambre des députés, du Sénat, et (les élections) municipales, auront lieu le 12 novembre", selon l'article 3 de ce décret. Le recensement électoral, qui a été effectué du 1er au 13 août, a totalisé 325.554 électeurs équato-guinéens pour ces élections, a indiqué par ailleurs le ministère de l'Intérieur. La Guinée équatoriale comptait 1.220.000 habitants en 2016, selon les dernières données de la Banque mondiale. Dix-huit partis politiques sont en lice pour ce scrutin. Pays pétrolier à cheval sur le continent et une île, la Guinée équatoriale est dirigée depuis août 1979...
(AFP 18/09/17)
Deux hommes ont été condamnés à la peine de mort samedi par un tribunal de Guinée équatoriale pour le meurtre d'un enseignant, a annoncé dimanche la télévision d'Etat, sur fond de débat sur la peine capitale dans le petit pays africain. "Deux des trois personnes accusées et jugées pour avoir tué un maître (enseignant) et (l'avoir) enterré en forêt ont été condamnées à la peine capitale. Le troisième a écopé de 30 ans de prison", selon le verdict lu à la télévision d'Etat. La condamnation, prononcée par le tribunal de Micomiseng, dans le nord-est de la Guinée équatoriale, intervient alors qu'un moratoire pour la suspension temporaire de la peine de mort avait été voté en 2014 par le Parlement de...
(Agence Ecofin 18/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI) craint une nouvelle baisse des réserves des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) au niveau de leur banque centrale, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). C’est le message passé par Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint de l’institution, alors en visite au Cameroun du 14 au 15 septembre. « Les réserves de la Beac se sont stabilisées, mais elles demeurent faibles. Les retards observés dans la conclusion d’un accord sur un programme appuyé par le FMI avec la République du Congo et la Guinée Equatoriale pourraient entraîner une nouvelle baisse des réserves », a déclaré Mitsuhiro Furusawa. Il a rappelé qu’en décembre 2016, lors du sommet...
(AFP 16/09/17)
L'Alliance globale pour les vaccins et l'immunisation (Gavi), à qui la Guinée équatoriale a demandé une aide pour financer un plan de vaccination, a répondu jeudi "ne pas être en mesure d'intervenir" en raison du PIB élevé par habitant du pays, a appris l'AFP vendredi. La Guinée équatoriale avait demandé jeudi à l'Alliance du vaccin de "réviser et actualiser" sa politique pour appuyer financièrement le pays dans son Plan élargi de vaccination (PEV), un programme du Gavi, lors de la rencontre des directeurs d'Afrique centrale du PEV qui s'est tenue à Malabo du 12 au 14 septembre. Mais "compte tenu de la situation macroéconomique de la Guinée équatoriale, nous ne sommes pas en mesure d'intervenir car le revenu par habitant...
(Agence Ecofin 07/09/17)
Au premier semestre 2017, les échanges commerciaux entre la République populaire de Chine et les pays ayant en commun la langue portugaise ont augmenté de 37,58% par rapport à la même période l'année dernière, pour s’établir à 57,36 milliards $, selon les chiffres officiels chinois. Dans le détail, au cours des six premiers mois de l'année, les exportations chinoises vers les huit pays lusophones ont atteint 16,59 milliards $ (+ 28,2%) tandis que les importations en provenance de ces derniers sont évaluées à 40,77 milliards $ (+ 41,80%). Deuxième pays ayant le plus échangé avec le géant asiatique derrière le Brésil, l’Angola totalise 10,74 milliards $ d’exportations, soit une hausse de 66,86% alors que ses importations sont estimées à 1,06...
(Jeune Afrique 05/09/17)
Les Mugabe ne sont pas les seuls fils de chefs d’État ou d’officiels africains passés maîtres dans l’art de l’exhibitionnisme sur les réseaux sociaux. Ainsi, les 21 000 abonnés Instagram au compte de la Camerounaise Brenda Biya, fille de Paul et Chantal, peuvent voir quotidiennement une cascade de photos glamour. En janvier 2016, la jet-setteuse, alors âgée de 18 ans, poste sur Snapchat une vidéo dévoilant le prix d’un de ses trajets en taxi : 400 dollars (370 euros), ce qui provoque en quelques jours la colère des internautes. En Guinée équatoriale, malgré la peine de trois ans de prison requise contre lui, assortie d’une amende de 30 millions d’euros, dans le procès des « bien mal acquis », à Paris, Teodorín...
(Jeune Afrique 05/09/17)
Les Mugabe ne sont pas les seuls fils de chefs d’État ou d’officiels africains passés maîtres dans l’art de l’exhibitionnisme sur les réseaux sociaux. Ainsi, les 21 000 abonnés Instagram au compte de la Camerounaise Brenda Biya, fille de Paul et Chantal, peuvent voir quotidiennement une cascade de photos glamour. En janvier 2016, la jet-setteuse, alors âgée de 18 ans, poste sur Snapchat une vidéo dévoilant le prix d’un de ses trajets en taxi : 400 dollars (370 euros), ce qui provoque en quelques jours la colère des internautes. En Guinée équatoriale, malgré la peine de trois ans de prison requise contre lui, assortie d’une amende de 30 millions d’euros, dans le procès des « bien mal acquis », à Paris, Teodorín...
(APA 04/09/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’intermédiation bancaire, dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), demeure insuffisante en dépit de la progression continue des crédits à l’économie, ces derniers restant relativement faibles en comparaison aux pays émergents ou développés, selon Jacques Landry Bikaï et Moustapha Mbohou Mama, respectivement chef de service de l'analyse et de la modélisation des économies à la direction de la recherche, et chef de service du suivi et analyse du système financier à la direction du crédit, des marchés des capitaux et du contrôle bancaire à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). En 2016, le ratio des crédits bancaires au secteur privé non financier sur le produit intérieur brut (PIB), qui...
(AFP 31/08/17)
Les juges français en charge de l'affaire des "biens mal acquis" ont terminé leurs investigations sur le patrimoine considérable en France de membres du clan de feu Omar Bongo, l'ancien chef de l'État gabonais, dont aucun n'a été mis en examen, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier. Depuis 2010, la justice française cherche à savoir si les fortunes de plusieurs familles présidentielles africaines ont pu être bâties en France grâce à des fonds publics détournés de leurs pays. Cette vaste enquête dite des "biens mal acquis" a débouché sur un premier procès à Paris, celui de Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale et actuel vice-président du pays, qui sera fixé sur son sort le 27 octobre...
(Agence Ecofin 31/08/17)
(Agence Ecofin) - Dans une note d'étude et d'analyse publiée dans la dernière "Lettre de recherche" de la BEAC, Mahamat Abbas Tolli, le gouverneur de l'institution, a fourni des indicateurs desquels, il ressort que le taux de couverture extérieure du FCFA zone CEMAC, restera dans une moyenne de 60% entre 2017 et 2020, contre près de 81% entre 2014 et 2017. Cette situation est à mettre en corrélation avec les estimations de réserves de change, qui oscilleront dans une moyenne de 3000 milliards de FCFA (5,4 milliards $) sur la période, contre une médiane de 6631,4 milliards de FCFA sur la période 2014 à 2017. De ces deux indicateurs, il ressort que le spectre d'une dévaluation de la monnaie est...
(La Tribune 31/08/17)
Les dépenses publiques au sein de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 4.000 milliards de Fcfa en moins de trois ans. Un choc violent imputé à l’effondrement des prix du baril de pétrole sur le marché mondial. Mais d’autres motifs sont avancés pour expliquer cette baisse drastique du train de vie des Etats de la sous-région. La chute est vertigineuse. En l'espace de trois ans, de 2014 à 2017, les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4.000 milliards de Francs CFA. C'est une annonce de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). La Banque impute la réduction drastique des...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...

Pages