Vendredi 19 Janvier 2018
(Fifa 18/06/13)
Une procédure disciplinaire a été ouverte contre la Fédération de Football de Guinée équatoriale pour avoir utilisé un joueur non éligible, et ce pour la deuxième fois dans la compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. La Guinée équatoriale a ainsi enfreint l'article 55 du Code disciplinaire de la FIFA et l'article 8 du Règlement de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ par rapport à un joueur qui a pris part au match entre le Cap-Vert et la Guinée équatoriale, le 8 juin 2013. La Guinée équatoriale a été invitée à faire part de sa position à la FIFA et à joindre tout document qu'elle jugera approprié pour servir de preuve. Cela...
(L'Union 18/06/13)
La Conférence des chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac) qui s'est réunie, en session extraordinaire, le 14 juin 2013 à Libreville, a décidé d'allouer 25 milliards de francs CFA au renforcement de la sécurité à Bangui. Confirmant ainsi la précédente décision du 25 juillet 2012. Si cette aide vise à aider les nouvelles autorités centrafricaines dans leurs efforts de restauration et de renforcement de la stabilité intérieure, elle tend aussi à démontrer que la Cémac est soucieuse des conséquences de la situation en République centrafricaine sur le fonctionnement de la commission et des institutions communautaires basées à Bangui. "Soucieuse de la reprise des activités des institutions communautaires concernées, la conférence a décidé du principe...
(Xinhua 18/06/13)
LIBREVILLE -- Après l'échec des négociations pourtant en bonne voie avec South Africa Airways venue à la suite de Royal Air Maroc et Sn Brussels, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) mène des discussions difficiles avec Air France comme partenaire stratégique de sa compagnie de transport aérien Air CEMAC qui peine à décoller. Les chefs d'Etat de la région ont au terme d'un sommet extraordinaire vendredi en marge de la deuxième édition du New York Forum Africa, forum économique organisé depuis 2012 à Libreville au Gabon, affirmé avoir « pris acte des diligences accomplies par la nouvelle équipe dirigeante dans le cadre de la poursuite du processus de négociation avec Air France », sur la base du...
(Football 18/06/13)
Le Togo est visé par la Fifa, au même titre que deux autres sélections africaines engagées dans les qualifications de la Coupe du monde 2014. Les Éperviers auraient utilisé des joueurs inéligibles, rapporte L'Équipe, lors de sa rencontre remportée face au Cameroun (2-0) le 9 juin. L'Éthiopie, victorieuse au Botswana (1-2), et la Guinée équatoriale, qui avait dominé en mars le Cap Vert (4-3), se trouvent également dans le viseur des enquêteurs. Ces équipes pourraient perdre leur rencontre sur tapis vert.
(L'Observateur Paalga 18/06/13)
Réunis à Ouagadougou les 13 et 14 juin 2013, les ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) ont pris d’importantes mesures sur le fonctionnement de l’institution. L’ouverture des travaux de cette rencontre a été présidée par le Premier ministre du Burkina, Luc Adolphe Tiao. Ce conseil des ministres de l’OHADA a été précédé par la réunion des experts, qui leur ont déblayé le terrain. Ainsi, les ministres ont pu prendre facilement les décisions qu’il fallait pour assurer la bonne marche de cette institution dont le 20e anniversaire sera célébré en octobre prochain. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session. Il s’agit notamment de : - la révision du règlement de procédure...
(Jeune Afrique 17/06/13)
Faute d'un secteur privé local digne de ce nom, Malabo pèse encore peu en Afrique centrale. Cinquième producteur de pétrole d'Afrique subsaharienne, la Guinée équatoriale a affiché un taux de croissance à deux chiffres pendant plus d'une décennie (en moyenne 39 % par an entre 1996 et 2006) et un PIB par habitant de 17 500 euros en 2012. Pourtant, le pays reste un nain en termes d'influence économique au sein de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac). Alors que des entreprises gabonaises comme BGFI Bank ou camerounaises comme Afriland ou Bocom (traitement de déchets) ont réussi à s'imposer au niveau régional, la Guinée équatoriale ne compte aucune société à dimension africaine. Le secteur privé est dominé...
(Agence Ecofin 17/06/13)
(Agence Ecofin) - Les Etats de la CEMAC, réunis en Sommet à Libreville, ont pris deux décisions majeures qui, si elles sont effectivement appliquées permettront à la sous-région de faire un pas significatif vers l’intégration. Primo, au 1er janvier prochain, pour les ressortissants de la CEMAC, le visa ne sera plus obligatoire pour circuler dans les 6 pays. Deuxio, un cadre politique commun pour la protection du commerce a été adopté par les 6 pays. Il permettra par exemple de faciliter l’accès au marché sous régional pour les compagnies pharmaceutiques et de lutter plus efficacement contre la prolifération des faux médicaments, véritable fléau de santé publique en Afrique. «Nos six nations travaillent ensemble au delà des frontières à trouver des...
(Afrik.com 17/06/13)
Dimanche soir, à l’issue de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde, la FIFA a annoncé l’ouverture d’une procédure à l’encontre de l’Ethiopie, la Guinée Equatoriale et du Togo, suspectés d’avoir aligné des joueurs inéligibles lors de certaines rencontres. Les trois pays risquent de perdre des matches sur tapis vert. Ce qui pourrait relancer les qualifications dans certains groupes. Rattrapés par le patrouille. Alors que la 5e journée des éliminatoires vient de se refermer, avec les qualifications de cinq pays pour le dernier tour des éliminatoires au Mondial 2014, les premiers rebondissements n’ont pas tardé. A une heure avancée dans la soirée de dimanche, la FIFA a annoncé avoir engagé des procédures disciplinaires à l’encontre de trois...
(Mutations 17/06/13)
C’est une des résolutions fortes adoptée au sommet extraordinaire de vendredi dernier à Libreville. Pierre Moussa semblait visiblement être le plus heureux lorsqu’il lisait vendredi dernier le communiqué final sanctionnant la session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat de la Cemac, réunie dans la somptueuse salle des conférences du stade de l’Amitié, dans la périphérie sud de Libreville, au quartier Ngondje. Le président de la Commission de la Cémac martelait alors ses mots : « La conférence a décidé de généraliser (cette) mesure dans tous les Etats de l’espace Cémac à compter du 1er janvier 2014, sur la base des documents de voyage sécurisés (carte nationale d’identité et passeport) ». A cette annonce, la salle bruissait des signes d’acquiescement...
(Centrafrique Libre 17/06/13)
Les chefs d’État des pays de la CEMAC ont finalement décidé de garder le siège de l’institution sous régionale à Bangui. Ceci, contre les avis des diplomates et des ministres des finances excédés par le caractère répétitif des conflits armés à Bangui. Les Centrafricains ont donc eu plus de peur que de mal. Tous les présidents à l’exception de Biya du Cameroun, ont répondu présent à l’appel de leur homologue gabonais. C’est monsieur Philémon YANG, Premier Ministre Chef du Gouvernement du Cameroun qui a représenté son pays. La Conférence, qui a été précédée d’une réunion extraordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Économique de l’Afrique Centrale (UEAC) tenue à Libreville, République Gabonaise, le 10 juin 2013, était principalement consacrée à...
(Gabon Review 17/06/13)
Le 14 juin 2013 restera une date historique dans le processus d’intégration de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac). Ce jour, les chefs d’Etat de cette communauté sous-régionale, réunis en sommet extraordinaire, ont décidé de supprimer les visas pour les ressortissants des pays membres dès le 1er janvier 2014. Ce sont les chefs d’Etat du Cameroun représenté par son Premier ministre, Philémon Yang, du Gabon, Ali Bongo Ondimba, de la Guinée Equatoriale, Téodoro Obiang Nguéma, du président de transition de la République centrafricaine, Michel Djotodia, du président du Congo, Denis Sassou Nguesso et du Tchad, Idriss Deby Itno, qui ont décidé de donner un coup d’accélérateur à l’intégration sous-régionale. Lors de ce sommet extraordinaire, ils ont promis qu’il n’y...
(Les Afriques 17/06/13)
Réuni à Bruxelles, autour de la question des Ape, de l’avenir de la coopération et du développement des pays ACP (Afrique Caraïbes et Pacifique), puis sur les questions de la migration, le Conseil des ministres ACP/Union européenne (UE) a franchi quelques pas, mais le statu quo demeure au sujet des Ape, malgré l’échéance butoir de la fin des Accords de Cotonou et la fin du 10eme Fed, fixés à décembre 2013. C’est le compte a rebours entre les pays ACP et l’UE. La pilule qui fera passer les Accords de partenariat économique (APE) passera par une Mise à niveau des économies des pays ACP. Ainsi, le Conseil de l'UE et les pays ACP viennent d’approuver à Bruxelles, siège de l’UE...
(Infos Gabon 17/06/13)
Un fonds de 200 millions de Dollars US a été mis en place vendredi à Libreville, la capitale gabonaise, par les Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC). Les Chefs d’Etat des pays membres de la CEMAC réunis en sommet extraordinaire le 14 juin 2013 à Libreville, ont mis en place un fonds de 200 millions de dollars US pour les jeunes. Selon le Président gabonais et Président en exercice de la CEMAC Ali Bongo Ondimba qui l’a annoncé ce dimanche à la clôture du New York Forum Africa, ce fonds sera destiné exclusivement à la création d’emplois jeunes. « Conscients du rôle clé de la jeunesse dans nos stratégies de développement et du taux...
(Cameroonvoice 17/06/13)
En l’absence de Paul Biya du Cameroun, ses pairs d’Afrique centrale ont adoubé le nouvel homme fort de Bangui. Pour son premier rendez-vous officiel avec les chefs d'Etat de la région, le Centrafricain Michel Djotodia a réussi à tirer son épingle du jeu. Non seulement, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) lui apporte un soutien financier conséquent, mais il a tout simplement évité le pire à la Centrafrique, à savoir la mise sous tutelle du pays. La délocalisation provisoire du siège de la Commission de la Cemac inscrite à l'ordre du jour a bien sûr fait débat. La Guinée-équatoriale et le Gabon étaient candidats, mais les chefs d'Etat ont fait le choix du maintien de l'institution à...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(Gabon Review 15/06/13)
Concomitamment au New York Forum Africa (NYFA), un sommet extraordinaire de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac) se déroule à Libreville, du 14 au 16 juin 2013. A cette occasion, les cinq chefs d’Etats des pays membres de la sous-région et le Premier ministre du Cameroun, ont participé à l’ouverture du NYFA avant de plancher sur leur ordre du jour. Au menu de cette session extraordinaire figurent les conséquences de la crise politique en République centrafricaine (RCA), le fonctionnement de la Commission et la libre circulation des personnes en zone Cemac, entre autres. Principal acteur de l’intégration sous régionale en Afrique centrale, la Cemac rencontre actuellement de nombreux problèmes liés à la crise politique en RCA. C’est l’une des...
(Euronews 15/06/13)
Réunir des décideurs politiques et économiques pour penser l’avenir du continent africain. C’est l’ambition affichée par le New York Forum Africa, qui tient sa deuxième édition à Libreville au Gabon. Un événement à l’initiative du président gabonais Ali Bongo Ondimba et du publicitaire et homme d’affaires Richard Attias. Parmi ses nombreux invités, l’entrepreneur, Ivor Ichikowitz à la tête du groupe Paramount Afrique du Sud, un leader mondial de la défense et de l’armement : “pendant longtemps, on a parlé de l’essor de l’Afrique, et c’est un petit peu ce qui s’est passé. Et maintenant c’est une réalité, la réalité c’est que les Africains aujourd’hui sont responsables de leur avenir. Le fait que tout le monde vienne en Afrique en est...
( 14/06/13)
Le 2e New York Forum Africa, "laboratoire d'idées", consacré au développement économique de l'Afrique, s'est ouvert à vendredi à Libreville, au Gabon. Près de 160 intervenants dont les prix Nobel de la Paix égyptien Mohamed El Baradei et le sud-africain Frederik De Klerk, sont attendus. Parmi les autres intervenants figurent entre autres l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, Jared Cohen, le directeur de Google Ideas, le mannequin sud-soudanais Alek Wek ou encore l'ancien ambassadeur américain aux Nations unies Andrew Young, ainsi que l'économiste français Jacques Attali. Le réalisateur américain Spike Lee, qui devait être l'invité d'honneur, s'est désisté. Le forum s'ouvre en même temps que le sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (Cemac), auquel se...
(Afrik.com 14/06/13)
Libreville vibre du 14 au 16 juin 2013 au rythme du deuxième New-York Forum Africa. Le pari gagné du Premier Forum, en juin 2012, est en cours de réédition. Avec une ambition : célébrer les noces de l’initiative privée et du développement des infrastructures publiques. Investir à la fois dans l’activité et dans les conditions préalables du développement. La présence de 6 Chefs d’Etat africains, vendredi 14 juin à Brazzaville, manifestait ce nouvel horizon du développement de l’Afrique. Tout est dans la manière, et dans la qualité du travail des équipes de Richard Attias : réunir les interlocuteurs de premier rang, dans tous les domaines économiques, et les amener à débattre sans langue de bois, sur des sujets concrets. La...

Pages