Dimanche 28 Mai 2017
(Journal de Bangui 22/05/13)
Michel Am-Nondokro Djotodia a été reçu à Malabo par le président équato-guinéen et par différentes autorités dirigées par le Premier ministre Vicente Ehate Tomi. Dans la salle d'honneur du pavillon présidentiel de l'aéroport, S. E. Obiang Nguema Mbasogo et Michel Am-Nondokro Djotodia ont échangé leurs premières impressions et, le soir, un dîner a eu lieu au Palais du peuple à l'occasion de cette visite officielle du président du Conseil national de transition de la République centrafricaine. Lors de cet événement, les deux présidents sont intervenus et ont déclaré leur volonté de renforcer les liens d'amitié, de coopération et de fraternité entre les deux peuples et les deux gouvernements. D'après Obiang Nguema Mbasogo, la visite de son homologue offre l'opportunité d'établir...
(France-Guinée Equatoriale 21/05/13)
Irina Baranovskaya raconte sa visite en Guinée équatoriale, un pays qui ne ressemble pas vraiment à ce qu'on lui avait raconté... - Quand j'ai été invitée à visiter la Guinée équatoriale, je ne pouvais simplement pas refuser. D'un côté, il s'agissait d'un voyage long et coûteux, voire dangereux, mais il y avait aussi l'opportunité de voir l'Afrique réelle : avec ses mercenaires, ses dictateurs, le paludisme et les enfants affamés. Enfin, telle était mon impression de la Guinée équatoriale, après quelques recherches faites sur le web au sujet de ce pays. Le même président est au pouvoir depuis 1979 - en dépit d'un nombre extraordinaire de tentatives de coups d'Etat. La plupart des habitants du pays vivent dans une pauvreté...
(France-Guinée Equatoriale 21/05/13)
Considéré comme le premier long-métrage tourné en Guinée équatoriale, le film "Where The Road Runs Out" a mis en scène l'acteur ivoirien Isaach de Bankolé et l'actrice américaine Juilet Landau pendant deux mois en Guinée équatoriale, en juin-juillet 2012, mais aussi en d'autres lieux en Afrique du Sud et aux Pays-Bas. Le film a été écrit par David Hughes et est réalisé par Rudolf Buitendach et produit par la société néerlandaise Firenze Films. Pendant cinq jours, des séquences de « Where the Road Runs Out » ont été filmées à Malabo. Par ailleurs, le «making of» du film a été produit par une équipe de jeunes Equato-guinéens de l’Association cinématographique de la Guinée équatoriale (ACIGE), lesquels ont également participé à...
(Cameroonvoice 21/05/13)
Le complexe dénommé «Punta Europa» est le cœur de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières installé sur l’île de Bioko à quelques encablures de Malabo. C’est en 1984 que les résultats des fouilles et autres explorations indiquent que la Guinée équatoriale possède un sous-sol riche en pétrole et gaz naturel. Les pouvoirs publics mettent alors sur pied un complexe de gaz appelé «Punta Europa» dont les premières exploitations débutent en 1991. Dès lors, la Guinée équatoriale rejoint le cercle très restreint des pays producteurs de pétrole. A «Punta Europa» des installations technologiques de pointe permettent de traiter du gaz naturel liquéfié, du gaz de pétrole liquéfié, des condensats permettent de produire du méthanol, du propane et du butane entre autres...
(Cameroonvoice 21/05/13)
« Nous regrettons la disparition du colonel Mouammar Kadhafi. Prendre le relais de son combat panafricain est difficile » - Teodoro Obiang Nguema, président de la République de Guinée Equatoriale En prélude à la tenue des élections générales - sénatoriales, législatives et municipales - du 26 mai 2013, le chef de l’Etat équato-guinéen a donné ce mardi 14 mai 2013, à Malabo, une conférence panafricaine de la presse, devant des journalistes venus d’Afrique (Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Comores, Bénin, Rdc, Congo-Brazza, Tchad, etc). Il y a exposé une pensée panafricaine renouvelée, qui, deux ans après la destruction de la Jamahiriya libyenne où Moammar Kadhafi exerçait un leadership moral et politique sur l’Union Africaine – et auquel le président guinéen...
(Journal de Bangui 21/05/13)
Le président de la transition en République centrafricaine (Rca) en visite en Guinée équatoriale du 17 au 18 mai 2013, s’est prêté au jeu des questions-réponses de la presse panafricaine invitée par le président de la République de la Guinée équatoriale, Obiang Nguema Mbatsogo, en marge de la campagne électorale sénatoriale, législative et municipale qui culmine le 26 mai par le vote proprement dit. Qu’est-ce qui justifie votre présence en Guinée équatoriale? C’est une joie immense de me retrouver à Malabo. Nous sommes venus présenter notre sentiment de gratitude au peuple frère de la Guinée équatoriale et à son illustre guide, Obiang Nguema Mbatsogo. La République centrafricaine est membre la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac, Ndlr) et membre...
(Cameroonvoice 21/05/13)
Le complexe dénommé «Punta Europa» est le cœur de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières installé sur l’île de Bioko à quelques encablures de Malabo. C’est en 1984 que les résultats des fouilles et autres explorations indiquent que la Guinée équatoriale possède un sous-sol riche en pétrole et gaz naturel. Les pouvoirs publics mettent alors sur pied un complexe de gaz appelé «Punta Europa» dont les premières exploitations débutent en 1991. Dès lors, la Guinée équatoriale rejoint le cercle très restreint des pays producteurs de pétrole. A «Punta Europa» des installations technologiques de pointe permettent de traiter du gaz naturel liquéfié, du gaz de pétrole liquéfié, des condensats permettent de produire du méthanol, du propane et du butane entre autres...
(Pana 20/05/13)
La communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a dépêché, samedi, un émissaire auprès du chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, pour solliciter la participation de militaires burundais au sein d’une force de maintien de la paix en République Centrafricaine où la sécurité reste précaire après le récent renversement du pouvoir central à Bangui par une rébellion armée, apprend-on de source proche de la présidence de la République à Bujumbura. Selon le porte-parole adjoint de la présidence de la République, Willy Nyamitwe, le chef de l’Etat burundais a reçu la demande, samedi, à Bubanza, une province du nord-ouest du pays, par le biais d’un envoyé spécial du président du Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, qui assure actuellement la présidence tournante...
(Journal de Malabo 17/05/13)
La sous-secrétaire d’Etat américaine à la Diplomatie et aux affaires publiques a donné la vision de l’administration américaine sur la presse. Cette interview a été réalisée à partir de questions des différents journalistes présents à la conférence de presse de la sous-secrétaire d’Etat américaine à la Diplomatie et aux affaires publiques, le 3 mai 2013 à Washington. Il s’agit de Carmen Valica Niculita de Roumanie, Astrid Blank Giron du Guatemala, Houssem H’mad de Tunisie, Lulu Harris du Zimbabwe et Idriss Linge du Cameroun Quel est votre point de vue sur ce qui arrive en Europe centrale, notamment dans des pays comme la Roumanie ou la Hongrie où, on observe un recul sur la liberté d’information et d’expression? On a souvent...
(Journal de Malabo 17/05/13)
Le pouvoir en place leur reproche la participation à une manifestation interdite concernant les élections législatives et sénatoriales. Cinq opposants au régime du président Teodoro Obiang Nguema ont été interpellés lundi 13 mai à Malabo après avoir appelés à manifester avant les élections législatives et sénatoriales du 26 mai, a indiqué un responsable de l'opposition à l’AFP. [i Ces militants étaient descendus dans la rue avec un mégaphone pour annoncer la manifestation du 15 mai et distribuaient des prospectus aux gens, a expliqué à l’Afp M. Dario, Daniel Dario Martinez Ayecaba, président de l'Union populaire (UP), deuxième parti d'opposition. Selon M. Dario, les cinq personnes interpellées sont "deux hommes et trois femmes, dont Clara Eyi Ndong", présidente du Parti de...
(France-Guinée Equatoriale 16/05/13)
Le 26 mai prochain, les Equato-guinéens seront appelés aux urnes pour désigner leurs représentants aux élections législatives et sénatoriales. Dans le cadre de ce scrutin, le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a tenu une conférence de presse devant des journalistes du Gabon, du Cameroun, des Îles Comores, du Nigéria, du Ghana, du Congo, du Bénin et de la Côte d'Ivoire. Le Chef de l'Etat a salué son auditoire en espagnol et en français, en évoquant la nécessité de développer les médias africains. Puis, lors de cette conférence de presse, le président Obiang a abordé divers sujets tels que les conflits africains, l'importance de la presse africaine et le développement de la campagne électorale en Guinée équatoriale. « On appelle l'Afrique...
(France-Guinée Equatoriale 16/05/13)
Depuis hier, la Plaza de la Mujer, à Malabo, est occupée par un grand nombre de policiers et de militaires lourdement armés [en Guinée équatoriale, il est difficile de différencier les uns des autres], avec des chiens et des véhicules anti-émeute. Des chars et des véhicules blindés ont circulé, ce matin, dans les rues de la capitale et des hélicoptères de la Sécurité nationale ont silloné le ciel en permanence. C'est de la Plaza de la Mujer, en effet, que devait partir, aujourd'hui à 9h00, une manifestation de protestation populaire (non autorisée par le gouvernement). Pour dissuader les participants, le Sécurité nationale avait arrêté ces derniers jours 5 organisateurs de cette manifestation. Toutefois, les "indignés" équato-guinéens n'avaient pas renoncé et...
( 16/05/13)
L’arrestation de Jeronimo Ndong Mesi est consécutive à l’appel à manifester contre le régime du président Obiang lancé par l'UP , parti d'opposition. La manifestation de l'opposition devait avoir lieu mercredi, mais la veille, les forces de l'ordre avaient occupé le lieu du rassemblement. Ainsi la marche a été empêchée car pour éviter des débordements, les responsables de l'UP ont demandé à leurs militants de renoncer à la marche. L'arrestation de Jeronimo Ndong Mesi, secrétaire général de l’UP, l'Union Populaire est intervenue suite à cette marche avortée. Mots-clésGuinée Équatoriale , Politique Le principal parti d'opposition la Convergence Pour la Démocratie Sociale qui n'avait pas appelé à manifester a exprimé son soutien à l'UP . L'opposition qui dit ne pas comprendre...
( 16/05/13)
A l’approche des législatives, le pouvoir lui a bloqué l’accès aux réseaux sociaux. En Guinée équatoriale, rien ou presque ne se passe comme ailleurs. Le pays, dirigé d’une main de fer par le clan Obiang Nguema depuis 1979, est l’un des plus fermés de la planète, presqu’autant que l’Erythrée ou la Corée du Nord. L’une des dernières lubies du régime, c’est la censure de Facebook, des réseaux sociaux et des sites Internet des (rares) partis d’opposition, à l’approche des élections législatives et municipales prévues le 26 mai 2013. Reporters sans Frontières nous apprend ainsi que le site du CPDS (Convergence pour la démocratie sociale), le principal parti d’opposition équato-guinéen est inaccessible, alors qu’il présente de nombreux candidats à ce scrutin...
(Journal de Malabo 15/05/13)
Les internautes Équato-guinéens n’arrivent plus à accéder à leur compte Facebook depuis quelques jours. Le gouvernement Equato-guinéen est –il en train de vouloir censurer les réseaux sociaux. Depuis quelques jours, les utilisateurs d’internet rencontrent d’énormes difficultés pour avoir accès à leur boite mail. «Facebook ne marche pas, il n’y pas de Facebook, ça va durer sept jours, c’est le grand patron (président de la république) qui a demandé qu'on ferme Facebook», déclare sous couvert d’anonymat un ressortissant chinois, propriétaire d’un cyber-café à Malabo. De son côté, le journaliste équato-guinéen, Samuel Obiang Mbana, correspondant de l'AFP, d’Africa Nº1 et de la radio internationale allemande Deutsche Welle (DW), a confirmé hier que «le réseau social Facebook a été désactivé sur tout le...
(France-Guinée Equatoriale 15/05/13)
15.05.2013 - La frontière terrestre entre le Cameroun et la Guinée Equatoriale est fermée depuis trois jours à la suite d’incidents ayant opposé, le week-end dernier, des ressortissants des deux pays. Les incidents sont nés de l’agression physique d’un citoyen camerounais par des militaires équato-guinéens, les Camerounais étant considérés dans ce pays voisin, selon la CRTV, la radio-télévision nationale camerounaise, « comme des voleurs et des mercenaires ». En représailles, les compatriotes de la victime ont vandalisé le poste frontière situé dans la localité proche d’Ebibeyin. Le dimanche, des éléments des forces de sécurité équato-guinéennes se sont déployés et ont quadrillé tout le secteur afin d'arrêter les coupables et les mesures de sécurité ont été renforcées aux frontières des deux...
(France-Guinée Equatoriale 15/05/13)
Alors que le projet d'une manifestation "pacifique" de "protestation populaire" se confirme pour demain, 15 mai 2013, "jour des indignés", à 9h00 sur la Plaza de la Mujer à Malabo, la police équato-guinéenne a procédé à de nouvelles arrestations, probablement dans le but de dissuader d'éventuels participants. On apprend ainsi qu'hier, lundi 13, en début d'après-midi, ont été arrêtées dans le capitale : Clara Nsegue Eyí, alias "Lola", et Natalia Angue Edjodjomo, principales protagonistes du Parti Démocratique de la Justice Sociale (non légalisé) qui a appelé à la manifestation "du 15M". Elles sont actuellement détenues et interrogées dans les locaux de la Direction de la Sécurité nationale, qu'on surnomme généralement : "Guantanamo". « Hier soir, cinq personnes ont été arrêtées...
(France-Guinée Equatoriale 14/05/13)
Article du quotidien "Le Monde"- - Située au centre du golfe de Guinée, c’est l’une des plus riches réserves de biodiversité d’Afrique. L’île de Bioko, 2 000 km2, où se trouve Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, renferme notamment l’une des plus importantes concentrations de primates menacés d’extinction du continent. Photographe indépendante originaire de Vancouver, Lindsay Mackenzie a passé deux semaines, en janvier, dans la partie sud de l’île : la réserve de la Grande Caldera de Luba, aujourd’hui menacée. « Les pétrodollars financent un développement incontrôlé de l’île. Ainsi, une route est en train d’être construite en plein milieu de la principale aire protégée de Bioko », explique-t-elle. Ancienne colonie espagnole dirigée d’une main de fer depuis 1979...
(Guinea Ecuatorial Press 13/05/13)
Le chef d'État a reçu Nicolas Michel, émissaire de l'ONU, quelques jours après sa visite à l'institution internationale. Lors de la même journée, le président s'est réuni avec le collectif d'étudiants et de professeurs au stade de Malabo. Michel s'est rendu, mercredi dernier au Palais du peuple de Malabo, trois jours après que le chef d'État équato-guinéen ait participé aux débats de haut niveau sur la résolution pacifique des conflits en Afrique, organisés par l'assemblée générale des Nations Unies (ONU). Les missions principales de l'émissaire de l'institution ont été les conversations avec le président concernant certains sujets de sa compétence et les salutations qu'il a transmis de la part du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Le ministre des Affaires...
(Gabon Eco 13/05/13)
Les experts du Gabon et de la Guinée-Equatoriale se sont réunis vendredi 10 mai pour rediscuter des relations de coopération entre les deux pays. Ces assises consistaient à débattre des domaines tels que l’économie, le commerce et la culture en vue de redynamiser une coopération endormie depuis plusieurs années. Ali Bongo Ondimba et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo se sont résolus à remettre en place la coopération entre les deux pays. Dans cette logique des experts des deux pays et ainsi que les ministres des Affaires Etrangères se sont réunis vendredi dernier à Libreville pour donner un nouveau souffle à ces relations. Pour le ministre des Affaires Etrangères gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, il faut réactualiser le cadre juridique et l’enrichir afin...

Pages