Jeudi 26 Avril 2018
(Investir au Cameroun 28/08/13)
Les échanges commerciaux entre les six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) que sont le Cameroun, le Gabon, le Congo, la Rca , le Tchad et la République centrafricaine, sont estimés à moins de 1%, selon une analyse de la Commission de la Cemac. Ces statistiques sont dérisoires par rapport à des regroupements communautaires tels que celui de l’Afrique australe qui revendique des échanges intra-communautaires de l’ordre de 5%, mais surtout de la région Afrique de l’Ouest, dont les échanges entre pays membres culminent à 15 %. Selon les experts, les échanges entre pays membres de la Cemac sont ainsi insignifiants à cause des difficultés rencontrées dans la libre circulation des hommes et des biens...
(Xinhua 28/08/13)
LIVINGSTONE (Zambie), 28 août (Xinhua) -- L'industrie touristique en Afrique ne reçoit pas suffisamment d'assistance financière pour stimuler son développement, a déclaré mercredi un haut responsable de l'ONU.Ce déséquilibre doit être traité dans les pays les moins avancés (PMA), a indiqué le Secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à l'occasion de l'assemblée générale en cours co-organisée par la Zambie et le Zimbabwe. Il a ajouté que le secteur touristique pouvait être un facteur de développement et réduire la pauvreté dans les pays en développement, en insistant sur le besoin de faire de ce secteur une priorité pour l'assistance financière. "Le tourisme doit devenir une priorité en matière de financements si nous devons aller de l'avant, et l'OMT travaille...
(AFP 27/08/13)
JOHANNESBURG, 27 août 2013 (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé depuis début juin dans un hôpital de Pretoria, "reste dans un état critique mais stationnaire", a indiqué mardi le président Jacob Zuma dans un discours en Malaisie. "L'ancien président Mandela est toujours à l'hôpital où il reçoit des soins, et reste dans un état critique mais stationnaire", a déclaré M. Zuma dans un discours diffusé par ses services en Afrique du Sud, en acceptant en son nom une distinction spéciale pour sa contribution en faveur de la paix de la Mahathir Global Peace Foundation. Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid âgé de 95 ans, avait été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire, et...
(Xinhua 27/08/13)
Les pays africains sont invités à adopter des approches fondées sur les écosystèmes pour faire face au défi croissant de la sécurité alimentaire au milieu des changements climatiques sur le continent. Environ 800 délégués à travers le continent qui ont assisté à la conférence sur la sécurité alimentaire qui vient de s'achever à Nairobi sont favorables aux approches d'adaptation basée sur les écosystèmes comme un outil essentiel pour assurer une alimentation adéquate pour tous. Une adaptation basée sur les écosystèmes (EBA) fournit des alternatives souples, rentables et largement applicables pour la construction de systèmes alimentaires robustes avec moins d'intrants et la réduction des impacts du changement climatique», ont déclaré les participants dans un communiqué conjoint publié lundi. Selon les experts...
(Xinhua 26/08/13)
La Banque mondiale a appelé samedi que les gouvernements africains à prendre l'initialtive pour soutenir le développement de l'industrie du tourisme sur le continent. La Banque mondiale a lancé cet appel dans un rapport sur le développement du tourisme en Afrique publié à l'occasion de la tenue de l'Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à Livingstone, en Zambie. Il est essentiel que les gouvernements africains prennent les devants dans la création des institutions et mécanismes pour soutenir le développement de l'industrie du tourisme, estime la Banque mondiale. Il est temps que l'Afrique développe le tourisme en tant qu'une option de développement dynamique, indique le rapport. Un repsonsable de la Banque mondiale, Eneida Fernandes, en présentant le rapport, a...
(Xinhua 24/08/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Sur fond de crise économique mondiale, les pays émergents, notamment la Chine, sont progressivement devenus les nouveaux moteurs de croissance de l'Afrique. En tant que principal investisseur dans le secteur des infrastructures en Afrique, la Chine améliore l'environnement d'investissement et renforce le potentiel de développement du continent. Selon un récent rapport du cabinet d'audit Ernest & Young qui fait état du potentiel d'attraction de l'Afrique en 2013, le taux de croissance des projets d'investissement sur le marché africain des pays émergents a dépassé les 20,7%, contre 8,4% pour les pays développés. Les pays émergents investissent de plus en plus en Afrique. Le nombre de projets dans lesquels ils ont investi sur le continent a bondi de 99...
(Cameroon-Info.Net 23/08/13)
Au plus tard le 30 août prochain, le Cameroun va remettre à la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC),ses propositions pour le règlement intérieur du Comité technique mixte (CTM) chargé du suivi de la construction du pont sur le fleuve Ntem, situé sur le corridor Kribi-Campo-Bata. Cette contribution, inscrite au cœur du mémorandum d’entente signé le 23 juin 2013, entre les gouvernements du Cameroun et de Guinée équatoriale, va permettre, avec l’apport équato-guinéen, de finaliser ledit règlement intérieur. C’est pour actualiser sa copie et évaluer ledit mémorandum que des experts camerounais et hauts cadres des ministères de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat); des Travaux publics (Mintp); des Relations extérieures (Minrex); des Transports (Mint)...
(Journal du Tchad 23/08/13)
Ils sont à pieds d’œuvre pour trouver des solutions concertées aux défis qui menacent la paix et la sécurité.À l'occasion de la 36e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale,qui se tient actuellement à Kigali, au Rwanda, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a indiqué que la réunion est l'occasion de trouver des solutions concertées et innovantes aux défis qui menacent la paix et la sécurité en Afrique centrale. «L'ordre du jour de la réunion prévoit notamment une réflexion thématique sur la prévention des conflits en Afrique centrale. Je vous encourage à vous inspirer de vos initiatives précédentes, en particulier en République centrafricaine, pour élaborer une approche collective dans...
(Xinhua 23/08/13)
La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) déplore les victimes ainsi que les scènes de pillages à Bangui en République centrafricaine. "Suite à une opération de désarmement, par les partisans armés du pouvoir centrafricain, des éléments armés hostiles disséminés dans les quartiers Boy Rabe et Boeing dans la nuit du 20 au 21 août 2013", indiqu un communiqué de la CEEAC publié jeudi. "La Force multinationale de l'Afrique centrale (Fomac) a dû intervenir pour neutraliser les acteurs de pillages. La ville de Bangui a retrouvé son calme dans la matinée du 21 août", poursuit le document. Selon le texte, "le secrétariat général réitère les appels incessants des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEEAC aux autorités de...
(Xinhua 23/08/13)
TOKYO,Le ministère japonais de la Défense songe à envoyer des responsables résidents chargés de recueillir des informations militaires en Afrique, afin de renforcer sa capacité de collecte de renseignements dans ces pays, a rapporté l'agence de presse japonaise Kyodo.Des responsables seront envoyés dans sept pays africains, à savoir l'Algérie, Djibouti, le Maroc, le Nigeria, l'Ethiopie, le Kenya et l'Afrique du Sud, ainsi qu'en Amérique du Sud au Brésil, à partir de l'exercice fiscal 2014 pour obtenir des informations sur le terrorisme et d'autres questions de sécurité, rapporte Kyodo,citant des sources gouvernementales.Le ministère de la Défense inclura les coûts dans son projet de budget pour l'exercice 2014, indique le reportage, ajoutant que le ministère prévoit également d'augmenter sa présence de personnel...
(Xinhua 22/08/13)
La crise économique mondiale continue de toucher « fondamentalement » des personnes ordinaires en Afrique du Sud et en Afrique sub-saharienne, a déclaré mercredi le gouverneur de la Banque de réserve de l'Afrique du Sud (SARB) Gill Marcus. S'exprimant lors d'un événement des femmes dans le secteur bancaire et les marchés des capitaux organisé par le cabinet d' audit Pricewaterhouse Coopers à Johannesburg, Mme Marcus a souligné que la crise financière « est toujours présente ». « Nous pouvons entrer et sortir de la récession, mais nous ne sommes pas encore sortis de la crise financière », a déclaré Mme Marcus. La crise financière mondiale qui a débuté en 2007/2008 a eu un impact énorme sur les économies, avec une...
(Gabon Review 22/08/13)
Les problématiques relatives à la construction et à la consolidation de la paix sont au centre de la 36e réunion des experts du Comité consultatif permanent des Nations-Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) ouverte le 20 août 2013 à Kigali, la capitale du Rwanda. Dans son allocution, l’Ambassadeur Valens Munyabagisha, Secrétaire permanent du ministère de la Sécurité intérieure du Rwanda, a insisté sur la nécessité de mettre en place un espace où «les gens circulent sans la moindre menace, où les groupes armés ont cédé la place aux forces de défense», rapporte le service de l’Information publique de l’Unoca. «Nous sommes conscients que sans la paix et la sécurité […], toute tentative de développement sera vaine»,...
(Xinhua 22/08/13)
A l'heure où de nombreux pays sont toujours en proie à la crise économique, le continent africain enregistre une croissance enviable et fait de la construction des infrastructures sa priorité afin de réaliser un développement plus rapide. Des documents montrent que les transports, l'électricité, les travaux hydrauliques ainsi que les communications sont des secteurs clés dans lesquels les gouvernements des pays africains investissent beaucoup. Lors du 18e Sommet des chefs d'Etat de l'Union africaine, l'Afrique a encouragé les organisations internationales, les pays partenaires ainsi que les capitaux étrangers à participer aux travaux publics sur le continent. Tout cela offre de belles opportunités aux entreprises étrangères souhaitant s'octroyer une part du gâteau, notamment les entreprises chinoises. En fait, grâce au développement...
(AFP 22/08/13)
YAOUNDE, 22 août 2013 (AFP) - "Le médicament de la rue tue. La rue tue le médicament", avertit une banderole devant une pharmacie de Yaoundé. Au Cameroun, comme en Côte d'Ivoire, au Kenya, ou encore à Kinshasa, le trafic de faux médicaments est un fléau qui enrichit des contrefacteurs au cynisme sans limite. Faux anti-paludéens, faux antalgiques,... mais aussi fausses perfusions de sérum de réhydratation, faux antibiotiques, ou faux antidiabétiques: aucun domaine du secteur pharmaceutique n'est épargné par les trafiquants, selon des informations recueillies par les bureaux de l'AFP en Afrique. "Là, vous avez le +diclofen fort+ (anti-inflammatoire), c'est le best-seller du marché. Ici, c'est du viagra dont raffolent les Camerounais", vante au marché central de Yaoundé, Blaise Djomo, un...
(Journal du Cameroun 21/08/13)
La Guinée équatoriale ouvrira dès le 23 août de cette année en cours, un consulat général dans la ville d’Ebolowa,c’est dans la région du sud du Cameroun.Selon des sources, cette nouvelle représentation diplomatique aura pour but de fluidifier la circulation des biens et des personnes entre les deux pays.Une option prise par les chefs d’Etats d'Afrique centrale à Bangui lors du 10è sommet tenu du 15 au 18 janvier 2010.Et, avec l’entrée en vigueur progressive du passeport biométrique CEMAC, une plus grande fluidité des échanges entre les deux pays frères sera facilitée.Les locaux du consulat général de Guinée équatoriale à Ebolowa seront situés à la descente des services du gouverneur vers le quartier Ebolowa-si I. L’attribution de ce bâtiment tout...
(Gabon Eco 21/08/13)
Le 14 juin dernier lors du sommet extraordinaire de la CEMAC, les Chefs d'Etats des pays qui composent cette zone économique ont décidé de la libre circulation des citoyens dans cet espace. Cette décision a, depuis lors, suscité un trouble et des questions chez les Gabonais qui voient en cette décision une possibilité d'envahissement du territoire par les populations voisines. C'est pour rassurer les populations que le Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba s'est expliqué sur ce sujet samedi 17 août face la presse gabonaise. Répondant samedi 17 août lors d'un entretien avec la presse, à une question sur le sujet de la libre circulation des personnes en zone CEMAC qui sera effective dès le mois de janvier 2014, le...
(Xinhua 21/08/13)
Les pays africains sont attachés à plusieurs titres à leur partenariat avec les pays des BRICS, a déclaré mardi le président sud-africain Jacob Zuma. "L' avancement de nos programmes de développement socio-économiques est très largement soutenu par nos partenariats tournés vers le progrès, tels que le groupe des BRICS", a déclaré M. Zuma lors de son discours d' ouverture de la première réunion du Conseil commercial des BRICS à Johannesburg. En plus des pays des BRICS, plusieurs pays africains participent à cette réunion destinée à identifier des mesures et initiatives spécifiques pour accroître le commerce, les affaires, l'industrie manufacturière et les liens d'investissement entre les pays des BRICS, d'une part, et entre les pays des BRICS et l'Afrique, d'autre part...
(Le Monde 21/08/13)
Après l'Asie, direction l'Afrique. Le numéro deux mondial du prêt-à-porter, Hennes et Mauritz (H&M), a indiqué vendredi 16 août qu'il allait étendre son réseau de fournisseurs à l'Ethiopie, après avoir concentré 80 % de sa production sur le continent asiatique. Des commandes-tests ont été passées auprès de fournisseurs éthiopiens, qui doivent bâtir des usines dans le pays d'ici à la fin de l'année. Dans un communiqué, le géant suédois reconnait ne pas encore savoir combien de ces fournisseurs seront retenus et quand ces usines seront prêtes. "Nous sommes une entreprise vaste et nous cherchons constamment de nouveaux marchés d'achat potentiels pour garantir que nous avons la capacité de livrer les produits dans tous les magasins. Nous faisons cela en augmentant...
(Reporters 19/08/13)
Les prix du pétrole sont restés obstinément élevés et volatils au cours des dernières années et, selon les prévisions, ils peuvent le rester au moins jusqu’en 2014. Le prix du Brent, qui était en moyenne 112 dollars le baril en 2012, devrait rester au-dessus de 100 dollars le baril en moyenne en 2013 et 2014, estime la Banque africaine de développement (BAD) dans l’une de ses livraisons statistiques sur le mouvement des marchés de brut. Les experts de la BAD estiment, néanmoins, que les prix élevés du pétrole pourraient freiner l’économie mondiale qui a encore du mal à se remettre de la crise fi nancière de 2008. Les prix élevés du pétrole au-dessus de 100 dollars le baril peuvent être...
(France-Guinée Equatoriale 16/08/13)
Hier 15 août, la République du Congo a célébré le 53ème anniversaire de son indépendance dans la ville de Djambala, au centre du pays, à plus de 350km au nord de la capitale Brazzaville.A cette occasion, trois Chefs d’Etat africains ont fait le déplacement pour assister au traditionnel défilé civil et militaire aux couleurs du drapeau national. Parmi eux, le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, accompagné de la Première dame, Constancia Mangue, et de l’ambassadeur de la Guinée équatoriale au Congo Brazzaville, José Elá Ebang Mbang.Le président Mamadou Issoufou du Niger, ainsi que le chef de l’Etat de la transition centrafricaine Michel Djotodia et plusieurs autres personnalités étrangères ont également pris part à ces festivités au...

Pages