| Africatime
(Agence Ecofin 17/04/14)
(Agence Ecofin) - Le conseil des administrateurs de la Banque mondiale vient d’approuver le financement de 19 centres d’excellence au sein d’universités situés dans sept pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, pour une enveloppe de 150 millions de dollars. Selon un communiqué de la Banque mondiale, les centres sélectionnés sur concours bénéficieront d’un financement visant à soutenir des filières d’enseignement spécialisées dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, mais aussi de l’agriculture et de la santé. Ce projet destiné à renforcer l’enseignement scientifique et technologique à travers le continent, sera financé par des crédits de l’Association internationale de développement (IDA) à huit pays...
(APA 14/04/14)
Les Clubs de première division du championnat national de football de la Guinée équatoriale, ont décidé dimanche, de boycotter le championnat après seulement deux journées de compétition. A l'origine de cette fronde, le maintien de l'actuel président de la fédération équato-guinéenne de football (Feguifut) Domingo Mituy Edjang élu le 26 janvier 2013. « Nous ne jouerons plus le championnat jusqu'au départ de Domingo Mituy Edjang » a déclaré Inocencio Nkogo président de l'association des clubs de football fédérés (AEFF) auteur de la motion de censure contre Domingo Mituy Edjang Lors de l'assemblée générale extraordinaire de la Feguifut dimanche 13 avril...
(Xinhua 12/04/14)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Les pays africains devraient adopter des politiques industrielles crédibles et promouvoir des organisations efficaces chargées de la politique industrielle afin de renforcer la transformation structurelle du continent, estiment la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et la Commission de l'Union africaine (UA) dans un nouveau rapport publié vendredi. Dans ce rapport, l'ONU et l'UA affirment que la transformation du paysage industriel de l'Afrique a échoué en partie, parce que les pays ont utilisé des schémas industriels marqués par le manque de dynamisme et l'absence de coordination au niveau élevé...
(Agence Ecofin 11/04/14)
La compagnie pétrolière américaine Hess Corporation, listée sur NYSE, veut consolider sa présence en Guinée équatoriale où elle a contribué aux découvertes pétro-gazières ayant positionné ce pays sur le marché mondial. Le sujet a été au cœur d’un entretien du chef de l’Etat Obiang Nguema Mbasogo avec le patron de la compagnie américaine Hess Corp, John Barnett Hess, qui ont débattu des interventions de la compagnie dans le pays et du renforcement du partenariat de long-terme qui les lie. Il s’agit, entre autres, d’une collaboration renforcée de la Guinée équatoriale et de Hess Corporation pour l’exploitation des champs pétroliers Okume et Ceiba, mais aussi des investissements de la compagnie dans d’autres secteurs. « Hess est une compagnie modèle qui s’est impliquée, pendant des années, dans le développement de la Guinée-Equatoriale », a expliqué Mbega Obiang Lima, ministre des mines, de l’industrie et de l’énergie.
(Jeune Afrique 11/04/14)
Citadel Capital, le plus important fonds d'investissement opérant en Afrique, a finalisé son augmentation de capital à 1,15 milliard de dollars le mercredi 9 avril. Cette opération devrait lui permettre d'assurer sa transformation en holding d'investissement. Le capital-investisseur Citadel Capital a bouclé la levée des 3,64 milliards de livres égyptiennes (soit environ 522 millions de dollars), nécessaires à l'augmentation de son capital à 8 milliards de livres (1,15 milliard de dollars), a annoncé le groupe dans un communiqué en date du 9 avril. Cette opération devrait lui permettre d'assurer sa métamorphose et passer du statut de premier capital-investisseur en...
(Xinhua 11/04/14)
Les pays africains sont invités à prendre des mesures appropriées pour résoudre le problème de la fuite des capitaux du continent, qui pourraient être utilisés pour le développement durable et pour le programme de transformation de l'Afrique. Cet appel a été lancé mercredi lors d'un séminaire de politique de deux jours organisée mercredi et jeudi à Addis-Abeba, conjointement par la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et le Consortium pour la recherche économique en Afrique (CREA), sous le thème "la fuite des capitaux et les paradis fiscaux en Afrique subsaharienne".
(Le Soleil 10/04/14)
Comment rendre plus sûrs les aéroports africains face aux nouvelles formes de menaces comme le terrorisme ? Telle est la problématique au cœur de la conférence régionale sur la sûreté de l’aviation qui se tient à Dakar depuis hier dont le thème est intitulé « Sûreté intelligente face à la menace ». Venu présider la cérémonie d’ouverture de la conférence, le ministre des Transports aériens et du Tourisme, Oumar Guèye, se dit persuadé que le travail déjà abattu au niveau des groupes de travail et les recommandations formulées par le Conseil International des Aéroports (Aci-Afrique) permettront à toutes les parties prenantes de l’industrie...
(Gabon Eco 10/04/14)
Le géant mondial de l'informatique Microsoft a diffusé mardi 8 avril 2014, sa dernière mise à jour de sécurité pour Windows XP et Office 2003. Un fait qui expose leurs utilisateurs à des cyberattaques. Depuis mardi 8 avril 2014, date à laquelle le géant mondial de l'informatique effectuait ses dernières mises à jour de sécurité des systèmes "Windows XP" et "Office 2003", la peur est à son comble chez de nombreux utilisateurs de ces produits, désormais exposés à d'éventuelles cyberattaques...
(PANA 09/04/14)
De hauts responsables et experts des ministères et agences responsables du transport des Etats membres de l'Union africaine (UA) se réunissent à Malabo, en Guiné équatoriale, dans le cadre des préparatifs de la troisième session de la Conférence des ministres africains des Transports (CAMT) prévue du 10 au 11 avril. Dans un communiqué lu en son nom à l'ouverture de la réunion, le commissaire de l'UA chargé des Infrastructures et de l'Rnergie, Elham Ibrahim, a mis en exergue les capacités économiques de l'Afrique, démontrées par la croissance économique vigoureuse dans beaucoup de pays, ainsi que les projets infrastructurels régionaux et continentaux reliant différentes...
(La Voix de l'Amérique 09/04/14)
Réunions de printemps Banque Mondiale-Fonds monétaire international (FMI), ici à Washington, D.C. A cette occasion, le FMI a légèrement baissé ses estimations de croissance mondiale pour les deux prochaines années. L'organisation anticipe désormais une croissance de 3,6% en 2014, contre 3% en 2013, soit 0,1% de moins que dans ses prévisions de janvier. Pour l’économiste en chef du FMI, Olivier Blanchard, la croissance dans les économies avancées reste anémique, à l’exception des Etats-Unis. Par ailleurs, l’inégalité croissante des revenus entre les nantis et les défavorisés est un problème de plus en plus inquiétant, a-t-il poursuivi.
(PANA 09/04/14)
Une réunion à Paris pour sensibiliser le secteur privé dans la lutte contre le paludisme en Afrique - Une rencontre de haut niveau organisée avec le soutien du MEDEF International et du ministère français des Affaires étrangères, s'est tenue mardi à Paris en présence de plusieurs participants venus des pays africains pour débattre autour du partage d’expériences et d’initiatives locales notamment au Bénin et en République démocratique du Congo, a constaté la PANA sur place. Intitulée « Des partenariats efficaces...
(Xinhua 08/04/14)
NAIROBI, (Xinhua) -- La Banque mondiale a estimé lundi que la croissance économique de la région d'Afrique sub-saharienne s'élèverait à 5,2 % en 2014, contre 4,7 % en 2013. Punam Chuhan-Pole, économiste de la Banque mondiale, a déclaré aux journalistes à Nairobi par téléconférence que cette croissance serait alimentée par les investissements dans l'exploitation des ressources naturelles et dans les infrastructures ainsi que par une forte consommation des ménages. "Les flux de capitaux dans la région continueront d'être renforcés par les découvertes récentes de ressources pétrolières, gazières et minérales", a déclaré Mme Chuhan-Pole à l'occasion de la publication...
(Enquête 07/04/14)
C'était un 3 avril que l'ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, avait inauguré le monument de la Renaissance. Ce qui a inspiré les chefs d’État africains à instaurer depuis 2010 cette date comme celle de la Journée de la renaissance africaine. Et c'est tout le continent noir qui doit la fêter. C'est dans cette dynamique que l'administrateur général du monument de la Renaissance, l'ambassadeur Abdel Kader Pierre Fall, a, avec son équipe, concocté un programme visant à sensibiliser les populations, surtout les enfants, sur l'importance de la renaissance africaine. ''Nous avons décidé de miser sur la jeune génération. C'est pourquoi nous avons invité des élèves des écoles de Ouakam et d'ailleurs'', a-t-il expliqué. Après une visite des lieux, les enfants ont profité d'un spectacle du conteur et metteur...
(APA 05/04/14)
La Guinée équatoriale, le Ghana et la Côte d’Ivoire travaillent pour la création d’une « société régionale de Gaz du golfe de guinée » indique un communique de presse publié suite au conseil des ministres de l’énergie ,pétrole et gaz de l’association des pays producteurs de pétrole en Afrique (APPA) tenue en fin mars à Malabo. La date et le pays qui abritera le siège de cette société régionale de Gaz ne sont encore connus mais les trois pays déterminés...
(Jeune Afrique 05/04/14)
Le 5e forum des affaires Union européenne-Afrique organisé à Bruxelles du 31 mars au 1er avril a réuni plus de 500 entrepreneurs et responsables d'organisations financières. Le 5e forum des affaires Union européenne-Afrique organisé à Bruxelles du 31 mars au 1er avril a fait le plein. Plus de 500 entrepreneurs et responsables d'organisations financières ont fait le déplacement. "Il auraient pu être le double", se félicite un organisateur européen - pour ce grand rendez-vous, organisé la veille du 4e sommet...
(Agence Ecofin 05/04/14)
(Agence Ecofin) - Les fonds de capital investissement ont misé 3,2 milliards de dollars en Afrique dans 98 opérations en Afrique en 2013, contre 1,6 milliard de dollars en 2012 et 1,1 milliard en 2011, selon un rapport réalisé par le cabinet d’audit Ernest and Young (EY). Intitulé «Private Equity Africa Roundup», ce rapport révèle que l’explosion des montants investis l’an passé s’explique essentiellement par deux grosses opérations. Il s’agit d’un investissement de 1,035 milliard de dollars réalisé par le fonds Emerging Capital Partners (ECP) dans IHS Mauritius et d’un investissement de 600 millions de dollars réalisé par Warburg Pincus dans Delonex Energy...
(Agence Gabonaise de Presse 04/04/14)
LIBREVILLE - Le comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), réuni à Malabo (Guinée Equatoriale), la semaine dernière a estimé à 6,7% le taux de croissance de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) en 2014, indique le quotidien l’Union dans sa parution de jeudi. Selon le journal, ces prévisions se fondent sur une hausse annoncée de la demande intérieure dans les six pays de l’organisation. Il est aussi annoncé dans les...
(Le Figaro 04/04/14)
Le président et la chancelière ont affiché, mercredi, à Bruxelles, leur entente sur la Centrafrique, à défaut de parler de l'Europe. Un mini-sommet sur la RCA, en plein regain de violence, a donné mercredi à François Hollande et à Angela Merkel l'occasion d'afficher sur l'Afrique le front commun qui leur fait défaut sur la croissance ou la rigueur budgétaire en Europe. La France et l'Allemagne se sont engagées, selon les mots du président, «à déployer sur le sol africain» les effets d'une alliance en faveur de la paix, de la croissance et de l'environnement. L'apparition du président et de la chancelière...
(Xinhua 04/04/14)
Le quatrième sommet Afrique-UE (Union européenne) a pris fin jeudi à Bruxelles par l’adoption d’une feuille de route portant sur l’approfondissement de la coopération entre les deux continents dans cinq domaines. Les dirigeants se sont mis d’accord sur la feuille de route 2014-2017, qui détermine les priorités stratégiques et identifie les moyens permettant de les mettre en place dans cinq domaines d’intéret commun. Les cinq domaines concernés sont la paix et la sécurité; la démocratie, la bonne gouvernance et les droits...
(Xinhua 03/04/14)
LE CAP, 3 avril (Xinhua) -- Les participants au 16e Congrès international sur les maladies infectieuses ont préconisé jeudi des efforts conjoints des gouvernements de l'Afrique de l'ouest pour contenir la propagation du virus Ebola. Il y avait une compréhension commune lors de la conférence que les gouvernements des pays de l'Afrique de l'ouest doivent travailler ensemble pour contenir la récente flambée du virus dans la région. Un expert en virologie médicale Robert Swanepoel, professeur à l'Université de Pretoria, a déclaré lors de la conférence que les gouvernements des pays d'Afrique de l'ouest devraient travailler ensemble pour identifier les personnes....

Pages