Vendredi 20 Octobre 2017
(Agence Ecofin 19/10/17)
Mardi, le pétro-gazier britannique Ophir Energy et GEPetrol, la société publique équato-guinéenne du pétrole ont signé un mémorandum d’entente (MoU) relatif à un nouveau contrat de partage de production sur le bloc EG-24 situé au large de Rio Muni. Ce bloc fait partie des 20 ouverts au marché, lors du dernier cycle de licences lancé par Malabo en 2016. Selon les termes de l’accord, Ophir détient 80% des parts du bloc et GEPetrol, les 20% restants, avec pour option d’ajouter 10% à ses parts en cas de découverte commerciale. La compagnie listée sur la London Stock Exchange (LSE) aura six ans pour mener des activités exploratoires sur le bloc. Elle devra ensuite acheter auprès de...
(AFP 18/10/17)
La Guinée équatoriale a signé mi-octobre plusieurs contrats pétroliers avec des entreprises étrangères, a annoncé le gouvernement équatoguinéen, saluant une relance du secteur pour un pays qui fait face à une crise économique conséquence de la chute des cours du brut en 2014. La firme britannique Ophir Energy et l'américaine Kosmos Energy ont signé le 12 octobre avec la compagnie pétrolière nationale de Guinée équatoriale GEPetrol des contrats de "partage de production", a indiqué mardi le gouvernement sur son site internet. Ces contrats concernent respectivement le bloc EG24 pour Ophir Energy, et les blocs S, W et EG21 pour Cosmos Energy, a précisé le gouvernement.
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(Agence Ecofin 11/10/17)
La Guinée équatoriale et le Gabon risquent des sanctions pour non-respect de la libre circulation au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). C’est la décision prise par le Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac), qui s'est réuni, le 28 septembre 2017, à Douala, au Cameroun. A la lecture du communiqué final des travaux signé par Gilbert Ondongo, le président du Comité, l’on note dans un premier temps...
(Agence Ecofin 11/10/17)
La Guinée équatoriale et le Gabon risquent des sanctions pour non-respect de la libre circulation au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). C’est la décision prise par le Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac), qui s'est réuni, le 28 septembre 2017, à Douala, au Cameroun. A la lecture du communiqué final des travaux signé par Gilbert Ondongo, le président du Comité, l’on note dans un premier temps...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Le barrage hydroélectrique de Sendje, d’une capacité de 200 MW, actuellement en construction, sera livré d’ici 2020. C’est ce qu’a confié à Energies Media, Andrii Hvozdik, le directeur commercial adjoint de Duglas Alliance, l’entreprise ukrainienne en charge du développement de l’infrastructure. La centrale hydroélectrique qui sera la plus grande du pays, est implantée sur la rivière Weller à 40 km à l’est de Bata. Sa construction a débuté en 2012 et était prévue pour s’achever au bout de cinq ans...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Il faut s’attendre à des changements dans la supervision des activités de la Banque de développement de l’Afrique centrale (Bdeac). C’est ce qui ressort du conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), réuni le 26 septembre dernier, dans la capitale économique du Cameroun, Douala. Evoquant l’état de mise en œuvre de la convention de financement existant entre les deux institutions communautaires, le conseil a souligné « l’urgence qu’il y a à assujettir la Bdeac à un...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des...
(APA 05/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), dans un communiqué publié jeudi, annonce une légère hausse de la croissance sous-régionale à 0,8% en 2017, après le 0,2% enregistré l’année dernière Rendant compte des dernière projections macroéconomiques, faites lors de sa session ordinaire, tenue en fin septembre dernier dans la métropole économique camerounaise, Douala, il note également une hausse des pressions inflationnistes dans la sous-région, soit 1,6% alors qu’elles se situaient à 1,1% en 2016...
(Xinhua 05/10/17)
Le secrétaire général de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), Angel Gurria, a appelé mercredi à des solutions pour débloquer le potentiel de l'entreprenariat en Afrique, un moteur clé de l'industrialisation de l'Afrique. Tous les entrepreneurs africains n'ont pas eu l'occasion de profiter de la croissance économique bien attendue en Afrique alors que de jeunes entreprises africaines avec moins de 20 employés créent 22% de nouveaux emplois formels, a indiqué M. Gurria dans un discours prononcé au 17ème...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Gabriel Mbaga Obiang Lima (photo), le ministre équato-guinéen en charge des Hydrocarbures, a recommandé aux autorités ougandaises en charge du secteur pétrolier de soumettre une candidature pour faire adhérer leur pays à l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). C’était lors du 3e sommet international du pétrole et du gaz de Kampala qui s’est achevé, il y a quelques jours. Selon lui, cela permettra au pays d’Afrique orientale de développer de façon durable et rapide son industrie pétrolière et donnera...
(APA 04/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) – La réunion des experts de l’environnement et de l’économie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) s’est ouverte mardi à Brazzaville, en prélude à la Conférence extraordinaire des ministres de l’Environnement et des Finances desdits regroupements, prévue mercredi dans la capitale congolaise. Selon le ministre de l’Environnement et du Tourisme du Congo, Arlette Soudan Nonault, les travaux des experts doivent déboucher sur la validation du...
(Agence Ecofin 03/10/17)
En Guinée équatoriale, Ophir Energy a annoncé, lundi, qu’il a attribué un contrat de construction sous-marine sur le projet de GNL Fortuna à Subsea Integration Alliance, qui est un JV entre OneSubsea, une filiale de Schlumberger et Subsea 7. Il s’agit d’un contrat EPCIC qui comprend la fourniture de services d’ingénierie, d'approvisionnement, de construction, d'installation et de mise en service pour les ombilicaux, les lignes d’écoulement et les systèmes de production sous-marins, entre autres. Ces travaux devraient permettre la livraison...
(Agence Ecofin 02/10/17)
La Guinée équatoriale vient de signer un mémorandum d’entente (MOU) avec la société chinoise China Unicom et l’opérateur public des télécoms au Cameroun, Camtel, porteurs du projet de construction d’un câble sous-marin devant relier le Cameroun au Brésil, a-t-on appris officiellement. A travers ce MOU, la République de Guinée équatoriale affiche ainsi son désir de rejoindre cette aventure qui, à terme, permettra de doter l’Afrique du tout premier câble sous-marin à fibre optique reliant le continent noir à l’Amérique latine...
(Jeune Afrique 02/10/17)
L’aide du FMI ne suffira pas à relancer les économies de la zone. Nouvelles sources de financement, recettes fiscales, diversification… JA fait le tour des réformes à engager d’urgence pour renouer avec la croissance. «Le chemin est encore long, mais les signes d’un regain de croissance sont bien visibles. » Paul Tasong, commissaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) chargé des politiques économique, monétaire et financière, se veut optimiste. D’après cet économiste camerounais, les mesures d’urgence...
(Xinhua 29/09/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- La création d'un marché obligataire est indispensable pour dynamiser les économies actuellement en crise de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) en raison de la chute des prix du pétrole et des problèmes sécuritaires, a suggéré mardi le vice-président de la Société financière internationale (SFI), Hua Jingdong, en visite à Yaoundé, la capitale camerounaise. Filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, la SFI, fondée en 1956, dispose d'un capital de 2,5 milliards...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre du processus de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange en Afrique centrale, une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), conduite par Mfoula Marie Thérèse Chantal, secrétaire générale adjointe chargée de l’intégration physique, économique et monétaire, a échangé, ce 25 septembre 2017, avec les autorités tchadiennes. Cet échange qui s’est déroulé en marge de sa mission de relance du Programme de productivité agricole en Afrique centrale (PPAAC),...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) prépare actuellement des textes d'application qui seront soumis à la consultation de la profession bancaire, les 15 et 16 novembre 2017 à Douala, dans le secteur de la microfinance. Le premier texte porte sur le projet de règlement Cobac relatif à la liquidation des établissements de microfinance (EMF) de petite taille. A cet effet, le gendarme du secteur bancaire prévoit une procédure dite de « liquidation simplifiée » pour les...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans son rapport d’activités 2016, la filiale camerounaise de la banque française Société générale, indique que ses ressources interbancaires ont chuté sur la période à 4,4 milliards FCFA venant de 43 milliards FCFA un an plus tôt. Soit, un déficit de 38 milliards de FCFA. « Cette situation s’explique principalement par le non renouvellement par Sgbge [Société générale de banques de Guinée équatoriale] de la convention de trésorerie courante qui liait nos deux établissements », écrit Société...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans une publication de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) datée du 18 septembre, l’on découvre une information plutôt inquiétante concernant le secteur bancaire dans la Cemac. En effet, Abbas Mahamat Tolli, président de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) et gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a révélé au cours d’une réunion tenue en juillet dernier à Ndjamena, au Tchad, que plus de la moitié des banques dans la sous-région ne disposent...

Pages