Dimanche 21 Janvier 2018

Guinée équatoriale: plus de 200 migrants interpellés en mer

Guinée équatoriale: plus de 200 migrants interpellés en mer
(AFP 14/12/17)

Les gardes-côtes équato-guinéens ont intercepté une embarcation de fortune avec à son bord 205 migrants ouest-africains disant vouloir aller au Gabon, ont indiqué mercredi les médias locaux.

Les migrants clandestins - parmi lesquels un nouveau-né et trois femmes enceintes - ont été appréhendés mardi au large la capitale équatoguinéenne Malabo, située sur l'île de Bioko en plein golfe de Guinée, selon la télévision d'Etat équato-guinéenne.

En provenance de pays d'Afrique de l'Ouest comme le Bénin, le Nigeria ou encore le Togo, ils ont été placés au commissariat central de Malabo, surnommé en Guinée équatoriale "Guantanamo".

"Le chef de l'embarcation nous a dit qu'ils partaient au Gabon. On ne sait pas si c'est vrai", a déclaré à la télévision d'Etat un garde-côte équato-guinéen.

Malabo va organiser le rapatriement de ces migrants clandestins vers leurs pays d'origine dans les prochains jours, a indiqué la police.

Le Gabon et la Guinée équatoriale voient arriver depuis des années à leurs frontières terrestres et maritimes de nombreux migrants africains attirés par l'économie relativement forte de ces deux pays pétroliers.

Le Gabon et la Guinée équatoriale ont longtemps été réticents à la mise en place de la libre circulation en Afrique centrale - finalement actée fin octobre - par peur que cela ne crée un appel d'air pour une immigration plus massive.

Commentaires facebook