Lundi 11 Décembre 2017

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections
(AFP 23/11/17)

La Cour constitutionnelle de Guinée équatoriale a validé les résultats des élections législatives, sénatoriales et municipales du 12 novembre remportées à 92% par le parti présidentiel et sa coalition, a-t-on appris mardi soir de source officielle.

Le parti Citoyens pour l'innovation (CI, opposition) a comptabilisé 5,77% de voix, grâce auxquelles il obtient un député, unique représentant de l'opposition sur les 100 parlementaires que compte l'Assemblée nationale, a annoncé le président de la Cour constitutionnelle, Salvador Ondo Nkumu.

Avec 2,23% des votes, une autre coalition d'opposition rassemblant l'Union du centre droit (UCD) et la Convergence pour la démocratie sociale (CPDS), n'a eu aucun élu dans ce triple scrutin.

La victoire du parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE), au pouvoir depuis près de 40 ans dans le pays, ne faisait aucun doute. Le PDGE et ses 14 partis alliés ont obtenu la totalité des 75 sièges de sénateurs, 99 des 100 sièges de députés, et ont été élus à la tête de toutes les mairies du pays.

La participation aux scrutins du 12 novembre a été de 84%, selon les chiffres officiels. L'opposition, qui avait déjà dénoncé "fraudes" et irrégularités" le jour du vote, a fustigé une "honte électorale" et des résultats "antidémocratiques". La commission électorale, présidée par le ministre de l'Intérieur, s'est félicité d'élections "transparentes" qui a traduit la "maturité" du peuple équato-guinéen.

Petit pays hispanophone d'Afrique centrale, la Guinée équatoriale est dirigé sans partage depuis 1979 par le président Teodoro Obiang Nguema, 74 ans, recordman de longévité pour un président en Afrique.

Commentaires facebook