Samedi 16 Décembre 2017

Libre circulation des personnes en zone Cémac : le gouvernement équato-guinéen ordonne l’application des dispositions dans le pays

Libre circulation des personnes en zone Cémac : le gouvernement équato-guinéen ordonne l’application des dispositions dans le pays
(Agence d'information d'afrique centrale 15/03/17)

Dans l’idée de promouvoir l’application des dispositions relatives à la libre circulation des personnes issues des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), le gouvernement de la Guinée Equatoriale a publié, le week-end dernier, une décision ordonnant l’observance et l’exécution de ces dispositions dans son pays.

Cette décision concerne, plus précisément tous les citoyens communautaires titulaires d’un passeport diplomatique, officiel ou de service ou encore ceux qui sont en possession d’un ordre de mission délivré par une autorité compétente.

En effet, cette décision, enregistrée sous le numéro 133/17/2017 et intitulée « note verbale », est la résultante du dernier sommet des chefs d’Etat de la Cémac tenue le 17 février à Djibloho, en Guinée Equatoriale. Dans celle-ci, la présidence de la République Equato-guinéenne, instruit son ambassade accréditée à Yaoundé, au Cameroun de communiquer officiellement la note au ministère des Relations extérieures du Cameroun et aux ambassades des pays membres de la Cémac, ainsi qu’aux représentations des organismes subsidiaires et spécialisés de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

« L’ambassade de la République de la Guinée Equatoriale à Yaoundé, présente ses compliments à l’honorable ministre des Relations extérieures de la République du Cameroun, aux ambassades des pays membres de la Cémac et aux représentations des organismes subsidiaires et spécialisés de la CEEAC/CEMAC à Yaoundé et, a le plaisir de leur informer que nous venons de recevoir une décision de la présidence de la Guinée Equatoriale, dans laquelle il est donné l’ordre que soient exécutées, les dispositions liées à la libre circulation des personnes en zone Cémac », précise la note.

Commentaires facebook