Mardi 24 Octobre 2017

La Guinée équatoriale veut rejoindre le consortium chargé de la construction du câble sous-marin entre le Cameroun et le Brésil

La Guinée équatoriale veut rejoindre le consortium chargé de la construction du câble sous-marin entre le Cameroun et le Brésil
(Agence Ecofin 02/10/17)

La Guinée équatoriale vient de signer un mémorandum d’entente (MOU) avec la société chinoise China Unicom et l’opérateur public des télécoms au Cameroun, Camtel, porteurs du projet de construction d’un câble sous-marin devant relier le Cameroun au Brésil, a-t-on appris officiellement.

A travers ce MOU, la République de Guinée équatoriale affiche ainsi son désir de rejoindre cette aventure qui, à terme, permettra de doter l’Afrique du tout premier câble sous-marin à fibre optique reliant le continent noir à l’Amérique latine.

Long de 6000 km, ce câble fourni par la société française Nexans, partira de la ville de Fortaleza, au Brésil, et arrivera à Kribi, cité balnéaire de la région du Sud-Cameroun.

A Fortaleza, le point d’atterrissement de cette infrastructure sera construit par la société espagnole Telefonica, alors qu’à Kribi, la construction du point d’atterrissement incombe à l’équipementier chinois Huawei.

BRM

Commentaires facebook