Lundi 18 Décembre 2017

Hydrocarbures : Kosmos Energy se lance en Guinée équatoriale

Hydrocarbures : Kosmos Energy se lance en Guinée équatoriale
(Jeune Afrique 04/12/17)

Le texan à l’origine des plus grandes découvertes d’hydrocarbures ouest-africaines depuis 2007 s’attaque aussi à l’Afrique centrale. Retour sur les clés de sa réussite.

Après le Ghana, le Sénégal et la Mauritanie, l’américain Kosmos Energy espère faire de la Guinée équatoriale son prochain succès exploratoire. Le 26 octobre, le groupe dirigé depuis Dallas par Andrew Inglis, PDG, et par Brian Maxted, directeur de l’exploration, a annoncé la signature d’accords de partage de production avec Malabo pour trois blocs offshore situés au large de l’embouchure du Rio Muni, dans le sud du pays.

Célèbre pour sa découverte en 2007 du gisement de Jubilee, au Ghana – un réservoir de quelque 600 millions de barils de brut qui a mis l’Afrique de l’Ouest sur la carte pétrolière –, Kosmos energy a réitéré sa performance neuf ans plus tard.

À la fin de 2016, il a mis au jour le complexe gazier de Grand‑Tortue, qui pourrait recéler quelque 50 000 milliards de pieds cubes, à cheval sur la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie. Une nouvelle découverte qui devrait permettre à ces deux pays d’entrer dans le cercle des pays producteurs en 2021.
Miser sur la qualité des forages

Pour Thomas Golembeski, porte‑parole de la compagnie, aussi active au Maroc et à Saõ Tomé-et-Príncipe, où elle poursuit des projets d’exploration, ses succès reposent sur la poursuite de la même stratégie depuis sa fondation, en 2003 : « Nous nous positionnons sur des zones dites des marges de l’Atlantique, situées en offshore profond, entre l’Amérique et l’Afrique, sous-explorées, de préférence dans des pays sans expérience pétrolière importante, notamment en Afrique de l’Ouest, explique Thomas Golembeski.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/496154/economie/hydrocarbures-kosmos-ene...

Commentaires facebook