Mardi 17 Octobre 2017

Guinée Equatoriale : La délinquance, le mal du président Obiang Nguema

Guinée Equatoriale : La délinquance, le mal du président Obiang Nguema
(Autre média 09/03/17)
Le président de la Guinée Equatoriale, Téodoro Obiang Nguema Mbasogo.

La délinquance des jeunes hante le sommeil du président de la Guinée Equatoriale, Téodoro Obiang Nguema Mbasogo. En conséquence, il invite tout le monde à lutter contre ce mal qui frappe de plein fouet le pays.

Obiang Nguema est au pouvoir depuis août 1979, il a battu le record de longévité en Afrique. Mieux, l’homme ne pense pas encore céder sa place. Obiang Nguema est considéré comme un dictateur par ses opposants et une certaine opinion. Il a annoncé la tenue d’élections législatives, sénatoriales et municipales cette année, mais sans préciser de date.

Aujourd’hui, s’il a un mal, dans son pays c’est bien la délinquance et la corruption. Obiang Nguema en sait quelque chose, parce que son fils fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Pourtant, son pays est pétrolier. Mais l’économie a subi une chute des prix, comme d’autres pays voisins d’Afrique centrale.

L’homme fort de la Guinée équatoriale a été réélu le 24 avril 2016 avec plus de 90% des voix. Il a promu au poste de vice-président son fils Teodorin, renvoyé en procès en France dans l’affaire dite des « biens mal acquis » (détournement de fonds publics).

« Je crois que nous devons lutter contre la délinquance ». Cette phrase est sa bataille de guerre. Pour lui, ce n’est pas important de condamner une personne qui a tué un délinquant. Le président soutient en quelque sorte la justice populaire. En tout état de cause, un moratoire pour la suspension temporaire de la peine de mort avait été voté en 2014 par le Parlement de ce pays d’environ un million d’habitants.

Ajoutons à toutes fins utiles que la délinquance des jeunes dans ce pays a atteint son paroxysme.

Commentaires facebook