Samedi 21 Avril 2018

AfricaFinlab : Edoh Kossi Amenouve désigné président

AfricaFinlab : Edoh Kossi Amenouve désigné président
(Fraternité Matin 27/03/18)
AfricaFinlab : Edoh Kossi Amenouve désigné président

Né de la collaboration entre la Brvm, Europlace et des partenaires techniques et financiers africains, européens et parisiens, l’Africafinlab est un laboratoire de la finance africaine.

Le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), Dr Edoh Kossi Amenouve, vient d’être désigné, ce mardi 27 mars, à Abidjan Plateau, comme le président de l’Africafinlab.

Né de la collaboration entre la Brvm, Europlace et des partenaires techniques et financiers africains, européens et parisiens, l’Africafinlab est un laboratoire de la finance africaine. Il a pour objectif principal de réfléchir et proposer des solutions concrètes pour le développement des économies sur le continent. « Je mesure l’importance des différents chantiers et des responsabilités qui sont la miennes. Je m’engage à œuvrer avec le concours de tous et le soutien de nos partenaires à faire, au cours des prochaines années de l’Africafinlab, un creuset de nouvelles idées et des nouveaux talents au service au service du développement de la Finance en Afrique », a déclaré le nouveau président de ce nouvel outil financier. Pour Amenouve, il faut que la finance africaine se montre comme une finance dynamique qui crée et adopte de nouveaux instruments et « les jeunes ivoiriens qui ont fait leur étude en économie sont invités à apporter leur contribution, des idées, des analyses, à ce laboratoire que nous venons de lancer. Nous allons pouvoir les accompagner pour approfondir ces idées et déboucher sur des produits adaptés à notre continent, c’est-à-dire qui permettre de régler des problèmes de fonds qui se posent à nous aujourd’hui ».

« L’Afrique est un continent jeune qui relève sa croissance, c’est une bonne nouvelle pour le continent et pour le monde. Le sujet est de voir comment l’industrie financière doit accompagner ce mouvement à travers les instruments de l’épargne classique où l’Afrique a toujours montré sa capacité », a soutenu Arnaud Bresson, délégué général Paris d’Europlace qui a par ailleurs félicité Dr Edoh Kossi Amenouve et la Brvm qui montre de plus en plus son dynamisme et développe aujourd’hui.

« L’un des composants principaux d’une croissance inclusive est l’inclusion financière ; pour qu’un développement durable puisse avoir lieu et pour cela, il faut mettre en place des services et instruments financiers appropriés et fondamentalement innovants pour atteindre la masse de la population à bas revenus et souvent largement défavorisées », a soutenu le directeur de cabinet adjoint du ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Hamed Sako. Poursuivant, il souligne que l’un des véritables enjeux de la création de l’Africafinlab étant de promouvoir le numérique au service de la finance traditionnelle et moderne. C’est pourquoi, dit-il, le gouvernement accorde une attention particulière au développement de la fin Tech en Afrique et en Côte d’Ivoire.

Cette nouvelle institution déroule trois axes prioritaires : Accompagner le développement de la finance africaine ; Soutenir le développement de la finance digitale ; Développer des programmes de formation.

Kamagaté Issouf
issouf.kamagate@fratmat.info

Commentaires facebook