Mercredi 22 Novembre 2017

1,7 milliard de la BDEAC pour booster l’intégration en Afrique centrale

1,7 milliard de la BDEAC pour booster l’intégration en Afrique centrale
(APA 02/11/17)

APA – Douala (Cameroun) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va débloquer 1,7 milliard de francs CFA pour accompagner l’intégration communautaire, ont décidé les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) au terme de leur sommet extraordinaire, tenu mardi à Ndjamena, au Tchad.

« Passant à l'examen des points inscrits à son ordre du jour, la Conférence a pris acte de la décision d'ouverture intégrale de leurs frontières, prise par les Etats membres en application de l'Acte additionnel N°01/13/CEMAC-070 UCCE-SE du 25 Juin 2013 portant suppression des visas pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l'espace communautaire », précise le communiqué final.

D’où le satisfécit des dirigeants de la sous-région pour ces « avancées remarquables » enregistrées dans le domaine de la libre circulation.

Aussi, en vue d'accompagner la mise en œuvre de cette mesure, les chefs d’Etat ont « décidé d'autoriser la BDEAC à prélever, sur les ressources du Fonds de développement de la communauté (FODEC), le montant de 1,7 milliard de francs CFA pour le paiement du reliquat dû à INTERPOL au titre de la sécurisation des frontières de la CEMAC ».

Dans la même perspective, la conférence des chefs d’Etat a également instruit la Commission de la CEMAC de prendre toutes les dispositions pour la création des postes sécurisés aux frontières, « afin de réserver le bénéfice exclusif de la libre circulation aux ressortissants de la Communauté ».

Au passage, le sommet a exhorté les Etats membres qui n'ont pas encore produit leur passeport CEMAC, à le faire dans « les meilleurs délais ».

Commentaires facebook