| Africatime
Lundi 16 Janvier 2017
(AFP 14/01/17)
Des milliers de Gambiens craignant des troubles dans leur pays, plongé dans une crise politique depuis plus d'un mois, ont fui au Sénégal et en Guinée-Bissau, ont indiqué vendredi le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et des sources officielles bissau-guinéennes. "Plusieurs milliers de Gambiens se sont rendus au Sénégal ces dix derniers jours pour fuir la tension qui est montée concernant les résultats de l'élection présidentielle" du 1er décembre...
(Xinhua 06/01/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La Chine a offert jeudi aux forces armées bissau-guinéennes du matériel et des équipements d'une valeur de deux millions d'euros, a-t-on appris de source officielle. Le don chinois est composé notamment de dix bus, dix jeeps, quatre ambulances et 15 conteneurs de divers équipements informatiques, a précisé la même source. Il a été remis par l'ambassadeur de Chine à Bissau, Wang Hua, au ministre de la Défense nationale Eduardo Costa Sanha, en présence du chef de l'état-major général des forces armées bissau-guinéens, Biaguê Na Tam. "Le gouvernement chinois poursuivra son soutien aux forces armées de la Guinée-Bissau pour le développement de votre pays", a déclaré Wang Hua. Le diplomate chinois a évoqué à cette occasion les bonnes...
(AFP 23/12/16)
Des vaccins donnés par l'ONU pour 300.000 enfants en Guinée-Bissau ont disparu de l'entrepôt où ils étaient stockés, incident rendu public jeudi, à la veille du lancement d'une campagne de vaccination qui a été reportée sine die, a appris l'AFP de sources officielles et policière. La disparition des vaccins remonte à mardi, alors que les doses de vaccins étaient gardées dans un entrepôt du ministère de la Santé à Bissau, la capitale, a indiqué une source policière. Cette information a...
(Financial Afrik 01/12/16)
Le sous-sol des pays de l’Afrique de l’Ouest recèle de richesses minérales importantes et variées. A la faveur de la flambée de prix des matières premières, les industries extractives ont connu un certain regain dans plusieurs pays de la région qui ont vécu d’importantes phases d’expansion minière. Les Etats membres de la CEDEAO ont réussi à attirer les compagnies minières internationales grâce à des mesures et dérogations très incitatives à l’endroit de ces dernières. Pour mettre fin à l’injustice notée...
(AFP 28/11/16)
Losange rouge incrusté au bas de la cheville, la plaie de Gina est toujours à vif. Il y a trois mois, un serpent a mordu cette habitante des Bijagos, un archipel de rêve en Guinée-Bissau, dont le venin mortel des ophidiens empoisonne l'existence. "Je pensais que c'était un bout de bois", raconte Gina, assise devant sa case au toit de chaume et au plancher en terre tapissé de coquillages blancs dans le village d'Eticoba, sur l'île de Soga, l'une des...
(Xinhua 09/11/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Le gouvernement chinois a remis mardi environ trois cents postes de panneaux solaires pour l'éclairage la ville de Bissau, a constaté le correspondant de Xinhua. La Chine est un partenaire qui "a encore une fois prouvé son amitié à la Guinée-Bissau", a déclaré le ministre bissau-guinéens des Travaux publics, Malam Bandjai, lors de la cérémonie de réception des panneaux. De son côté, Wang Hua, ambassadeur de Chine, a réaffirmé la volonté de son pays de renforcer la...
(Xinhua 02/11/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Les professeurs des écoles publiques de la Guinée-Bissau ont entamé ce lundi, une grève de trente jours, la troisième depuis la rentrée des classes, a constaté le correspondant de Xinhua à Bissau. Les syndicats (SINAPROF et SINDEPROF) indiquent qu'ils ont déclenché ce nouveau mouvement pour exiger entre autres, le paiement des salaires et des indemnités en retard, et la mise en œuvre d'un plan de carrière d'enseignement professionnel. La grève continuera jusqu'à la satisfaction des revendications, ont affirmé les deux syndicats qui accusent le gouvernement de manquer de la volonté pour résoudre ses demandes.
(APA 02/11/16)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Les écoles publiques bissau-guinéennes ont entamé ce mardi une grève de trente jours à l’appel de deux syndicats d’enseignants, SINAPROF et SINDEPROF, qui exigent notamment le paiement d’arriérés de salaires dus à leurs membres. C’est la troisième grève que déclenchent ces deux principaux syndicats qui réclament également un plan de carrière pour ses membres ainsi que l'amélioration substantielle de leurs conditions de travail. Selon Alfredo Biague, président du comité de négociation des deux syndicats, le silence observé par le gouvernement fait que les négociations...
(RFI 24/10/16)
L'ex-chef de la Marine de Guinée-Bissau, José Americo Bubo Na Tchuto, capturé par des policiers américains en avril 2013 pour trafic de drogue et emprisonné aux Etats-Unis depuis, est arrivé ce samedi 22 octobre à Bissau. Une foule d’amis, de parents et de curieux ont accueilli le contre-amiral, visiblement fatigué et ému. Sa libération était annoncée depuis plusieurs jours, mais personne n’y croyait, car selon une source proche de son dossier contactée par RFI, le contre-amiral devait être libéré et renvoyé dans son pays en avril 2017. Visiblement fatigué, les traits tirés, mais tout de même ému par la foule qui l’attendait à l’aéroport...
(AFP 22/10/16)
L'ex-chef de la Marine de Guinée-Bissau Bubo Na Tchuto, capturé par des policiers américains en avril 2013 pour trafic de drogue et emprisonné aux Etats-Unis depuis, est arrivé samedi à Bissau, a constaté l’AFP. Une foule d’amis, de parents et de curieux ont accueilli l'ex chef de la Marine, visiblement ému, les traits tirés, apparemment fatigué, a constaté l’AFP. José Americo "Bubo" Na Tchuto, sous les verrous depuis avril 2013, avait déjà purgé l'essentiel de sa peine et devait être...
(Xinhua 22/10/16)
BISSAU, (Xinhua) -- L'ancien chef d'état-major de la marine bissau-guinéenne, le contre-amiral Jose Américo Bubo Na Tchuto, est attendu samedi à Bissau en provenance des États-Unis où il avait été condamné à quatre ans de prison pour trafic de drogue, annonce la presse locale. Le contre-amiral avait été capturé en pleine mer par des agents américains en 2013, ainsi que deux de ses complices, pour trafic de drogue et collaboration avec les rebelles de Colombie (FARC). Il était emprisonné depuis...
(AFP 17/10/16)
Plus de vingt détenus, dont des "criminels dangereux", se sont évadés dimanche d'une prison de Bissau en profitant de failles dans la sécurité, a-t-on appris de sources pénitentiaire et policière. Cette évasion s'est produite à l'occasion de l'arrivée dans la prison d'un nouveau détenu, a indiqué à l'AFP une source pénitentiaire. "Je devais mettre en cellule un nouveau prisonnier. A peine ai-je ouvert la porte qu'un détenu m'a donné un violent coup de poing au visage. Les autres en ont...
(BBC 17/10/16)
Plus de vingt détenus, dont des "criminels dangereux", se sont évadés dimanche d'une prison à Bissau, la capitale. L'évasion a eu lieu lors de l'arrivée d'un nouveau détenu dans la prison. "Je devais mettre en cellule un nouveau prisonnier. A peine ai-je ouvert la porte qu'un détenu m'a donné un violent coup de poing au visage. Les autres en ont profité pour sortir en masse, en ouvrant d'autres cellules où se trouvaient des criminels dangereux", a affirmé un garde pénitentiaire...
(AFP 12/10/16)
Un groupe d'immigrés clandestins intercepté mi-septembre dans l’archipel des Bijagos, au large de la Guinée Bissau, a été reconduit à la frontière de Guinée, a indiqué mercredi à l’AFP le Ministère de l’Intérieur. "Toutes les formalités administratives ont été respectées et un bus a été affrété par l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) pour faciliter leur transport jusqu’à Buruntuma, la dernière ville bissau guinéenne", a précisé le secrétaire d’Etat du Ministère de l’Intérieur Marcelino Cabral. Le navire de 38 clandestins - Guinéens, Sierra-Léonais et Ghanéens - battant pavillon namibien s'était échoué mi-septembre sur un banc de sable dans l’archipel des Bijagos, au large de la Guinée-Bissau .
(Xinhua 11/10/16)
BISSAU, (Xinhua) - L'ambassade de Chine en Guinée-Bissau a fourni ce lundi un lot d'équipements à la radio communautaire "Voz de Quelele" de Bissau, a constaté un correspondant de Xinhua. Le don chinois, dont le montant n'a pas été révélé, comprend des enregistreurs, un ordinateur et du matériel de bureaux. Après la réception des matériaux, le directeur de la radio, Dauda Dabó, a souligné l'importance de l'aide chinoise pour l'amélioration de la vie communautaire. "La Chine est un véritable partenaire...
(AFP 05/10/16)
L'ex-chef de la Marine de Guinée-Bissau "Bubo" Na Tchuto, capturé par des policiers américains en avril 2013 pour trafic de drogue et emprisonné aux Etats-Unis depuis, devrait être libéré et renvoyé dans son pays en 2017, a indiqué mercredi une porte-parole du procureur. José Americo "Bubo" Na Tchuto a été condamné mardi par le juge new-yorkais Richard Berman à quatre ans de prison, selon la porte-parole du procureur fédéral de Manhattan. Mais comme il est sous les verrous depuis avril...
(RFI 05/10/16)
Aux Etats-Unis, un juge a condamné, mardi 4 octobre, à New York, un ex-chef d'état-major de la marine de Guinée-Bissau à quatre ans de prison. Le contre-amiral Bubo Na Tchuto avait été capturé en mer en 2013 par des agents américains. Il était considéré, en son temps, comme le personnage clé du trafic de drogue en Guinée-Bissau. L’affaire remonte à il y a trois ans. Le 3 avril 2013, le contre-amiral Bubo Na Tchuto croit qu’il a rendez-vous avec un...
(AFP 23/09/16)
Les manches relevées aux biceps, l'homme blanc à moustache et casquette marque au fer rouge le nom du propriétaire sur l'épaule droite de l'esclave nue, mains liées, à genoux. Dès l'entrée du mémorial de Cacheu, en Guinée-Bissau, ce dessin illustre la dureté de la traite atlantique. Bordée de palmiers et d'un blanc éclatant, la façade du tout nouveau Mémorial de l'esclavage et de la traite négrière tranche avec les murs humides et le décor négligé de cette ville côtière qui,...
(Xinhua 22/09/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Les garde-côtes bissau-guinéens ont annoncé mercredi avoir arrêté la veille, sur l'île de Bubaque (sud), 36 migrants illégaux qui cherchaient à gagner l'Europe à bord d'une embarcation. Selon Siga Batista, capitaine des ports de Guinée-Bissau, "l'embarcation provenait de la Guinée-Conakry et transportait des migrants illégaux de nationalité guinéenne, sierra-léonaise et ghanéenne". Une enquête est en cours pour clarifier la situation, a-t-il indiqué. Selon des sources bien informées, les 36 migrants seront conduits à Bissau, d'où ils seront...
(AFP 21/09/16)
La police a interrogé mardi 38 clandestins - Guinéens, Sierra-Léonais et Ghanéens - dont le navire battant pavillon namibien s'est échoué sur un banc de sable dans l’archipel des Bijagos, au large de la Guinée-bissau, a-t-on appris mardi auprès du service des gardes-côtes de Bubaque, principale ville des îles. Selon un témoin joint au téléphone par l’AFP à Bubaque, les 38 passagers ont demandé l’aide des pêcheurs quand leur navire venu de Conakry s'est échoué samedi sur un banc de...

Pages