Vendredi 20 Octobre 2017
(AFP 18/10/17)
Des échauffourées ont éclaté mercredi au siège du parti au pouvoir en Guinée-Bissau entre partisans de 15 députés dissidents de cette formation et de la direction, a constaté un correspondant de l'AFP. Ces activistes ont été repoussés par les militants proches de la direction du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir) et quatre d'entre eux ont été blessés à l'arme blanche, selon une source hospitalière. La Guinée-Bissau, petit Etat d'Afrique de l'Ouest, traverse des turbulences politiques depuis la destitution en août 2015 par le président José Mario Vaz de son Premier ministre, Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC, auquel M. Vaz appartient également. La police, arrivée après les...
(RFI 18/10/17)
La crise en Guinée-Bissau se déplace de nouveau à Conakry chez le médiateur et président guinéen Alpha Condé. Après le Premier ministre Umaro Sissoco Emballo la semaine dernière, ses prédécesseurs Baciro Dja et Domingos Simoes Pereira se sont rendus cette semaine dans la capitale guinéenne pour dénoncer et accuser le blocage des accords de Conakry signés il y a tout juste un an. Les anciens Premiers ministres Biciro Dja et Domingos Pereira, président du PAIGC, la principale force politique du pays, ont effectué une visite de travail de quelques jours à Conakry pour faire l’état des lieux avec le président guinéen du blocage des accords de Conakry, un an après leur signature. « Ça fait un an qu’on a signé...
(APA 17/10/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Nuno Nabian, président du parti de l'Assemblée populaire unie - Parti démocratique de la Guinée-Bissau (APU -PDGB), a déclaré ce mardi qu'il va mobiliser populations dans la rue pour obliger le président de la République, José Mário Vaz, à démissionner de ses fonctions. « Nous allons envoyer les gens dans la rue, nous allons travailler avec d'autres partis parce que ce pays appartient au peuple de la Guinée-Bissau. Nous serons d'accord avec tous les partis politiques, sans exception, pour mettre la population de la Guinée-Bissau dans la rue, pour revendiquer ses droits », a déclaré Nuno Nabian lors d'une conférence de presse.
(APA 17/10/17)
APA Bissau (GuinéeBissau) - Le président du parti de l'Assemblée populaire unie - Parti démocratique de Guinée-Bissau (APU-PDGB) et candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, Nuno Gomes Na Biam, appelle les différentes formations politiques du pays à boycotter les prochaines élections législatives de 2018, si celles-ci sont organisées par l’actuel gouvernement dirigé par Umaro Sissoco Embalo. Biam a garanti que ce gouvernement ne va jamais organiser les prochaines élections dans ce pays parce qu'il risque de faire sombrer le pays dans le chaos. Nabian a mis en garde le président de la République José Mario Vaz et la communauté internationale des éventuels risques...
(RFI 13/10/17)
Longtemps en froid, le président guinéen et le Premier ministre de la Guinée-Bissau se sont rencontrés ce jeudi à Conakry. Un entretien à l'occasion d'une brève visite que Umaro Sissoco Embalo a effectuée dans la capitale. Une visite brève, mais significative et pleine d’espoir qui réchauffe les relations entre le président guinéen et le Premier ministre de Guinée-Bissau. Alpha Condé, médiateur de la Cédéao dans la crise bissau-guinéenne, et Umaro Sissoco Embalo ont eu dans la foulée un tête-à-tête au...
(Guinée News 13/10/17)
Le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a reçu en audience dans la soirée de ce jeudi, 12 octobre 2017 au Palais Sékhoutouréya, le Premier ministre de la Guinée Bissau, Monsieur Umaro El Mokhtar Sissoco EMBALO. Les entretiens entre le Président Alpha Condé, médiateur de la CEDEAO dans la crise en Guinée Bissau et Monsieur Umaro El Mokhtar Sissoco EMBALO, ont porté sur les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays et la situation qui prévaut...
(Xinhua 02/10/17)
Un forum des Premières Dames de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), sur l'éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l'Ouest et la protection des droits de l'enfant, se tiendra le 5 octobre prochain à Niamey, capitale nigérienne, a-t-on appris dimanche à Cotonou de source officielle. Ce forum permettra de faire un plaidoyer pour le renforcement du partage d'expériences pour l'élimination des mutilations génitales féminines en Afrique de l'Ouest, et de formuler une recommandation sur...
(Xinhua 26/09/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a estimé que la solution de la crise politique en Guinée-Bissau est entre les mains du Parlement. "La solution de la crise n'est pas entre les mains de la communauté internationale, mais de l'Assemblée nationale qui doit exercer sa fonction constitutionnelle", a-t-il déclaré dimanche dans un discours à Gabu, à l'est, à l'occasion de la cérémonies du 44ème anniversaire de l'indépendance du pays. Le parlement de Guinée-Bissau ne fonctionne pas depuis plus de deux ans en raison de profondes divisions entre les deux principales formations politiques...
(AFP 25/09/17)
Les deux camps rivaux de la crise politique en Guinée-Bissau, qui oppose le président José Mario Vaz au parti au pouvoir, ont célébré séparément dimanche le 44e anniversaire de l'indépendance du pays, a rapporté un correspondant de l'AFP. M. Vaz a prononcé un discours centré sur la crise politique, lors d'une cérémonie à Gabù, à 200 km de la capitale, boudée par le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir), qui a organisé sa...
(RFI 25/09/17)
La crise politique entre le chef de l'Etat et le parti au pouvoir s'invite au 44e anniversaire de l'indépendance de Guinée-Bissau. Le président José Mario Vaz a prononcé un discours centré sur cette crise politique, lors d'une cérémonie à Gabù, à 200 kilomètres de la capitale, dimanche 24 septembre. Un évènement auquel n'a pas assisté le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) qui a organisé sa propre cérémonie à 40 kilomètres de là. Gabù est...
(BBC 22/09/17)
Le ministre des finances bissau-guinéen Alhaji Joao Amadu Fadia a indiqué que c'est le tiers des 13.000 fonctionnaires qui est concerné par la décision. Selon une source proche du ministère des finances, de nombreux fonctionnaires ne sont plus en vie, d'autres sont partis à la retraite depuis plusieurs années, ou encore certains, reçoivent deux voire trois salaires versés sur différents comptes bancaires. Un analyste a indiqué à la BBC que la masse salariale du pays n'est pas maitrisée en raison...
(AFP 21/09/17)
Les autorités de Guinée-Bissau ont "bloqué" le versement du salaire de septembre de près d'un tiers des 13.000 fonctionnaires du pays, qu'elles soupçonnent d'être des agents "fictifs", a indiqué mercredi le ministre des Finances. "Après un contrôle fait par une équipe de mon département, nous avons constaté que 4.000 agents fictifs, ou ne remplissant pas les conditions administratives correctes, perçoivent un et même parfois deux salaires", a déclaré à l'AFP le ministre, Alhaji Joao Amadu Fadia. Les salaires du mois...
(Aminata 20/09/17)
Depuis quelques mois un conflit d’ordre professionnel couve entre responsables syndicaux du domaine du transport de la Guinée et celui de sa voisine et homonyme portugaise. Des conventions signées par une équipe du Ngabou avec la Guinée serait remises en cause par l’équipe actuellement aux affaires de ce côté de la frontière. Elhadj Maladho Zawia Diallo est le secrétaire général de la section syndicale préfectorale du transport et de la mécanique générale. « l’équipe qui était en place à Ngabou...
(AFP 14/09/17)
La révision de la Constitution en Guinée-Bissau est de la "compétence exclusive du peuple", a estimé mercredi son président, alors que le Conseil de sécurité de l'ONU s'est déclaré "profondément préoccupé par l'impasse politique" dans laquelle se trouve ce pays, l'un des pays les plus pauvres au monde. "La modification de la Constitution n'est pas de la compétence du président de la république, mais plutôt du peuple bissau-guinéen et de ses acteurs politiques", a déclaré dans la presse locale le...
(Xinhua 14/09/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité de l'ONU a exhorté mercredi les dirigeants politiques bissau-guinéens à appliquer les Accords de Conakry du 14 octobre 2016. Dans une déclaration, le Président du Conseil de sécurité pour le mois de septembre, et Représentant permanent de l'Éthiopie, Tekeda Alemu, a indiqué que Conseil de sécurité est profondément préoccupé par l'impasse politique dans laquelle la Guinée-Bissau continue de se trouver en raison de l'incapacité de ses dirigeants politiques de trouver...
(AFP 13/09/17)
Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est déclaré mercredi "profondément préoccupé par l'impasse politique" dans laquelle se trouve la Guinée-Bissau, l'un des pays les plus pauvres au monde et qui reste marqué par de longues périodes d'instabilité. "Le Conseil est profondément préoccupé par l'impasse politique dans laquelle la Guinée-Bissau continue de se trouver en raison de l'incapacité de ses dirigeants politiques de trouver une solution consensuelle durable", souligne dans une déclaration le Conseil de sécurité. Il dénonce à cet égard "le fait que l'Assemblée nationale ne s'est pas réunie en session plénière depuis janvier 2016 et que quatre gouvernements successifs ne sont pas parvenus à adopter un programme...
(Xinhua 13/09/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a procédé le 12 septembre à Brazzaville à la décoration de son homologue congolais Denis Sassou Nguesso de la médaille Amilcar Cabral qui est la plus haute distinction honorifique de Guinée-Bissau. Cette médaille est une reconnaissance des efforts que déploie le président Sassou Nguesso dans la résolution des conflits en Afrique. Elle est également une récompense de l'engagement de ce dernier en faveur de la Guinée-Bissau. Après avoir remercié le chef...
(APA 13/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, a profité de sa visite de travail de 48h au Congo pour remettre à son hôte, Denis Sassou N’Guesso, la « Médaille Almicar Cabral », en guise de reconnaissance de son panafricanisme marqué notamment par son implication dans la résolution de la crise en Guinée-Bissau. « Le président congolais doit cette médaille à son expérience et au prestige dont il jouit à travers le monde et qu’il ne cesse de mettre,...
(APA 12/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le président Bissau guinéen, José Mario Vaz, effectue depuis lundi une visite de travail de 48h à Brazzaville, marquée par un entretien en tête-à-tête avec son hôte le président Denis-Sassou N’Gesso, a-t-on appris mardi de source proche de la présidence congolaise. Durant leurs entretiens, souligne la même source, « les deux personnalités ont évoqué plusieurs problèmes dont la situation en Guinée-Bissau caractérisée par une instabilité des institutions, les relations bilatérales entre le Congo et la Guinée-Bissau et...
(Xinhua 30/08/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Neuf candidats vont briguer la présidence du Parti de la rénovation sociale (PRS) lors du cinquième congrès ordinaire de cette deuxième force politique de la Guinée-Bissau, prévu du 26 au 29 septembre. Cette indication a été donnée ce mardi par Joaquim Batista Correia, porte-parole du sous-comité d'organisation du congrès. Les candidats sont notamment Alberto Nambeia, président sortant, Artur Sanha, ancien Premier ministre de la transition, Ibrahima Sori Djalo, ex-président par intérim de l'Assemblée nationale populaire, Sola Nquilin...

Pages