| Africatime
Samedi 29 Avril 2017
(AFP 29/04/17)
Le retrait de la force ouest-africaine en Guinée-Bissau Ecomib, initialement programmé sur deux mois à partir de ce vendredi, a été retardé, sans qu'un nouveau calendrier soit disponible, a affirmé un responsable militaire de l'Ecomib à l'AFP à Bissau. Cette force de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 membres) est déployée depuis mai 2012 - après un coup d'Etat militaire le 12 avril 2012 - dans le but d'aider à sécuriser le processus de transition politique en Guinée-Bissau. Ses troupes, qui s'occupent notamment de la protection des personnalités et des édifices publics, devaient commencer à se retirer du pays à partir de vendredi et jusqu'au 30 juin, avait annoncé la...
(Dw-World 28/04/17)
La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) commence à retirer ses troupes déployées depuis cinq ans en Guinée Bissau. Or ce pays demeure politiquement instable et organise bientôt des élections. L'ÉCOMIB se retire de la Guinée Bissau et cela suscite des inquiétudes. Après cinq ans passés dans ce pays en crise, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a décidé de retirer ses troupes qui assuraient jusqu'ici la sécurité des personnalités politiques et des édifices publics. Ce retrait commence ce vendredi 28 avril et devrait s'achever le 30 juin selon les indications de l'organisation sous régionale ouest-africaine.
(AFP 26/04/17)
La Commission économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) va entamer vendredi le retrait de sa force en Guinée-Bissau, l'Ecomib, selon un communiqué publié mardi à l'issue d'une visite de ses responsables à Bissau. L'Ecomib avait été déployée en mai 2012 - après un coup d'Etat militaire le 12 avril 2012 - dans le but d'aider à sécuriser le processus de transition politique. Ses troupes s'occupent notamment de la protection des personnalités et des édifices publics. Le retrait de cette force, décidé par les chefs d'Etat et de gouvernement de la Cédéao (15 pays), est prévu "du 28 avril au 30 juin"...
(RFI 26/04/17)
La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) serait-elle fatiguée de la crise sans fin que traverse la Guinée-Bissau depuis plus de deux ans ? Les multiples efforts de l'organisation sous-régionale n'ont pas apporté les résultats escomptés. Elle a décidé de retirer ses troupes dès ce vendredi 28 avril. C’est une première décision prise par la Cédéao après plusieurs médiations infructueuses en Guinée-Bissau : l’organisation sous-régionale envisage de retirer ses troupes du pays dès vendredi 28 avril. L'opération se...
(Xinhua 26/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le président de la République de Guinée-Bissau José Mario Vaz a dénoncé ce lundi des complots impliquant des militaires visant à l'assassiner. Il a fait cette dénonciation en s' adressant aux populations à Farim, dans le nord du pays, sans citer de noms. "Quelqu'un a dit à l'armée qu' elle ne peut pas rester sans réaction face à cette crise (politique qui persiste depuis deux ans) et que je dois être renversé par un coup d'état", a-t-il...
(Xinhua 26/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La CEDEAO a menacé de sanctions les individus ou des groupes d'individus qui tentent d'arrêter la mise en œuvre de l'Accord de Conakry, signé en octobre 2016, pour une sortie la crise politique en Guinée-Bissau, a-t-on appris mardi de source officielle. Cette menace est contenue dans une déclaration publiée, mardi, à l'issue de la visite de 24 heures à Bissau, d'une mission ministérielle de CEDEAO (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest), dirigée par le ministre des...
(Xinhua 26/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Une mission des Nations Unies pour l'évaluation des besoins électoraux de la Guinée-Bissau est arrivée mardi à Bissau avec comme principale mission de soutenir les prochaines élections, a-t-on appris mardi de source officielle. La mission qui séjournera dans le pays jusqu'au 3 mai répond à une demande du gouvernement bissau-guinéen et à un mandat du Conseil de sécurité pour soutenir les prochaines élections, a souligné un communiqué de l'ONU. Au cours de son séjour à Bissau, selon...
(AFP 15/04/17)
Un militant d'une organisation de la société civile bissau-guinéenne critique du président José Mario Vaz, Legio Monteiro, a été violemment agressé vendredi dans sa résidence privée par des individus non identifiés, a affirmé son entourage à l'AFP. M. Monteiro est un dirigeant du "Mouvement citoyen conscient et non conforme", considéré comme proche du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) et qui exige depuis plusieurs mois la fin de la crise politique entre le PAIGC et M. Vaz, ainsi que sa démission. La semaine dernière, plusieurs membres de cette organisation avaient subi une violente charge de la police au cours d'une marche de protestation...
(RFI 15/04/17)
Le coordinateur d’une organisation de la société civile de Guinée-Bissau qui réclame le départ du président du pays a été violemment agressé, jeudi 13 avril 2017, à l’aube. Sa vie n’est pas en danger, mais selon des témoins, il présente plusieurs contusions sur le corps et sur la tête. Legio Monteiro est un dirigeant du Mouvement citoyen conscient et non conforme, opposé au régime en place. Cette organisation se réclame de la société civile et, depuis plusieurs mois, bat le...
(Xinhua 14/04/17)
DAKAR, (Xinhua) -- Les présidents sénégalais et portugais, Macky Sall et Marcelo Rebelo de Sousa, ont prôné mercredi soir une bonne application de l'accord de Conakry (Guinée) conclu en octobre 2016 en faveur d'une sortie de crise politique en Guinée-Bissau. "Il y a un accord qui a été signé par tout le monde" et qui "est essentiel pour la Guinée-Bissau et les partenaires internationaux. Donc, il faut bien appliquer l'accord. C'est difficile, mais il faut l'appliquer avec patience, avec négociation...
(APA 08/04/17)
Un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se tiendra, lundi, à Abidjan à l’invitation du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a appris APA vendredi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne. « A l’invitation de son excellence, Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, président en exercice de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA, un sommet extraordinaire de l’UEMOA se tiendra à Abidjan...
(République du Togo 06/04/17)
Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi les présidents des Parlements de Guinée et de Guinée Bissau, respectivement Claude Korry Kondiano et Cipriano Cassama. Les deux responsables politiques ont salué les progrès réalisés par le Togo qui confirment le pays est sur la voie du développement. Avec le président de l’Assemblée nationale de Guinée Bissau, le chef de l’Etat a évoqué la crise politique qui s’éternise dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. M. Cassama a d’ailleurs sollicité le concours des...
(APA 27/03/17)
APA - Bissau (Guinée Bissau) - L'ambassadeur de la République populaire de Chine à Bissau, Hua Wang, en fin de mission, après trois ans en poste dans ce pays, a réaffirmé la disponibilité de Pékin à continuer de soutenir la Guinée Bissau, en particulier dans la consolidation de la paix et de la stabilité. Pékin s’engage aussi, a-t-il dit d’ouvrer dans la mise en œuvre conjointe de tous les projets de développement dans différents secteurs: l'agriculture, la pêche, l'éducation, la...
(Xinhua 25/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- L'ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau Wang Hua a été honoré vendredi de la médaille du mérite par le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoko Embalo, "pour son excellent travail en faveur des deux peuples frères". La cérémonie a eu lieu au palais du gouvernement en présence de plusieurs personnalités, notamment, le corps diplomatique et les membres du gouvernement. Dans son discours, le Premier ministre a souligné le rôle du diplomate chinois dans le renforcement de la coopération entre...
(Xinhua 20/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La Chine et la Guinée-Bissau vont ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération bilatérale, a annoncé samedi l'ambassadeur de Chine dans le pays, Wang Hua, après avoir fait ses adieux au président de la République José Mario Vaz. L'ambassadeur qui termine sa mission, a affirmé que les deux pays vont "établir cette nouvelle phase de leur coopération" sur la base "d'un paradigme visant à défendre et consolider notre souveraineté". "Notre relation est historique de sorte qu'il doit...
(Xinhua 16/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le P5, groupe de cinq organisations internationales (Nations Unies, Union africaine, Union européenne, Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest et Communauté des pays de langue portugaise), s'est déclaré préoccupé par la violence verbale qui caractérise de plus en plus la crise politique actuelle en Guinée-Bissau, dans un communique conjoint publié mercredi. La communauté internationale, indique le texte, exprime son inquiétude par rapport au climat politique en Guinée-Bissau, caractérisé par une montée des tensions politiques et sociales. "Les manifestations de rue des 9 et 11 mars 2017, parrainées par des forces politiques rivales ainsi que certaines récentes déclarations...
(Xinhua 16/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- L'Ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau, Wang Hua, a appelé mercredi les acteurs politiques bissau-guinéens à accorder la priorité au dialogue pour sortir leur pays de la crise politique actuelle qui dure depuis près de deux ans. Le diplomate chinois a exprimé ce souhait à l'issue d'une rencontre avec le président du parlement, Cipriano Cassama. Après quatre ans de mission en Guinée-Bissau, M. Wang a rencontré M. Cassama pour lui faire ses adieux. "La situation politique en Guinée-Bissau...
(RFI 13/03/17)
Le président José Mario Vaz poursuit sa tournée à l’intérieur du pays. Après Bafat, c’est la région de Gabù, à 200 kilomètres à l’est de Bissau qui l’a accueilli ce dimanche 12 mars en grande pompe, alors que des milliers de ses adversaires politiques manifestent dans les rues de Bissau exigeant sa démission. C’est la première sortie du président José Mario Vaz depuis son élection à la magistrature suprême à l'été 2014. Ses adversaires du Parti africain pour l'Indépendance de la Guinée et le Cap-Vert (PAIGC), sa famille politique, l’accusent d’être en pré-campagne.
(APA 13/03/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le président José Mario Vaz appelle à une nouvelle réunion du Conseil d'Etat de Guinée Bissau, le 15 mars, pour examiner les propositions présentées par le président de l’Assemblée nationale, Cipriano Cassamá, visant à mettre fin à la crise politique dans le pays. M. Cassama a proposé comme solution de sortie de crise la nomination d’un nouveau chef du gouvernement en la personne d’Augusto Olivais et 17 portefeuilles ministériels pour le PAIGC (Parti africain pour l’indépendance...
(BBC 13/03/17)
Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale Bissau pour exiger le départ du président José Mario Vaz. Ils avaient déjà manifesté samedi pour demander au président de quitter le pouvoir. Au même moment, Alpha Condé, le médiateur de la crise, exige l'application des accords de Conakry.

Pages