Dimanche 20 Août 2017
(APA 14/02/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le Mouvement de la jeunesse de l’archipel des Bijagos, en Guinée Bissau, exige du gouvernement la réparation des navires de transport maritime qui assuraient la liaison avec la zone continentale. Les insulaires, les jeunes surtout, sont très en colère et exigent la réparation des navires a déclaré le porte-parole du Mouvement, Alexandre Antonio Olampra. Les habitants des îles réclament aussi que du personnel de santé soit mis à la disposition des populations pour leur permettre de se soigner sur place. La liaison des îles Bijagos avec la partie continentale de la Guinée Bissau était assurée par trois navires de transport de passagers qui sont actuellement tombés en panne. Beaucoup de secteurs, le tourisme notamment, souffrent de...
(Xinhua 13/02/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) se réunit ce lundi à Addis-Abeba en Ethiopie pour analyser la crise politique en Guinée-Bissau, a annoncé samedi soir le représentant de l'UA à Bissau, Ovidio Pequeno. "La réunion vise à harmoniser les positions avec d'autres partenaires internationaux, notamment l'ONU, sur la crise bissau-guinéenne" qui exige, a-t-il affirmé, "une action concertée et appropriée de la part de la communauté internationale". "La situation politique en Guinée-Bissau est délicate", a convenu le représentant de l'UA qui a précisé que le Conseil de paix et de sécurité analysera la mise en œuvre des résolutions du dernier sommet de la CEDEAO à Abuja. Ce dernier a demandé au président bissau-guinéen,...
(APA 10/02/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - La direction du parlement de la Guinée-Bissau a donné son accord pour la levée de l'immunité parlementaire du député et ancien Premier ministre Domingos Simões Pereira, président du PAIGC, a annoncé Alberto Nambeia. Selon le président du Parti de rénovation sociale (PRS, principal parti d'opposition) qui donnait une conférence de presse jeudi à Bissau, c’est à l’unanimité que les cinq membres du conseil d'administration de l'Assemblée populaire nationale (ANP), réunis mercredi, se sont prononcés contre le maintien de l'immunité parlementaire de Domingos Simões Pereira. "Notre position a été unanime, nous pensons que M. Domingos Simões Pereira devrait être entendu au Parlement»...
(Xinhua 10/02/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoko Embalo a déclaré ce jeudi qu'il va demander à la CEDEAO de choisir un autre médiateur à la place du président de la Guinée-Conakry Alpha Condé. En marge d'un symposium international pour la réconciliation en Guinée-Bissau, il a justifié devant la presse sa position par le fait que le président Condé est contre lui et ne le cache pas. Le chef de l'exécutif a indiqué que des rapports des services de renseignement de son pays ont révélé que Alpha Condé a téléphoné aux hommes politiques à Bissau afin que ces derniers bloquent la présentation de son programme de gouvernance au parlement. Face à cette position, Sissoco Embalo a affirmé qu'il considère...
(APA 09/02/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue Bissau guinéen José Mario Vaz se sont félicités du dénouement pacifique de la crise post-électorale en Gambie, dans un communiqué conjoint mercredi à Nouakchott. Les deux présidents ont salué les efforts conjoints de la CEDEAO, de l'Union Africaine et de l'ONU à ce sujet, selon le communiqué final sanctionnant une visite de travail et d'amitié de deux jours entamée mardi par M. Vaz en Mauritanie. Ce dernier a félicité Ould Abdel Aziz pour sa « contribution décisive à la résolution de la crise gambienne », a aussi dit le texte, soulignant que les deux hommes ont affirmé leur volonté de renforcer davantage les relations entre leurs pays...
(RFI 09/02/17)
Crise de confiance dans la médiation de la crise bissau-guinéenne. Le Premier ministre, Umaro Sissoco Embalo, a accusé le président de Guinée-Conakry, Alpha Condé, médiateur choisi par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), de jouer un rôle négatif. Il a déclaré qu’il pourrait demander à la Cédéao de remplacer le médiateur. Dans une interview exclusive à RFI, le Premier ministre bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo, a accusé le président Alpha Condé, médiateur dans la crise qui affecte son pays depuis un peu plus d’un an, de jouer un rôle négatif...
(AFP 08/02/17)
Le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a accusé mardi le président guinéen Alpha Condé, médiateur dans la crise politique dans son pays, de jouer un rôle négatif, indiquant qu'il pourrait demander son remplacement, dans un entretien avec l'AFP. La veille, le chef du gouvernement avait remis au président de l'Assemblée nationale Cipriano Cassama son programme de politique générale, dont la date d'examen n'était pas connue, le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir) continuant à bloquer les travaux du Parlement. La Guinée-Bissau traverse des turbulences politiques depuis la destitution en août 2015 par le président José Mario Vaz...
(APA 08/02/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Le brigadier général Lassana Massali, a été nommé chef d'état-major de l'armée de terre (CEME) de la Guinée-Bissau, en remplacement du major-général Augusto Mario Có, rapporte un décret rendu public mardi. Lassana Massali était jusqu’ici vice l’adjoint de Mario Có qui est maintenant président de l'Institut national de la Défense, une structure que dirigeait le lieutenant-colonel Terence Mendes, précise un autre décret. Le nouveau CEME a pour second le colonel Sumbonhe Nantchongo. Les décrets annonçant ces changements dans l'armée ne donnent aucune raison, sauf qu’ils soulignent que le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, a agi, sur proposition du gouvernement. Jusqu’ici, les forces armées sont fidèles au pouvoir en place conformément à l’engagement du chef d’état-major général des...
(APA 07/02/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le Premier ministre bissau guinéen Umaro Sissoco Embalo, a présenté mardi son programme de gouvernance au président de l'Assemblée nationale populaire (ANP), Cipriano Cassamá, pour un éventuel examen, discussion et approbation. « Je suis depuis longtemps dans le bureau du président du Palais du peuple pour une conversation cordiale entre les personnes du même parti, sur le désaccord dans la famille des libérateurs qui ne pouvait pas être résolu sans l'intervention de la communauté internationale. Cassamá m'a également informé au sujet du changement de agents de sécurité au Parlement...
(Xinhua 07/02/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le dernier groupe de réfugiés gambiens recensés à Bissau retourne ce lundi en Gambie, grâce au soutien du gouvernement bissau-guinéen, a-t-on appris lundi de source officielle. Selon le secrétaire exécutif de la commission nationale chargée des réfugiés Tibna Sambe Nauana, il s'agit d'environ 200 personnes qui constituent le deuxième groupe de réfugiés à quitter Bissau pour la Gambie. Environ 4000 Gambiens se sont réfugiés en Guinée-Bissau au cours de la crise post-électorale gambienne. "Il y a encore des réfugiés dans les régions notamment à Cacheu et Oio, au nord du pays...
(Xinhua 06/02/17)
OUAGADOUGOU, (Xinhua) -- Le Premier ministre de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, a été reçu en audience vendredi par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, indique un communiqué de presse de la Direction de la communication de la présidence du Faso. A sa sortie d'audience, M. Embalo a expliqué à la presse que sa visite s'inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre la Guinée-Bissau et le Burkina Faso. Selon M. Embalo, des sujets intéressant ont été abordés lors de son entretien avec le président burkinabè, lors duquel il a salué l'élection au poste de commissaire aux affaires politiques, Mme Minata Samaté/Cessouma, et exprimé sa solidarité...
(BBC 04/02/17)
Le chef d'état-major de l'armée bissau-guinéenne déclare que ses troupes ne mèneront plus de coup d'Etat. Il a donné cette assurance lors d'une cérémonie de présentation des vœux aux militaires. A cause de la crise politique qui a duré plusieurs mois, les Bissau-Guinéens redoutent une intervention des militaires. Le pays a connu de nombreux coups d'Etat depuis l'indépendance en 1974.
(APA 04/02/17)
APA-Banjul (Gambie) - Le Premier ministre de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco-Embalo, est attendu à Banjul vendredi, selon le bureau du président gambien, Adama Barrow. Le Premier ministre dirigera une délégation envoyée par le président José Mario Vaz au nouveau gouvernement gambien du président Barrow pour lui marquer la solidarité de Bissau, après sa prise de fonction à la tête de la Gambie le mois dernier. Bissau et Banjul ont entretenu des relations amicales tout au long des 22 ans de règne de l’ex-président Yahya Jammeh, les deux dirigeants ayant échangé des visites régulières dans les deux pays. Jammeh, qui a perdu l’élection du 1er décembre devant Barrow était intervenu activement pour résoudre la crise politique qu’avait connu dans un passé...
(AFP 02/02/17)
Une quarantaine de vaccins contre le virus Zika sont actuellement à l'étude mais aucun ne sera disponible pour les femmes en âge de procréer avant 2020, a estimé mercredi la directrice générale de l'OMS. "Quelque 40 candidats vaccins sont à l'étude. Alors que certains en sont au stade des essais cliniques, un vaccin jugé suffisamment sûr pour être utilisé par les femmes en âge de procréer ne pourra pas être entièrement autorisé avant 2020", a indiqué Margaret Chan dans un communiqué. Il y a un an exactement, l'OMS avait décrété que le virus Zika, lié à de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons, représentait une "urgence de santé publique de portée mondiale". Ce statut d'urgence lui avait été retiré le...
(Xinhua 01/02/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Les décisions prises par le président américain Donald Trump, notamment sur les partenariats commerciaux avec Beijing, peuvent par contre stimuler le développement économique de la Chine, a estimé l'ancien ministre bissau-guinéen des AE, Fernando Delfim da Silva, lors d'une interview accordée à Xinhua mardi. "La Chine d'aujourd'hui a une capacité économique extraordinaire pour contrebalancer les Etats-Unis", a ajouté l'ancien ministre et politicologue qui a soutenu que les Etats-Unis ne peuvent pas s'imposer au monde, parce que la Chine est une alternative. La Chine, selon lui, "peut exercer des représailles à l'entrée des produits américains sur son territoire si le président américain persiste sur son idée de revoir les relations commerciales avec Beijing". "Une éventuelle guerre économique entre...
(Xinhua 27/01/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La Banque africaine de développement (BAD) va allouer 5,2 millions d'euros à la Guinée-Bissau pour développer un projet de production de riz sur quatre ans, a-t-on appris jeudi de l'institution panafricaine. La décision a été prise lors d'une réunion du conseil d'administration de la banque tenue à Abidjan, en Côte d'Ivoire, précise texte. Le projet prévoit une production accrue dans les régions de Oio et de Bafata dans le centre nord de la Guinée-Bissau, où plus de 470 hectares de terres vont être aménagées, 7 km de routes seront construites, selon le communiqué. La BAD finance 93% du projet, le reste devant être fourni par le gouvernement bissau-guinéen et ses autres partenaires, indique le communiqué. A la...
(Financial Afrik 26/01/17)
Le projet de développement de la chaîne de valeur du riz proposé par la Guinée-Bissau qui sera mis en œuvre dans les régions de Bafata et Oio, a reçu l’appui du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) avec un prêt et une subvention de 5,67 millions de dollars US. approuvés par le Conseil d’administration mardi 23 janvier à Abidjan. Le financement proviendra du Fonds africain de développement (FAD). Ce projet vise à assurer un redressement durable de la production du riz dans les régions de Bafata et Oio, en renforçant les infrastructures mais aussi en assurant la résilience au changement climatique.
(APA 25/01/17)
APA Bissau (Guinée Bissau) - Les Bissau-guinéens ont promis de réserver un accueil chaleureux à leur équipe nationale de football, les ‘’Djirtus’’, attendus ce mercredi après-midi, à Bissau, de retour du Gabon où ils ont été éliminés prématurément de la Coupe d'Afrique des nations CAN 2017. Pour leur première participation à la CAN, les ‘’Djirtus’’ reviennent au bercail, auréolés d’un bilan en demi-teinte : un match nul (contre le Gabon pays hôte, en match d’ouverture) et deux défaites face au Cameroun (2 1) et au Burkina (2 -0). Bon nombre de Bissau guinéens rencontrés par APA...
(Le Monde 24/01/17)
Même si elle a été éliminée dimanche après sa défaite face au Burkina Faso (0-2), la Guinée-Bissau, a bien figuré, malgré des moyens très limités. Son histoire ressemble de loin à celle de son cousin lusophone cap-verdien, sorti de l’anonymat au début de la décennie avec deux qualifications pour les CAN 2013 ou 2015. Ou à celle de l’Islande, un ancien petit du football européen et récent quart-de-finaliste de l’Euro 2016. Mais les comparaisons s’arrêtent là. Alors que les insulaires récoltaient le fruit d’un long travail de fond, la Guinée-Bissau s’en remet surtout au travail de son sélectionneur Baciro Candé et à la qualité de ses joueurs, plutôt qu’à un soutien logistique et financier de l’Etat pour fricoter avec les...
(RFI 23/01/17)
Le Burkina Faso a validé son ticket pour les quarts-de-finale de la CAN Total 2017 en battant la Guinée-Bissau 2-0 à Franceville ce dimanche 22 janvier. Les Etalons ont ouvert le score en première période grâce à Préjuce Nakoulma. Bertrand Traoré a doublé la mise en seconde période. Pour sa première participation à une CAN, la Guinée-Bissau est éliminée au premier tour. ♦ Découvrez : le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. Franceville, envoyé spécial Pour les Etalons, la donne étaient simple : il fallait une victoire face à la Guinée-Bissau pour atteindre les quarts-de-finale de la CAN 2017.

Pages