Samedi 24 Février 2018
(Xinhua 21/08/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le président guinéen, Alpha Condé, a reçu samedi le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU à Bissau, Modibo Touré, pour échanger des points de vue sur la mise en œuvre de l'Accord de Conakry pour la résolution de la crise politique en Guinée-Bissau, a rapporté dimanche la présidence bissau-guiénenne. Il s'agit d'une rencontre en préparation de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, dans laquelle le président Condé, médiateur de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour la crise en Guinée Bissau, a été informé des possibilités d'accélérer la mise en œuvre de l'Accord de Conakry, selon le bureau de la communication de la présidence bissau-guinéenne. Dans une semaine, M. Touré...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(Xinhua 17/08/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le groupe P5, regroupant cinq organisations internationales représentées à Bissau, a invité mercredi le président de la République, José Mario Vaz, à prendre des décisions en vue de la mise en œuvre de l'accord de Conakry pour sortir Guinée-Bissau de la crise politique, a-t-on appris auprès l'un de ses membres. Dans un communiqué conjoint, l'ONU, l'Union africaine, la Communauté Économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), la Communauté des Pays de Langue Portugaise et l'Union européenne, ont réaffirmé le caractère central des accords de Bissau et Conakry. Ils ont exprimé leur soutien au peuple bissau-guinéen pour la promotion de la paix, la stabilité, la démocratie et le développement. Le groupe P5 a prévenu que la mise...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(La Tribune 16/08/17)
En visite chez le président nigérien Mahmadou Issoufou également coordonnateur de la coopération monétaire au sein de la CEDEAO, le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est revenu sur le projet de création d’une monnaie unique, assurant que celui-ci n’est pas réalisable à l’horizon 2020, comme initialement planifié. En cause, la situation économique de certains pays de la sous-région. Un énième report potentiellement préjudiciable pour la crédibilité du projet ? « On ne peut plus aller à la monnaie unique en 2020 », a martelé Marcel de Souza, président de la commission de la Communauté économique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au sortir de sa rencontre ce lundi 14 août à Niamey (Niger) avec...
(AFP 14/08/17)
Le gouvernement de Guinée-Bissau et la principale centrale syndicale du pays ont signé un accord pour une hausse du salaire minimum et le paiement d’arriérés de salaire, a-t-on appris lundi auprès des syndicats et des autorités. L'Union nationale des travailleurs de Guinée-Bissau (UNTG) avait lancée le 8 août une grève de trois jours pour une hausse de 19.200 FCFA (plus de 29 euros) à 59.000 FCFA (près de 90 euros) du salaire minimum et le paiement d'arriérés de salaires dus au titre de l'année 2003. Cette grève avait paralysé la fonction publique et s'était de fait poursuivie vendredi 11 août. L'accord, qui répond aux exigences des syndicats, a été signé pendant le week-end, selon l'UNTG et les autorités. Le travail...
(Xinhua 11/08/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Les ministres de la Défense de la Guinée-Bissau, Eduardo Costa Sanha, et de l'Indonésie, Ryamizard Ryacudu, ont signé une lettre d'intention pour établir des lignes de coopération dans le secteur de la défense, a annoncé, ce jeudi, dans un communiqué, le ministère bissau-guinéen de la Défense. L'accord a été signé à l'occasion de la visite à Bissau du ministre indonésien de la Défense, a précisé le communiqué. Ryamizard Ryacudu a affirmé que Jakarta veut contribuer à transformer les forces armées bissau-guinéennes en "une puissante armée en Afrique". De son côté, le ministre de la Défense de la Guinée-Bissau a indiqué qu'une charte a été signée et qu'elle sera bientôt transformée en "accords concrets dans le domaine militaire",...
(APA 11/08/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Beaucoup de personnes malades et hospitalisées ont été laissées à elles-mêmes dans les structures de santé à cause de la grève dans la fonction publique bissau-guinéenne. Ce traumatisme suscité par la grève dans la fonction publique bissau-guinéenne continue de susciter des inquiétudes chez les patients admis à l'hôpital national "Simão Mendes" à Bissau, a constaté mercredi le correspondant de APA. Les familles des patients les plus nantis contournent ces difficultés en faisant interner leurs malades dans les cliniques de la capitale, pour de meilleurs soins médicaux. L’Union nationale des travailleurs de la Guinée-Bissau (UNTG) a observé mercredi le deuxième jour de ses trois jours de grève générale décrétée pour paralyser l’administration publique. La grève a reçu...
(APA 11/08/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau)- Le ministre de la Défense de la Guinée-Bissau, Eduardo Costa Sanhá, et son homologue indonésien, Ryamizard Ryacudu, ont paraphé une lettre d'intention pour établir des lignes de coopération dans le secteur de la défense, indique ce jeudi un communiqué du ministère bissau-guinéen de la Défense. D’après cette note, le ministre indonésien de la Défense est venu à Bissau suite à l'invitation de son homologue bissau-guinéen, pour transmettre la volonté de son gouvernement d'ouvrir des lignes de coopération avec les forces armées bissau-guinéennes que Jakarta veut voir transformées en «une puissante armée en Afrique». Ryamizard Ryacudu a souligné les relations «de longue date» entre les deux pays et invité son homologue à se rendre en Indonésie en visite...
(APA 11/08/17)
APA-Fès (Maroc) - Un détenu bissau-guinéen est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi 9 au Centre Hospitalier Universitaire Hassan II de Fès, a indiqué la direction de la prison locale de la même ville. Le détenu dénommé Niya Dasselva Frédérico (40 ans) purgeait une peine de 5 ans de prison ferme pour possession, transport et tentation d'exportation de drogue, ainsi que pour trafic international de drogues dures, précise la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) dans un communiqué. La direction de la prison locale avait présenté le détenu, qui montrait des symptômes de maladie, au médecin de l'établissement pénitentiaire et au CHU de Fès pour bénéficier des examens médicaux, souligne la même source. Les...
(AFP 09/08/17)
Les fonctionnaires de Guinée-Bissau ont entamé mardi une grève de trois jours pour réclamer une augmentation du salaire minimum et le paiement d’arriérés de salaires, selon leurs syndicats et le gouvernement. La grève a été lancée à l'appel de l'Union nationale des travailleurs de Guinée-Bissau (UNTG), la principale centrale syndicale du pays. L'UNTG réclame une hausse de 19.200 FCFA (plus de 29 euros) à 59.000 FCFA (près de 90 euros) du salaire minimum et le paiement d’arriérés de salaires dus au titre de l'année 2003, a affirmé à l'AFP un de ses responsables, Julio Mendonça. Dans la capitale Bissau, les ministères et autres services publics étaient fermés mardi sauf dans le principal hôpital où un service minimum était observé, a...
(RFI 09/08/17)
La Guinée-Bissau, qui traverse depuis plusieurs années une crise politique et financière profonde, vient de lancer une opération de recrutement de volontaires. Cela fait 25 ans qu’une telle opération n’a pas eu lieu de manière officielle. Dans une armée jugée pléthorique, la Cédéao et l’Union européenne notamment s’interrogent sur les raisons de ce recrutement. Quelque 750 volontaires, âgés de 18 à 25 ans viennent d’être appelés sous le drapeau, suscitant du coup des interrogations sur les raisons d’une telle opération, alors que le pays traverse une crise financière et politique profonde. Certaines institutions comme la Cédéao, l’Union européenne, qui avait financé à coup de millions d’euros un projet de démobilisation, réclament des réformes, notamment la réduction des effectifs au sein...
(Xinhua 09/08/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Une grève de trois jours dans la fonction publique a été déclenchée mardi par le Syndicat national des travailleurs de la Guinée-Bissau (UNTG) pour réclamer un réajustement des salaires, a-t-on appris mardi de source syndicale. Ce réajustement, prévu dans un accord signé en décembre dernier, n'a pas été appliqué par le gouvernement qui devait, selon un décret, "prendre toutes les mesures nécessaires pour proposer une révision de la grille salariale actuelle, les rémunérations salariales et accessoires appliquées dans l'administration publique". La révision des de rémunération des différentes institutions publiques devrait entrer en vigueur six mois après la signature du mémorandum d'accord. "Malheureusement, jusqu'à présent, le gouvernement n'a pas voulu se conformer à son engagement", a déploré le...
(APA 09/08/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Le Syndicat national des travailleurs de la Guinée-Bissau (UNTG), dans une déclaration publiée mardi, a annoncé le démarrage le même jour d’une grève générale de trois jours dans la fonction publique, en vue de protester contre le retard mis par le gouvernement dans le réajustement des salaires. Le réajustement des salaires a fait l’objet d’un décret qui stipule que le ministère de l'Economie, des Finances et de la Fonction publique ainsi que le ministère de la Réforme administrative et du Travail doivent «prendre toutes les mesures nécessaires pour proposer une révision de la grille salariale actuelle, les rémunérations salariales et accessoires appliquées dans l'administration publique et de soumettre au Conseil des ministres une proposition d'harmonisation plus équitable...
(APA 08/08/17)
APA Bissau (Guinée Bissau) - Le gouvernement Bissau guinéen a signé un contrat avec la société française Delmas pour la construction d'une centrale thermique de 15 Mégawatts à Bor, un quartier périphérique de Bissau, la capitale. La nouvelle centrale sera construite avec le soutien financier de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), pour un cout de près de 16 milliards de FCFA. Le chantier va durer 18 mois. Le ministre d'Etat à l'Energie et de l'Industrie de la Guinée Bissau a souligné que l'acte constitue une étape dans le renforcement de la capacité du secteur de l'électricité du pays. Florentino Mendes Pereira a diagnostiqué que le grand problème qui afflige le pays dans le secteur de l'énergie est le...
(Xinhua 03/08/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a limogé le ministre d'État à la présidence du Conseil des ministres et du Parlement, Malal Sané, selon un décret rendu public ce mercredi. Aucune explication n'a été avancée de source officielle pour justifier ce limogeage de M. Sané qui est remplacé par Soares Sambu, ancien ministre des Affaires étrangères dans plusieurs gouvernements du pays. Cette nomination intervient au un moment où la communauté internationale exige que le président Mario Vaz mette en œuvre l'Accord de Conakry pour une sortie de la crise politique qui sévit depuis deux ans en Guinée-Bissau.
(APA 27/07/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé mercredi les dirigeants de la Guinée-Bissau à mettre en application l'Accord de Conakry afin d’ouvrir une voie à la paix dans le pays, et salué le travail de la CEDEAO. « Le Conseil de sécurité réitère sa préoccupation face à la situation en Guinée-Bissau, demandant à tous les dirigeants politiques de se conformer aux dispositions de l'Accord de Conakry et saluant les efforts de la Communauté économique des États d'Afrique occidentale (CEDEAO) pour aider à trouver une solution à la crise politique », a déclaré l'ONU dans un communiqué. L’organisation a passé en revue les développements politiques récents dans certains pays d'Afrique de l'Ouest, exprimant son inquiétude...
(APA 27/07/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - La Guinée Bissau a exporté environ 140.000 tonnes de noix de cajou durant la campagne de commercialisation de 2017 qui se poursuit, selon le président de l'Agence nationale du Cajou (ANCA). S’adressant à la presse mercredi après la visite du Premier ministre Umaro Sissoco Emballó au siège de l’institution qu’il dirige, le patron de ANCA, Malam Djaura, a dit que comparé à 2016, le processus « est presque au même rythme » malgré quelques demandes des exportateurs en ce qui concerne les paiements des taxes. Optimiste, il a déclaré que le secteur de la noix de cajou de la Guinée-Bissau est en train de « se développer » et devrait être « surveillée et réglementée au...
(Xinhua 26/07/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La Chine va financer pour 26 millions de dollars la construction de la deuxième phase du port de pêche artisanale de Bissau, selon un accord signé ce mardi. Le document qui supporte la mise en œuvre de cette infrastructures en Guinée-Bissau a été signé par le ministre des Pêches, Orlando Mendes Veigas et l'ambassadeur de Chine, Jin Hongjun. A cette occasion, M. Veigas a souligné l'importance du soutien chinois pour le développement de la pêche artisanale en Guinée-Bissau. "Nous continuerons à travailler main dans la main avec la Chine pour améliorer le secteur de la pêche", a-t-il affirmé.
(Xinhua 25/07/17)
Le Conseil de sécurité des Nations Unies a pris note lundi avec satisfaction de l'évolution politique positive récente dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, en particulier de la passation pacifique des pouvoirs en Gambie et de la tenue d'élections législatives libres et transparentes le 6 avril 2017. Dans une déclaration de la présidence du Conseil de sécurité adoptée lundi, les membres du Conseil de sécurité encouragent "les partenaires bilatéraux et multilatéraux à appuyer comme il se doit les mesures prises par le gouvernement gambien pour rétablir l'Etat de droit et promouvoir la réconciliation et le développement dans l'intérêt des Gambiens". Le Conseil de sécurité note également avec satisfaction les progrès notables faits par la Côte d'Ivoire pour ce qui est...

Pages