| Africatime
Dimanche 23 Avril 2017
(Afriquinfos 19/10/16)
Lomé (Afriquinfos) – En marge au sommet de l’Union africaine sur la «sécurité, la sûreté maritimes, et le développement en Afrique», les chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membres de la CEDEAO ont tenu une réunion le 15 octobre dernier à Lomé. Une réunion qui visait essentiellement à prendre connaissance de l’évolution de la médiation de cette Communauté en Guinée-Bissau. Cette réunion du 15 octobre 2016 a été placée sous la présidence de S.E. Madame Ellen Johnson-Sirleaf, Présidente de la République du Liberia et Présidente en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats Membres de la CEDEAO. A cette rencontre, les Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays Membres de la CEDEAO, ont été...
(RFI 19/10/16)
La Guinée-Bissau s’est qualifiée pour la première fois de son histoire pour la Coupe d’Afrique des nations. Derrière cette équipe, un homme, Baciro Candé, inconnu du grand public, qui veut créer la surprise au Gabon. De passage à Paris, RFI l'a rencontré. Le sélectionneur est venu essayer de convaincre des nouveaux binationaux de représenter les « Djurtus ». L'occasion de nous expliquer son parcours et ses objectifs pour la CAN. Baciro Candé, né le 6 avril 1967, aura devant lui un énorme défi qui est de mener la sélection nationale de la Guinée-Bissau le plus loin possible au Gabon entre le 14 janvier et le 5 février.
(Guinee7 18/10/16)
Les Hautes Autorités de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont félicité, le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, médiateur de la Communauté, pour son leadership et sa conduite éclairée du dialogue entre les différents acteurs politiques bissau-guinéens (du 11 au 14 octobre 2016, à Conakry), rapporte un communiqué de presse de l’organisation régionale en date du 16 octobre 2016. C’était au cours d’une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres de la CEDEAO, en marge du Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA) sur la sécurité et la sûreté maritimes...
(AFP 17/10/16)
Plus de vingt détenus, dont des "criminels dangereux", se sont évadés dimanche d'une prison de Bissau en profitant de failles dans la sécurité, a-t-on appris de sources pénitentiaire et policière. Cette évasion s'est produite à l'occasion de l'arrivée dans la prison d'un nouveau détenu, a indiqué à l'AFP une source pénitentiaire. "Je devais mettre en cellule un nouveau prisonnier. A peine ai-je ouvert la porte qu'un détenu m'a donné un violent coup de poing au visage. Les autres en ont profité pour sortir en masse, ouvrir d'autres cellules où se trouvaient des criminels dangereux, et s'évader", a affirmé la même source, un garde pénitentiaire. L'information a été confirmée par une source policière. Cette prison de la police judiciaire, située près...
(RFI 17/10/16)
Après un an de crise, la Guinée-Bissau va peut-être connaître une éclaircie. Des accords pour une sortie de crise ont été signés hier, vendredi 14 octobre, à Conakry après quatre jours de discussions, sous la houlette du président guinéen Alpha Condé. La nomination d'un nouveau Premier ministre de consensus est prévu. Les protagonistes eux-mêmes espèrent que cette fois sera la bonne. « Les résultats qu’on a accomplis c’est des résultats possibles et c’est à partir de là qu’on va bâtir l’avenir de la Guinée-Bissau », assure Domingo Pereira, le président du PAIGC, Parti libérateur de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert. La Guinée-Bissau, un pays qui connaît une instabilité politique chronique puisqu'en 43 ans d’indépendance aucun président, même bien élu, n’a...
(BBC 17/10/16)
Plus de vingt détenus, dont des "criminels dangereux", se sont évadés dimanche d'une prison à Bissau, la capitale. L'évasion a eu lieu lors de l'arrivée d'un nouveau détenu dans la prison. "Je devais mettre en cellule un nouveau prisonnier. A peine ai-je ouvert la porte qu'un détenu m'a donné un violent coup de poing au visage. Les autres en ont profité pour sortir en masse, en ouvrant d'autres cellules où se trouvaient des criminels dangereux", a affirmé un garde pénitentiaire. Des policiers étaient déployés dimanche soir autour du marché de Bandim, près de la prison, pour retrouver les fugitifs. La Guinée-Bissau est confrontée à une surpopulation carcérale.
(APA 15/10/16)
APA-Conakry (Guinée) - Les acteurs politiques Bissau guinéens en pourparlers à Conakry depuis le 11 octobre, sous les auspices du président guinéen Alpha Condé, médiateur principal de la CEDEAO, se sont entendus ce vendredi à Conakry sur un accord global qui va favoriser une sortie de crise. Le document intitulé « Accord de Conakry » est la première étape dans la mise en œuvre de la feuille en œuvre de l’accord signé le 10 septembre dernier par les parties prenantes à la crise bissau-guinéenne. Au terme donc de leurs discussions, les parties bissau-guinéennes ont convenu des dispositions...
(BBC 15/10/16)
Les parties à la crise politique en Guinée Bissau ne se sont pas entendues sur le choix du futur Premier ministre, lors d'une réunion, vendredi, à Conakry, capitale de la Guinée. Au sortir de cette rencontre à huis clos, le médiateur Alpha Condé, a indiqué que "trois noms ont été donnés", sans les citer. Le président de la Guinée a déclaré que le choix d'un Premier ministre consensuel était l'un des trois points à l'ordre du jour. Les protagonistes ont trouvé, néanmoins, un accord de principe sur une "procédure consensuelle" pour choisir "un Premier ministre ayant la confiance du président", qui restera en poste jusqu'aux élections législatives de 2018. Selon le texte, le futur gouvernement inclusif respectera "le principe de...
(AFP 14/10/16)
Les protagonistes de la crise politique en Guinée-Bissau ont conclu vendredi une réunion en Guinée voisine par un nouvel accord, sans parvenir dans l'immédiat à s'entendre sur le point essentiel, le choix d'un Premier ministre, selon un document consulté par l'AFP. A l'ouverture de ces discussions à huis clos à Conakry le 11 octobre, le président guinéen Alpha Condé avait précisé qu'elles avaient "un triple objectif: la désignation d'un Premier ministre consensuel, la structure d'un gouvernement inclusif et la réintégration des 15 députés exclus" du parti au pouvoir, selon un communiqué.
(AFP 12/10/16)
Un groupe d'immigrés clandestins intercepté mi-septembre dans l’archipel des Bijagos, au large de la Guinée Bissau, a été reconduit à la frontière de Guinée, a indiqué mercredi à l’AFP le Ministère de l’Intérieur. "Toutes les formalités administratives ont été respectées et un bus a été affrété par l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) pour faciliter leur transport jusqu’à Buruntuma, la dernière ville bissau guinéenne", a précisé le secrétaire d’Etat du Ministère de l’Intérieur Marcelino Cabral. Le navire de 38 clandestins - Guinéens, Sierra-Léonais et Ghanéens - battant pavillon namibien s'était échoué mi-septembre sur un banc de sable dans l’archipel des Bijagos, au large de la Guinée-Bissau .
(Xinhua 12/10/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué le début d'un dialogue inclusif entre les chefs politiques, la société civile et les communautés religieuses bissau-guinéens aujourd'hui en Guinée. "Ce dialogue est une première étape décisive dans la mise en œuvre de la feuille de route de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour mettre fin à la crise politique, qui a été adoptée par les dirigeants politiques à Bissau le 10 septembre 2016", a dit le porte-parole du secrétaire général dans une déclaration à la presse. Ban Ki-moon a remercié le médiateur de la CEDEAO pour la Guinée-Bissau, Alpha Condé, président de la République de Guinée, d'accueillir les parties...
(Xinhua 12/10/16)
MACAO, (Xinhua) -- Le Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré lundi son homologue bissau-guinéen Baciro Dja, déclarant que la Chine était prête à renforcer la coopération pragmatique avec ce pays d'Afrique de l'Ouest. La Chine et la Guinée-Bissau se sont toujours respectées et se sont traitées l'une et l'autre sur un pied d'égalité, a indiqué M. Li à M. Dja, qui est à Macao pour assister à la cérémonie d'ouverture de la cinquième Conférence ministérielle du Forum sur la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones qui se tiendra mardi. "La Chine respecte le choix fait par le peuple bissau-guinéen d'une voie de développement qui convient à ses conditions nationales, et elle est prête à...
(Guinee7 12/10/16)
Le Président de la République de Guinée, Médiateur de la CEDEAO dans la crise en Guinée-Bissau, Alpha Condé, a lancé ce mardi, 11 octobre, à Conakry, les négociations entre les parties bissau-guinéennes pour une sortie de crise. En débutant les travaux par des prières formulées par les représentants des confessions religieuses venus pour la circonstance, le Médiateur a d’abord présenté un Code de bonne conduite, en 12 points, devant s’appliquer à tous les participants aux pourparlers. Rendu par le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de Guinée, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, le Code de bonne conduite engage, entre autres, les participants au respect de la confidentialité des discussions, à éviter de s’adresser à la presse, à communiquer sur les...
(AFP 11/10/16)
Les enseignants de Guinée-Bissau ont entamé mardi une grève de deux semaines pour réclamer le paiement de leurs salaires, bloqués par la crise politique qui secoue le pays, a-t-on appris auprès de leurs syndicats. Un responsable du gouvernement a indiqué mardi à l'AFP que les impayés de salaires, une des raisons de la grève des enseignants, sont liés au retard dans le vote du budget par le Parlement dont les travaux sont bloqués à cause de la crise politique dans le pays. La grève concerne les enseignants du primaire, du secondaire et des écoles de formation. Elle a été déclenchée par le syndicat national des enseignants et le syndicat démocratique...
(APA 11/10/16)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Les délégations de l'Assemblée nationale bissau-guinéenne, du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC, pouvoir), du groupe des «15», de la société civile et des partis politiques ayant une représentation parlementaire en Guinée-Bissau sont en discussions à Conakry (République de Guinée) pour définir une feuille de route menant à la formation d'un nouveau gouvernement inclusif. Réunis depuis lundi, à l’initiative du président guinéen, Alpha Condé, médiateur de la crise bissau-guinéenne désigné par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ces différents protagonistes auront ce mardi une table ronde à l’issue...
(Xinhua 11/10/16)
BISSAU, (Xinhua) - L'ambassade de Chine en Guinée-Bissau a fourni ce lundi un lot d'équipements à la radio communautaire "Voz de Quelele" de Bissau, a constaté un correspondant de Xinhua. Le don chinois, dont le montant n'a pas été révélé, comprend des enregistreurs, un ordinateur et du matériel de bureaux. Après la réception des matériaux, le directeur de la radio, Dauda Dabó, a souligné l'importance de l'aide chinoise pour l'amélioration de la vie communautaire. "La Chine est un véritable partenaire pour le développement local" et le premier partenaire de la radio communautaire, a-t-il affirmé. De son côté, Tumane Camará, directeur exécutif d'Action pour le Développement, l'ONG qui a créé "Voz de Quelele", a reconnu l'importance de ce partenariat avec l'ambassade...
(Angola Press 11/10/16)
Macau - Les échanges commerciaux entre la Chine et les pays lusophones ont atteint en 2015, le volume d'environ 100 milliards de dollars, a annoncé le premier ministre chinois Li Keqiang, à l'ouverture de la 5e Conférence ministérielle pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones, dénommée Forum de Macau. Selon le gouvernant chinois, la deuxième plus grande économie du monde est devenue l’un des principaux partenaires commerciaux et l'un des marchés d’exportation de grande croissance pour les pays lusophones. En ce qui concerne la situation actuelle de l'économie chinoise, Li Keqiang a dit que la Chine était engagée à développer de nouvelles opportunités commerciales, sur la base de la modernisation et transformation économique, ouvrant...
(Guineeconakry.info 10/10/16)
Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a effectué ce vendredi, 08 octobre 2016 une visite officielle dans la capitale guinéenne. Avec pour objectif de faire le point à son homologue, le président Alpha Condé de la situation de la crise politique qui secoue son pays près d’un an. Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a indiqué à la télévision nationale qu’il était en Guinée pour parler avec son « grand frère, le président Alpha Condé, qui est en même temps le médiateur dans la crise politique en Guinée-Bissau ». Le numéro un bissau-guinéen a ensuite déclaré qu’il Il « est convaincu de parvenir à la paix et la stabilité dans son pays grâce notamment à l'implication personnelle de M. Condé...
(Xinhua 08/10/16)
CONAKRY, (Xinhua) -- La crise politico-sociale qui affecte la Guinée Bissau sera bientôt résolue pour ramener la paix et la quiétude sociale dans ce pays limitrophe de la Guinée Conakry, selon un communiqué conjoint relatif à la visite du président bissau-guinéen José Mario Vaz vendredi à Conakry. Les entretiens entre le président guinéen Alpha Condé et son homologue de Guinée Bissau, ont permis des échanges fructueux autour des six points de l'accord politique du 10 septembre 2016 pour une sortie de crise en Guinée Bissau, selon le communiqué. Cet accord a été salué par tous les Etats membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), par l'ONU, par l'Union Européenne et par la Communauté des Pays de...
(AFP 07/10/16)
Le président bissau-guinéen José Mario Vaz s'est déclaré vendredi confiant dans une issue prochaine à la crise politique dans son pays, lors d'une visite à Conakry pour rendre compte des discussions à son homologue guinéen Alpha Condé. Les acteurs de la crise politique qui secoue la Guinée-Bissau depuis plus d'un an ont accepté le 10 septembre une proposition en six points présentée par des dirigeants de la région, dont M. Condé. "Je suis en Guinée pour parler avec mon grand frère, le président Alpha Condé, qui est en même temps le médiateur dans la crise en Guinée-Bissau", a déclaré à la presse M. Vaz à son arrivée à Conakry pour une visite de quelques heures, à bord d'un avion de...

Pages