Lundi 22 Mai 2017
(BBC 14/12/16)
Le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a formé son gouvernement d'un mois après sa nomination par le président José Mario Vaz pour sortir le pays d'une longue crise politique. La nouvelle équipe gouvernementale, qui doit prêter serment mardi, est formée de 37 membres (24 ministres et 13 secrétaires d'Etat), dont quatre femmes, selon le décret présidentiel. Le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a formé son gouvernement d'un mois après sa nomination La Guinée-Bissau vit une crise politique depuis la destitution en août 2015 par le président Vaz de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira, chef du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir), auquel...
(AFP 13/12/16)
Le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a formé son gouvernement, qui devait prêter serment mardi, près d'un mois après sa nomination par le président José Mario Vaz pour sortir le pays d'une longue crise politique. La nouvelle équipe gouvernementale est formée de 37 membres (24 ministres et 13 secrétaires d'Etat), dont quatre femmes, selon le décret présidentiel. Elle devait prêter serment mardi à la mi-journée. La Guinée-Bissau traverse des turbulences politiques depuis la destitution en août 2015 par le président Vaz de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira...
(Financial Afrik 01/12/16)
Le sous-sol des pays de l’Afrique de l’Ouest recèle de richesses minérales importantes et variées. A la faveur de la flambée de prix des matières premières, les industries extractives ont connu un certain regain dans plusieurs pays de la région qui ont vécu d’importantes phases d’expansion minière. Les Etats membres de la CEDEAO ont réussi à attirer les compagnies minières internationales grâce à des mesures et dérogations très incitatives à l’endroit de ces dernières. Pour mettre fin à l’injustice notée dans la rétribution des ressources minérales, la Cedeao a entrepris de mettre en place un cadre politique et normatif commun pour le secteur extractif, en d’autres termes un code minier régional. Apres étude, les premières prémices de ce prochain code...
(AFP 28/11/16)
Losange rouge incrusté au bas de la cheville, la plaie de Gina est toujours à vif. Il y a trois mois, un serpent a mordu cette habitante des Bijagos, un archipel de rêve en Guinée-Bissau, dont le venin mortel des ophidiens empoisonne l'existence. "Je pensais que c'était un bout de bois", raconte Gina, assise devant sa case au toit de chaume et au plancher en terre tapissé de coquillages blancs dans le village d'Eticoba, sur l'île de Soga, l'une des 88 que compte cet archipel d'Afrique de l'Ouest. "On a dû me porter chez moi car je ne pouvais plus marcher", souffle-t-elle, à côté d'une marmite qui chauffe sur des bûches rougeoyantes. La douleur persiste mais elle ne prend plus...
(Xinhua 28/11/16)
La Guinée-Bissau dans la poule B a battu dimanche le Bénin par 1-0 en match comptant pour la première journée de la 7e édition du tournoi de l'UEMOA qui se déroule du 26 novembre au 3 décembre à Lomé. Les Béninois qui ont fait une sensation forte en début de match en sortant régulièrement le ballon dans le camp adverse n'ont pu résister à la fougue des attaquants Bissau-Guinéens qui ont retrouvé leur marque de jeu après les dix premières minutes. Malgré la pression des Bissau-Guinéens, les deux équipes sont allées à la pause sur un score vierge. De retour des vestiaires, les Bissau-Guinéens accentuent la pression et sur une rétro-passe de la défense béninoise à leur gardien, Toni da...
(AFP 19/11/16)
Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a nommé vendredi Premier ministre Umaro Sissoco Embalo, en remplacement de Baciro Dja, contesté par le parti au pouvoir, une étape importante vers le règlement de la crise politique qui secoue le pays. "M. Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo est nommé Premier ministre", a annoncé un décret présidentiel vendredi soir. M. Embalo, 44 ans personnalité politique peu connue du grand public mais qui a été conseiller de plusieurs chefs d'Etat de son pays, a prêté serment dans la soirée lors d'une brève cérémonie. Cette cérémonie s'est déroulée en présence de...
(APA 19/11/16)
Les financiers ivoiriens ont proposé, vendredi, à l’issue d’un séminaire organisé à Grand-Bassam par Trésor et la comptabilité publique, le ‘’renforcement du contrôle des changes manuels illicites aux frontières’’. Organisé sous le thème, « la règlementation des relations financières extérieures » ce séminaire permis aux participants de formuler des recommandations pour l’amélioration du respect de la réglementation des relations financières extérieures des Etats membres de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA). Au titre de la communication et de la sensibilisation, les acteurs de contrôle de change s’accordent à organiser de façon régulière...
(Xinhua 16/11/16)
BISSAU, (Xinhua) -- En annonçant ce lundi la dissolution du gouvernement de Baciro Dja et la nomination "le plus rapidement possible" d'un nouveau Premier ministre de consensus, le président de la Guinée-Bissau José Mario Vaz a amorcé la mise en œuvre de l'accord signé le 14 octobre à Conakry pour une sortie de plus d'un an de crise. Conformément à cet accord conclu sous la supervision de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest), le Premier ministre désigné sera chargé de former un gouvernement inclusif pour sortir la Guinée-Bissau de plus d'un an de crise et d'impasse politiques. Dans son message, le président Vaz a indiqué qu'il a pris ces décisions après avoir consulté les partis politiques...
(RFI 16/11/16)
Le président bissau-guinéen José Mário Vaz a annoncé hier lundi la démission du gouvernement dirigé depuis juin par le Premier ministre Baciro Djá. Dans un message à la nation, le président a ajouté qu’il formera une nouvelle équipe, conformément à un accord signé il y a un mois pour sortir le pays d'une longue crise politique. C’est le quatrième gouvernement démis en l’espace de deux ans. Aucun consensus n’est encore trouvé pour la nomination d’un nouveau Premier ministre, mais le José Mário Vaz a déclaré qu’il assumera ses responsabilités pour choisir dans les prochaines heures une figure ayant sa confiance. Le président José Mário Vaz justifie sa décision par le fait que le Premier ministre Baciro Dja n'a pas réussi...
(AFP 14/11/16)
Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a annoncé lundi la démission du gouvernement dirigé depuis juin par le Premier ministre Baciro Dja afin de former une nouvelle équipe, conformément à un accord signé il y a un mois pour sortir le pays d'une longue crise politique. "La mise en place de l'accord de Conakry entraîne la démission du gouvernement", a affirmé M. Vaz dans une déclaration à la Nation faite devant la presse au palais présidentiel. "Cet accord ne prévoit pas le choix d'un Premier ministre à l'unanimité, mais par consensus, et ce consensus n'a pas été atteint", a-t-il ajouté, se déclarant par conséquent tenu de "démettre le gouvernement et nommer un nouveau Premier ministre qui aura la charge de...
(APA 14/11/16)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le chef de l’Etat bissau-guinéen, José Mário Vaz, s’adressera ce lundi 14 à la nation, à 12 heures, au Palais de la République, indique un communiqué de la présidence sans donner de détails sur le contenu du message. Des sources estiment que le président bissau-guinéen annoncera à cette occasion la nomination d’un nouveau Premier ministre en remplacement de Baciro Dja. Le président José Mario Vaz ne devrait cependant pas entériner le choix de sa formation politique porté sur Augusto Olivais pour diriger le gouvernement, selon les mêmes sources. Cette situation pourrait faire perdurer encore plus la crise politique récurrente qui sévit dans le pays.
(BBC 14/11/16)
Des centaines de personnes ont défilé vendredi devant le palais de la République en Guinée Bissau pour exiger le départ du président José Mario Vaz et l'organisation d'élections générales. Les manifestants répondaient à l'appel de "Citoyens conscients et non conformes", un mouvement récemment créé. Selon le coordonnateur de cette plateforme de la société civile, d'autres actions sont prévues dans les prochains jours "jusqu'à ce que le président de la République prenne une décision finale". Les manifestants qui ont scandé des slogans hostiles au président, estiment que José Mario Vaz...
(RFI 12/11/16)
Plusieurs centaines de Bissau-Guinéens ont manifesté devant le palais de la République vendredi 11 novembre pour exiger le départ du président José Mario Vaz et l'organisation d'élections générales. La manifestation est organisée par une association récemment créée dénommée «Citoyens conscients et non conformes». Les manifestants exigeaient un dénouement rapide de la crise que traverse la Guinée Bissau depuis plus d’un an et le départ du président José Mário Vaz. « Nous allons poursuivre la marche jusqu’à ce qu’il y ait une décision finale du président de la République, explique à RFI le coordinateur de la marche.
(Xinhua 09/11/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Le gouvernement chinois a remis mardi environ trois cents postes de panneaux solaires pour l'éclairage la ville de Bissau, a constaté le correspondant de Xinhua. La Chine est un partenaire qui "a encore une fois prouvé son amitié à la Guinée-Bissau", a déclaré le ministre bissau-guinéens des Travaux publics, Malam Bandjai, lors de la cérémonie de réception des panneaux. De son côté, Wang Hua, ambassadeur de Chine, a réaffirmé la volonté de son pays de renforcer la coopération avec la Guinée-Bissau dans divers domaines. "Notre gouvernement soutiendra toujours la Guinée-Bissau dans son processus de développement", a assuré le diplomate chinois. Le coût de ce matériel n'a pas été révélé à la presse. La Chine a déjà fourni...
(AfricaNews 07/11/16)
Les efforts se multiplient pour sortir la Guinée-Bissau de l’impasse politico-institutionnelle dans laquelle elle se trouve. Ce samedi, la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf est arrivée dans le pays pour poursuivre les négociations de paix. En sa qualité de présidente de la conférence des chefs d‘État de la Cédéao, Mme Sirleaf aura la lourde tâche de favoriser le respect des engagements de la part des différents signataires d’un accord dont le point focal est la nomination d’un nouveau Premier ministre de consensus. Le 15 octobre déjà, à Conakry, sous les auspices du président guinéen Alpha Condé, par ailleurs médiateur dans cette crise, les parties en conflit avaient énuméré trois noms pour le poste de Premier ministre. Si Augusto Olivais, ancien...
(Xinhua 07/11/16)
DAKAR, (Xinhua) -- Les députés de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont recommandé d'inclure d'urgence la Guinée Bissau dans le Programme de Productivité agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO). Cette recommandation a été présentée à l'issue d'une réunion à Dakar sur les politiques et programmes agricoles au sein de l'espace de la CEDEAO (organisation qui regroupe quinze pays ouest-africains). Les députés ont recommandé également que les centres d'excellence soient étendus à l'ensemble des Etats membres "en fonction de leurs compétences et leurs avantages comparatifs". Ils ont en outre plaidé pour l'extension de l'"Initiative Irrigation Sahel" à l'ensemble des Etats membres et l'implication de la Banque mondiale pour des financements supplémentaires. Les députés ont été invités...
(RFI 06/11/16)
Après le président guinéen Alpha Condé, médiateur de la crise, et son homologue de Sierra Leone, fin septembre, c’est la présidente de la conférence des chefs d’Etat de la Cedeao, et présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, qui est arrivée samedi à son tour à Bissau. Sa visite s’inscrit dans le cadre des négociations visant à trouver une solution de sortie de la crise politico-institutionnelle que traverse la Guinée-Bissau depuis plus d’un an. La venue d’Ellen Johnson Sirleaf n’a pas permis de voir encore le bout du tunnel, même si le président de la Commission de la Cedeao, Marcel Alain da Sousa, croit dur comme fer...
(Xinhua 02/11/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Les professeurs des écoles publiques de la Guinée-Bissau ont entamé ce lundi, une grève de trente jours, la troisième depuis la rentrée des classes, a constaté le correspondant de Xinhua à Bissau. Les syndicats (SINAPROF et SINDEPROF) indiquent qu'ils ont déclenché ce nouveau mouvement pour exiger entre autres, le paiement des salaires et des indemnités en retard, et la mise en œuvre d'un plan de carrière d'enseignement professionnel. La grève continuera jusqu'à la satisfaction des revendications, ont affirmé les deux syndicats qui accusent le gouvernement de manquer de la volonté pour résoudre ses demandes.
(APA 02/11/16)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Les écoles publiques bissau-guinéennes ont entamé ce mardi une grève de trente jours à l’appel de deux syndicats d’enseignants, SINAPROF et SINDEPROF, qui exigent notamment le paiement d’arriérés de salaires dus à leurs membres. C’est la troisième grève que déclenchent ces deux principaux syndicats qui réclament également un plan de carrière pour ses membres ainsi que l'amélioration substantielle de leurs conditions de travail. Selon Alfredo Biague, président du comité de négociation des deux syndicats, le silence observé par le gouvernement fait que les négociations...
(Xinhua 31/10/16)
BISSAU, (Xinhua) - L'ambassade de Chine en Guinée-Bissau a été honorée par la radio communautaire "Voz de Quelélé", en "reconnaissance de l'excellent travail en faveur du pays, en particulier de la radio". La cérémonie a eu lieu vendredi en présence de centaines d'habitants du quartier Quelélé, de députés, de gestionnaires des médias d'Etat et de fonctionnaires de l'ambassade chinoise. Au cours de la cérémonie, ambassadeur de Chine, Wang Hua, a reçu le certificat du mérite pour son excellente diplomatie pour le rapprochement des deux pays amis. Le diplomate chinois a souligné les bonnes relations existantes entre son pays et la Guinée-Bissau. "Nos relations sont amicales et fraternelle", a dit M. Wang qui a assuré que son pays ne permettra jamais...

Pages