Lundi 22 Mai 2017
(Xinhua 21/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Les nouvelles règles de commercialisation de la noix de cajou, principale culture de rente et de revenu des paysans et de l'Etat de la Guinée-Bissau, ont provoqué une controverse entre les différents acteurs de cette filière, a constaté un correspondant de Xinhua. Cette controverse intervient dix jours avant l'ouverture de la campagne de commercialisation, prévue le 31 mars, avec un prix plancher de 500 FCFA le kg contre 350 F en 2016. La Guinée-Bissau espère exporter cette année plus de 200.000 tonnes de noix de cajou, un produit qui a représenté 93% des recettes d'exportation en 2015. La principale divergence porte sur un décret réglementant la profession d'intermédiaire...
(Xinhua 20/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La Chine et la Guinée-Bissau vont ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération bilatérale, a annoncé samedi l'ambassadeur de Chine dans le pays, Wang Hua, après avoir fait ses adieux au président de la République José Mario Vaz. L'ambassadeur qui termine sa mission, a affirmé que les deux pays vont "établir cette nouvelle phase de leur coopération" sur la base "d'un paradigme visant à défendre et consolider notre souveraineté". "Notre relation est historique de sorte qu'il doit être consolidée", a affirmé le diplomate qui a assuré que le gouvernement de Chine continuera à soutenir les efforts du gouvernement bissau-guinéen dans son processus de développement, notamment, le domaine de l'éducation. Plus de 1.200 techniciens moyens et supérieurs bissau-guinéens...
(Xinhua 16/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le P5, groupe de cinq organisations internationales (Nations Unies, Union africaine, Union européenne, Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest et Communauté des pays de langue portugaise), s'est déclaré préoccupé par la violence verbale qui caractérise de plus en plus la crise politique actuelle en Guinée-Bissau, dans un communique conjoint publié mercredi. La communauté internationale, indique le texte, exprime son inquiétude par rapport au climat politique en Guinée-Bissau, caractérisé par une montée des tensions politiques et sociales. "Les manifestations de rue des 9 et 11 mars 2017, parrainées par des forces politiques rivales ainsi que certaines récentes déclarations...
(Xinhua 16/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- L'Ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau, Wang Hua, a appelé mercredi les acteurs politiques bissau-guinéens à accorder la priorité au dialogue pour sortir leur pays de la crise politique actuelle qui dure depuis près de deux ans. Le diplomate chinois a exprimé ce souhait à l'issue d'une rencontre avec le président du parlement, Cipriano Cassama. Après quatre ans de mission en Guinée-Bissau, M. Wang a rencontré M. Cassama pour lui faire ses adieux. "La situation politique en Guinée-Bissau est désagréable. Nous avons besoin d'un consensus au sein de la classe politique bissau-guinéenne", a déclaré le diplomate chinois. L'ambassadeur a assuré que "la Chine continuera à soutenir le peuple bissau-guinéen dans son processus de développement".
(RFI 13/03/17)
Le président José Mario Vaz poursuit sa tournée à l’intérieur du pays. Après Bafat, c’est la région de Gabù, à 200 kilomètres à l’est de Bissau qui l’a accueilli ce dimanche 12 mars en grande pompe, alors que des milliers de ses adversaires politiques manifestent dans les rues de Bissau exigeant sa démission. C’est la première sortie du président José Mario Vaz depuis son élection à la magistrature suprême à l'été 2014. Ses adversaires du Parti africain pour l'Indépendance de la Guinée et le Cap-Vert (PAIGC), sa famille politique, l’accusent d’être en pré-campagne.
(APA 13/03/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le président José Mario Vaz appelle à une nouvelle réunion du Conseil d'Etat de Guinée Bissau, le 15 mars, pour examiner les propositions présentées par le président de l’Assemblée nationale, Cipriano Cassamá, visant à mettre fin à la crise politique dans le pays. M. Cassama a proposé comme solution de sortie de crise la nomination d’un nouveau chef du gouvernement en la personne d’Augusto Olivais et 17 portefeuilles ministériels pour le PAIGC (Parti africain pour l’indépendance de la Guinée Bissau et du Cap-Vert), 12 pour le PRS (Parti de la rénovation sociale) et un poste ministériel respectivement pour le PND (Parti de la nouvelle démocratie), PCD (Parti de la convergence démocratique et l’Union pour le changement...
(BBC 13/03/17)
Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale Bissau pour exiger le départ du président José Mario Vaz. Ils avaient déjà manifesté samedi pour demander au président de quitter le pouvoir. Au même moment, Alpha Condé, le médiateur de la crise, exige l'application des accords de Conakry.
(Xinhua 10/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Les membres du gouvernement et les partisans du président bissau-guinéen José Mario Vaz, ont manifesté jeudi à Bissau pour exiger la réouverture du parlement où les activités sont suspendues depuis plus d'un an, a constaté un correspondant de Xinhua. Les manifestants ont marché à l'avenue jusqu'au au siège du parlement, où ils ont exprimé leur indignation face au blocage du parlement. "Le parlement doit rouvrir, sinon nous continuerons à réclamer sa réouverture immédiate", a déclaré un membre du gouvernement. Ussumane Camara, coordonnateur national du mouvement "le citoyen", a accusé la Commission permanente...
(Xinhua 10/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le président de la Guinée-Conakry Alpha Condé, médiateur de la crise bissau-guinéenne, a pris une nouvelle initiative pour relancer le dialogue entre les acteurs politiques de la Guinée-Bissau, afin de trouver une solution à l'impasse politique qui sévit dans ce pays depuis près de deux ans, a annoncé jeudi une source officielle. Cette initiative a été rendue publique jeudi à Bissau par son envoyé spécial, Naby Kiridi Bangoura, à la sortie d'une audience avec le chef de l'Etat bissau-guinéen, José Mario Vaz. Dans un communiqué, M. Bangoura a indiqué qu'il a remis au président Vaz une lettre du président Condé l'informant des lignes directrices de l'initiative. Interrogé par la presse sur la réaction du président Vaz, l'envoyé...
(RFI 08/03/17)
Le Premier ministre bissau-guinéen a vivement réagi ce mardi 7 mars à une interview de Marcel Alain de Souza sur RFI. Pour Umaro Sissoco Embalo, le président de la Commission de la Cédéao joue la carte Alpha Condé, président de la Guinée voisine et médiateur choisi par l'organisation sous-régional. Or, ce dernier veut remettre sur pied le PAIGC, ancien parti au pouvoir dans le pays, une piste qui va à l'encontre de la volonté du président bissau-guinéen José Mario Vaz et d’une majorité qualifiée de députés. En Guinée-Bissau, c’est toujours l’impasse politique. Les accords signés à Conakry en octobre dernier ne sont pas appliqués, selon le PAIGC, l’ancien parti au pouvoir. Dans une interview à RFI, Marcel Alain de Souza...
(RFI 08/03/17)
Le président de la commission de la Cédéao, Marcel de Souza, de passage à Paris pour les Entretiens Eurafricains animés par Claude Fischer-Herzog, est l’invité de RFI. Il révèle que Yahya Jammeh ne bénéficie d'aucune immunité judidicaire de la part de la communauté internationale. Le n°1 de la Commission économique des Etats d'Afrique de l'Ouest s'exprime aussi sur la demande d'adhésion du Maroc et le blocage politique en Guinée Bissau pour laquelle il lance un quasi ultimatum. RFI : Marcel de Souza, la démocratie a triomphé en Gambie et c’est un grand succès pour la Cédéao. Mais est-ce qu’on n’est pas passé tout près de la guerre ? Marcel de Souza : Non, on n’a jamais eu l’intention d’aller faire...
(APA 06/03/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - La Fédération de football de la Guinée-Bissau (FFGB) et la Fédération royale marocaine de football (FRMF) ont signé une convention axée essentiellement sur la formation et l'échange d'expériences entre les deux instances. Le document a été signé, dimanche, par le Président de la FFGB, Manuel Irenio Lopes Nascimento, et son homologue de la FRMF, Fouzi Lekjaa, en marge de l'Assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF), qui a se tient au Maroc depuis le 2 mars et ce jusqu’au 16 du mois courant. Aux termes de la convention, renouvelable tous les deux ans, la Fédération royale marocaine de football doit assurer la formation et le recyclage continu du personnel de la Direction administrative et technique...
(APA 03/03/17)
APA-Rabat (Maroc) - La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son homologue de la Guinée-Bissau (FFGB) ont signé, jeudi à Rabat, un accord de partenariat, portant notamment sur l’échange d’expériences en matière de formation. Paraphé par MM. Faouzi Lakjaa et Manuel Lopes Nascimento, respectivement président de la FRMF et président de la FFGB, cet accord a pour principal objectif de consolider la coopération entre les deux institutions footballistiques, notamment en matière de formation. Selon un communiqué publié sur le site internet de la FRMF, cet accord est axé sur l’échange d’expériences et la formation au profit des cadres techniques et arbitres, en plus du développement du football féminin et l’organisation de rencontres entre les sélections des deux pays. Il...
(Xinhua 02/03/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La Guinée-Bissau et le Congo-Brazzaville ont a signé mercredi plusieurs accords de coopération dans différents domaines, notamment ceux de la pêche, de l'agriculture et du pétrole, à l'issue de la visite à Bissau du Premier ministre congolais Clément Mouamba. Bissau et Brazzaville vont également coopérer dans les domaines de la formation de la police et la fourniture de matériaux et de nourriture aux forces de sécurité bissau-guinéennes. "Nous avons l'intention de stimuler et de renforcer notre coopération avec le Congo Brazzaville, un pays ami de la Guinée-Bissau", a déclaré le Premier ministre bissau-guinéen Umaru Sissoko Embalo.
(Agence Ecofin 02/03/17)
(Agence Ecofin) - Le 1er mars 2017, le Syndicat des travailleurs de la poste de Guinée-Bissau (SITRACORREIOS) a publié un communiqué dans lequel il interpelle le gouvernement sur le non-respect par les dirigeants de Correios da Guiné-Bissau (CGB) des différents accords signés avec les employés pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie. D’après les agents de la compagnie nationale des services postaux, ils vivent depuis plus de sept ans sans salaire, soit 88 mois en tout, dans le grand désintérêt du gouvernement pour « les souffrances des travailleurs et de leurs familles qui sont en train de mourir lentement ». Pour le Syndicat qui déclare avoir transmis depuis longtemps sa plateforme revendicative à la Présidence de la...
(Xinhua 28/02/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le Premier ministre du Congo, Clément Mouamba, a entamé dimanche une visite de trois jours en Guinée-Bissau, à la fin de laquelle les deux pays doivent signer des accords dans les domaines de la pêche, de l'agriculture et du commerce. Devant la présse, le Premier ministre congolais, qui répond à une invitation de son homologue bissau-guinéen, Umaro Sissoco Emballo, a souhaité une formalisation de la coopération entre les pays par la signature d'accords dans divers secteurs y compris la sécurité, les hydrocarbures et la formation. Il a souligné que, outre les relations économiques, les deux pays renforceront la coopération dans les domaines politique et culturel. En ce qui concerne la situation politique en Guinée-Bissau, Clément Mouamba a...
(Agence Ecofin 27/02/17)
(Agence Ecofin) - Les travaux préliminaires à la construction de la centrale à biomasse de Mansoa en Guinée Bissau débuteront en mars 2017. Cette annonce a été faite par Felipe Manuel Monteiro, le représentant guinéen de la compagnie chinoise Shenyang en charge de la conduite des travaux. La centrale, dont le financement a déjà été mobilisé, aura une capacité de 30 MW. Elle sera alimentée avec des résidus agricoles provenant des plantations de riz, de maïs et d’autres grains. Le projet inclut également un volet agricole impliquant la mise en place d’une rizière par la partie chinoise. 67% de cette production est destinée à la consommation...
(APA 24/02/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Le prix au producteur du kilogramme d’acajou a été fixé à 500 FCFA (environ 0,76 euros) en vue de la campagne de commercialisation de ce produit qui démarre le 31 mars prochain en Guinée-Bissau, a-t-on appris vendredi à l’issue de la réunion du Conseil ordinaire des ministres. L'année dernière, le prix au producteur était de 350 FCFA le kilogramme, même si une forte demande de noix d’acajou a fait que le prix au producteur est allé jusqu’à environ 800 FCFA. Quoiqu’il en soit, le prix de cinq cents francs le kilogramme fixé par le gouvernement a été bien salué par les agriculteurs qui craignaient de ne pouvoir être bien rétribués à cause de la crise politique persistante...
(Xinhua 23/02/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (ANP) de Guinée-Bissau, a rejeté le calendrier de discussion du programme du gouvernement, a révélé ce mercredi à la presse le conseiller du président de l'ANP. Le Comité permanent, organe consultatif, a-t-il déclaré, considère comme illégal le gouvernement dirigé par le général Umaro Sissoco Embalo et refuse d'inscrire à l'ordre du jour le calendrier de discussion du programme. Le calendrier proposé par le gouvernement a été rejeté par neuf voix du Parti africain de l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC)...
(APA 22/02/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le Parti africain de l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a exigé ce mardi à travers un communiqué de presse, la démission immédiate du gouvernement bissau-guinéen dirigé par le général Umaro El Mokhtar Sissoco Embaló demandant dans la foulée la nomination sans conditions d’Augusto Olivais estimant qu’un consensus avait été trouvé sur cette personne parmi les propositions présentées à Conakry. Dans sa déclaration, le PAIGC fait remarquer qu’il a développé une campagne diplomatique intense auprès des principaux organismes régionaux, continentaux et internationaux pour informer et avertir sur les manœuvres du président José Mario Vaz pour se soustraire...

Pages