Dimanche 25 Juin 2017
(AFP 15/04/17)
Un militant d'une organisation de la société civile bissau-guinéenne critique du président José Mario Vaz, Legio Monteiro, a été violemment agressé vendredi dans sa résidence privée par des individus non identifiés, a affirmé son entourage à l'AFP. M. Monteiro est un dirigeant du "Mouvement citoyen conscient et non conforme", considéré comme proche du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) et qui exige depuis plusieurs mois la fin de la crise politique entre le PAIGC et M. Vaz, ainsi que sa démission. La semaine dernière, plusieurs membres de cette organisation avaient subi une violente charge de la police au cours d'une marche de protestation...
(RFI 15/04/17)
Le coordinateur d’une organisation de la société civile de Guinée-Bissau qui réclame le départ du président du pays a été violemment agressé, jeudi 13 avril 2017, à l’aube. Sa vie n’est pas en danger, mais selon des témoins, il présente plusieurs contusions sur le corps et sur la tête. Legio Monteiro est un dirigeant du Mouvement citoyen conscient et non conforme, opposé au régime en place. Cette organisation se réclame de la société civile et, depuis plusieurs mois, bat le pavé dans les rues de Bissau pour exiger la fin de la crise politique et la démission du président José Mario Vaz. L’activiste a été attaqué ce jeudi à l’aube dans sa résidence privée, située dans la périphérie ouest de...
(APA 14/04/17)
APA - Bissau (Guinee Bissau) - Le nouvel ambassadeur de la République de Chine en Guinée-Bissau, Jin Hong Jun a déclaré, ce jeudi que la priorité de la coopération de son pays avec le gouvernement bissau-guinéen sera axée sur l'agriculture et l'économie. Le diplomate chinois s’adressait à la presse après une audience avec le chef de l'Etat, José Mario Vaz, au cours de laquelle il a présenté sa lettre de d'accréditation. « Je sens une grande responsabilité parce que je dois beaucoup travailler. La Guinée-Bissau est dans la période importante de sa phase de développement et en tant que pays ami, nous essayons de faire ce que nous pouvons faire comme un ami «, a-t-il indiqué. Jin Hong Jun a...
(Xinhua 14/04/17)
DAKAR, (Xinhua) -- Les présidents sénégalais et portugais, Macky Sall et Marcelo Rebelo de Sousa, ont prôné mercredi soir une bonne application de l'accord de Conakry (Guinée) conclu en octobre 2016 en faveur d'une sortie de crise politique en Guinée-Bissau. "Il y a un accord qui a été signé par tout le monde" et qui "est essentiel pour la Guinée-Bissau et les partenaires internationaux. Donc, il faut bien appliquer l'accord. C'est difficile, mais il faut l'appliquer avec patience, avec négociation et dialogue, parce que tout accord exige dialogue et compréhension mutuelle", a estimé M. Rebelo de Sousa lors d'une conférence de presse à Dakar où il effectue une visite officielle. Il a par ailleurs invité la communauté internationale à ne...
(Xinhua 14/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le nouvel ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau, Jin Hongjun, a déclaré que la priorité de la coopération de son pays avec le gouvernement bissau-guinéen sera accordée à l'agriculture et à l'économie. Le diplomate chinois a donné cette indication à la presse après avoir présenté jeudi ses lettres de créance au président José Mario Vaz. En plus des secteurs agricole et économique, M. Jin a ajouté que l'investissement chinois sera étendu à d'autres domaines tels que l'éducation et la santé où la Chine a fait quelques travaux tangibles. Il a réitéré sa disponibilité et sa volonté de faire des efforts pour renforcer les liens d'amitié existant entre les deux pays et les deux peuples, soulignant que la Guinée-Bissau...
(APA 11/04/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique de la Guinée-Bissau a collecté, lundi, sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), une enveloppe de 17,831milliards FCFA (environ 28,529 millions de dollars), à travers l’émission simultanée de bons et obligations du trésor en adjudication, a appris mardi APA auprès de l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar. Le gouvernement bissau-guinéen était à la recherche de 16,5 milliards FCFA. A l’issue de l’opération d’émission simultanée de bons et obligations du trésor, le montant global...
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver un successeur au président de la Commission sortant, Cheikh Hadjibou Soumaré. Le Nigérien Abdallah Boureima a été choisi. Les chefs d'Etat, lors de leur discours de clôture, ont marqué leur préoccupation commune contre le terrorisme dans la sous-région. Un terrorisme...
(AFP 10/04/17)
La croissance économique au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) devrait demeurer forte en 2017, à environ 7%, malgré la persistance des menaces sécuritaires et un contexte économique mondial morose, ont estimé lundi ses dirigeants à Abidjan. "Le taux de croissance dans l'Uemoa est estimé à 6,8% en 2016, contre 6,6 en 2015" a annoncé le ministre sénégalais de l'Economie et des Finances, Amadou Ba, président du conseil des ministres de l'Uemoa. "Un taux quatre fois supérieur à la moyenne de l'Afrique subsaharienne. Ce taux était de 1,6%", s'est félicité, de son côté, le président ivoirien Alassane...
(AFP 10/04/17)
Au moins 10 personnes ont péri lors du naufrage dans l'archipel des Bijagos, en Guinée-Bissau, d'une pirogue transportant 45 passagers qui a chaviré dimanche en raison du mauvais temps, a-t-on appris lundi auprès de la police maritime. Dix-huit personnes ont été secourues, tandis que les autres sont portées disparues et les recherches se poursuivent, ont rapporté des témoins joints au téléphone par l'AFP à Bubaque, la principale ville de cet archipel d'Afrique de l'Ouest, qui compte 88 îles. Les victimes, dont une femme enceinte et son bébé, sont toutes des habitants d'un même village de l'île de Manek qui se rendaient dans leurs champs situés sur une île voisine, qui ont été surprises par un vent fort, a précisé un...
(Xinhua 10/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Dix personnes sont mortes noyées et une dizaine d'autres sont portées disparues suite au chavirement d'une pirogue, dimanche, en haute mer, au sud-ouest de la Guinée-Bissau, a annoncé la capitainerie du port de Bissau. La pirogue qui avait à son bord plus de vingt personnes a chaviré entre les îles de Ménégue et Canhabaque en haute mer, a précisé la même source. Selon la capitainerie, les raisons du naufrage seraient liées au mauvais temps et à la surcharge de la pirogue en passagers et en marchandises.
(Xinhua 10/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Une compagnie aérienne privée, dénommée "Bijagos Airways", va assurer des vols réguliers entre Bissau et Bubaque où se trouvent des îles touristiques, a annoncé vendredi le ministre du Tourisme, Fernando Vaz. Cette compagnie appartient à deux hommes d'affaires portugais qui se sont engagés à se doter d'un avion de huit sièges et à acquérir plus tard un modèle ATR-62 qui assurera le transport des personnes vers les îles et la sous-région, a précisé le ministre dans une interview accordée à Xinhua. Le ministre a indiqué que le gouvernement, en partenariat avec une société privée espagnole appelée "Consulmar" qui opère dans le domaine du transport maritime depuis plus de cent ans, va faire venir en Guinée-Bissau deux navires,...
(La Voix de l'Amérique 10/04/17)
Les prix de produits de premières nécessités ne cessent d’augmenter en Guinée-Bissau, conséquence de la crise politique qui prévaut dans le pays depuis plus de deux ans. Dans les rues de Bissau, la capitale et ailleurs, les consommateurs déplorent la cherté de la vie. " L’huile manque ces temps-ci au marché. Tu achètes de l’huile à une valeur de deux cents francs mais c’est comme si tu n’en as acheté que pour cent francs. Cette huile de marque Foula qui coûtait mille francs le litre, coûte maintenant mille cents francs par litre", se plaint une Guinéenne rencontrée dans un marché de Bissau. Comme elle d’autres citoyens déplorent également les conditions de la vie qui deviennent de plus en plus intenables...
(Xinhua 10/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Deux vedettes de patrouille maritime offertes par l'Espagne à la Guinée-Bissau ont été réceptionnées ce vendredi par le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, a constaté Xinhua. A cette occasion, le Premier ministre a exprimé sa conviction que ces vedettes aideront la Garde nationale dans la surveillance de la zone économique exclusive du pays, insistant sur leur importance de la lutte contre les activités de pêche illégale dans les eaux du pays. Avec ces moyens, la Guinée-Bissau est dotée de capacités pour surveiller toute sa mer territoriale de la Guinée-Bissau, a souligné le porte-parole de la Garde nationale, Samuel Fernandes. En outre, a-t-il ajouté, le pays peut jouer un rôle central dans la lutte contre la piraterie...
(APA 08/04/17)
Un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se tiendra, lundi, à Abidjan à l’invitation du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a appris APA vendredi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne. « A l’invitation de son excellence, Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, président en exercice de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA, un sommet extraordinaire de l’UEMOA se tiendra à Abidjan le lundi 10 avril 2017», rapporte un communiqué de la présidence ivoirienne selon qui plusieurs questions seront au menu de ce conclave. Les chefs d’Etat examineront notamment, « la question économique et financière de l’Union. Ils aborderont également les questions...
(Le Magazine du Manager 07/04/17)
La Banque mondiale a annoncé, dans un communiqué, avoir entamé ce mercredi de «larges consultations sur son engagement en Guinée-Bissau avec les acteurs clefs du pays», dans le Cadre du partenariat entre les deux parties pour la période juillet 2017 à juin 2020. Ces consultations impliqueront des acteurs clefs du pays, notamment les membres du gouvernement, de la société civile du secteur privé et des acteurs du développement, indique l’institution bancaire. Ces consultations seront présidées par Louise Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Guinée-Bissau, le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie et le Cap Vert. « Le cadre de partenariat vise notamment à améliorer l’accès à de bons services sociaux de base, à renforcer la résilience et...
(APA 07/04/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Le président bissau-guinéen, Jose Mario Vaz, a promis de payer les arriérés de cotisations de son pays à l’Organisation pour la mise en valeur du Fleuve Gambie (OMVG), révèle son Haut-commissaire, Lassana Fofana. «Le président Vaz s’est engagé à régulariser les arriérés de cotisations de la Guinée-Bissau à l’OMVG», a dit M. Fofana, jeudi à Bissau, dans une adresse à la presse au terme d’une rencontre avec le chef de l’Etat bissau-guinéen. Au cours de la rencontre, le Haut-commissaire de l’OMVG a à son hôte fait le point de la situation de la construction du barrage hydroélectrique de Kaleta, des programmes agricoles et de la conservation de l’environnement dans les quatre Etats membres de l'OMVG. Selon lui,...
(APS 06/04/17)
La Banque mondiale a annoncé avoir entamé mercredi de "larges consultations sur son engagement en Guinée-Bissau avec les acteurs clefs du pays’’, selon un communiqué parvenu à l’APS. Ces consultations impliqueront "des acteurs clefs du pays, notamment les membres du gouvernement, de la société civile du secteur privé et des acteurs du développement". Elles porteront sur le Cadre de partenariat pour la période juillet 2017 à juin 2020 et "se dérouleront pendant trois jours dans les régions de Bissau et Oio". Ces consultations seront présidées par Louise Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Guinée-Bissau, le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie et Cabo Verde...
(République du Togo 06/04/17)
Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi les présidents des Parlements de Guinée et de Guinée Bissau, respectivement Claude Korry Kondiano et Cipriano Cassama. Les deux responsables politiques ont salué les progrès réalisés par le Togo qui confirment le pays est sur la voie du développement. Avec le président de l’Assemblée nationale de Guinée Bissau, le chef de l’Etat a évoqué la crise politique qui s’éternise dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. M. Cassama a d’ailleurs sollicité le concours des autorités togolaises pour trouver une issue rapide Claude Korry Kondiano et Cipriano Cassama ont assisté hier à Lomé à l’ouverture de la session parlementaire.
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le plus grand groupe de production et d'exploration pétrolière de Chine devient opérateur d'un bloc à la frontière entre le Sénégal et la Guinée-Bissau. Le géant chinois, déjà présent en Ouganda, au Ghana et au Nigeria, fait son entrée au Sénégal et en Guinée-Bissau. L’arrivée de CNOOC intervient après la découverte de gisements pétroliers et gaziers au large des côtes du Sénégal, qui ont déjà attiré d’autres leaders mondiaux, comme le britannique BP.
(AFP 29/03/17)
Quatre bateaux étrangers pris en flagrant délit de pêche illicite au large de la Guinée-Bissau ont été arraisonnés en l'espace de quelques jours avec l'aide de Greenpeace, a annoncé l'ONG mercredi. Le président bissau-guinéen José Mario Vaz, qui a visité mardi le navire de Greenpeace "My Esperanza" engagé dans l'opération, a qualifié de "grave" ce phénomène de captation des ressources de ce pays pauvre, dans une déclaration aux journalistes. "Avec les recettes de ces navires pratiquant la pêche illégale dans nos eaux, nous pourrions construire 90 écoles, des hôpitaux, des routes et résoudre beaucoup de problèmes"...

Pages