Lundi 16 Octobre 2017
(Le Quotidien du Peuple 24/07/13)
Le Mouvement national de la Société civile et le Parti de la Rénovation sociale (PRS) se sont prononcés en faveur d' un recensement manuel des électeurs à la place du recensement biométrique, en vue des élections générales prévues en novembre prochain en Guinée-Bissau. Cette position a été rendue publique lundi après la réunion avec le président de la République Manuel Serifo Nhamadjo, qui a entamé des consultations avec les forces vives de la nation sur le mode de recensement à adopter pour les élections. Cette question du recensement a fait l'objet d'intenses débats ces derniers jours avec en toile de fond les irrégularités dénoncées lors de la dernière élection présidentielle, qui avaient conduit cinq candidats à ne pas reconnaître les...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(Fasozine 23/07/13)
La quarante troisième Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenue les 17 et 18 juillet 2013 à Abuja, République Fédérale du Nigeria, sous la Présidence de S. E. M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, Président en Exercice de la Conférence. 2. Etaient présents à cette Session, les Chefs d’Etat et de Gouvernement suivants ou leurs représentants dûment mandatés: - S. E. M. Thomas Boni YAYI, Président de la République du Benin - S. E. M. Blaise COMPAORE, Président du Burkina Faso - S. E. M. José Maria Pereira NEVES, Premier Ministre de la République du Cap Vert - S...
(Afriquinfos 23/07/13)
Le Mouvement national de la Société civile et le Parti de la Rénovation sociale (PRS) se sont prononcés en faveur d'un recensement manuel des électeurs à la place du recensement biométrique, en vue des élections générales prévues en novembre prochain en Guinée-Bissau. Cette position a été rendue publique lundi après la réunion avec le président de la République Manuel Serifo Nhamadjo, qui a entamé des consultations avec les forces vives de la nation sur le mode de recensement à adopter pour les élections. Cette question du recensement a fait l'objet d'intenses débats ces derniers jours avec en toile de fond les irrégularités dénoncées lors de la dernière élection présidentielle, qui avaient conduit cinq candidats à ne pas reconnaître les résultats...
(Angola Press 23/07/13)
Luanda - Le gouverneur provincial de Zaires, Joanes André, est invité lundi, par le Secrétaire général de l'Union des Villes Capitales de langue portugaise (UCCLA), Vitor Ramalho, à participer à une rencontre des réseaux thématiques à Brasilia, la capitale brésilienne. Selon le secrétaire général, cette réunion le 11 novembre de cette année, et qu'un représentant connaîssant bien la ville de Mbanza-Kongo, puisse transmettre ce que tout le monde sait, dans l'imaginaire collectif du monde lusophone, soit présent. Ayant reçu par le gouverneur de Luanda, Bento Bento, Vitor Ramalho lui a exhorté de transmettre l'invitation au gouverneur de la province de Zaire, pour qu'il prenne part à cette réunion.“Je suis venu présenter mes compliments au gouverneur provincial de Luanda et échanger...
(Sud Ouest 23/07/13)
Mercredi dernier, au lycée professionnel (LP) Ambroise-Croizat de Tarnos, l’association Icasi et ses partenaires ont procédé au chargement d’anciens matériels des ateliers chaudronnerie et électricité à destination de la Guinée-Bissau. Il s’agissait de matériels obsolètes mais encore parfaitement adaptés aux conditions locales pour renforcer les capacités du Cenfor. Le Cenfor est une structure de formation professionnelle créée à Sao-Domingos par Carlos Schwarz de l’Ong ad. Deux tonnes de matériel. Plus de 2 tonnes de machines pour le travail du métal, pour les activités liées à la formation des électriciens ou pour l’informatique ont pu être chargées avec le concours des services techniques de la ville de Tarnos. Le projet est de contribuer à créer une unité de maintenance de véhicules...
(Le Potentiel Online 23/07/13)
La Banque mondiale a mis en place un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière en Afrique subsaharienne. L’objectif est de transformer l’agriculture, stimuler la croissance et mettre fin à l’extrême pauvreté en Afrique. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(Afrique7 22/07/13)
Certaines ONG actives en Guinée Bissau ont tiré la sonnette d’alarme sur la faim grandissante au sein de la population. Un phénomène qui serait lié à la chute du prix de la noix de cajou. Présentement, un kilo de noix de cajou se vend, en moyenne, à 0,02 dollar. L’année dernière, la même quantité se cédait à environ 0,054 dollar, ce qui accuse une diminution de 63 %. Du coup, le prix actuel est le plus faible enregistré. En effet, beaucoup de facteurs justifient ce recul : d’abord, la Guinée Bissau paye les conséquences de l’illégitimité de son gouvernement, mis en place après le coup d’Etat d’avril 2012. Comme si cela ne suffisait pas, cette équipe exécutive n’a pas su...
(Afriquinfos 22/07/13)
Près de la moitié de la population de la Guinée-Bissau peine à se procurer suffisamment de nourriture pour survivre en raison de la chute du prix de la noix de cajou. Selon les organisations d’aide humanitaire, les familles sautent des repas ou vendent des têtes de bétail pour survivre jusqu’à la prochaine récolte, qui aura lieu en septembre. Le prix actuel moyen d’un kilo de noix de cajou est de 112 francs CFA (0,02 dollar) – le plus faible enregistré jusqu’à présent –, contre 300 francs CFA en moyenne en 2012. Ce recul de 63 pour cent est dû à la baisse des prix internationaux, à la diminution de la demande du principal importateur de la noix de cajou de...
(FIDH.org 22/07/13)
À la veille de l’ouverture de la 14ème Session extraordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP), à Nairobi, Kenya, la FIDH appelle le principal mécanisme africain de promotion et de protection des droits de l’Homme à prendre des positions fermes sur la situation politique et sécuritaire qui prévaut dans plusieurs régions du continent, marquée par la persistance ou la reprise de conflits armés, l’éruption de crises politiques et institutionnelles majeures, ou encore par la préparation d’élections à hauts risques. Autant de situations dont les impacts sur le respect des droits fondamentaux requièrent une action appropriée de la CADHP. La CADHP devra prendre une position publique ferme condamnant la détérioration de la situation en République...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(Afrik.com 22/07/13)
Quel est le rôle des intellectuels africains dans la démocratie en Afrique ? Une réponse précise à cette question est d’autant plus urgente que la démocratie libère la parole, appelle le débat d’idées, requiert la construction de projets de société et que les nouveaux régimes démocratiques sollicitent de plus en plus les intellectuels, pour penser la démocratie afin d’en déployer toute l’efficience dans le sens de l’émancipation des peuples. Bien souvent, par le passé, beaucoup d’intellectuels africains s’étaient, par affinité ethnique et pour des raisons pécuniaires, mis au service des dictatures. Nombre d’entre eux se sont fait conseillers des tyrans et ont été les intellectuels organiques des régimes despotiques du continent. Et lorsque, comme Laurent Gbagbo, ils eurent à exercer...
(Xinhua 22/07/13)
ZHENGZHOU -- Poings serrés, coups de pied sautés et coups de poing éclairs -- le kung-fu Shaolin a fait forte impression sur les enfants du village de Mabre N' guessan Valérie, en Côte d'Ivoire. "Le temple de Shaolin est très connu dans mon pays. Je suis tombé amoureux du kung-fu de Shaolin en regardant le film 'La 36e Chambre de Shaolin' à l'âge de dix ans", se rappelle Valérie, aujourd'hui âgé de 23 ans, en s'exprimant avec un léger accent français. Cependant, les rêves des enfants de son village ont pour la plupart été entravés par la pauvreté. Faute d'éducation et de formation, beaucoup luttent pour survivre. "Je suis chanceux", déclare Valérie, qui est entré au temple de Shaolin en...
(AFP 19/07/13)
BISSAU, 19 juillet 2013 (AFP) - L'Assemblée nationale de Guinée-Bissau a voté vendredi une loi criminalisant la violence domestique, prévoyant jusqu'à douze ans de prison ferme contre les auteurs de ce type d'agression. La proposition de "loi contre la violence domestique", soumise aux députés depuis quatre ans, a été adoptée à l'unanimité par les 68 députés présents lors du vote. Pour que la loi entre en vigueur, elle doit être promulguée par le chef de l'Etat. Mme Aba Serra, présidente de la Commission parlementaire chargée des Affaires féminines, a estimé que cette nouvelle loi "va largement contribuer à un changement de comportement au sein des familles bissau-guinéennes". Le texte "concerne la violence dans un foyer perpétrée aussi bien contre les...
(Xinhua 19/07/13)
MAPUTO-- Les dirigeants des huit pays membres de la Communauté des pays lusophones (CPLP) vont se réunir ce week-end à Maputo, capitale mozambicaine, et examiner entre autres la situation en Guinée-Bissau, pays qui prépare des élections prévues en novembre prochain, a-t-on appris jeudi lors de la réunion des minstres des Affaires étrangères de la CPLP. Le ministre mozambicain des Affaires étrangères Oldemiro Baloithe, a déclaré que la CPLP et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) s'efforce de restaurer la loi et l'ordre en Guinée-Bissau. La Guinée-Bissau a été jetée dans la tourmente le 12 avril 2012, lorsque des soldats ont déclenché un coup d'Etat à l'occasion de l'élection présidentielle. Un gouvernement de transition a été formé...
(LibreAfrique 19/07/13)
« Une rockstar qui prêche le capitalisme… Oh la la… Parfois je m’entends et je ne peux pas le croire ! » Et pourtant… Bono l’a bien dit ! Après avoir prêché et organisé pendant des années l’aide internationale pour tenter de solutionner les problèmes de développement… Aujourd’hui le chanteur du groupe de rock mythique irlandais U2, a, à plusieurs reprises reconnu que les vrais remèdes à la pauvreté sont « le commerce et le capitalisme entrepreneurial ». L’aide ne serait qu’une « solution de dépannage »… Ce témoignage est important. Il démontre que même les artistes à l’idéologie parfois utopiste et officiellement « anti-matérialiste » peuvent un jour comprendre les mécanismes de l’économie et du développement. Un curieux mépris...
(AFP 18/07/13)
BISSAU, 18 juillet 2013 (AFP) - La grève entamée mercredi par les travailleurs de la société publique Eau et Electricité de Guinée-Bissau (EAGB) qui réclament des arriérés de salaires, a été suspendue, après l'ouverture de négociations avec le gouvernement, a annoncé leur syndicat jeudi. Les pourparlers ont été lancés mercredi soir entre représentants des grévistes et le ministre des Finances, Gino Mendes, ainsi que le secrétaire d'Etat à l'Energie, Mario Almeida, a indiqué Famara Djassi, le président de leur syndicat, affilié à l'Union nationale de travailleurs de Guinée-Bissau (UNTG). "Nous avons décidé de suspendre la grève à compter de ce jour pour continuer la négociation avec le patronat", a déclaré M. Djassi dans un communiqué, sans donner plus de détails...
(Xinhua 18/07/13)
MOMBASA (Kenya) -- Mercredi, l'Union africaine (UA) a appelé à mobiliser les efforts pour éliminer les terroristes qui continuent de sévir en Somalie. Le représentant spécial de l'UA pour la Somalie, l'ambassadeur Mahamat Saleh Annadif, a déclaré lors d'une réunion de trois jours dans la ville côtière kényane Mombasa que les actes perpétrés par les terroristes n'avaient aucune frontière et devraient être confrontés de manière très coordonnée. « Après avoir essuyé d'importants revers, les shebab ont désormais adopté la méthode de la guerre asymétrique. La bonne façon de traiter cette nouvelle menace est de maîtriser les informations en termes de collectes de renseignements », a expliqué M. Annadif. Les Agences somaliennes de sécurité nationale (armée, police, Agence nationale des renseignements),...
(Le Soleil 18/07/13)
La Commission économique pour l’Afrique (Cea) en collaboration avec Oxford University Press, a publié la 3ème édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (Agr III). «Alors que l'Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspects dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d'élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l'avenir démocratique de l'Afrique », lit-on dans le communiqué. Ce rapport retrace la généalogie des élections en Afrique; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par...

Pages