| Africatime
Lundi 26 Janvier 2015
(APA 26/01/15)
La Ligue bissau-guinéenne des droits de l’homme a organisé samedi à Bissau une marche populaire pour protester contre les massacres perpétrés par Boko Haram au Nigeria faisant des milliers de morts. La marche qui a enregistré la participation de milliers de personnes, s’est déroulée en présence du Premier-ministre Domingos Simões Pereira et de l’ambassadeur du Nigeria, Ahmed Adams. « Stop Boko Haram ! », ont scandé les marcheurs sur leur parcours de 10 km allant de l’aéroport international Osvaldo Vieira au palais présidentiel. « Nous sommes extrêmement choqués par les attaques de Boko Haram, et en particulier les récentes attaques qui avaient coûté la vie à plus de deux mille personnes au Nigeria », a...
(APA 26/01/15)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime du Sénégal, Oumar Guèye, est attendu à Bissau pour discuter avec le gouvernement de ce pays des procédures de délivrance de licences aux pêcheurs sénégalais. Cette visite est très attendue par la communauté de pêcheurs sénégalais en Guinée Bissau dont un des représentants, Modou Guèye, vivant à Bandé, un quartier périphérique de la capitale bissau guinéenne, estime qu'il est urgent que le gouvernement sénégalais trouve une solution à ce problème lancinant. Selon ce responsable, les pêcheurs sénégalais ont de sérieux problèmes pour exercer leurs activités dans les eaux maritimes bissau-guinéennes. « Sans documents légaux, il est impossible de travailler, a déclaré un autre pêcheur qui a requis...
(Xinhua 23/01/15)
Le secrétaire d'Etat à la Pêche de la Guinée-Bissau a lancé jeudi une campagne de sensibilisation pour l'interdiction de la découpe des ailerons de requins dans les eaux du pays. Cette pratique "est récurrente" dans la pêche industrielle, a indiqué Vitorino Nahada, directeur général du Centre de recherche halieutique appliquée (CIPA), à l'ouverture d'un atelier sur la question. "La découpe des ailerons de requins est une pratique néfaste. Les pêcheurs le font et abandonne le reste, la carcasse en haute mer", a-t-il précisé. Les armateurs asiatiques opérant dans la zone économique exclusive de la Guinée-Bissau sont les principaux pêcheurs engagés dans la découpe des ailerons de requins...
(RFI 20/01/15)
Le 18e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a eu lieu, lundi, à Cotonou au Bénin. Cette réunion a permis aux huit chefs d’Etat présents ou à leurs représentants de valider les propositions sur les programmes et les réformes menées dans cet espace communautaire qui compte sur un taux de croissance de plus de 7% en 2015. Mais les défis pour l’intégration communautaire sont nombreux. En présence du président burkinabè, Michel...
(Le Matinal 20/01/15)
20 ans après sa création, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) continue de faire son petit bonhomme de chemin. Afin de faire le point sur l’état d’avancement du processus d’intégration de l’union, Alassane Ouattara, Macky Sall, Faure Eyadéma, Michel Kafando, et José Mario Vaz, étaient tous présents, le lundi 19 janvier 2015, à l’invitation du président béninois, Yayi Boni, président en exercice de la Conférence des Chef d’Etat de l’Uemoa. Les Chefs d’Etat et de gouvernement des huit pays de...
(Xinhua 20/01/15)
COTONOU- La 18ème session ordinaire des chefs d’Etats et de gouvernement des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) s’est ouverte lundi à Cotonou, au Bénin, avec la participation de six présidents et de deux représentants de l’espace communautaire. Il s’agit des présidents Boni Yayi du Bénin, d’Allassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, de Faure Gnassigbé du Togo, de Michel Kafando du Burkina Faso, de José Mário VAZ de la Guinée- Bissau et de Macky Sall du Sénégal. Le...
(Adjinakou 20/01/15)
Cotonou a abrité ce lundi 19 janvier 2015, la 18ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Cette rencontre sous-régionale déroulée au Palais des congrès est intervenue après celle des premiers ministres de l’union et a pour objectif de faire le point des réformes et mesures prises ces derniers mois au sein de l’union. Selon le ministre des finances de la République du Niger et président du Conseil des ministres...
(Xinhua 19/01/15)
Le Département d'Etat américain considère, dans un communiqué de presse, qu'il y a un "progrès politique énorme" en Guinée-Bissau, en louant les réformes en cours. Les dirigeants bissau-guinéens "ont comptabilisés d'énormes progrès depuis l'organisation des élections en mai 2014 et nous encourageons les représentants à poursuivre leurs efforts", déclare le Département d'Etat américain dans son communiqué. Cette appréciation vient après que les Etats-Unis ont rétabli en décembre dernier le pays lusophone dans le African Growth and Opportunity Program (AGOA, programme...
(Xinhua 19/01/15)
BISSAU, (Xinhua) -- L'ambassade de Chine en Guinée- Bissau a été désignée par le journal bissau-guinéen "Donos da Bola ", meilleure représentation diplomatique en 2014 en Guinée-Bissau. Cette distinction lui a été attribuée pour sa contribution à la formation des professionnels des médias, en particulier les journalistes, ainsi que son soutien dans la prévention du virus Ebola, selon Donos da Bola, l'un des journaux les plus appréciés en Guinée-Bissau. "La Chine a toujours été du côté de la Guinée-Bissau, même...
(APA 19/01/15)
Des ressortissants gambiens établis en Guinée Bissau ont manifesté ce dimanche contre la tentative de coup d’Etat dont le président Yaya Jammeh a été la ciblé le 30 décembre dernier Les manifestants ont arpenté la principale avenue de Bissau, la capitale « Combattants de laLiberté Patrie » jusqu’à l’ambassade de la Gambie, où ils ont remis une lettre de solidarité au président Jammeh. Les manifestants ont brandi des affiches sur lesquelles on pouvait lire : «la paix en Gambie »,...
(Xinhua 16/01/15)
BISSAU, (Xinhua) -- Une mission technique spéciale de l'Union européenne est à Bissau pour évaluer l'état de mise en œuvre des engagements du gouvernement bissau-guinéen en matière de démocratie, de primauté du droit, des droits de l'homme et de la bonne gouvernance, a-t-on appris de source officielle. Selon un communiqué de l'UE, la mission va, après évaluation des progrès, recommander au Conseil européen la levée définitive des dispositions exceptionnelles imposées à la Guinée-Bissau depuis le coup d'Etat de 2012. Le Conseil européen avait décidé de suspendre son aide et sa coopération institutionnelle avec la Guinée-Bissau...
(Xinhua 16/01/15)
COTONOU, Le président béninois Boni Yayi déploré jeudi l'application insuffisante des politiques et réformes adoptées sur les plans institutionnel, macroéconomique et sectoriel, en vue d'accélérer l'intégration des pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). "Force est de reconnaître que leurs appropriation et application est insuffisante. Et comme le prouvent bien des études récentes sur l'intégration régionale, la lenteur dans la mise en oeuvre des mesures communautaires, prive nos économies d'un à deux points de croissance économique supplémentaires", a indiqué...
(Le Griot 15/01/15)
Selon la Banque mondiale, le projet de construction de la première cimenterie de la Guinée Bissau, va coûter 22 millions d’euros. Ce coût estimatif a été relevé dans un communiqué de l’institution financière mondiale. Cette cimenterie, est d’une capacité de production de 200 000 tonnes par an. L’estimation du coût du projet avancée par la BM, est bien loin du prêt sollicité par les promoteurs. Ceux-ci, ont sollicité un prêt de 11 millions d’euros, soit la moitié de la valeur...
(Matin Libre 15/01/15)
Son Excellence Dr BONI YAYI, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), présidera, Jeudi 15 janvier 2015 au Palais des Congrès de Cotonou, une réunion des Premiers Ministres ou Chefs de Gouvernement des huit Etats membres de l’Union. Cette rencontre, conforme à la feuille de route du Président en exercice de la Conférence, vise à donner une nouvelle dynamique à la mise en œuvre des réformes et...
(APA 14/01/15)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Une mission technique spéciale de l'Union européenne a entamé ce mercredi un séjour à Bissau pour évaluer l'état de mise en œuvre des engagements du gouvernement sur la démocratie, la primauté du droit, des droits de l'homme et de la bonne gouvernance. A l'issue des conclusions de la mission dirigée par le directeur pour l'Afrique de l'Ouest et centrale du Service européen pour l'action extérieure (SEAE), M. Hans-Peter Schadek, accompagnée des représentants de certains Etats membres de l'Union européenne, l'UE peut recommander au Conseil européen la levée définitive des dispositions exceptionnelles...
(APA 14/01/15)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - La Banque mondiale évalue à 22 millions d’Euros le coût d’un projet de cimenterie en Guinée Bissau d'une capacité de production de 200.000 tonnes par an, indique un communiqué de l’institution financière mondiale parvenu mercredi à APA. Les promoteurs ont sollicité un prêt de 11 millions d'euros, la moitié de la valeur du projet, et la décision doit être prise avant la fin février, a ajouté le communiqué. Le projet est dirigé par Maxime Cardoz, un...
(Xinhua 06/01/15)
L'extradition présumée par le gouvernement bissau-guinéen de trois militaires gambiens, arrivés à Bissau après la tentative de coup d'Etat à Banjul, suscite une vive controverse en Guinée-Bissau. Alors que le gouvernement bissau-guinéen dément l'arrestation de ces militaires, affirmant qu'aucun militaire gambien "n'est entré dans le pays", les médias et les organisations bissau- guinéennes des droits de l'homme soutiennent le contraire et s' indignent de la mesure d'extradition. Selon eux, ces militaires ont bien été arrêtés à Bissau et extradés vers la Gambie, ce qui constitue une violation des droits de l'homme étant donné que la Guinée-Bissau n'a pas d'accord d'extradition avec la Gambie...
(AFP 05/01/15)
La Guinée-Bissau a démenti samedi la présence sur son territoire d'auteurs présumés de l'attaque du 30 décembre contre le palais du président gambien Yahya Jammeh et a condamné cet assaut. "Aucun militaire présumé impliqué dans la tentative de coup d'Etat en Gambie n'a franchi la frontière" pour entrer en Guinée-Bissau, affirme le gouvernement bissau-guinéen dans un communiqué publié samedi. Quatre officiers gambiens soupçonnés d'avoir participé à l'attaque du 30 décembre ont fui en Guinée-Bissau, avait affirmé mercredi à l'AFP une source militaire à Bissau.
(Xinhua 05/01/15)
BISSAU, (Xinhua) -- La Guinée-Bissau a démenti l' arrestation sur son territoire de militaires gambiens impliqués dans le coup d'Etat avorté contre le président gambien Yahya Jammeh. "Aucun militaire gambien n'est entré dans le pays et n'est sous la garde des autorités nationales", a affirmé le gouvernement bissau-guinéen dans un communiqué parvenu dimanche à Xinhua. Le gouvernement bissau-guinéen a déclaré condamner "fermement les tristes événements dans la République de Gambie", souligne le communiqué. La Ligue bissau-guinéenne des droits de l'homme...
(APA 03/01/15)
Le directeur-général de la prévention de la santé publique de la Guinée Bissau, Nicolau Almeida, appelle ses compatriotes à renforcer les mesures de prévention contre le virus Ebola, mettant l’accent sur le lavage des mains et l’interdiction de la consommation de la viande de brousse. «Les populations devraient utiliser des latrines et éviter l’encombrement lors des funérailles», a déclaré Nicolau Almeida. Il a aussi exhorté les populations à signaler tout cas de symptôme similaire à Ebola, avant de remercier la communauté internationale pour son appui dans la prévention contre le virus Ebola. Aucun cas d’Ebola n’a été enregistré en Guinée-Bissau depuis la flambée de la fièvre hémorragique en Afrique...

Pages