| Africatime
(Xinhua 17/04/15)
BISSAU, (Xinhua) -- L'ambassade de Chine en Guinée-Bissau a offert jeudi plus d'une centaine de livres scientifiques à l'Université lusophone de Bissau. Le don a été remis par l'ambassadeur de Chine, Wang Hua, qui a déclaré que "ce soutien est destiné à renforcer la connaissance scientifique des étudiants de l'Université lusophone". D'autre part, l'ambassade de Chine s'est engagée à financer l'Université lusophone dans le cadre de la coopération existant avec cet établissement. Répondant à l'ambassadeur, le conseiller scientifique de l'université, Rui Sa, a remercié la Chine pour "ce don qui aidera grandement à surmonter les difficultés" de l'établissement. L'Université lusophone vient de reprendre ses cours après une suspension par les autorités en raison de l'absence...
(PANA 10/04/15)
Le Trésor public de la Guinée-Bissau et l’Agence régionale d’appui à l’émission et à la gestion des titres publics des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA-Titres, AUT) lancent le 14 avril prochain un appel d’offres pour la cession de bons du trésor d’un montant de 15 milliards FCFA. Cette opération, initiée par adjudication, est d’une valeur nominale unitaire d’un million francs CFA et rémunérée d’un taux d’intérêt multiple. Les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons. L’opération, composée d’une seule et unique tranche, a une durée de 728 jours (15 avril 2015 au 11 avril 2017). Les titres émis sont remboursables le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance. La situation des...
(Les Afriques 10/04/15)
Les partenaires internationaux ont accordé un milliard et demi de dollars à la GuinéeBissau, à l'issue d'une table ronde des bailleurs de fonds de ce pays, tenue à Bruxelles récemment. Ce financement est destiné à soutenir le Plan stratégique et opérationnelle du gouvernement bissau-guinéen pour les cinq prochaines années, 2015-2020. Ce plan repose sur quatre domaines prioritaires, à savoir, les infrastructures, l'industrie, la bonne gouvernance et l'environnement. Le financement obtenu «permettra de résoudre les problèmes structurels et de relancer l'économie...
(Star du Congo 10/04/15)
La CAF vient de procéder au tirage des éliminatoires de la CAN 2017. Le Congo évoluera dans le groupe E aux côtés de la Zambie, le Kenya et la Guinée Bissau. 52 nations se sont engagés dans ces éliminatoires. Elles ont été réparties en 13 groupes de 4. Les premiers de chaque groupe soit 13 équipes, seront directement qualifiés pour la phase finale au Gabon. A ces 13 équipes seront associés les 2 meilleurs deuxième de l’ensemble des groupes. Soit 15 équipes plus Gabon, pays organisateur qui complètera l’ensemble des 16 nations qualifiées.
(Agence d'information d'afrique centrale 08/04/15)
Les Diables rouges auront un challenge à relever devant les Chipolopolo, les Harambee stars du Kenya et les Os Djurtus ou encore les Lycaons de la Guinée Bissau. Les règles de jeu des éliminatoires sont claires. Seuls les premiers des treize groupes constitués obtiendront leurs billets pour la phase finale ainsi que les deux meilleurs deuxièmes de tous les groupes. La Confédération africaine de football a procédé, le 8 avril, au Caire au tirage au sort de la 31e édition...
(APA 07/04/15)
Le président de la Fédération de football de la Guinée-Bissau (FFGB), Manuel Lopes Nascimento, a réitéré sa décision de voter pour soutenir la candidature de du Suisse Joseph Blatter à la présidence de la FIFA, qui fera face en mai prochain, au Portuguais Luis Figo. S’adressant aux journalistes à Bissau, Nascimento Lopes a déclaré que la décision de soutenir la candidature de Joseph Blatter a été prise et ne sera pas remise en cause, même avec l’intervention des autorités bissau-guinéennes...
(AFP 07/04/15)
La Cedeao, qui a annoncé dimanche la tenue d'un sommet le 8 avril des dirigeants d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram, a ensuite publié un démenti, sans toutefois préciser si le sommet était déplacé ou annulé. La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) avait publié dimanche, en fin de matinée, un communiqué, relayé par l'AFP, annonçant la tenue d'un sommet conjoint des chefs d'État d'Afrique centrale et de l'Ouest à Malabo, en Guinée équatoriale, dans le but d'adopter une "stratégie commune de lutte" contre Boko Haram.
(Madagascar Tribune 31/03/15)
Un milliard d’euros sont promis à la Guinée Bissau pour lui permettre un nouveau départ. La table-ronde des donateurs internationaux réunis à Bruxelles le 25 mars dernier -parmi lesquels, le FMI, la Banque mondiale, l’Union européenne, la BAD, s’est engagée à fournir plus d’un milliard d’euros d’aide au plan décennal de développement de la Guinée Bissau. Le gouvernement bissau-guinéen peut se frotter les mains même s’il espérait obtenir, 1,8 milliard d’euros. Les aides internationales en faveur de la Guinée Bissau...
(Agence Afrique 28/03/15)
L’Union européenne va fournir une aide supplémentaire de 160 millions d’euros à la Guinée Bissau pour doper la reprise économique et consolider la démocratie. Cette aide a été promise à Bissau à l’issue d’une conférence internationale consacrée à Bruxelles sur ce pays qui sort de longues années d’instabilité. Cette aide a été promise lors d’une conférence internationale de soutien à Bruxelles à ce petit pays d’Afrique de l’Ouest. Ces nouveaux fonds sont destinés à l’appui de la politique de la...
(AFP 27/03/15)
"Plus d'un milliard d'euros d'aide" a été promis à la Guinée-Bissau lors d'une conférence internationale organisée à Bruxelles, a annoncé jeudi la Commission européenne, qui va fournir 160 millions d'euros pour y "consolider la démocratie". Ces promesses d'aide, pour des projets visant à "renforcer les secteurs de l'éducation, de la santé, des infrastructures, de l'agriculture, de la gouvernance et de l'Etat de droit", émanent de 70 délégations qui participaient mercredi à cette conférence organisée par l'Union européenne, l'ONU et la Guinée-Bissau. "Cette promesse importante montre que la communauté internationale est déterminée à aider la Guinée-Bissau dans son nouveau départ.
(Agence Ecofin 27/03/15)
(Agence Ecofin) - Les participants à la conférence internationale de soutien à la Guinée-Bissau organisée le 25 mars à Bruxelles ont promis «plus d'un milliard d'euros d'aide» à ce petit pays d’Afrique de l’Ouest. Ces promesses d’aide témoignent du soutien de la communauté internationale au plan de développement économique présenté par le président bissau-guinéen José Mario Vaz lors de cette conférence organisée par le gouvernement de la Guinée-Bissau, l’Union européenne (UE) et le programme des Nations unies pour le développement...
(Xinhua 27/03/15)
BISSAU, (Xinhua) -- Les partenaires internationaux ont accordé un milliard et demi de dollars à la Guinée-Bissau, à l'issue d'une table-ronde des bailleurs de fonds de ce pays, tenue à Bruxelles, mercredi, a annoncé jeudi la radio nationale bissau-guinéenne. Ce financement est destiné à soutenir le Plan stratégique et opérationnelle du gouvernement bissau guinéen pour les cinq prochaines années, 2015/2020, a précisé la même source. Ce plan repose sur quatre domaines prioritaires, à savoir, les infrastructures, l'industrie, la bonne gouvernance et l'environnement. Le financement obtenu "permettra de résoudre les problèmes structurels et de relancer l'économie nationale", a déclaré le Premier ministre bissau-guinéen Domingos Simoes Pereira, interrogé à Bruxelles par un journaliste de son pays.
(RFI 27/03/15)
Ce mercredi s’est tenu à Bruxelles une « table ronde », conférence internationale de soutien à la Guinée-Bissau plus de neuf mois après l’entrée en fonction du gouvernement démocratiquement élu de José-Mario Vaz. Outre le président José Mario Vaz, était aussi présent le président sénégalais Macky Sall à cette conférence des donateurs organisée sous l’égide de l’Union européenne, du FMI, de la Banque mondiale et des Nations unies. La rencontre s’est ouverte sur un premier signal positif puisqu’elle survient au lendemain de la levée des restrictions imposées en 2011 par l’Union européenne après les mutineries de juillet 2010...
(Les Afriques 26/03/15)
Le gouvernement de Guinée-Bissau conduit par son ministre des Finances, Geraldo Martins, sollicite ce mercredi 25 mars à Bruxelles, au siège de l'Union européenne, quelque 2 milliards de dollars auprès des partenaires financiers internationaux. La Banque de Chine et le Fonds koweïtien mettront près de 1 milliard de dollars pour participer à la reconstruction économique du pays. Plus d'une centaine de représentants d'institutions de financement, de donateurs et de gouvernements d'Afrique et d'Europe prennent part ce mercredi 25 mars à...
(AFP 25/03/15)
L'Union européenne s'est engagée mercredi à fournir une aide supplémentaire de 160 millions d’euros à la Guinée-Bissau pour y "consolider la démocratie" et doper la reprise économique au sortir d'années d'instabilité. Cette aide a été promise lors d'une conférence internationale de soutien à Bruxelles à ce petit pays d'Afrique de l'Ouest. Ces nouveaux fonds sont destinés "à l’appui de la politique de la pêche, de la société civile, des droits de l’Homme et de la démocratie", ainsi qu'à la "gouvernance foncière en Guinée-Bissau" et au "programmes régionaux", a précisé la Commission européenne dans un communiqué. Cette enveloppe s'ajoute à une aide de 127 millions d'euros...
(RFI 25/03/15)
A Bruxelles, ce mercredi 25 mars, se tient une table ronde des partenaires internationaux de la Guinée-Bissau. Une forte délégation conduite par le Premier ministre Domingos Simoes Pereira se trouve déjà dans la capitale belge depuis lundi 23 mars. Les partenaires analyseront, entre autres, l'épineuse question de la réforme dans le secteur de la sécurité. Le nouveau régime cherche 270 millions de dollars pour entamer cette réforme qui s'étale sur cinq ans et concerne plusieurs centaines d'hommes. Qui n’avait pas...
(AFP 24/03/15)
L'Union européenne a définitivement levé mardi les restrictions imposées sur la coopération avec la Guinée-Bissau après des troubles en 2011, à la veille d'une conférence internationale à Bruxelles pour attirer l'aide vers ce petit pays d'Afrique de l'Ouest. Les présidents bissau-guinéen José Mario Vaz et sénégalais Macky Sall sont attendus mercredi à Bruxelles pour cette conférence organisée avec l'UE et l'ONU. Le pays, qui a promis un programme de réformes et de mesures de développement sur dix ans, espère recevoir en retour des promesses d'aide. "L'UE reprend pleinement sa coopération avec la Guinée-Bissau", a indiqué le Conseil de l'UE, qui représente les Etats, dans un communiqué.
(Jeune Afrique 24/03/15)
La Guinée-Bissau demandera mercredi près de deux milliards de dollars d'aide à la communauté internationale. La somme devrait permettre au pays de financer un plan de développement sur dix ans et de tourner la page après plusieurs années d'instabilité politique. La Guinée-Bissau s'apprête à demander 1,8 milliards de dollars aux bailleurs de fonds internationaux, à l'occasion d'une table ronde qui se tiendra le 25 mars à Bruxelles, en Belgique, sous l'égide de l'Union européenne. Cette somme est destinée à financer...
(Agence Ecofin 24/03/15)
(Agence Ecofin) - La Guinée-Bissau vient d’obtenir de la Banque mondiale, une subvention de 78 millions de dollars pour le développement de son secteur énergétique. Cette subvention, obtenue dans le cadre de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), servira à la mise en place d’un réseau de transmission électrique de 218 km et de deux postes de transformation dans les lieux de distribution stratégiques de Saltinho et de Bambadinca. Le projet participera à l’accès à l’énergie...
(PANA 24/03/15)
Cour de justice de la CEDEAO - Des spécialistes du droit et des droits de l'homme ont identifié trois niveaux d'intervention requis pour améliorer l'efficacité de la Cour de justice de la Communauté de la CEDEAO concernant l'accomplissement de son mandat élargi en tant qu'institution régionale chargée de protéger les droits des citoyens de la région. Dans leurs recommandations faites durant ce week-end à l'issue d'une conférence internationale organisée à Bissau, les experts ont approuvé les suggestions relatives à la...

Pages