Guinée-Bissau | Africatime
Vendredi 01 Juillet 2016

Guinée-Bissau

(Alerte Info 28/06/16)
Le prix du litre du super varie entre 570 Fcfa et 695 Fcfa dans quatre des huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Mali selon un relevé de ALERTE INFO. Au Sénégal le litre du super vendu à 695 Fcfa est resté inchangé depuis mars.Tandis qu’au Mali le litre est passé de 690 Fcfa à 678 Fcfa, soit une baisse de 12 F. Des prix plus élevés que ceux du Burkina Faso qui a connu une baisse de 50 F sur la même période passant de 652 Fcfa à 602 Fcfa et de la Côte d’Ivoire où les stations-services affichent 570 Fcfa,...
(Financial Afrik 24/06/16)
L’annonce de la suspension de l’appui budgétaire à la Guinée Bissau a été faite, hier 23 juin, par Felix Fischer, chef de mission du FMI, à l’issue d’une visite d’évaluation en Guinée-Bissau. Selon lui, le Fonds monétaire international (FMI) a suspendu son appui budgétaire à la Guinée-Bissau en 2016 en raison de « mauvais crédits » de plus de 12 milliards de francs CFA (environ 20 millions USD). La mission d’évaluation permet aux autorités du FMI et de la Guinée, d’étudier la possibilité de sauvetage financier des banques commerciales et la situation financière. Le FMI a saisi l’occasion pour exhorter le nouveau gouvernement guinéen à travailler pour le contrôle des recettes et des dépenses publiques. Du coté du gouvernement, le...
(Xinhua 24/06/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Le Fonds monétaire international (FMI) a suspendu son appui budgétaire à la Guinée-Bissau en 2016 en raison de "mauvais crédits" de plus de 12 milliards de francs CFA (environ 20 millions USD), a annonce-t-on de source officielle. La suspension a été annoncée à la presse jeudi par Felix Fischer, du FMI, à l'issue d'une mission d'évaluation en Guinée-Bissau. Cette mission avait pour but, a-t-il précisé, d'étudier avec les autorités la possibilité de sauvetage financier des banques commerciales...
(APA 21/06/16)
Le Conseil d’administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a autorisé lundi à Lomé de nouveaux financements d’un montant global de 64,4 milliards de FCFA. « Le Conseil a approuvé 11 propositions de prêt à moyen et long termes pour un montant total de 59,6 milliards de FCFA, une proposition de prise de participation pour un montant de 793 millions de FCFA et une proposition de prêt à court terme de 4 milliards de FCFA », lit-on dans un...
(Fifa 20/06/16)
Si le football était une science exacte, la Guinée-Bissau ne serait très probablement pas en train de préparer son voyage au Gabon pour y disputer la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF en janvier prochain. Les Djurtus ont pourtant gagné le droit de participer à l'épreuve continentale pour la première fois de leur histoire, alors qu'il leur reste un match à jouer. Une réalisation de Toni Silva à la 90ème minute de leur avant-dernière rencontre du Groupe E leur...
(Xinhua 16/06/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité de l'ONU a exprimé mercredi sa préoccupation concernant les derniers développements en Guinée-Bissau et a encouragé les acteurs nationaux à respecter la Constitution et l'état de droit tout en recherchant une solution politique à la crise. Dans une déclaration à la presse publiée mercredi, les membres du Conseil ont félicité les forces de sécurité de Guinée-Bissau "pour ne pas avoir interféré dans la situation politique et avoir affiché de la...
(Afrique 7 16/06/16)
L’assemblée nationale bissau-guinéenne s’est brièvement réunie ce mardi, après quasiment deux mois d’interruption en raison d’une crise entre le président, José Mario Vaz et le chef de son propre parti, Domingos Simoes Pereira, pour la dernière séance de la session parlementaire. La Guinée-Bissau traverse des turbulences politiques qui ont conduit à la paralysie de l’Assemblée nationale, depuis la destitution par le président Vaz, en août 2015, de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC, auquel tous deux appartiennent...
(Jeune Afrique 15/06/16)
Si les ministres déchus ont quitté sans heurt jeudi 9 juin le palais du gouvernement qu'ils occupaient depuis deux semaines, la crise politique est loin d'être terminée en Guinée-Bissau. Alors que le bras de fer se poursuit entre le président Vaz et le PAIGC (majoritaire à l'Assemblée nationale), les Nations unies ont à nouveau fait part de leur inquiétude. Lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Guinée-Bissau mardi 14 juin, Modibo Touré, représentant des Nations unies...
(Xinhua 15/06/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Guinée-Bissau, le représentant spécial du secrétaire général et chef du Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix dans le pays (BINUGBIS), Modibo Touré, a appelé mardi les acteurs politiques à restaurer le dialogue pour résoudre la crise actuelle. Cette réunion du Conseil est intervenue dans un contexte de crise politique en Guinée-Bissau, suite au limogeage, le 12 mai,...
(AFP 14/06/16)
Les députés bissau-guinéens se sont brièvement réunis mardi après quasiment deux mois d'interruption en raison d'une crise entre le président José Mario Vaz et le chef de son propre parti, Domingos Simoes Pereira, pour la dernière séance de la session parlementaire. Depuis la destitution par le président Vaz, en août 2015, de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC, auquel tous deux appartiennent, la Guinée-Bissau traverse des turbulences politiques qui ont conduit à la paralysie de l'Assemblée nationale. Mardi, la première séance de l'Assemblée depuis le 19 avril...
(APA 13/06/16)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - La Commission de consolidation de la paix en Guinée-Bissau a fait part de sa satisfaction au sujet de la déclaration finale du sommet de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sur la crise politique dans le pays, à l'issue de la 49e Conférence annuelle des chefs d'Etat de l’organisation sous régionale tenue le 4 juin dernier à Dakar. Dans une déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU transmise lundi à la presse par...
(Xinhua 11/06/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Les ministres du gouvernement démis de leurs fonctions ont quitté jeudi le Palais du Gouvernement qu'ils occupaient depuis 16 jours pour protester contre la nomination de Baciro Dja comme Premier ministre de la Guinée-Bissau. Ces ministres qui jugent inconstitutionnelle cette nomination de M. Dja par le président de la République José Mario Vaz, sans l'aval du PAIGC (parti vainqueur des dernières législatives) comme le prévoit la loi. L'occupation du Palais du Gouvernement a pris fin grâce à l'intervention des organisations religieuses, et des représentants de l'Union africaines, de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'ONU...
(AFP 10/06/16)
Les membres du gouvernement limogé en mai en Guinée-Bissau ont libéré jeudi, sans heurt, les bureaux qu'ils refusaient de quitter depuis une dizaine de jours pour protester contre la nomination d'un nouveau Premier ministre, a constaté l'AFP. Ces ex-ministres étaient conduits par Carlos Correia, démis le 12 mai de ses fonctions de Premier ministre par le président José Mario Vaz, qui l'a remplacé le 26 mai par Baciro Dja. Ce dernier a formé son gouvernement le 2 juin. En signe de protestation contre leur éviction et pour empêcher les nouveaux ministres de travailler, les membres du gouvernement...
(RFI 10/06/16)
Les membres du gouvernement limogé en mai en Guinée-Bissau ont libéré jeudi 6 juin, sans heurts, les bureaux qu'ils refusaient de quitter depuis une dizaine de jours pour protester contre la nomination d'un nouveau Premier ministre. Ces ex-ministres étaient conduits par Carlos Correia, démis le 12 mai de ses fonctions de Premier ministre par le président José Mario Vaz, qui l'a remplacé le 26 mai par Baciro Dja. Ce dernier a formé son gouvernement le 2 juin, mais les bureaux...
(Africa Top sports 10/06/16)
La Zambie est bien décidée à pourrir la vie à la Guinée-Bissau et à remettre en cause sa qualification historique pour la Coupe d’Afrique des Nations 2017 qui aura lieu au Gabon en janvier. Alors que des rumeurs circulent depuis lundi sur une réserve portée par les Chipolopolo contre les Bissau Guinéens auprès de la CAF à propos de leur gardien, jugé inéligible pour le match qui a opposé les deux pays samedi dernier, Ponga Liwewe, le secrétaire général de...
(Le Quotidien (Sn) 10/06/16)
Qualifiés pour la Can 2017 après leur succès 3-2 face à la Zambie le week-end dernier, les Lycaons de la Guinée-Bissau vont devoir faire face à une réserve déposée par la Fédération zambienne (Faz). Les soupçons tournent autour de l’éligibilité du gardien bissau-guinéen, Pape Massa Mbaye Fall, né au Sénégal et qui honorait visiblement sa première cape. «Après le match, la Fédération s’est réunie, s’est consultée et a envoyé une correspondance à la Caf au sujet de plusieurs questions et...
(APA 09/06/16)
APA - Bissau (Guinée-Bissau) - Le représentant spécial des Nations Unies en Guinée-Bissau le Malien Modibo Touré, a invité au calme les dirigeants politiques et les forces de défense et de sécurité de ce pays en proie à une lancinante crise politique. Dans un communiqué distribué à la presse, Modibo Touré se réfère à l'atmosphère tendue qui règne à Bissau après la mort de l'ancien combattant de la lutte pour l'indépendance, Carmen Pereira décédé à l'âge de 79 ans samedi...
(RFI 08/06/16)
Le nouveau Premier ministre de Guinée-Bissau Baciro Dja est toujours sans bureau depuis sa nomination la semaine dernière. Le Palais du gouvernement reste occupé par les membres de l’ex-gouvernement. Mardi 7 juin, les forces de sécurité leur ont coupé l’eau et l’électricité. Les entrées sont désormais interdites et toute sortie est définitive. Le nouveau Premier ministre Baciro Dja est toujours sans bureau. Le Palais du gouvernement reste encore occupé par le gouvernement déchu. Mais depuis mardi, l’étau s’est davantage resserré autour des ex-ministres. Le procureur général a ordonné la fermeture de tous les édifices et un cordon...
(RFI 07/06/16)
En Guinée-Bissau, la crise institutionnelle est toujours aussi profonde. Une semaine après la nomination d’un nouveau gouvernement, le Premier ministre Baciro Dja n’est pas en mesure de prendre ses fonctions. Plusieurs militants du PAIGC contestent en effet sa nomination par le président José Mario Vaz. Ses militants ont décidé de rester au palais du gouvernement tant qu'aucune alternative n'est proposée. La Cédéao a désigné ce week-end trois médiateurs – les chefs d'Etat du Sénégal, du Libéria et de la Guinée – pour résoudre ce blocage politique et institutionnel. Depuis quelques jours, plusieurs militants du PAIGC et l’ancien Premier ministre déchu de ses fonctions campent dans le palais du gouvernement.
(RFI 06/06/16)
Le sommet de la Cédéao, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest, se tenait ce week-end à Dakar. Le président sénégalais, Macky Sall, qui assurait la présidence de l'organisation depuis un an, a passé la main à Ellen Johnson Sirleaf, son homologue du Liberia. Parmi les sujets abordés, il a beaucoup été question de la situation en Guinée-Bissau et de la crise politique que traverse le pays depuis trois semaines, depuis le limogeage du gouvernement qui refuse d'abdiquer.

Pages

(AFP 29/05/16)
L'Afrique doit absolument élaborer une gouvernance foncière pour éviter l'accaparement des terres par de grands groupes étrangers qui génère pauvreté et conflits, ont affirmé à l'AFP à Abidjan divers experts en politique foncière régionale. La cession massive des terres à des investisseurs nationaux ou étrangers est apparu en Afrique au sud du Sahara après la crise alimentaire de 2008, explique Francis NGang, secrétaire général de l'Institut africain pour le développement économique et social (Inades). Alors que l'Afrique est, selon la Banque mondiale, le continent au plus grand potentiel agricole inexploité, des millions d'hectares de terres ont ainsi été cédés, au détriment des populations locales, selon l'Inades, une institution panafricaine spécialisée dans les questions foncières. En...
(Xinhua 20/05/16)
BISSAU, (Xinhua) -- L'ambassade de Chine en Guinée-Bissau a remis jeudi, un lot de médicaments, à l'hôpital de Canchungo (nord, à 72 km de la capitale, Bissau). Le don, estimé à sept millions de francs CFA, a été remis par l'ambassadeur de Chine dans le pays, Wang Hua, en présence des autorités locales. "Ce soutien montre la bonne amitié existant entre les deux peuples", a déclaré M. Wang qui a souligné que la Guinée-Bissau a besoin de beaucoup de soutiens dans plusieurs secteurs notamment, l'éducation, l'agriculture et la santé. A propos de la situation politique en Guinée-Bissau, le diplomate chinois, a appelé au dialogue pour assurer la paix et la stabilité. Le délégué régional à la santé, Francisco Amadu Balde,...
(Xinhua 11/05/16)
BISSAU, (Xinhua) -- La communauté internationale craint une crise sanitaire en Guinée-Bissau, en raison des grèves répétitives dans le secteur de la santé, a affirmé le représentant de l'Union africaine dans le pays, Ovideo Pequeno. "Nous craignons que la grève en cours dans le secteur de la santé conduise à une crise sanitaire en Guinée-Bissau", a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion entre les représentants de la communauté internationale et le président bissau-guinéen, José Mario Vaz dans le cadre de la...
(Xinhua 29/04/16)
Le gouvernement chinois a offert vendredi à la Guinée-Bissau, un lot de médicaments et d'équipements hospitaliers, évalué à environ 45 millions de francs CFA. La cérémonie a eu lieu à l'hôpital militaire "Amitié Chine/Guinée-Bissau", en présence des chefs militaires, de l'équipe médicale chinoise et des membres du gouvernement bissau-guinéen. "La Chine est un partenaire incontournable dans le processus de développement du secteur de la santé", a affirmé le ministre de la Défense nationale, Adiato Djaló Nandigna. Adiato Nandigna a évoqué la contribution du gouvernement chinois dans le domaine des infrastructures, de l'agriculture et de la formation des techniciens nationaux.
(AFP 21/04/16)
Les écoles publiques de Guinée-Bissau étaient paralysées jeudi par une grève d'une durée d'un mois, déclenchée mercredi par les syndicats d'enseignants réclamant une amélioration des conditions salariales et de travail, selon des sources concordantes. A Bissau, la capitale, il n'y a pas eu classe depuis mercredi dans les écoles primaires et secondaires visitées par un journaliste de l'AFP. La situation était similaire dans plusieurs villes de l'intérieur, selon des résidents de ces localités joints par téléphone. "Nous avons déclenché une...
(Xinhua 20/04/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Une grève de 30 jours, déclenchée lundi dans les écoles publiques de la Guinée-Bissau par le Syndicat démocratique des enseignants (SINDEPROF), fait planer le risque d'une année blanche en Guinée-Bissau. Cette grève, la troisième de l'année, a été déclenchée pour exiger entre autres le paiement des salaires en retard et une augmentation de salaire. "La grève se poursuivra jusqu'à ce que nos demandes soient satisfaites", a déclaré Laureano Pereira, président du SINDEPROF. Un correspondant de Xinhua a...
(APA 11/04/16)
Le porte-parole du groupe des 15 députés expulsés du Parti africain de l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), Rui Día de Sousa, a déclaré ce samedi que son groupe va déposer une plainte auprès du tribunal contre l’Assemblée nationale populaire (ANP) pour « la persécution et la violence » à l’encontre du groupe pendant la période de la crise parlementaire. Les 15 députés ont été, rappelle-t-on, exclus du PAIGC pour avoir défié leur formation politique en votant contre la déclaration de politique générale du Premier ministre Carlos Correia, pourtant vice-président de leur parti. Le porte-parole du groupe parlementaire s’exprimait lors d’une conférence de presse durant laquelle il a remercié le peuple...
(AFP 06/04/16)
Les enseignants du primaire et du secondaire en Guinée-Bissau, en grève pour sept jours depuis le début de la semaine pour des revendications salariales, ont été rejoints mercredi par les agents et techniciens de santé. Les enseignants réclament depuis plusieurs années une nouvelle grille des salaires et de meilleures conditions de travail, tandis que les personnels de santé dénoncent le retard du paiement par l'Etat de plusieurs mois de primes de permanences. Mercredi, seul un service minimum était observé aux...
(Xinhua 01/04/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Les autorités sanitaires de la Guinée-Bissau ont relevé le niveau d'alerte et de surveillance aux frontières avec la réapparition de nouveaux cas du virus Ebola en république voisine de Guinée-Conakry. Dans une déclaration à la presse, le président de l'Institut national de santé publique, Placido Cardoso, a indiqué que les mesures de prévention ont été renforcées ainsi que les actions de sensibilisation des communautés bissau-guinéennes au niveau de la ligne frontalière. "Bien que la fin de l'épidémie d'Ebola dans les pays voisins a été déclarée, nous pensons que nous devrions continuer...
(AFP 25/03/16)
Les ministres de la Défense ou représentants de 27 pays de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) ont convenu vendredi de renforcer la coopération en matière de lutte antiterroriste, lors d'une réunion dans la péninsule égyptienne du Sinaï. Les membres de la CEN-SAD se sont mis d'accord pour "un renforcement de la coopération dans la lutte antiterroriste", selon un projet de résolution lu par le ministre égyptien de la Défense Sedki Sobhi à l'issue d'une réunion de deux jours à...
(Pressafrik 23/03/16)
propagande djihadiste? C’est la conviction du procureur général de Guinée-Bissau qui le croit fermement. Selon Antonio Sedja Man, il existe «des soupçons de recrutement de jeunes Bissau-guinéens pour rejoindre les groupes terroristes». Le procureur général a fait cette déclaration lundi au cours d’un séminaire sur le terrorisme et le crime organisé tenu à Bissau. A en croire le maître des poursuites de Guinée-Bissau, les derniers développements dans son pays ne laissent aucun doute sur l’effet séduction de la propagande djihadiste auprès de populations de Guinée-Bissau: «Il y a des signaux forts que des jeunes tentent de rejoindre les réseaux terroristes opérant en Afrique de l’Ouest pour se former»...
(Xinhua 22/03/16)
Le procureur général de la Guinée-Bissau, Antonio Sedja Man, a fait état de "soupçons de recrutement des jeunes Bissau-guinéens pour rejoindre les groupes terroristes", au cours d'un séminaire sur le terrorisme et le crime organisé lundi à Bissau. "Il y a de forts signaux de formation des jeunes qui veulent rejoindre le réseau terroriste opérant en Afrique de l'Ouest", a déclaré M. Man. Antonio Sedja Man a révélé que les activités des terroristes ont commencé en Guinée-Bissau depuis 2002, mais...
(AFP 14/03/16)
Quatre Bissau-Guinéens suspectés d'être des jihadistes, dont deux renvoyés par la Guinée, ont été emprisonnés en raison de liens supposés avec un jihadiste mauritanien rattrapé en janvier, ont annoncé lundi des sources judiciaire et policières à l'AFP. "Au total, quatre jihadistes présumés sont sous les verrous, dans une prison de haute sécurité" à Mansoa, à une soixantaine de kilomètres de Bissau, a déclaré à l'AFP Domingos Correia, un responsable de la police judiciaire. Selon lui, tous sont bissau-guinéens. Deux d'entre eux ont été présentés le 10 mars à un juge d'instruction...
(Xinhua 14/03/16)
BISSAU, (Xinhua) -- La garde civile espagnole a commencé ce samedi à Bissau l'entraînement des éléments de la garde côtière de la Guinée-Bissau dans la lutte contre la pêche illégale, l'immigration clandestine, le trafic des personnes et de la drogue dans ses eaux territoriales, annonce un communiqué du ministère de l'Intérieur à Bissau. Selon le communiqué, l'exercice de formation a lieu sur un navire de la garde civile espagnole, "Rio Segura", qui mouille depuis vendredi dans le Port de Bissau. "Notre objectif est de soutenir les autorités bissau-guinéens pour lutter contre la criminalité organisée, en particulier le trafic de drogue", a souligné Francisco Alba, commandant du navire "Rio Segura".
(APA 09/03/16)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - La Guinée Bissau constitue un terreau propice pour les trafiquants de drogue du fait de son manque de capacité à appliquer la loi, de sa sensibilité à la corruption, des frontières poreuses et de son emplacement géographique, indique un communiqué du Département d’Etat américain sur la Guinée-Bissau. Dans un rapport d'International Narcotics Control, la Guinée-Bissau est décrite comme un centre de transit pour le trafic de cocaïne d'Amérique du Sud vers l'Europe. Le Département d'Etat a...
(RFI 09/03/16)
Après l’échec de leur sécession dans la province du Katanga dans les années 1960 au Congo-Léopoldville, actuelle République démocratique du Congo (RDC), les anciens gendarmes katangais s’étaient repliés en Angola. Aujourd’hui, faute d’amnistie et de possibilité de repartir vivre en RDC, certains d’entre eux ont trouvé une terre d’accueil : la Guinée-Bissau.
(AFP 04/03/16)
Les professeurs d'écoles supérieures et les douaniers de Guinée-Bissau observaient jeudi des grèves, déclenchées distinctement, pour des revendications salariales, a-t-on appris auprès de leurs syndicats. Les douaniers ont décidé d'arrêter le travail jeudi et vendredi pour obtenir le paiement de trois mois d'arriérés de salaires - décembre, janvier et février - et autant de mois de primes diverses, a expliqué à l'AFP le président du Syndicat des agents de la Douane, Agostinho Sanha, joint par téléphone. Jeudi en fin de...
(Xinhua 02/03/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Les travailleurs des douanes de la Guinée-Bissau ont déclenché mardi une grève de 15 jours pour exiger l'exécution de l'accord signé avec le gouvernement en novembre de 2015, a-t-on appris de source syndicale. Dans cet accord, le gouvernement s'était engagé à payer trois mois d'arriérés de salaire dus aux travailleurs. Selon le porte-parole du Syndicat national des Fonctionnaires des Douanes, Gregory Embana, "l'adhésion à la grève est totale". "Cette grève ne sera suspendue que lorsque notre demande...
(APA 16/02/16)
Aucun cas de virus Zika n’est encore enregistré en Guinée Bissau, a affirmé le ministre de la Santé publique, Cadi Seide, soulignant toutefois que le pays reste confronté au risque de propagation de cette maladie, en raison notamment de la vulnérabilité de ses frontières. Cadi Seide qui s´adressait à la presse, a assuré que toutes les mesures sont prises avec d’autres membres du gouvernement afin de reprendre la campagne de nettoyage dans les différents quartiers au niveau national afin d’empêcher...
(Xinhua 06/02/16)
BISSAU, (Xinhua) -- L'ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau, Wang Hua, a estimé que le prochain forum d'affaires Chine/Communauté des Pays de langue portugaise (CPLP) "symbolise le renforcement de la coopération" entre son pays et le monde lusophone. M. Wang a tenu ces propos à l'issue d'une réunion avec le ministre bissau-guinéen de l'Economie et des Finances, Geraldo Martins, au sujet de la préparation de ce forum qui aura lieu les 9 et 10 avril prochains à Bissau. "Je crois que...

Pages

(Alerte Info 28/06/16)
Le prix du litre du super varie entre 570 Fcfa et 695 Fcfa dans quatre des huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Mali selon un relevé de ALERTE INFO. Au Sénégal le litre du super vendu à 695 Fcfa est resté inchangé depuis mars.Tandis qu’au Mali le litre est passé de 690 Fcfa à 678 Fcfa, soit une baisse de 12 F. Des prix plus élevés que ceux du Burkina Faso qui a connu une baisse de 50 F sur la même période passant de 652 Fcfa à 602 Fcfa et de la Côte d’Ivoire où les stations-services affichent 570 Fcfa,...
(Financial Afrik 24/06/16)
L’annonce de la suspension de l’appui budgétaire à la Guinée Bissau a été faite, hier 23 juin, par Felix Fischer, chef de mission du FMI, à l’issue d’une visite d’évaluation en Guinée-Bissau. Selon lui, le Fonds monétaire international (FMI) a suspendu son appui budgétaire à la Guinée-Bissau en 2016 en raison de « mauvais crédits » de plus de 12 milliards de francs CFA (environ 20 millions USD). La mission d’évaluation permet aux autorités du FMI et de la Guinée, d’étudier la possibilité de sauvetage financier des banques commerciales et la situation financière. Le FMI a saisi l’occasion pour exhorter le nouveau gouvernement guinéen à travailler pour le contrôle des recettes et des dépenses publiques. Du coté du gouvernement, le...
(Xinhua 24/06/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Le Fonds monétaire international (FMI) a suspendu son appui budgétaire à la Guinée-Bissau en 2016 en raison de "mauvais crédits" de plus de 12 milliards de francs CFA (environ 20 millions USD), a annonce-t-on de source officielle. La suspension a été annoncée à la presse jeudi par Felix Fischer, du FMI, à l'issue d'une mission d'évaluation en Guinée-Bissau. Cette mission avait pour but, a-t-il précisé, d'étudier avec les autorités la possibilité de sauvetage financier des banques commerciales...
(APA 21/06/16)
Le Conseil d’administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a autorisé lundi à Lomé de nouveaux financements d’un montant global de 64,4 milliards de FCFA. « Le Conseil a approuvé 11 propositions de prêt à moyen et long termes pour un montant total de 59,6 milliards de FCFA, une proposition de prise de participation pour un montant de 793 millions de FCFA et une proposition de prêt à court terme de 4 milliards de FCFA », lit-on dans un...
(AFP 03/06/16)
Le commerce de bétail a augmenté de près de 20% en Afrique de l'ouest où il représente une source importante de revenus et assure la sécurité alimentaire pour des millions de personnes, ont annoncé vendredi des spécialistes réunis à Abidjan. "En Afrique de l'ouest particulièrement, la production, la transformation, et le commerce du bétail constituent une source importante de revenus, d'emplois et de sécurité alimentaire pour des millions se personnes", a affirmé le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques,...
(Commod Africa 31/05/16)
La Guinée Bissau et le Maroc ont signé la semaine dernière à Bissau à l’occasion de la visite officielle du roi Mohammed VI un partenariat agricole. Selon le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, le partenariat s’articule autour de trois axes avec à la clé dix chantiers concrets. Le premier axe "Partenariats autour des filières" se décline par trois chantiers, à savoir les échanges d'expérience pour le développement de la culture du riz, le partage...
(RFI 23/05/16)
En Guinée-Bissau, 41 millions d’euros auraient été retirés, sans raison, des caisses de l’Etat au début de ce mois de mai. La justice s'y intéresse de près. Le procureur général, Sedja Mam, pointe du doigt le ministère de l’Economie et des Finances qu’il soupçonne d’avoir facilité ces transactions douteuses. Il a ordonné la fermeture de tous les comptes de l’Etat et ouvert des enquêtes. Plusieurs hauts responsables politiques sont interdits de quitter le pays. Le procureur général, Antonio Sedja Mam, dit qu’il ne ménagera aucun effort pour retrouver les fonds indûment retirés des comptes de l’Etat.
(RFI 06/05/16)
Dans sa conquête du marché africain, la Chine ne veut négliger aucun pays, même les plus petits.Très présente en Angola, elle se tourne vers l'ensemble de la CPLP, la Communauté des pays de langue portugaise. Une rencontre entre opérateurs chinois et ceux des pays membres de la CPLP a eu lieu le mois dernier à Bissau (du 9 au 11 avril). Pékin est intéressé par le marché ouest-africain, qui compte 300 millions de consommateurs.
(Fraternité Matin 29/04/16)
Bientôt, sera mise en place une structure représentative des acteurs de la Place financière des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), sur le modèle d’organisation des grandes places financières émergentes. Ainsi en ont décidé la Bourse régionales des valeurs mobilières (Brvm) et Paris Europlast (organisation représentative de la place financière française), autour d’une signature relative à la formalisation de la coopération entre ces deux entités, le mercredi 27 avril, à Abidjan-Cocody. Nourrie depuis 2013, cette ambition de...
(APA 28/04/16)
Le gouvernement de la Guinée-Bissau envisage d’émettre des obligations d’une valeur de 12 milliards de francs CFA (18 millions d’euros), vendredi, pour couvrir le déficit du Trésor public, a déclaré mercredi Wilson Cardoso, le directeur du Trésor bissau-guinéen. Il a expliqué que la Guinée Bissau a recours pour la cinquième fois à l’émission de bons ajoutant que cet « exercice normal » se fera en relation avec les banques commerciales des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Wilson...
(Commod Africa 21/04/16)
La campagne de commercialisation de la noix de cajou en Guinée Bissau a été ouverte officiellement samedi à Djalicunda par le Premier ministre Carlos Correia. Le prix au producteur est fixé à FCFA 350 le kilo, soit FCFA 50 de plus qu’en 2015. Le Premier ministre, Carlos Correia, a précisé que «Le gouvernement va renforcer les mesures de surveillance et de contrôle dans tout le pays, en particulier aux frontières terrestres » pour prévenir la fuite de la production vers...
(Agence Ecofin 19/04/16)
(Agence Ecofin) - En Guinée Bissau, la nouvelle campagne de commercialisation de l’anacarde verra une hausse du prix aux producteurs. En effet, ces derniers percevront 350 francs Cfa pour un kilogramme de noix, contre 300 francs Cfa précédemment. Pour assurer le bon déroulement d’une campagne de commercialisation minée par les incertitudes liées à la crise politique qui a secoué le pays ces derniers mois, le Fonds monétaire international (FMI) s’est engagé à financer les opérateurs économiques nationaux qui étaient réticents...
(Le Point 13/04/16)
Les deux instituts d'émission du franc CFA envisagent l'utilisation indifférente de cette monnaie en Afrique de l'Ouest et du centre. Parmi les questions importantes abordées lors de la réunion semestrielle des ministres des Finances de la zone franc qui vient de se tenir à Yaoundé, il y a eu celle de l'interchangeabilité du franc CFA. De quoi s'agit-il ? Le franc CFA est émis par deux instituts monétaires : la Banque centrale des États d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et la...
(Xinhua 12/04/16)
BISSAU, (Xinhua) -- L'ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau, Wang Hua, a exprimé la disponibilité de son pays à soutenir la Guinée-Bissau avec des "actions concrètes" dans son processus de développement. "Le gouvernement chinois est toujours ouvert et disponible pour soutenir la Guinée-Bissau", a déclaré le diplomate lors de la cérémonie de clôture, lundi à Bissau, du Forum pour la Coopération économique et commercial entre la Chine et les pays lusophones. M. Wang a révélé qu'il a eu des entretiens avec le président de la République, José Mario Vaz, "qui a souligné la nécessité urgente de promouvoir le développement de la Guinée-Bissau". Lors de ce forum, les gouvernements de la Chine et de la Guinée-Bissau...
(Agence Ecofin 12/04/16)
(Agence Ecofin) - La dernière réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s’est tenue le 9 avril 2016 à Yaoundé, au Cameroun, a une nouvelle fois donné à voir le développement déséquilibré des économies constituées par cette espace monétaire. Selon le rapport des experts réunis la veille de la rencontre des ministres, la conjoncture économique actuelle n’impacte pas de la même manière les huit pays de l’Uemoa (Mali, Burkina Faso, Sénégal, Guinée Bissau, Côte d’Ivoire, Bénin, Togo...
(APA 12/04/16)
L’interchangeabilité du franc CFA entre la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) sera ‘’bientôt » effective, a déclaré le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) au quotidien camerounais ‘’Mutations » paru lundi. Lucas Abaga Nchama qui s’entretenait avec la parution à capitaux privés, s’est toutefois refusé à donner une date pour l’entrée en vigueur de cette mesure de convergence, indiquant néanmoins que »les deux zones voudraient consolider...
(APA 11/04/16)
APA-Bissau (Guinée-Bissau)- L’Etat bissau-guinéen doit travailler à faire du pays la plate-forme des investissements chinois en l'Afrique de l'Ouest, a plaidé lundi à Bissau, Bruno Jauad, l'un des promoteurs d'une réunion d'affaires entre les deux pays. «Il appartient au gouvernement de travailler à rendre attractif l'économie bissau-guinéenne pour les investissements chinois», a dit M. Jauad, estimant que la stabilité économique du pays dépend de la résolution des crises politiques successives. "La Guinée-Bissau, en tant que plate-forme pour l'internationalisation des entreprises en Afrique de l'Ouest" est le thème de cette réunion des entrepreneurs pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones.
(Xinhua 11/04/16)
BISSAU, (Xinhua) -- Le gouvernement de la Guinée-Bissau a conclu samedi un accord avec la China Machinery Engenering Corporation (CMEC) pour la construction d'un nouvel aéroport international et d'autres infrastructures. Cette annonce a été faite par Bruno Jauad, directeur général de la promotion de l'investissement privé en Guinée-Bissau, à l'occasion d'un forum Guinée-Bissau/Chine à Bissau. Selon lui, le protocole signé avec l'entreprise chinoise prévoit également l'extension du terminal de l'aéroport actuel et la construction d'une ligne de transport d'électricité à...
(Xinhua 11/04/16)
BISSAU, (Xinhua) -- La Guinée-Bissau veut devenir une plateforme pour les investissements chinois en l'Afrique de l'Ouest, en s'appuyant sur Macao, a déclaré Bruno Jauad, coordonnateur du forum de Macao. Ce forum ouvert ce samedi à Bissau, réunit quelque 150 officiels et hommes d' affaires de la Chine, en particulier de la région administrative spéciale chinoise de Macao, et des pays lusophones (Angola, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique, Portugal et Timor oriental) pour discuter des questions liées à la coopération économique et...
(Jeune Afrique 08/04/16)
Le prix de la noix de cajou se maintient sur la dynamique de prix élevés observée depuis la fin de la dernière campagne, en juillet pour l'Afrique de l'Ouest. Le 21 mars, la tonne d’origine ouest-africaine s’échangeait entre 1 250 et 1 500 dollars selon la qualité, soit un peu plus qu’il y a huit mois. Cette bonne tenue s’explique par une forte demande des principaux consommateurs, l’Inde, les États-Unis et l’UE, mais aussi par la création de nouvelles usines...

Pages

(Fifa 20/06/16)
Si le football était une science exacte, la Guinée-Bissau ne serait très probablement pas en train de préparer son voyage au Gabon pour y disputer la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF en janvier prochain. Les Djurtus ont pourtant gagné le droit de participer à l'épreuve continentale pour la première fois de leur histoire, alors qu'il leur reste un match à jouer. Une réalisation de Toni Silva à la 90ème minute de leur avant-dernière rencontre du Groupe E leur a permis de vaincre (3:2) la Zambie, sacrée championne d'Afrique en 2012, et prendre quatre points d'avance en tête du classement. La performance est de taille, surtout quand on se souvient qu'après deux matches, elle...
(Africa Top sports 10/06/16)
La Zambie est bien décidée à pourrir la vie à la Guinée-Bissau et à remettre en cause sa qualification historique pour la Coupe d’Afrique des Nations 2017 qui aura lieu au Gabon en janvier. Alors que des rumeurs circulent depuis lundi sur une réserve portée par les Chipolopolo contre les Bissau Guinéens auprès de la CAF à propos de leur gardien, jugé inéligible pour le match qui a opposé les deux pays samedi dernier, Ponga Liwewe, le secrétaire général de la Fédération zambienne de football, interrogé par la BBC, a confirmé la plainte de son pays. « Après le match, la Fédération s’est réunie, s’est consultée et a envoyé une correspondance à la CAF au sujet de plusieurs questions et...
(Le Quotidien (Sn) 10/06/16)
Qualifiés pour la Can 2017 après leur succès 3-2 face à la Zambie le week-end dernier, les Lycaons de la Guinée-Bissau vont devoir faire face à une réserve déposée par la Fédération zambienne (Faz). Les soupçons tournent autour de l’éligibilité du gardien bissau-guinéen, Pape Massa Mbaye Fall, né au Sénégal et qui honorait visiblement sa première cape. «Après le match, la Fédération s’est réunie, s’est consultée et a envoyé une correspondance à la Caf au sujet de plusieurs questions et...
(Autre média 06/06/16)
L’incroyable série de la Guinée Bissau continue ! Leaders du groupe E des éliminatoires de la CAN 2017, les Lycaons ont fait un pas de plus vers la qualification en s’offrant la Zambie (3-2), championne d’Afrique 2012, ce samedi à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires. Menés au score sur des buts de Zezinho (15e, sp) et Mendy (35e), les Chipolopolo sont parvenus à égaliser à deux reprises par Mbesuma (25e) puis Katongo après la pause (48e). Mais les...
(Fifa 28/04/16)
En avril 2015, lors du tirage au sort de la phase de groupes des qualifications pour la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2017, on ne donnait pas cher des chances de la Guinée-Bissau. 134ème dans la hiérarchie mondiale et 41ème en Afrique, cette dernière était de loin l'équipe la moins bien classée de sa poule, qui comprenait le Congo (53ème et 13ème), la Zambie (60ème et 17ème) et le Kenya (118ème et 37ème). Un an plus tard, les...
(APS 01/04/16)
Dakar, (APS) – Trois sélections ouest-africaines, la Guinée-Bissau, le Liberia, la Mauritanien, sont en train de déjouer les pronostics pour s’afficher comme de potentiels candidats à la qualification, à deux journées de la fin des éliminatoires de la CAN 2017. Leader de la poule E, avec un point de plus que le Congo et la Zambie, l’équipe bissau-guinéenne est la grande surprise de ces quatre premiers matchs. Elle a réussi le tour de force de remporter sa double confrontation, contre...
(APA 29/03/16)
APA-Dakar (Sénégal) - La Guinée Bissau a mis à profit la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 de football pour conforter sa place de leader du groupe E, profitant d’un second match entre ses poursuivants immédiats, le Congo et la Zambie. Déjà vainqueurs du Kenya jeudi lors de la 3ème journée, les «Lycaons» ont remis ça dimanche à l'extérieur sur le même score (0-1) face au même adversaire, à l'occasion de la 4ème journée...
(AFP 29/03/16)
La rencontre entre le Kenya et la Guinée Bissau, comptant pour les éliminatoires de la CAN-2017, a été interrompue temporairement dimanche à Nairobi, à cause de heurts en tribunes qui exposent le Kenya à des sanctions de la Confédération africaine de football (CAF). Les violences ont éclaté à la 83e minute au Nyayo National Stadium après le but de la Guinée Bissau (1-0). Des supporters kenyans, considérant que le ballon n'avait pas franchi la ligne, ont lancé des fumigènes et...
(Le Figaro 29/03/16)
Des violences ont éclaté à la fin du match entre le Kenya et la Guinée-Bissau après une décision arbitrale contestée par les supporteurs. Le match n'est pas allé à son terme. La rencontre entre le Kenya et la Guinée Bissau, comptant pour les éliminatoires de la CAN-2017, a été interrompue temporairement dimanche à Nairobi, à cause de heurts en tribunes qui exposent le Kenya à des sanctions de la Confédération africaine de football (CAF). Les violences ont éclaté à la...
(AFP 24/03/16)
Sao Tome et Principe (gr.F) et la Guinée Bissau (gr.E) ont créé la surprise lors des qualifications de la CAN-2017, mercredi, le Soudan du Sud ayant encore été battu pour la visite nouveau président de la Fifa Gianni Infantino. Sao Tome a battu 2-1 la Libye grâce à deux buts marqués dans les derniers instants d'un match dramatique au grand bonheur des spectateurs de l'Estadio 12 de Julho de Sao Tome: Ahmed Al Terbi contre son camp (83e) et Luis...
(L'essentiel 04/01/16)
Selon plusieurs sources, l'attaquant Amido Baldé, écarté des terrains après une série de contre-performance, aurait déjà quitté le club lorrain.Selon plusieurs médias portugais, l'attaquant bissau-guinéeo-portugais Amido Baldé aurait lui aussi résilié son contrat avec le FC Metz et se serait engagé avec le Benfica Luanda en Angola. Si la nouvelle se confirme, ce sera le deuxième départ précipité d'un joueur arrivé en début de saison avec José Riga, après Sezer Özmen. Une photo du site de son agent sportif Catio Baldé, publiée le 31 décembre, le montre aux côtés du vice-président du club et de l'agent, après une signature d'un contrat de deux ans. Arrivé en juillet...
(APS 30/10/15)
Dakar,(APS) - Les rencontres Sénégal-Guinée Bissau et Liberia-Gambie sont les affiches des demi-finale du tournoi de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA), a-t-on appris jeudi auprès de la Fédération sénégalaise de football (FSF). La FSF en a fait l’annonce à l’issue du tirage au sort dudit tournoi effectué le même jour à Dakar, dans les locaux du ministère sénégalais de l’Assainissement et de l’Hydraulique. L’édition 2015 de ce tournoi aura lieu à Saint-Louis du 3...
(BBC 30/09/15)
Après avoir insulté un arbitre, l’entraîneur de Guinée-Bissau a été suspendu pour les quatre prochains matches des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017. La Confédération Africaine de Football (CAF) a estimé que Torres avait tenu "des propos déplaisants et injurieux à l’encontre de l'arbitre". L'incident est survenu en juin lors d'un match contre la Zambie (0-0). Torres va ainsi manquer les rencontres prévues à domicile et à l’extérieur contre le Kenya en mars 2016.
(RFI 15/06/15)
L’équipe de Zambie a été tenue en échec 0-0 par celle de Guinée-Bissau lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (groupe E), ce 13 juin 2015 à Ndola. Les Zambiens affronteront les Kényans le 4, le 5 ou le 6 septembre prochain. Les Bissau-Guinéens, eux, recevront les Congolais lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017.
(Africa Top sports 15/06/15)
Mauvais début des éliminatoires de la CAN 2017 pour la Zambie. Alors qu’on attendait une victoire des Chipolopolos à domicile contre la Guinée-Bissau pour le compte de la première journée, ils ont été plutôt tenus en échec ce samedi. Score final, 0-0. Dominateurs dans le jeu, les anciens poulains d’Hervé Renard feront face à une très bonne défense bissau-guinéenne. Et le penalty sifflé en faveur des Chipolopolos à la 89ème minute ne leur permettra pas de prendre l’avantage puisque Kennedy Mweene l’a manqué. Avec 1 point, Zambie et Guinée-Bissau prennent donc la tête du groupe E. Le Congo et le Kenya s’affronte dans le même groupe demain dimanche.
(Star du Congo 10/04/15)
La CAF vient de procéder au tirage des éliminatoires de la CAN 2017. Le Congo évoluera dans le groupe E aux côtés de la Zambie, le Kenya et la Guinée Bissau. 52 nations se sont engagés dans ces éliminatoires. Elles ont été réparties en 13 groupes de 4. Les premiers de chaque groupe soit 13 équipes, seront directement qualifiés pour la phase finale au Gabon. A ces 13 équipes seront associés les 2 meilleurs deuxième de l’ensemble des groupes. Soit 15 équipes plus Gabon, pays organisateur qui complètera l’ensemble des 16 nations qualifiées.
(Agence d'information d'afrique centrale 08/04/15)
Les Diables rouges auront un challenge à relever devant les Chipolopolo, les Harambee stars du Kenya et les Os Djurtus ou encore les Lycaons de la Guinée Bissau. Les règles de jeu des éliminatoires sont claires. Seuls les premiers des treize groupes constitués obtiendront leurs billets pour la phase finale ainsi que les deux meilleurs deuxièmes de tous les groupes. La Confédération africaine de football a procédé, le 8 avril, au Caire au tirage au sort de la 31e édition...
(APA 07/04/15)
Le président de la Fédération de football de la Guinée-Bissau (FFGB), Manuel Lopes Nascimento, a réitéré sa décision de voter pour soutenir la candidature de du Suisse Joseph Blatter à la présidence de la FIFA, qui fera face en mai prochain, au Portuguais Luis Figo. S’adressant aux journalistes à Bissau, Nascimento Lopes a déclaré que la décision de soutenir la candidature de Joseph Blatter a été prise et ne sera pas remise en cause, même avec l’intervention des autorités bissau-guinéennes...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...
(Pana 14/11/14)
Coupe d'Afrique des nations (CAN 2015) - La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé mercredi qu'elle va annoncer d'ici trois jours le pays qui va organiser la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2015) après sa décision d'écarter le Maroc qui avait demandé le report de la compétition à cause de la propagation du virus Ebola dans certains pays de l'Afrique de l'Ouest. Le président de la CAF, Issa Hayatou, a précisé qu'il va discuter avec...

Pages

(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe...
(Africa Top Success 16/02/15)
« Le Carnaval annuel de la Guinée-Bissau », l’un des principaux évènements culturels du pays a débuté samedi 14 février dans les rues de Bissau et dans les autres villes du pays. La cérémonie a démarré à « La place des héros » avec une parade savamment organisée par les différentes communautés et quartiers. Pour l’édition 2015, le comité d’organisation de l’évènement entend octroyer une enveloppe de 7 millions de F CFA au vainqueur sur le plan national et 750.000 F CFA au lauréat des régions. Un jury mobile suit de près les caravaniers afin de choisir les meilleures troupes. Contrairement au budget de 170 millions de FCFA annoncé, le carnaval sera finalement organisé avec seulement 83 millions de FCFA...
(Xinhua 16/02/15)
Le plan d'urgence contre le virus Ebola adopté depuis le 25 mars 2014 en Guinée-Bissau affecte le carnaval de Bissau, le plus grand événement culturel du pays, qui aura lieu du 14 au 17 février 2015, a constaté Xinhua. Ce plan d'urgence interdit les rassemblements de personnes dans les cérémonies rituelles et religieuses, comme le carnaval qui est une fête qui mobilise plusieurs milliers de personnes venues de toutes les régions du pays. Cette interdiction reste en vigueur, même si la Guinée-Bissau n’a enregistré aucun cas de maladie à virus Ebola, a précisé le directeur général chargé des maladies...
(Pana 04/02/15)
La première édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao (ECOFEST) se tiendra en mai 2016 dans l’un des pays membres de la communauté, a-t-on appris de bonnes sources à l’issue de la 5ème réunion des ministres de la Culture de la Cedeao le week-end à Lomé. Selon un communiqué rendu public, « le pays hôte de cette édition sera désigné en fonction de son engagement à prendre en charge une partie du coût de l’évènement,...
(APA 02/02/15)
APA - Bissau (Guinée-Bissau) - L’épidémie du virus Ebola risque d’affecter le déroulement du carnaval de Bissau, le plus grand événement culturel national prévu cette année du 14 au 17 février 2015, a appris APA, lundi, auprès des organisateurs. Le carnaval de Bissau mobilise tous les ans plusieurs personnes venues de toutes les régions du pays Mais en raison de la peur d'Ebola, de nombreuses personnes menacent de ne pas y participer cette année "Le carnaval met en cause les...
(Xinhua 11/11/14)
L'édition 2014 du concours panafricain de beauté, dénommé "Miss Naïades", destiné aux dauphines issues des élections Miss organisées dans les différents pays africains, se tiendra samedi prochain au Palais des Congrès de Cotonou. Selon le président du comité d'organisation, ce concours panafricain de beauté regroupera une trentaine de dauphines en provenance de 25 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre. Le concours "vise non seulement à favoriser l'intégration africaine par la beauté et à valoriser la beauté africaine dans le...
(Xinhua 10/10/14)
PARIS, (Xinhua) -- La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a participé à un dîner de partenaires pour soutenir le Fonds du patrimoine mondial africain, avec la présidente de la Commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma et l'ambassadrice de l'Afrique du Sud auprès de la France et déléguée permanente à l'Unesco, Dolana Msimang, en présence de nombreux représentants des membres de l'organisation et des donateurs privés, a-t-on appris jeudi d'informations officielles de l'Unesco. "L'Afrique est le berceau de l'humanité...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son...
(Jeune Afrique 31/07/14)
Trace TV lance en Angola et au Mozambique une chaîne dédiée à la musique et à la culture lusophones. Avec plus de 50 millions de lusophones en Afrique, le marché dispose d'un vrai potentiel. D'ailleurs, Trace ne cache pas ses ambitions au-delà des frontières africaines. La France, par exemple, compte 4,5 millions de lusophones. Baptisée Trace Toca, la petite dernière du groupe Trace est disponible depuis le 22 juillet au Mozambique et en Angola via le bouquet DStv. Consacrée aux sonorités en provenance de l'Angola, du Mozambique, du Cap-Vert, de la Guinée Bissau, du Brésil et des Caraïbes, la programmation musicale de cette chaîne s'accompagnera d'interviews d'artistes lusophones, de concerts et d'émissions spéciales...
(Le Point 14/07/14)
"Notre quelque part" de de Nii Ayikwei Parkes (ed Zulma). Nous n'en démordrons pas. Cette aventure aussi inouïe que palpitante, entre modernité et traduction conduite sur le mode de la série "Les Experts" au Ghana allie originalité de fond et de forme, servie par un jeu sur les langues éblouissant. La traductrice Sida Fakambi vient de remporter successivement les deux plus grands prix de traduction remis en France, Prix Baudelaire, et Prix Laure Bataillon, et l'auteur du livre revient en...
(Pana 05/05/14)
A l’occasion de la commémoration de la 21ème Journée mondiale de la presse, ce samedi à Dakar, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) encourage les gouvernements africains et du monde entier à mettre en place des normes et des instruments légaux pour défendre et promouvoir la liberté d’expression, d’information et de presse, considérée comme étant des droits humains fondamentaux. Placée sur le thème 'Les médias libres, soutiens de l’Agenda post 2015 pour le développement', cette commémoration a créé un cadre de réflexion sur trois thèmes secondaires interdépendants, à savoir 'l’importance des médias dans le développement'...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de...
(RFI 28/02/14)
Fondée en 1456, Cacheu, 20 habitants, porte encore les marques de la triste histoire de la traite des esclaves en Guinée-Bissau, l’ancienne colonie portugaise. Avec Salif, visite guidée de son musée où sont entassées les statues de ses explorateurs. Ce jour-là, et jusqu’au 11 février, Cacheu, 20 habitants, accueillait le 8è congrès ordinaire du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert. Le PAIGC est le mouvement qui a conduit le pays à l'indépendance, en 1974, après onze...
(L'Observateur Paalga 20/02/14)
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Afrique (Cédéao) est l’invitée d’honneur de la 20e édition du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca. Le Burkina y est présent avec une délégation de sept membres. Entre conférences, tables rondes et exposition-vente d’ouvrages, l’Afrique de l’Ouest a joué sa partition dans la promotion du livre au Maroc. Du 13 au 23 février se tient la 20e édition du Salon du livre de Casablanca. C’est un salon pharaonique dans...
(Le Monde 17/12/13)
Si l'on remettait ce film noir et blanc habité par les esprits dans un ordre raisonnable, cela donnerait quelque chose comme ça : nous sommes en Guinée-Bissau, ancienne colonie portugaise ayant conquis son indépendance en 1974. Fatu, jeune femme en forme de liane, se marie avec Idrissa, un musicien du village de Tabato, à la frontière du Mali, où sont réunis les griots héritiers de la grande tradition mandingue. A cette occasion, elle invite son père à revenir au pays,...
(Agence d'information d'afrique centrale 21/10/13)
À l'initiative de Touria El Glaoui, la fille du célèbre artiste marocain Hassan El Glaoui, Londres, la capitale du Royaume-Uni, a abrité la première foire internationale d'art contemporain africain. C'est l'architecte ghanéen David Adjaye, de réputation mondiale et vainqueur du prix international Riba 2013, qui a été désigné pour créer le parcours initiatique des visiteurs. Cet événement a été l’occasion de faire découvrir un art dynamique, ancré dans les réalités du continent. Intitulée « 1 : 54 » en référence...
(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+,...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ?...
(L'Express du Faso 16/07/13)
Ouagadougou a abrité le 12 juillet 2013 la rencontre des ministres chargés de l’artisanat de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA). Ce conclave ministériel s’inscrit dans le cadre de l’adoption et de la mise en œuvre du projet code de l’artisanat dans la zone UEMOA. Les ministres de l’Artisanat de l’Anion économique et monétaire ouest africain (UEMOA) se sont réunis le 12 juillet dernier à Ouagadougou, afin de procéder à l’examen et à la validation du projet code de...
(AFP 14/07/13)
BRAZZAVILLE (RD Congo) (AFP) - L'Afrique du Sud et le héros de la lutte contre l'apartheid Nelson Mandela ont été mis "à l'honneur" du Festival panafricain de musique (Fespam) qui a débuté samedi soir à Brazzaville et s'achèvera le 20 juillet. Quelque 3.000 à 4.000 personnes assistaient au lancement du Fespam, sous forte surveillance policière, a constaté l'AFP. Au stade Félix Eboué du quartier Poto-Poto, reconnu comme le "berceau de la musique congolaise", cette 9e édition s'est ouverte en présence...

Pages

(Jeune Afrique 15/06/16)
Si les ministres déchus ont quitté sans heurt jeudi 9 juin le palais du gouvernement qu'ils occupaient depuis deux semaines, la crise politique est loin d'être terminée en Guinée-Bissau. Alors que le bras de fer se poursuit entre le président Vaz et le PAIGC (majoritaire à l'Assemblée nationale), les Nations unies ont à nouveau fait part de leur inquiétude. Lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Guinée-Bissau mardi 14 juin, Modibo Touré, représentant des Nations unies en Guinée-Bissau, a renvoyé la balle aux deux camps opposés. Selon lui, la dernière crise a été provoquée par la décision du président José Mario Vaz de renommer Baciro Dja au poste de Premier ministre,...
(RFI 10/06/16)
Les membres du gouvernement limogé en mai en Guinée-Bissau ont libéré jeudi 6 juin, sans heurts, les bureaux qu'ils refusaient de quitter depuis une dizaine de jours pour protester contre la nomination d'un nouveau Premier ministre. Ces ex-ministres étaient conduits par Carlos Correia, démis le 12 mai de ses fonctions de Premier ministre par le président José Mario Vaz, qui l'a remplacé le 26 mai par Baciro Dja. Ce dernier a formé son gouvernement le 2 juin, mais les bureaux restaient occupés par les membres du gouvernement déchu qui proteste cette nomination. Tout s’est finalement bien passé : les ex-membres du gouvernement déchu ont accepté de quitter pacifiquement le Palais du gouvernement. Ce dénouement sans heurts a été obtenu grâce...
(RFI 08/06/16)
Le nouveau Premier ministre de Guinée-Bissau Baciro Dja est toujours sans bureau depuis sa nomination la semaine dernière. Le Palais du gouvernement reste occupé par les membres de l’ex-gouvernement. Mardi 7 juin, les forces de sécurité leur ont coupé l’eau et l’électricité. Les entrées sont désormais interdites et toute sortie est définitive. Le nouveau Premier ministre Baciro Dja est toujours sans bureau. Le Palais du gouvernement reste encore occupé par le gouvernement déchu. Mais depuis mardi, l’étau s’est davantage resserré autour des ex-ministres. Le procureur général a ordonné la fermeture de tous les édifices et un cordon...
(RFI 07/06/16)
En Guinée-Bissau, la crise institutionnelle est toujours aussi profonde. Une semaine après la nomination d’un nouveau gouvernement, le Premier ministre Baciro Dja n’est pas en mesure de prendre ses fonctions. Plusieurs militants du PAIGC contestent en effet sa nomination par le président José Mario Vaz. Ses militants ont décidé de rester au palais du gouvernement tant qu'aucune alternative n'est proposée. La Cédéao a désigné ce week-end trois médiateurs – les chefs d'Etat du Sénégal, du Libéria et de la Guinée – pour résoudre ce blocage politique et institutionnel. Depuis quelques jours, plusieurs militants du PAIGC et l’ancien Premier ministre déchu de ses fonctions campent dans le palais du gouvernement.
(RFI 06/06/16)
Le sommet de la Cédéao, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest, se tenait ce week-end à Dakar. Le président sénégalais, Macky Sall, qui assurait la présidence de l'organisation depuis un an, a passé la main à Ellen Johnson Sirleaf, son homologue du Liberia. Parmi les sujets abordés, il a beaucoup été question de la situation en Guinée-Bissau et de la crise politique que traverse le pays depuis trois semaines, depuis le limogeage du gouvernement qui refuse d'abdiquer.
(RFI 06/06/16)
A Dakar, la fin de la 49e conférence des chefs d’Etat de la Cédéao a été marquée par la fin de la présidence de Macky Sall, président en exercice depuis un an. Le nom de son successeur a été dévoilé ce samedi 4 juin dans la soirée. Il s'agit d'Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Liberia. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault C'est donc une femme qui devient présidente en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de...
(Le Monde 03/06/16)
Le nouveau premier ministre bissau-guinéen Baciro Dja, dont la nomination il y a une semaine par le président José Mario Vaz est contestée par le parti au pouvoir, a formé jeudi 2 juin son gouvernement, selon un décret présidentiel. Les membres de l’exécutif sortant dirigé par Carlos Correia, démis de ses fonctions le 12 mai par José Mario Vaz, continuaient toutefois jeudi d’occuper leurs bureaux dans le Palais du gouvernement pour protester contre leur éviction. Aucun ministre des Affaires étrangères...
(RFI 03/06/16)
En Guinée Bissau, quelques jours après son investiture, le nouveau Premier ministre Baciro Dja vient finalement de publier la liste des membres de sa nouvelle équipe. Un nouveau ministre, celui de l'Intérieur a rendu le tablier avant même son investiture. Nommé et investi dans la foulée, le nouveau gouvernement de Baciro Dja comprend trente-et-un membres, dont seulement quatre femmes : une ministre, Maria Ivarista de Sousa aux Affaires sociales et trois secrétaires d’Etat. Le portefeuille des Affaires étrangères n’a pas...
(Jeune Afrique 02/06/16)
L'interminable partie de bras de fer qui oppose le parti majoritaire à l'Assemblée au président a encore rebondi, le 26 mai, lorsque ce dernier a tenté un énième passage en force pour imposer un nouveau Premier ministre. Au grand dam des partenaires de ce pays exsangue, comme le résumait récemment l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, médiateur de la Cedeao : « La communauté internationale va finir par se fatiguer de vos crises à répétition, elle est à bout de patience. » Abonnée aux coups d’État, assassinats politiques et autres révolutions de palais, la Guinée-Bissau détient un triste record...
(RFI 01/06/16)
La crise politique est Guinée Bissau se s’arrange pas et la situation reste incongrue avec des ministres démis qui refusent de céder leur bureau à leurs successeurs. Après six jours de retranchement, la détermination des anciens membres du gouvernement semble intacte. Et ils ont obtenu un soutien de taille avec celui des vétérans de la guerre d’indépendance. Au 6e jour de leur retranchement, les ex-ministres semblent plus détendus en recevant le soutien d’une cinquantaine de vétérans de la guerre d’indépendance. « Nous sommes venus apporter notre soutien à notre camarade le Premier ministre Carlos Correia. Nous resterons retranchés avec lui jusqu’à ce que le président José Mario Vaz revienne à de meilleurs sentiments »...
(Jeune Afrique 31/05/16)
La crise politique s'éternise à Bissau. Le gouvernement de Carlos Correa, destitué le 12 mai dernier après une décision présidentielle controversée, refuse de quitter le pouvoir. Les ministres et de nombreux députés du PAIGC, parti vainqueur des élections législatives de 2014 et majoritaire à l’Assemblée, sont réunis depuis vendredi 27 mai au palais du gouvernement. Situé à quelques kilomètres du palais présidentiel et du centre-ville de Bissau, le bâtiment abritant la primature et de nombreux ministères était toujours occupé mardi 31 mai par les ministres du gouvernement destitué. Bientôt deux gouvernements ? « Nous resterons jusqu’à ce que le président revienne sur sa décision inconstitutionnelle...
(RFI 31/05/16)
La Guinée-Bissau vit à nouveau une crise politique sans précédent. Le pays est dans l’impasse depuis le limogeage, le 12 mai, du Premier ministre Carlos Correia par le président José Mário Vaz. Les ministres limogés contestent la légalité de la nomination de Baciro Djá pour succéder à Carlos Correia au poste de Premier ministre. La situation commence à exaspérer les habitants tout comme la communauté internationale. Une mission de la Commission interparlementaire de prévention et résolution des risques de l'Uemoa (Union économique et monétaire ouest-africaine)...
(RFI 30/05/16)
Les membres de l'équipe gouvernementale du Premier ministre Carlos Correia limogé le 12 mai dernier refusent toujours de reconnaitre leur destitution. Ils occupent toujours le palais gouvernemental, dans la capitale, pour contester la nomination par le président du nouveau Premier ministre Baciro Dja, qui a prêté serment vendredi mais qui n'a toujours formé son cabinet. Les membres du gouvernement déchu de Carlos Correia se montrent encore combattifs et déterminés à occuper les lieux jusqu’à ce qu’il y ait une solution pacifique. Idrissa Diallo, leader de l’Unité nationale, une formation proche de la majorité au pouvoir, est porte-parole du collectif gouvernemental : « d’une manière pacifique...
(RFI 30/05/16)
Alors que vendredi, le nouveau Premier ministre Baciro Djá a prêté serment, le parti majoritaire en Guinée-Bissau, le PAIGC conteste sa nomination. Au motif que, selon la Constitution ce n'est pas au président de le désigner, mais au parti majoritaire à l’Assemblée nationale. Leur colère est d'autant plus grande que la Cour suprême avait déjà déclaré inconstitutionnelle la désignation de Baciro Djá au poste de Premier ministre en août 2015. Résultat : l'équipe gouvernementale de l'ancien Premier ministre refuse de...
(RFI 30/05/16)
En Guinée-Bissau, le nouveau Premier ministre, qui avait déjà exercé des fonctions ministérielles par le passé, est fortement contesté. Baciro Dja a prêté serment, vendredi 27 mai, à Bissau, la capitale. Une investiture sous haute protection policière, en présence notamment du chef de l'Etat, Jose Mario Vaz. Officiellement, le Premier ministre est donc en place mais, dans les bureaux de la primature, la contestation persiste. Le nouveau Premier ministre doit diriger un gouvernement d’une trentaine de membres avec le Parti...
(Jeune Afrique 27/05/16)
Bissau est sous haute tension. Quelques heures après que José Mario Vaz a nommé Baciro Dja au poste de Premier ministre jeudi soir, l'armée a été déployée devant le palais présidentiel, situé à quelques mètres seulement du siège du PAIGC, le parti majoritaire à l'Assemblée nationale. L’accès à la place centrale de la capitale a en effet été interdit par les militaires, vendredi 27 mai, selon de nombreux témoignages sur place. Objectif : empêcher les militants du PAIGC de manifester...
(BBC 27/05/16)
Le président José Mario Vaz a de nouveau nommé Premier ministre jeudi Baciro Dja, provoquant la colère de militants du parti au pouvoir. M. Dja avait déjà été nommé Premier ministre le 20 août 2015. Cette nomination qui survient deux semaines après la dissolution du gouvernement bissau-guinéen, a été accueillie par une manifestation de colère de militants du PAIGC, dont le siège est proche de la présidence. La police a tiré des gaz lacrymogènes. M. Dja avait été contesté par...
(RFI 27/05/16)
Deux semaines après la dissolution du gouvernement en Guinée-Bissau, le président José Mario Vaz a nommé, jeudi 26 mai, Baciro Dja Premier ministre. Une annonce qui a aussitôt provoqué la colère des militants du PAIGC, le parti au pouvoir, qui ont attaqué à coup de cailloux le palais présidentiel. A peine le décret présidentiel a-t-il été transmis par les radios que des dizaines de militants du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir) qui...
(Jeune Afrique 25/05/16)
Plus de dix jours après le renvoi du gouvernement, les consultations pour trouver un nouveau Premier ministre sont au point mort entre le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, et sa formation politique, le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir). Le point en quatre questions pour comprendre les soubresauts de cette dernière crise. Pourquoi José Mario Vaz a-t-il de nouveau destitué le gouvernement ? La décision couvait depuis plusieurs semaines. Elle a finalement été tranchée, jeudi 12 mai, quand le président Vaz a congédié le gouvernement dirigé depuis septembre 2015 par Carlos Correia. Pour justifier ce deuxième renvoi en deux ans de mandat...
(Le Monde 23/05/16)
Institutions à l’arrêt, crise au sommet de l’Etat. Depuis le 12 mai, la Guinée-Bissau est dans l’impasse. Le président José Mario Vaz, élu en 2014, a relevé de ses fonctions l’ensemble de son gouvernement, y compris Carlos Correia, son premier ministre. Une décision qui intervient huit mois à peine après la destitution du précédent chef de l’exécutif, Domingos Simoes Pereira. « Nous sommes vraiment préoccupés par l’impasse qui continue en Guinée-Bissau et crée une situation difficile pour la population parce...

Pages