Samedi 18 Novembre 2017
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades...
(Xinhua 31/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) appelle les huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à accélérer la diversification de leurs économies afin d'accroître leurs croissances, a indiqué lundi, sa représentante résidente au Sénégal, Cemile Sanack, lors de la publication d'un rapport de son institution sur les perspectives économiques régionales. Les perspectives de croissance dans la zone UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo) sont "favorables", selon Cemile Sancak. Ainsi, la croissance est attendue au-dessus de 6% en moyenne. "Pour maintenir cet élan à moyen terme, les efforts doivent rester étendus pour promouvoir le développement des PME, mobiliser l'investissement direct étranger. Toutefois, il serait important d'accélérer la diversification des économies de la zone pour consolider...
(APA 28/10/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) en Guinée Bissau, Óscar Melhado, a félicité vendredi les autorités pour la discipline dont ils font preuve dans la gestion des finances publiques, suite aux conclusions du quatrième rapport d'évaluation de la Facilité élargie de crédit (FAC). Óscar Melhado a fait cette déclaration à la presse à la sortie de sa rencontre avec le Président José Mário Vaz, indiquant que les autorités ont obtenu une note positive grâce...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui...
(APA 25/10/17)
APA-Niamey (Niger) - Les chefs d’Etat de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont recommandé une approche graduelle privilégiant le démarrage de la monnaie unique avec les pays qui respectent les critères de convergence. Cette recommandation a été été faite à l’issue de la 4ème réunion de la Task Force présidentielle sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO(15 Etats membres), réunie mardi à Niamey. Dans son exposé à la réunion, le président de la...
(RFI 20/10/17)
Le débat sur le changement de monnaie dans les pays de la zone franc touche aussi la Guinée-Bissau. Cette ancienne colonie portugaise a accédé à son indépendance en 1974. Elle a décidé d’intégrer la zone Franc en 1997, pour contenir la chute du Peso. Aujourd’hui que le CFA est décrié par certaines associations de la Société civile sur le continent, Bissau est aussi traversée par les interrogations qui s’expriment dans la zone. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171020-guinee-bissau-le-debat-le-franc-cfa-...
(AFP 20/10/17)
Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables. "La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région. "Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des...
(Agence Ecofin 04/10/17)
La Banque Ouest-africaine de développement (BOAD) a alloué un financement de 25 milliards de francs Cfa (environ 45 millions $) à la Guinée-Bissau pour l’accroissement de sa puissance électrique. En effet, ces fonds serviront à la mise en place d’une centrale solaire photovoltaïque de 20 MW de capacité à Bissau. Deux mini-centrales photovoltaïques d’une capacité de 1 MW chacune seront également implantées à Gabu et à Canchungo en partie grâce à cette enveloppe financière selon un communiqué divulgué par la...
(APA 02/10/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - La Banque de développement de l'Afrique de l'Ouest (BOAD), dans un communiqué publié lundi, annonce avoir approuvé le financement en Guinée-Bissau de trois centrales solaires photovoltaïques pour un coût de 38 millions d'euros (environ 25 milliards de FCFA). Les centrales seront implantées à Bissau, la capitale, à Canchungo au centre-nord et à Gabu à l’est, précise le communiqué, ajoutant que leur financement a été approuvé mercredi lors de la réunion du conseil de la BOAD à Abidjan,...
(La Tribune 29/09/17)
La Banque ouest-africaine de développement a acté de nouveaux engagements au profit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso pour un total de 106 milliards de francs CFA. Ces engagements portent sur des prêts à moyen et longs termes, deux opérations de garantie et contre-garantie et une prise de participation. Le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé diverses opérations au bénéfice de cinq de ses pays...
(France TV Info 28/09/17)
Cultivée sur 12% du territoire national, la noix de cajou est le principal poste d’exportation de la Guinée-Bissau. Les autorités s’efforcent de développer la production, très lucrative. Beaucoup plus lucrative, actuellement, que la bauxite, même si le pays possède entre un tiers et la moitié des réserves mondiales de ce minerai… En janvier 2017, une tonne de bauxite était vendue 39 dollars. Contre 1500 dollars la tonne de noix de cajou, qu’on appelle aussi parfois noix d’anarcade, très appréciée… à...
(AFP 24/09/17)
Revenus record des paysans, prévisions de croissance flatteuses: la Guinée-Bissau savoure le succès de sa bataille pour mieux profiter du cajou, sa principale production, même si la transformation locale reste un défi. "Je n'ai jamais gagné autant d'argent que cette année", s'enthousiasme Braima Seidi. "Ma production tournait toujours autour de deux tonnes et demie, mais comme les prix étaient bas, mes revenus l'étaient aussi. Aujourd'hui je suis millionnaire (en FCFA) avec trois tonnes", explique-t-il. La croissance du PIB de la Guinée-Bissau devrait atteindre 5,2% cette année en raison d'une nouvelle récolte considérable de cajou dans un contexte de prix internationaux attractifs, a souligné fin août Modibo Touré
(Xinhua 22/09/17)
BISSAU, (Xinhua) -- La Chine continuera à soutenir la production agricole en Guinée-Bissau, a assuré son ambassadeur, Jin Hongjun, dans d'une interview accordée mardi à la radio nationale bissau-guinéenne. Le diplomate a assuré que son gouvernement apportera son appui aux populations pour augmenter la production de riz. Des techniciens chinois se trouvent aujourd'hui dans les régions de Bafata (est) et de Cacheu (nord) pour aider les agriculteurs avec "de nouvelles techniques de production", a-t-il souligné. Plus généralement, a ajouté M...
(Agence Ecofin 07/09/17)
Au premier semestre 2017, les échanges commerciaux entre la République populaire de Chine et les pays ayant en commun la langue portugaise ont augmenté de 37,58% par rapport à la même période l'année dernière, pour s’établir à 57,36 milliards $, selon les chiffres officiels chinois. Dans le détail, au cours des six premiers mois de l'année, les exportations chinoises vers les huit pays lusophones ont atteint 16,59 milliards $ (+ 28,2%) tandis que les importations en provenance de ces derniers...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et...

Pages