Mercredi 28 Juin 2017
(Commod Africa 27/06/17)
Les représentants de l'Union européenne (UE) et de Guinée Bissau démarrent aujourd'hui à Bruxelles un nouveau cycle de négociations en vue du prochain accord bilatéral sur la pêche. Cette rencontre, la quatrième depuis fin mars, s'achèvera mercredi. L'accord autorise les navires de l’UE venant principalement d’Espagne, du Portugal, d’Italie, de Grèce et de France à pêcher dans les eaux de la Guinée-Bissau. Il s’agit d’un accord multi-espèces couvrant le thon, les céphalopodes, les crevettes et les espèces démersales. L’accord, qui fait partie du réseau d’accords sur la pêche au thon en Afrique de l’Ouest, est l’un des trois accords multi-espèces en vigueur dans la région...
(Agence Ecofin 23/06/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie portugaise Efacec est l’adjudicataire de l’appel d’offres international lancé par la société publique Eletricidade e Águas da Guinée-Bissau (EAGB), pour doubler la capacité électrique installée actuelle de la capitale Bissau. Selon les termes du nouveau contrat de 10 millions d’euros signé pour gérer le projet, ce dernier sera mis en œuvre en deux phases. La première portera sur la construction dans les régions de Bor et Bra, de deux sous-stations de 30/10 kV de capacité, et d’un système d’évacuation d’énergie de 63 kV. Quant à la deuxième phase, elle verra la construction d’une centrale électrique de 100 MW à Bor, qui sera reliée à Bissau par une ligne de transmission de 6,2 km. L’objectif du...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Les incertitudes de la situation économique mondiale, les difficultés de l’Afrique centrale dues à la baisse du prix du pétrole et les progrès de l’intégration commerciale en Afrique de l’Ouest suscitent à nouveau une réflexion sur l’avenir de la Zone franc. Celle-ci a plus de cinquante années d’existence et a connu de nombreuses réformes qui, tout en laissant subsister les principes de base — fixité du taux de change des francs CFA et garantie de disponibilité des devises grâce aux...
(La Tribune 16/06/17)
La Banque mondiale vient de doubler le montant habituel de ses aides à la Guinée-Bissau et qui avoisinait les 42 millions de dollars. Ce financement de l’institution de Bretton Woods intervient alors que le pays passe par une période politique et économique tendue. La Banque mondiale renforce son soutien à la Guinée-Bissau. Ce mardi 13 juin, l'institution financière internationale a approuvé un nouveau cadre de partenariat avec la Guinée-Bissau pour la période 2018 et 2021. Le partenariat vise deux objectifs...
(APA 15/06/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - La Banque mondiale a approuvé mardi un nouveau cadre de partenariat avec la Guinée-Bissau pour la période de 2018 à 2021, pour atteindre les deux objectifs de réduction de la pauvreté et une meilleure répartition des richesses, indique un communiqué de cette organisation transmis à la presse ce jeudi par sa représentation dans le pays. La Banque mondiale fait remarquer que depuis 1997, une stratégie d'aide globale pour le pays n'a pas été développée. « Avec ce nouvel engagement, l'objectif à long terme de la Banque mondiale est d'aider la Guinée-Bissau...
(Financial Afrik 14/06/17)
Le Groupe de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui son nouveau cadre de partenariat avec la Guinée-Bissau pour 2018-2021, ce qui constitue la première stratégie d’aide complète élaborée pour ce pays depuis 1997. « Avec ce nouvel engagement, le Groupe de la Banque mondiale a pour objectif de long terme d’aider la Guinée-Bissau à atteindre le double objectif de réduire la pauvreté et de mieux répartir les richesses tout en tenant compte d’un contexte à haut risque », indique Louise...
(APA 14/06/17)
APA-Bissau (Guinée Bissau) - La Guinée-Bissau va recevoir plus de 400.000 dollars de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), pour l’exécution du projet d'électrification et la prise en charge des problèmes sociaux dans la région de Biombo (nord), a indiqué mercredi le ministre bissau-guinéen de l’Energie et de l’Industrie, Florentine Mendes Pereira. Lors de la signature du mémorandum d'accord entre le gouvernement et la BADEA, à Bissau, M. Pereira a fait remarquer que ce soutien va...
(Agence Ecofin 13/06/17)
(Agence Ecofin) - Bissau Exploration Company a annoncé la signature d’un accord de coentreprise avec la compagnie pétrolière publique bissau-guinéenne, Petroguin, en vue d’amorcer le développement du bloc offshore 4D. Une mise en valeur qui se fera à travers une grande phase d’exploration, qui sera ensuite suivie de l’exploitation. Selon les termes de cet accord de partenariat, Bissau Exploration Company détiendra un capital actions de 90% sur le bloc, tandis que la société publique bissau-guinéenne contrôlera le reste des parts.
(RFI 13/06/17)
La conférence du G20 sur le partenariat avec l’Afrique, à Berlin, s’achève aujourd’hui. Elle se tient depuis hier à l’initiative de la chancelière allemande, Angela Merkel, présidente en exercice du G20. Elle avait convié hier neuf chefs d’Etat africains à l’ouverture, avant la réunion des ministres des Finances. En présence d’une centaine de représentants d’entreprises privées, ils ont fait la promotion des investissements sur le continent, pour l’aider à se développer. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170613-g20-partenariat-afrique-investisseme...
(RFI 18/05/17)
La guerre des prix secoue le marché de la noix de cajou bissau-guinéenne, l’un des plus gros producteurs africains. Plus d’un mois après le début de la campagne de récolte, les prix commencent à peine à décoller. Il a fallu une intervention tardive du président de la République pour que les acheteurs étrangers soient autorisés à revenir dans le pays. Pendant un mois, ils avaient été maintenus à l’écart par l’administration et les prix à l’achat étaient restés bas, désorganisant...
(Agence Ecofin 10/05/17)
(Agence Ecofin) - Les producteurs bissau-guinéens de noix de cajou ont été priés de suspendre leur vente d’anacardes jusqu’à nouvel ordre, rapporte Reuters. Cet appel, lancé hier par le président Jose Mario Vaz, vise à limiter la contrebande de la noix vers le Sénégal, stimulée par des prix plus attractifs. En effet, confie le dirigeant à Reuters, alors que les producteurs bissau-guinéens perçoivent entre 500-600 francs Cfa/kilogramme (fcfa/kg), un niveau supérieur à celui du premier producteur mondial (la Côte d’Ivoire...
(RFI 10/05/17)
Les exportations de noix de cajou ne démarrent pas en Guinée-Bissau. Pour éviter la contrebande vers le Sénégal, le président bissau-guinéen vient d'interdire aux paysans de vendre leur récolte, première ressource du pays. La campagne de noix de cajou est stoppée en Guinée-Bissau. Elle devrait pourtant battre son plein au mois de mai. Mais le chef de l'Etat Jose Mario Vaz a interdit jusqu'à nouvel ordre la vente du fruit de l'anacarde par les producteurs, plutôt que de voir la...
(APA 14/04/17)
APA - Bissau (Guinee Bissau) - Le nouvel ambassadeur de la République de Chine en Guinée-Bissau, Jin Hong Jun a déclaré, ce jeudi que la priorité de la coopération de son pays avec le gouvernement bissau-guinéen sera axée sur l'agriculture et l'économie. Le diplomate chinois s’adressait à la presse après une audience avec le chef de l'Etat, José Mario Vaz, au cours de laquelle il a présenté sa lettre de d'accréditation. « Je sens une grande responsabilité parce que je...
(Xinhua 14/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Le nouvel ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau, Jin Hongjun, a déclaré que la priorité de la coopération de son pays avec le gouvernement bissau-guinéen sera accordée à l'agriculture et à l'économie. Le diplomate chinois a donné cette indication à la presse après avoir présenté jeudi ses lettres de créance au président José Mario Vaz. En plus des secteurs agricole et économique, M. Jin a ajouté que l'investissement chinois sera étendu à d'autres domaines tels que l'éducation et...
(APA 11/04/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique de la Guinée-Bissau a collecté, lundi, sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), une enveloppe de 17,831milliards FCFA (environ 28,529 millions de dollars), à travers l’émission simultanée de bons et obligations du trésor en adjudication, a appris mardi APA auprès de l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar. Le gouvernement bissau-guinéen était à la recherche de 16,5 milliards FCFA. A l’issue de l’opération d’émission simultanée de bons et obligations du trésor, le montant global...
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver...
(AFP 10/04/17)
La croissance économique au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) devrait demeurer forte en 2017, à environ 7%, malgré la persistance des menaces sécuritaires et un contexte économique mondial morose, ont estimé lundi ses dirigeants à Abidjan. "Le taux de croissance dans l'Uemoa est estimé à 6,8% en 2016, contre 6,6 en 2015" a annoncé le ministre sénégalais de l'Economie et des Finances, Amadou Ba, président du conseil des ministres de l'Uemoa. "Un taux quatre fois supérieur à la moyenne de l'Afrique subsaharienne. Ce taux était de 1,6%", s'est félicité, de son côté, le président ivoirien Alassane...
(Xinhua 10/04/17)
BISSAU, (Xinhua) -- Une compagnie aérienne privée, dénommée "Bijagos Airways", va assurer des vols réguliers entre Bissau et Bubaque où se trouvent des îles touristiques, a annoncé vendredi le ministre du Tourisme, Fernando Vaz. Cette compagnie appartient à deux hommes d'affaires portugais qui se sont engagés à se doter d'un avion de huit sièges et à acquérir plus tard un modèle ATR-62 qui assurera le transport des personnes vers les îles et la sous-région, a précisé le ministre dans une...
(La Voix de l'Amérique 10/04/17)
Les prix de produits de premières nécessités ne cessent d’augmenter en Guinée-Bissau, conséquence de la crise politique qui prévaut dans le pays depuis plus de deux ans. Dans les rues de Bissau, la capitale et ailleurs, les consommateurs déplorent la cherté de la vie. " L’huile manque ces temps-ci au marché. Tu achètes de l’huile à une valeur de deux cents francs mais c’est comme si tu n’en as acheté que pour cent francs. Cette huile de marque Foula qui...
(Le Magazine du Manager 07/04/17)
La Banque mondiale a annoncé, dans un communiqué, avoir entamé ce mercredi de «larges consultations sur son engagement en Guinée-Bissau avec les acteurs clefs du pays», dans le Cadre du partenariat entre les deux parties pour la période juillet 2017 à juin 2020. Ces consultations impliqueront des acteurs clefs du pays, notamment les membres du gouvernement, de la société civile du secteur privé et des acteurs du développement, indique l’institution bancaire. Ces consultations seront présidées par Louise Cord, directrice des...

Pages