Jeudi 26 Avril 2018
(APA 27/03/18)
Le ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), Souleymane Diarrassouba a invité, lundi, les pays de la sous-région, à la réciprocité en facilitant la libre circulation des marchandises. Le ministre s’exprimait face à des cadres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), venus lui présenter les activités du Système ouest-africain d’accréditation (SOAC) qui sera basé à Abidjan. Selon Souleymane Diarrasouba qui assure également l’intérim du ministère de l’industrie et des mines, «il faudrait que la libre circulation soit effective aussi bien dans l’UEMOA que dans la CEDEAO», insistant sur le respect des textes signés «...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(APA 14/03/18)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - Le président de l'Association nationale des entreprises intermédiaires de la Guinée-Bissau (ANINGB), Quecuto Baio, a déclaré mercredi à Bissau, que sa structure va travailler à ce que la commercialisation des noix de cajou profite à toutes les populations. Au cours d’une conférence de presse, M. Baio a déploré le fait que la campagne de commercialisation tarde à démarrer, mais a «tout le monde bénéficiera de la vente des noix de cajou», allant des agriculteurs, aux exportateurs, en...
(APA 13/03/18)
APA-Douala (Cameroun)- Les transactions financières via Mobile money au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2016 sont de l’ordre de 11 450 milliards de francs CFA. L’annonce a été faite par Boa Roger Johnson, Directeur général d’Axa Côte d’Ivoire dans le cadre des états généraux de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA) et de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national Africaines (FANAF). Au...
(Jeune Afrique 10/03/18)
Facinet Sylla, économiste et ancien directeur de la banque centrale de Guinée, plaide pour une monnaie commune dépouillée des poids symboliques que sont son nom et la présence d'officiels français au sein de ses instances de gouvernance. Tribune. Jamais le débat sur le franc CFA, cette monnaie commune à huit pays d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et à six pays d’Afrique centrale (Cemac), n’aura atteint un tel niveau. Ses partisans font l’éloge de la stabilité macroéconomique qu’il sous-tend, tandis que ses...
(Jeune Afrique 05/03/18)
L’Ocde vient de rendre un rapport sur les flux illicites dans la région. Trafics de drogue, de pétrole, d’or, ou encore pêche illégale coûteraient 40 milliards d’euros par an au continent. Une fois refermé le rapport sur « L’Économie du commerce illicite en Afrique de l’Ouest », publié le 20 février par l’Ocde, on ne peut qu’être sidéré par l’emprise de cet argent « noir » et par les dégâts qu’il inflige aux pays de la Cedeao. Fruit de l’actualisation...
(Jeune Afrique 26/02/18)
Pour sortir du franc CFA, le fondateur de CGF Bourse et de CGF Gestion Gabriel Fal propose la création d'un Fonds monétaire africain, dont le rôle serait de garantir les parités des différentes monnaies membres, de mutualiser les réserves de change et de contrôler strictement l'inflation. Il me semble évident que les pourfendeurs et les défenseurs du franc CFA ne s’entendront jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que les premiers sont persuadés que la légitimité de leur démarche, vue comme une...
(Xinhua 21/02/18)
Les 19 personnalités bissau-guinéennes sanctionnées par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour entrave à l'application de l'accord de sortie de crise signé à Conakry, ont déposé mardi à la représentation de la CEDEAO à Bissau, une pétition adressée au médiateur de la crise politique pour contester ces sanctions. Leur porte-parole, Fernando Vaz, a déclaré au représentant spécial de la CEDEAO à Bissau, que la décision d'application de ces sanctions souffre de vices de forme et...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(Agence Ecofin 19/02/18)
Le Ghana accueillera, ce mercredi, une rencontre de 4 chefs d’Etat de l’espace Cedeao, dans le cadre de l’accélération du processus de création d’une monnaie unique, indique un communiqué de l’organisation régionale. Cette rencontre réunira la « task force présidentielle » composée des présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Muhammadu Buhari (Nigeria), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et Mahamadou Issoufou (Niger). Elle devrait permettre l’adoption d’une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la...
(Agence Ecofin 16/02/18)
Les Etats-Unis injecteront, d’ici les trois prochaines années, 22 milliards FCFA dans la chaîne de valeur de la noix de cajou au Sénégal, en Gambie et en Guinée Bissau. C’est ce qu’a confié, à l’APS, Tulinabo Mushingi, Ambassadeur du pays près le Sénégal. Cette enveloppe devrait permettre d’accroître la production et l’exportation de la noix, au niveau des nations concernées, ainsi que de créer des emplois dans la chaîne de valeur du produit. Pour rappel, la Guinée Bissau tire plus...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès...
(Agence Ecofin 06/02/18)
Le bénéfice net global du secteur bancaire bissau-guinéen a été de 2,58 milliards de FCFA (4,9 millions $) au terme de l’exercice 2016, selon les données les plus récentes trouvées par l’Agence Ecofin. Cette performance s’inscrit en baisse de 74,1%, lorsqu’on la compare aux 9,97 milliards de FCFA de bénéfice net générés l’année 2015 précédente. A la lecture des chiffres de ce petit pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, il ressort que ce repli drastique de la marge...
(Agence Ecofin 05/02/18)
Une nouvelle mission de la CEDEAO a, à nouveau, séjourné du 31 janvier au 1er février à Bissau, conduite par le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey avec à ses côtés Youssouf Bangoura, ministre d’Etat guinéen, et Marcel de Souza, président de la Commission de la CEDEAO. Les émissaires ont fait « le constat qu’aucune avancée n’a été enregistrée et que la nomination d’un Premier ministre de consensus, n’est toujours pas effective, telle que préconisée par l’Accord de Conakry...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(Xinhua 31/01/18)
Dakar abrite depuis lundi le 1er forum sur l'infrastructure de qualité de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en présence de responsables de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), de l'Union européenne et de la CEDEAO, a constaté Xinhua dans la capitale sénégalaise. L'ambition de ce forum est de rassembler tous les acteurs nationaux et régionaux de la qualité ainsi que les partenaires techniques et financiers pour consolider les bases d'infrastructures de qualité...
(La Tribune 29/01/18)
En visite dans le pays, une équipe du Fonds monétaire international (FMI s'est réjouie de la politique d'investissement public mise en œuvre par la Guinée Bissau. Elle a en revanche recommandé une ''gestion prudente'', une ''bonne planification'' et une attention sur la dette générée. Le Fonds monétaire international (FMI) a fait connaître sa position par rapport à la politique d'investissement du gouvernement bissau-guinéen. En séjour dans le pays du 19 au 25 janvier dernier, la délégation de l'institution s'est exprimée...
(RFI 29/01/18)
La Caisse régionale de refinancement hypothécaire au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CRRH-UEMOA) vient de recevoir un coup de pouce de la part de la Société financière internationale (SFI), la filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. La SFI vient d’annoncer un investissement de 9 millions d’euros, soit 5,9 milliards de francs CFA. Un coup de pouce au financement de l’habitat dans l’espace UEMOA. L’acquisition d’une maison ou d’un appartement viable en Afrique, en général, et...
(Xinhua 26/01/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) a salué la décision du gouvernement de la Guinée-Bissau d'augmenter les investissements publics dans les infrastructures, soulignant toutefois que cela exigeait une "gestion prudente", une "bonne planification" et une attention sur la dette générée. "L'augmentation de l'investissement [public] est la bienvenue, car elle peut remédier à des lacunes critiques dans les infrastructures du pays, mais le processus doit être géré avec soin", a déclaré l'équipe du FMI dans un communiqué publié...

Pages