Lundi 22 Mai 2017

Le PM bissau-guinéen récuse le président guinéen Alpha Condé comme médiateur dans la crise en Guinée-Bissau

Le PM bissau-guinéen récuse le président guinéen Alpha Condé comme médiateur dans la crise en Guinée-Bissau
(Xinhua 10/02/17)

BISSAU, (Xinhua) -- Le Premier ministre bissau-guinéen Umaro Sissoko Embalo a déclaré ce jeudi qu'il va demander à la CEDEAO de choisir un autre médiateur à la place du président de la Guinée-Conakry Alpha Condé.

En marge d'un symposium international pour la réconciliation en Guinée-Bissau, il a justifié devant la presse sa position par le fait que le président Condé est contre lui et ne le cache pas.

Le chef de l'exécutif a indiqué que des rapports des services de renseignement de son pays ont révélé que Alpha Condé a téléphoné aux hommes politiques à Bissau afin que ces derniers bloquent la présentation de son programme de gouvernance au parlement.

Face à cette position, Sissoco Embalo a affirmé qu'il considère que la médiation d'Alpha Condé sur la crise politique de la Guinée-Bissau est en train d'avoir un rôle négatif.

Cette médiation avait abouti à la signature en octobre dernier à Conakry, sous la supervision du président Condé et de la CEDEAO, d'un accord de sortie de crise entre les acteurs politiques.

Selon cet accord, un Premier ministre de consensus devait être nommé par le président de la République, José Mario Vaz et un gouvernement inclusif devait être formé.

Mais, en novembre dernier, M. Embalo a été désigné Premier ministre par le président Vaz sans l'accord du PAIGC, principal parti du pays, qui a rejeté cette nomination et refusé de participer au gouvernement.

L'impasse politique bissau-guinéenne qui dure depuis plus d'un an demeure et le nouveau Premier ministre n'a pas encore présenté son programme de gouvernement devant l'Assemblée nationale.

Commentaires facebook