Vendredi 15 Décembre 2017

Manifestation devant l'ambassade libyenne à Bissau pour exiger la libération des migrants arrêtés en Libye

Manifestation devant l'ambassade libyenne à Bissau pour exiger la libération des migrants arrêtés en Libye
(Xinhua 24/11/17)

Des milliers de citoyens bissau-guinéens et étrangers ont allumé ce jeudi des bougies devant l'ambassade libyenne à Bissau pour exiger le respect des droits de l'homme et la fin de la pratique de l'esclavage des africains en Libye, a constaté un correspondant de Xinhua.

"L'être humain n'est pas une marchandise", lit-on sur une banderole arborée par la Ligue locale des droits de

l'homme, organisatrice de la veillée.

Tout cela parce que les émigrants africains en Libye sont mal traités comme des esclaves, en collaboration avec des organisations de la société civile.

S'adressant à la presse, le président de la ligue a déclaré que la manifestation visait à exprimer la sympathie avec les Africains en captivité en Libye.

Augusto Mario da Silva a demandé aux autorités libyennes et aux auteurs des actes inhumains et dégradants à

l'égard des africains la libération immédiate et inconditionnelle des détenus.

"Le peuple bissau-guinéen blâme l'acte et exige la libération immédiate et inconditionnelle des détenus", a-t-il ajouté. L'activiste a demandé en outre au gouvernement de faire rapatrier tous les émigrés bissau-guinéens qui se trouvent dans cette situation de déshonneur en Libye.

Commentaires facebook