Les présidents de Mauritanie et de Guinée Bissau saluent les efforts ayant conduit au dénouement de la crise en Gambie | Africatime
Jeudi 23 Mars 2017

Les présidents de Mauritanie et de Guinée Bissau saluent les efforts ayant conduit au dénouement de la crise en Gambie

Les présidents de Mauritanie et de Guinée Bissau saluent les efforts ayant conduit au dénouement de la crise en Gambie
(APA 09/02/17)
Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue Bissau guinéen José Mario Vaz

APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue Bissau guinéen José Mario Vaz se sont félicités du dénouement pacifique de la crise post-électorale en Gambie, dans un communiqué conjoint mercredi à Nouakchott.

Les deux présidents ont salué les efforts conjoints de la CEDEAO, de l'Union Africaine et de l'ONU à ce sujet, selon le communiqué final sanctionnant une visite de travail et d'amitié de deux jours entamée mardi par M. Vaz en Mauritanie.

Ce dernier a félicité Ould Abdel Aziz pour sa « contribution décisive à la résolution de la crise gambienne », a aussi dit le texte, soulignant que les deux hommes ont affirmé leur volonté de renforcer davantage les relations entre leurs pays sur les plans politique, économique, culturel et scientifique.

Les deux chefs d’Etat se sont également félicité des décisions adoptées lors du récent Sommet du G5 Sahel, tenu à Bamako le 6 février 2017, relatives à la paix, à la sécurité et au développement au Sahel. Ils ont exhorté les partenaires maliens à mettre en œuvre l'accord d'Alger pour la paix et la réconciliation nationale dans leur pays.

Abordant la situation en Libye, Ould Abdel Aziz et son hôte ont salué les conclusions de la dernière Réunion du Comité de haut niveau de l'Union Africaine tenue récemment à Brazzaville et ont appelé les parties libyennes à favoriser une mise en œuvre rapide de l'accord politique.

Ils ont en outre salué l'adoption par le Conseil de Sécurité de l’ONU de la résolution 2334 relative aux colonies en Palestine et ont réaffirmé leur attachement à la solution de deux Etats garantissant les droits inaliénables du peuple palestinien, notamment la création d'un Etat palestinien indépendant avec pour capitale Al Quds Al Sharif.

Les deux présidents ont par ailleurs appelé à la réforme du Système des Nations Unies pour une meilleure prise en compte de l'évolution moderne du monde.

Commentaires facebook