Vendredi 24 Novembre 2017

Les experts comptables de l’Uémoa estiment que la "bonne gouvernance" passe par des "chiffres fiables"

Les experts comptables de l’Uémoa estiment que la "bonne gouvernance" passe par des "chiffres fiables"
(AFP 20/10/17)
Les experts comptables de l’Uémoa estiment que la "bonne gouvernance" passe par des "chiffres fiables"

Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables.

"La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région.

"Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont basées sur des chiffres qui sont produits et contrôlés des experts comptables", a poursuivi M. Oulaï, appelant à une relation solide avec le pouvoir public.

"Il est important que nous (l'ordre des experts comptables +privé+) consolidions notre relation avec le pouvoir public afin de faire la promotion de la transparence et de la bonne gouvernance", a-t-il ajouté alors que de nombreux pays ne disposent pas de statistiques de qualité ou ont des indicateurs économiques parfois défaillants.

La bonne gouvernance de l'économie et le respect des droits de l'homme constituent des signaux qui attirent des investissements étrangers, ont-ils souligné

L'Uemoa regroupe sept pays francophones d'Afrique de l'Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et la Guinée Bissau lusophone, qui ont le franc CFA en commun, pour une population globale d'environ 90 millions d'habitants.

ck/pgf/mr

Commentaires facebook