Vendredi 24 Novembre 2017

Le Représentant résident du FMI se félicite de la discipline financière de la Guinée Bissau

Le Représentant résident du FMI se félicite de la discipline financière de la Guinée Bissau
(APA 28/10/17)
Christine Lagarde, directrice générale du FMI

APA-Bissau (Guinée Bissau) - Le représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) en Guinée Bissau, Óscar Melhado, a félicité vendredi les autorités pour la discipline dont ils font preuve dans la gestion des finances publiques, suite aux conclusions du quatrième rapport d'évaluation de la Facilité élargie de crédit (FAC).

Óscar Melhado a fait cette déclaration à la presse à la sortie de sa rencontre avec le Président José Mário Vaz, indiquant que les autorités ont obtenu une note positive grâce à leurs efforts et leur engagement, soulignant que « c'est la première fois que le pays respecte le programme. »

Melhado a ajouté que la quatrième évaluation du FMI devrait être approuvée par le Conseil d'administration de l’institution financière internationale, en décembre prochain.

Óscar Melhado a félicité José Mário Vaz pour le travail accompli sur les finances publiques en termes de recettes, en commençant par l'amélioration et l'organisation de la masse salariale et dans la mise en œuvre des réformes, permettant ainsi la mise en œuvre du programme.

Il a expliqué que certains investissements étaient possibles grâce au prix de mille francs par kilogramme de noix de cajou pratiqué par les producteurs durant la campagne de cette année.

A titre d'exemple, il a souligné que deux hôtels sont en cours de construction sur les Avenues Amílcar Cabral et des Anciens combattants de la Liberté de la Patrie, une cimenterie dans la zone d'Antula et une entreprise agro-industrielles de transformation de la mangue à Mansôa, au centre nord du pays.

Il a demandé aux autorités de continuer à appliquer la discipline dans la gestion des finances publiques.

Le représentant du FMI a souligné l’importance du secteur de la noix de cajou pour l'économie bissau-guinéenne, exhortant à l’application de règles claires pour la prochaine campagne de commercialisation en 2018, où la concurrence devrait être plus forte.

Óscar Melhado a déclaré qu'il est nécessaire d'investir dans le secteur de l'énergie ajoutant que l'accord conclu avec des partenaires à savoir la Banque africaine de développement et la Banque mondiale, va permettre l'augmentation de la capacité énergétique à 45 mégawatts dans la capitale Bissau.

Il a également fait remarquer que la compagnie d'électricité et d'eau de Guinée-Bissau (EAGB) a besoin d'une réforme et d'une administration efficaces pour son meilleur fonctionnement.

Interrogé sur ce qu'il faut faire pour diversifier l'économie, Melhado a répondu qu'il est important d'appliquer la politique de changement, estimant qu’avec les liquidités tirées de la campagne de noix de cajou cette année, les agriculteurs devraient diversifier leurs productions rizicoles, d’arachides, de patates douces et d'autres produits.

Commentaires facebook