Vendredi 24 Novembre 2017

La présidente du Parlement des enfants de la Guinée-Bissau dénonce des mauvais traitements infligés aux enfants

La présidente du Parlement des enfants de la Guinée-Bissau dénonce des mauvais traitements infligés aux enfants
(APA 16/06/17)
Le parlement bissau guinéen

APA-Bissau (Guinée Bissau) - L'instabilité politique née de la guerre civile de 1998 en Guinée Bissau, a eu des conséquences désastreuses sur les enfants du pays, a déclaré vendredi la présidente du Parlement des enfants de la Guinée-Bissau, Nela Augusto Mantija.
[Img : La présidente du Parlement des enfants de la Guinée-Bissau dénonce des mauvais traitements infligés aux enfants]

Elle a fait cette déclaration lors de la cérémonie d'ouverture, à l’Assemblée nationale populaire (ANP), de la première session ordinaire de la cinquième législature de cette institution.

Le représentant-résident adjoint de l'UNICEF, Cristina Burdjola, a révélé à cette occasion que seul un enfant sur quatre est enregistré à la naissance en Guinée Bissau.

Le parlement des enfants discutera vendredi et samedi du thème de la paix, dans le cadre d’une ‘’Quinzaine des enfants’’ qui culminera avec la ‘’Journée de l’enfant africain, le 16 Juin’’.

Au cours des discussions, le parlement des enfants abordera également des questions relatives à l'éducation, la santé et la protection de l’environnement.

La ‘’Journée de l’enfant africain’’ se déroule au moment où plusieurs talibés (élèves des écoles coraniques) et autres, sont victimes de violations systématiques de leurs droits.

Commentaires facebook