Jeudi 26 Avril 2018

La Chine adopte une position équilibrée dans la crise politique en Guinée-Bissau (politologue)

La Chine adopte une position équilibrée dans la crise politique en Guinée-Bissau (politologue)
(Xinhua 23/02/18)
Seco Cassama, politologue bissau-guinéen.

"La Chine a pris une position équilibrée, rationnelle et de non-ingérence dans la crise politique institutionnelle en Guinée-Bissau", a estimé jeudi un politologue bissau-guinéen, Seco Cassama.

"La Chine est un partenaire incontournable du développement et révèle une totale impartialité pendant cette crise", a-t-il affirmé devant la presse locale.

Le politologue a souligné que la Chine est un partenaire stratégique depuis le début de la lutte pour l'indépendance nationale de la Guinée-Bissau. "Toutes les positions de la Chine sont rationnelles et en faveur du peuple bissau-guinéen", a déclaré M. Cassama.

"La Chine est un fervent partisan des solutions africaines aux problèmes africains", a-t-il relevé en se référant au rôle joué par la Chine dans la crise politique actuelle en Guinée-Bissau.

M. Cassama a encore déclaré que "la Chine n'interférera jamais dans les affaires intérieures du pays".

"La Chine défend toujours la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays amis", a-t-il précisé.

Le politologue a enfin souligné l'importance du rapprochement entre le Parti Communiste Chinois (PCC) et le Parti Africain de l'indépendance de la Guinée et Cap-Vert (PAIGC).

"Le PCC et le PAIGC sont des partis frères et de longue date", a-t-il déclaré, rappelant la bonne amitié entre les deux partis.

À l'invitation du PCC, le président du PAIGC, Domingos Simões Pereira, a effectué une visite en Chine en décembre 2017 où il a tenu plusieurs réunions avec de hauts dirigeants du PCC.

Commentaires facebook