Samedi 27 Mai 2017

La campagne de noix de cajou stoppée en Guinée-Bissau

La campagne de noix de cajou stoppée en Guinée-Bissau
(RFI 10/05/17)

Les exportations de noix de cajou ne démarrent pas en Guinée-Bissau. Pour éviter la contrebande vers le Sénégal, le président bissau-guinéen vient d'interdire aux paysans de vendre leur récolte, première ressource du pays.

La campagne de noix de cajou est stoppée en Guinée-Bissau. Elle devrait pourtant battre son plein au mois de mai. Mais le chef de l'Etat Jose Mario Vaz a interdit jusqu'à nouvel ordre la vente du fruit de l'anacarde par les producteurs, plutôt que de voir la première richesse du pays partir en contrebande vers le Sénégal.

Le véritable problème, c'est que la noix de cajou bissau-guinéenne n'a pas pu trouver d'autre débouché en deux mois : les exportateurs n'ont pas reçu leur agrément. Cette année, le gouvernement de Guinée-Bissau a exigé de la quarantaine d'exportateurs une caution financière au cas où ils ne respecteraient pas les normes ou qu'ils échapperaient au fisc. Très réticents à verser cette caution les acheteurs n'ont pas obtenu leur autorisation d'exporter, c'est toute la commercialisation de l'anacarde bissau-guinéen qui est bloquée.

Commentaires facebook