Mercredi 25 Avril 2018

Guinée-Bissau: un Allemand interpellé pour escroquerie en pleine conférence de presse

Guinée-Bissau: un Allemand interpellé pour escroquerie en pleine conférence de presse
(AFP 16/03/18)

Un ressortissant allemand a été interpellé par des policiers en civil à Bissau, alors qu'il venait d'avouer avoir monté une fausse ONG et détourné quelque 110.000 euros destinés au plus grand hôpital de Guinée-Bissau.

"Je demande pardon au peuple bissau-guinéen pour avoir reçu en son nom une somme de 110.000 euros. J'étais confronté à un problème financier et j'ai utilisé le montant à des fins personnelles", a reconnu jeudi lors d'une conférence de presse dans un hôtel Olaf Baungarten.

"Je suis en train de tenter tous les moyens pour rendre le montant détourné", a-t-il ajouté, avant que des agents de la police judiciaire en civil ne l'interpellent.

M. Baungarten, qui vivait en Guinée-Bissau depuis plusieurs années, présidait une fondation fictive baptisée WestAfrika", selon les autorités de ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Il est soupçonné d'avoir détourné 110.000 euros destinés à la construction d'un centre d'hémodialyse à l'hôpital Simão Mendes, le plus grand centre hospitalier du pays.

"Olaf Baungarten avait monté une fondation qui n'existe que sur le papier pour recevoir un financement de l'entreprise Augustus Bolama, dirigée par notre compatriote Mike Fadul en mai 2016. Le financement a été transféré sur le compte de WestAfrika en trois versements. La Fondation étant chargée de l'exécution des travaux", a expliqué le porte-parole de la police judiciaire, Braima Cissé, selon qui les autorités allemandes "avaient été informées de la situation".

Le ressortissant allemand a été déféré jeudi soir, a-t-on précisé de source judiciaires.

Commentaires facebook