Guinée-Bissau: promouvoir le tourisme pour en finir avec le trafic de drogue | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

Guinée-Bissau: promouvoir le tourisme pour en finir avec le trafic de drogue

Guinée-Bissau: promouvoir le tourisme pour en finir avec le trafic de drogue
(La Tribune 21/02/17)
Des paquets de cocaïne saisis par la police, le 21 mars 2012 à Bissau

La Guinée-Bissau dispose d’une nature et d’une biodiversité exceptionnelles et préservées mais peine à s’imposer comme une destination touristique. Le pays est à la fois miné par une instabilité politique est le trafic de drogue. Le président de la République, José Mario Vaz, veut aujourd’hui renverser cette tendance.

José Mario Vaz a affirmé sa volonté de développer le secteur touristique de son pays, lors d'une réunion samedi avec les opérateurs économiques à Bissau. En même temps, le chef de l'Etat bissau-guinéen a mis en garde les opérateurs contre tout trafic de drogue dans les zones touristiques, avertissant qu'il ne pardonnera aucune personne impliquée dans une affaire de drogue.

Des défis à relever

Une volonté ferme mais qui bute sur de nombreux obstacles. Malgré ses paysages forestiers et savanes de fortes identités ethniques et culturelles, le « narco-Etat », miné par les guerres de clan entre « des généraux alliés aux cartels de la drogue latino-américains », devra encore charmer les touristes et soigner son image longtemps écornée par les putschs qui se suivent et se ressemblent.

Le trafic de drogue, l'autre défi à relever. Dans un rapport d'International Narcotics Control publié en mars 2015, "le pays est clairement décrit comme une zone de transit pour le trafic de cocaïne".

Commentaires facebook