Jeudi 21 Septembre 2017

Guinée-Bissau : les États-Unis demandent la formation d'un gouvernement inclusif

Guinée-Bissau : les États-Unis demandent la formation d'un gouvernement inclusif
(Xinhua 25/08/17)
Le nouvel ambassadeur des États-Unis en Guinée-Bissau, Tulinabo Mushingi

BISSAU, (Xinhua) -- Le nouvel ambassadeur des États-Unis en Guinée-Bissau a appelé jeudi les politiciens bissau-guinéens à opter pour la formation d'un gouvernement d'inclusion nationale pour mettre fin à la crise politique qui sévit depuis deux ans dans ce pays.

Lors d'une conférence de presse, Tulinabo Mushingi a déclaré que les États-Unis exhortent "les dirigeants actuels à prendre rapidement des mesures qui favorisent le consensus et permettent la création d'un gouvernement inclusif. Cela implique de rassembler les leaders politiques de tous horizons et de prioriser les intérêts nationaux".

Le diplomate américain a expliqué qu'un gouvernement inclusif au service de son peuple est une condition préalable au succès économique et financier du pays, alors que l'instabilité politique constitue un obstacle aux investissements potentiels.

Le diplomate américain a souligné que la Guinée-Bissau est dans une impasse politique. C'est pourquoi toutes les organisations internationales, y compris le Conseil de sécurité des Nations Unies, ont déclaré que la mise en œuvre de l'Accord de Conakry reste la meilleure issue de sortie de la crise.

"Nous restons fermement attachés à la Guinée-Bissau, nous continuerons à soutenir une gamme de programmes de formation pour les journalistes en langue anglaise, les programmes de santé publique, l'agriculture et la coopération en matière de sécurité", a-t-il déclaré.

Tulinabo Mushingi a enfin souligné que les entreprises nord-américaines seraient intéressées à investir dans les domaines du phosphate, de l'énergie, du pétrole, du gaz et des télécommunications.

Commentaires facebook