Lundi 19 Février 2018

Guinée-Bissau : le congrès du PAIGC différé d'un jour suite à des échauffourées entre militants et forces de l'ordre

Guinée-Bissau : le congrès du PAIGC différé d'un jour suite à des échauffourées entre militants et forces de l'ordre
(Xinhua 31/01/18)

Le congrès du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), prévu ce mardi, a été différé d'un jour suite à des échauffourées entre des militants et les forces de l'ordre qui ont fait onze blessés, a appris Xinhua auprès de cette principale formation politique du pays.

Les affrontements se sont produits lorsque les forces de l'ordre ont bloqué toutes les voies d'accès à la place Imperio où se trouve le siège du parti, interdisant le passage des véhicules et l'entrée des délégués qui devraient prendre part au congrès du parti.

Selon le secrétaire général du PAIGC, Aly Hijazy, le ministère de l'Intérieur tente de rendre le congrès du PAIGC irréalisable, en invoquant une décision de justice prise à la suite d'une plainte de militants dissidents. Ces derniers se plaignent de ne pas avoir été invités à prendre part aux conférences de base devant désigner les participants au congrès.

En début de soirée, mardi, le leader du PAIGC a indiqué que tout est rentré dans l'ordre et que le congrès pourra s'ouvrir mercredi.

Commentaires facebook