Jeudi 22 Février 2018

Guinée-Bissau : la Cedeao sanctionne 20 personnalités accusées d’entraver le processus de sortie de crise

Guinée-Bissau : la Cedeao sanctionne 20 personnalités accusées d’entraver le processus de sortie de crise
(Jeune Afrique 12/02/18)
Sommet extraordinaire des Chefs d`Etat et de Gouvernement de la CEDEAO

Après l'ultimatum formulé en marge du sommet de l'Union africaine, la Cedeao a choisi de sanctionner mercredi des personnalités politiques et économiques accusées de perturber le processus de sortie de crise politique en Guinée-Bissau.

« Les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ont mis en œuvre des sanctions individuelles contre les personnes ou organisations qui entravent le processus de sortie de crise en Guinée-Bissau », explique le communiqué de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), publié mercredi 7 février.

Vingt personnalités politiques et du milieu des affaires sont visées. On retrouve notamment le nom d’Emerson Goudiaby Vaz, fils du président José Mario Vaz.

« Les sanctions qui sont imposées à ces personnes portent sur la suspension de leur participation aux activités de la Communauté, l’interdiction de voyager et la dénégation de visas à leur encontre et [à ceux des] membres de leurs familles, ainsi que le gel de leurs avoirs financiers et de ceux de leurs familles, partout où ils se trouvent », précise le communiqué.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/529344/politique/guinee-bissau-la-cedeao-san...

Commentaires facebook