Lundi 19 Février 2018

Guinée Bissau : Domingos Simoes Pereira reconduit à la présidence du PAIGC

Guinée Bissau : Domingos Simoes Pereira reconduit à la présidence du PAIGC
(APA 05/02/18)
Domingos Simões Pereira

APA - Bissau (Guinée Bissau) - Domingos Simões a été réélu dimanche, président du Parti africain de l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) pour un nouveau mandat de quatre ans, lors du 9 eme congrès ordinaire des Libérateurs avec 98 pour cent des voix des délégués.

Sur un total de 1233 délégués, 1135 voix se sont exprimées, dont 1113 en faveur soit 98%, 03 voix contre (26%) et 19 bulletins blancs (1,6%). Il y avait 98 délégués absents pendant le vote.

Le vote s’est déroulé avec une liste unique (liste commune), dirigée par le président sortant du parti Domingos Simões Pereira. Les travaux du congrès du PAIGC ont débuté le 30 janvier dernier.

Dans son allocution, Simões Pereira a déclaré que le PAIGC est un parti historique qui a besoin d'un bon leadership qui mérite la confiance de la majorité et un esprit de partage d'idées.

Il a souligné, en outre, que le PAIGC doit cesser d'être un parti de "tremplin" pour des militants en quête de poste de responsabilités dans la fonction publique.

"Je pense que le PAIGC a besoin d'un leadership fort et éclairé", prévient Domingos Simões Pereira.

Il promet de fermer "les robinets" qui, dans sa vision, permettent un enrichissement illicite en Guinée-Bissau, prenant l’engagement de travailler pour apporter de nouvelles stratégies de la gouvernance du parti de Cabral et de réorganiser tous les structures de la formation politique des Libérateurs.

Pereira a suggéré le nom de l'ancien combattant du parti Carlos Correia au poste de président d'honneur.

Un choix vivement applaudi par les délégués qui a été approuvé à l'unanimité la désignation de l'ancien premier ministre et ancien premier vice-président du parti de l’équipe sortante.

Simões Pereira considère que le PAIGC est un parti de masse. Et dans ce cadre, il a promis de s’atteler avec les régions, la normalisation du fonctionnement du parti et d'être à l’écoute du peuple.

« Aujourd'hui est un jour de fête, mais demain sera jour de travail », clame-t-il.

Il a invité les jeunes du parti investir les bases du PAIGC, où selon lui, il y a des «problèmes» à résoudre.

Le président réélu du parti de Amical Cabral a promis d’accorder une période de grâce aux militants du PAIGC jusqu'en décembre 2017 pour s’acquitter du paiement des quotes-parts dues.

Mais a-t-il poursuivi, à partir de janvier 2018, le militant qui réfractaire court le risque de perdre son statut de militant.

Domingos Simões Pereira a promis de considérer les couches des jeunes et des femmes comme des priorités de son mandat, ajoutant que même le candidat du parti à la présidentielle devra prendre en considération ses deux engagements.

Il prévient que la discipline doit régner au sein du PAIGC. Il a appelé à la paix, ajoutant que la Guinée-Bissau a besoin de 4 ou 5 ans de paix.

"Aujourd'hui est un jour d'espoir pour le parti d'Amílcar Cabral. C'est un moment de fierté pour nous tous, mais aussi beaucoup de responsabilités ", a souligné le nouveau dirigeant des Libérateurs, réélu.

Enfin, Simões Pereira, a présenté la liste de sa direction:

Président, Domingos Simões Pereira

1er vice-président, Cipriano Cassamá

2e vice-présidente Maria Odete Costa Semedo

3 eme vice-président, Califa Seidi et

4 eme vice-président, Maria Adiatu Djaló Nandigna.

Commentaires facebook