Dans le monde | Africatime
Mardi 17 Janvier 2017

Dans le monde

(AFP)

A 55 ans, après deux mandats à la Maison Blanche, Barack Obama fait mardi ses adieux à la vie politique américaine.

Le démocrate, qui cédera le pouvoir le 20 janvier au républicain Donald Trump, 70 ans, a choisi la ville de Chicago, terre de sa fulgurante ascension politique, pour prononcer son dernier discours en tant que président des Etats-Unis.

Accompagné de sa femme Michelle et du vice-président Joe Biden, il s'exprimera depuis le "McCormick Place", au coeur de cette grande ville de l'Illinois (nord).

(AFP)

L'extrémiste de droite norvégien Anders Behring Breivik, auteur d'une tuerie qui a fait 77 morts en 2011, a ouvert mardi le procès en appel sur ses conditions de détention en faisant à nouveau un salut nazi provocateur, s'attirant un rappel à l'ordre des juges.

Dans une décision qui avait provoqué la stupeur, notamment parmi les proches des victimes, l'État norvégien a été condamné en première instance en avril 2016 pour traitement "inhumain" et "dégradant" de Breivik en violation de l'article 3 de la Convention européenne des Droits de l'Homme. Il a fait appel.

(AFP)

L'Union européenne a nommé mardi un général de brigade belge en remplacement d'un Français à la tête de sa mission de formation de l'armée centrafricaine (EUTM-RCA), a annoncé le Conseil de l'UE, qui représente les 28 pays membres.

Herman Ruys, 55 ans, qui a servi pour l'Otan en Afghanistan et était depuis juin 2015 en poste au QG de l'Eurocorps à Strasbourg, remplacera à Bangui le général français Eric Hautecloque-Raysz à compter du 16 janvier, précise le Conseil dans un communiqué.

(AFP)

Des centaines de milliers d'Iraniens ont accompagné mardi à Téhéran l'ex-président Akbar Hachémi Rafsandjani jusqu'à sa dernière demeure, auprès du père de la République islamique, l'imam Khomeiny, dont il était proche.

Selon les autorités de Téhéran, 2,5 millions de personnes ont assisté à ces funérailles, les plus importantes en Iran depuis celles de l'imam Khomeiny en 1989.

(AFP)

Un double attentat contre des bureaux annexes au Parlement afghan à Kaboul, perpétré mardi par un kamikaze à pied et une voiture piégée, a fait au moins 24 tués et des dizaines de blessés, à l'heure de sortie des bureaux.

Au moins "24 tués et 70 blessés", selon un porte-parole du ministère de la Santé, ont été acheminés dans les hôpitaux environ une heure et demi après la double attaque.

(AFP)

Un raid aérien imputé à la coalition sous commandement saoudien a fait cinq morts et treize blessés mardi dans une école primaire du nord du Yémen, région contrôlée par les rebelles chiites Houthis, ont indiqué des sources médicale et militaire.

L'agence rebelle Saba a donné un bilan plus élevé de huit morts et quinze blessés.

Parmi les tués figurent deux enfants, le directeur et deux employés de l'école qui se trouve dans le district de Nihm, au nord-est de la capitale Sanaa, selon les sources médicale et militaire.

(AFP)

Alors que vont débuter ce mardi les auditions de confirmation des futurs +ministres+ de son gouvernement, le président élu américain Donald Trump a nommé son gendre, Jared Kushner, haut conseiller à la Maison Blanche, officialisant le rôle-clé joué par le riche mari de sa fille Ivanka.

(AFP)

Le Kremlin a dénoncé mardi "un pas de plus" dans la dégradation des relations russo-américaines, après l'annonce par Washington de nouvelles sanctions contre la Russie visant notamment un haut responsable des services russes d'investigation criminelle.

"C'est un pas de plus visant à détériorer nos relations", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, en regrettant une "détérioration sans précédent" des liens entre Moscou et Washington durant le deuxième mandat du président sortant Barack Obama.

(AFP)

Le sud de la Thaïlande n'était plus accessible mardi par voie terrestre après l'effondrement de deux ponts et l'arrêt de la circulation ferroviaire à 300 km au sud de Bangkok en raison de pluies diluviennes qui ont fait 30 morts en huit jours.

Ces précipitations, les plus importantes depuis 30 ans d'après le chef de la junte, touchent des régions très fréquentées par les étrangers notamment en cette période de haute saison touristique avec un climat habituellement clément.

(AFP)

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, doit dévoiler mardi, lors de son premier discours au Conseil de sécurité, son intention de revitaliser l'ONU avec une diplomatie plus affirmée, soutenue par les grandes puissances.

L'ancien Premier ministre portugais, qui a succédé le 1er janvier à Ban Ki-moon, a déjà laissé filtrer les contours de sa stratégie pour réformer l'organisation et accentuer les efforts pour mettre fin aux conflits, du carnage en Syrie au bain de sang au Soudan du Sud.

(AFP)

Les autorités afghanes envisagent la création d'une "zone de sécurité" pour les talibans afin de les attirer hors de leurs sanctuaires pakistanais, une tentative risquée et controversée pour désamorcer le conflit.

L'idée illustre les efforts désespérés du gouvernement pour sortir d'un conflit vieux de quinze ans, qui fait des milliers de victimes civiles chaque année, après l'échec répété des négociations.

(AFP)

Les enlèvements en mer ont un atteint en 2016 un plus haut depuis dix ans, les eaux séparant le sud des Philippines et la Malaisie devenant de plus en plus dangereuses, a indiqué mardi le Bureau maritime international (BMI).

Alors que le nombre d'actes de piraterie a baissé ces dernières années, 62 personnes ont été enlevées contre des demandes de rançons l'an passé, après seulement 19 enlèvements en 2015 et neuf en 2014, a précisé le BMI, basé à Kuala Lumpur.

(AFP)

L'Europe subissait samedi un pic de froid glacial, avec des températures polaires qui ont fait au moins 17 morts en Pologne et en Italie et recouvert Istanbul d'un manteau de neige.

Moscou a connu pour sa part le Noël orthodoxe le plus froid en 120 ans, avec un thermomètre tombé à environ -30°C dans la nuit.

À l'origine de cet épisode, qui devrait durer jusqu'à dimanche, des masses d'air polaire descendues de Scandinavie sur l'Europe centrale.

(AFP)

Environ 1.500 personnes ont assisté samedi à Hébron en Cisjordanie occupée aux funérailles de deux jeunes Palestiniens tués en septembre au cours d'attaques présumées au couteau contre des soldats israéliens, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les autorités israéliennes ont rendu vendredi à leurs familles les corps de Hatem Chaludi, 25 ans, et Mohammed Rajabi, 16 ans.

(AFP)

L'ancien président socialiste Mario Soares, pro-européen convaincu qui a marqué de son empreinte l'histoire politique du Portugal pendant quatre décennies, est décédé samedi à l'âge de 92 ans, suscitant une vague d'émotion dans le pays.

La nouvelle de sa mort, survenue dans l'après-midi en présence de ses deux enfants, a été confirmée à l'AFP par l'hôpital de la Croix-Rouge, qui n'en a pas précisé les causes médicales.

(AFP)

Onze rebelles Houthis et sept militaires, dont un général, ont été tués samedi dans des combats près du détroit stratégique de Bab al-Mandeb, dans le sud-ouest du Yémen, ont indiqué des responsables de l'armée loyaliste.

Les forces fidèles au président Abd Rabbo Mansour Hadi ont lancé une opération destinée à déloger les rebelles de la région de Dhubab, à 30 km du détroit qui relie la mer Rouge à l'océan Indien et par lequel transite une partie du trafic maritime mondial, ont expliqué ces sources.

(AFP)

Un attentat particulièrement sanglant, attribué par des habitants au groupe Etat islamique (EI), a visé samedi une ville rebelle du nord de la Syrie frontalière de la Turquie.

Au moins 48 personnes, en majorité des civils, ont été tuées dans l'explosion d'un camion piégé sur un marché situé en face d'un tribunal islamique de la ville d'Azaz, dans la province d'Alep, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

(AFP)

Des pluies diluviennes continuaient samedi de s'abattre sur le sud de la Thaïlande, en pleine saison touristique, avec un bilan s'élevant à 18 morts et des milliers de villages en partie submergés par les eaux, selon les autorités nationales et locales.

Les inondations, qui à certains endroits atteignaient le niveau des toits, ont affecté près d'un million de personnes dans dix provinces depuis le début des intempéries il y a une semaine, a indiqué le ministère thaïlandais de l'Intérieur dans un communiqué.

(AFP)

L'homme accusé d'avoir abattu cinq personnes vendredi à l'aéroport de Fort Lauderdale, en Floride, devrait être inculpé samedi par la justice fédérale, selon les autorités qui pensent qu'il a agi seul et a légalement transporté l'arme du crime dans son bagage.

Esteban Santiago, un ancien soldat de la Garde nationale de 26 ans qui a été déployé dix mois en Irak, a été interrogé durant une bonne partie de la nuit de vendredi à samedi par les enquêteurs qui n'excluaient samedi aucune piste quant à ses motivations. Il devrait être inculpé dans l'après-midi.

(AFP)

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) est accusé de financer des activités violant les droits de l'Homme des Pygmées au Cameroun, dans une plainte déposée par l'ONG britannique Survival auprès de l'OCDE.

Dans un communiqué, Survival indique que sa plainte porte sur "de nombreux exemples de violents abus et de harcèlement" visant la communauté Baka (Pygmées) commis par des équipes de lutte contre le braconnage financées par le WWF, dont le siège est en Suisse.

(AFP)

La future conseillère à la communication du Conseil de sécurité nationale de Donald Trump, Monica Crowley, a été accusée samedi de plagiat dans l'un de ses livres, publié en 2012, selon la chaîne CNN.

Monica Crowley, une auteure et commentatrice conservatrice sur Fox News, a été nommée par Donald Trump au poste de directrice de la communication stratégique du Conseil de sécurité nationale.

(AFP)

Deux groupes de population indigène de Namibie ont déposé devant un tribunal de New York un recours collectif contre l'Allemagne pour obtenir réparations d'un génocide présumé durant la période coloniale.

Le recours collectif, déposé jeudi par des associations de populations Héréro et Nama, demande également que leurs représentants participent aux négociations à ce sujet entre l'Allemagne et la Namibie.

(AFP)

SOS Méditerranée, une des deux seules ONG à intervenir encore en Méditerranée centrale pour venir au secours des migrants, a lancé samedi un appel à l'aide alors que les traversées se poursuivent en dépit de l'hiver.

"Nous continuons à dire qu'il y a urgence en Méditerranée", a déclaré la co-fondatrice et directrice-générale de l'ONG, Sophie Beau, lors d'un point de presse par téléphone.

(AFP)

Dormir, aller à l’école ou faire ses courses: la vie quotidienne se déroule en partie sous terre dans la ville syrienne rebelle de Douma pour échapper aux bombardements du régime.

Les jours où aucune menace ne vient du ciel, le cours des choses est relativement normal dans cette ville de plus de 100.000 habitants, la plus importante de la banlieue de Damas. Les enfants se rendent en bande à l'école et les marchands de quatre saisons déploient leurs étals sur les marchés à ciel ouvert.

(AFP)

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a appelé mercredi les États-Unis à un "accord le plus tôt possible" sur la Syrie après l'annonce par Moscou d'"une pause humanitaire" à Alep, deuxième ville syrienne ravagée par des bombardements.

"Il faut que nous nous mettions d'accord, le plus tôt possible serait le mieux", a déclaré M. Lavrov, interrogé sur le conflit en Syrie et les relations russo-américaines à l'issue d'entretiens à Athènes avec son homologue grec Nikos Kotzias.

(AFP)

Des dizaines de manifestants réclamant les mêmes droits de prière pour les femmes que les hommes au mur des Lamentations à Jérusalem se sont empoignés mercredi avec des juifs orthodoxes ayant essayé de leur barrer l'accès du site, a constaté un photographe de l'AFP.

Le mouvement "Les Femmes du mur" se bat depuis des années pour obtenir le droit, actuellement réservé aux hommes, de prier et de lire la Torah collectivement et à voix haute devant le mur des Lamentations et de porter le châle de prière.

(AFP)

Un tribunal pakistanais a rejeté mercredi la demande de libération conditionnelle de Sharbat Gula, l'Afghane aux yeux verts rendue célèbre par un portrait en couverture du National Geographic, soupçonnée de détention de faux papiers.

Sharbat Gula avait été arrêtée la semaine dernière, accusée, comme des milliers d'autres réfugiés afghans au Pakistan, d'avoir obtenu frauduleusement une carte d'identité pakistanaise.

(AFP)

"Tous mes enfants sont faibles après la naissance, peut-être que mon lait n'est pas bon", se lamente Mah Pari. Au Pakistan, les mères sont incitées à nourrir leurs bébés avec du thé, des herbes ou du lait maternisé, entraînant une crise "majeure": l'un des pires retards de croissance au monde.

Mah Pari habite dans une zone fertile du Baloutchistan (sud-ouest). Pourtant son dernier-né, Gul Mir, hurle de faim dans ses bras.

(AFP)

Les organisations humanitaires se préparent à une fuite massive des habitants de Mossoul après l'entrée des forces irakiennes dans la ville contrôlée par le groupe État islamique, a indiqué mercredi le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

Plusieurs milliers de personnes ont déjà été déplacées par les combats autour de la deuxième ville du pays depuis le début le 17 octobre de la vaste offensive par les forces irakiennes.

(AFP)

Comment transférer l'enthousiasme que l'on suscite vers quelqu'un d'autre ? Barack Obama intensifie ses efforts pour qu'Hillary Clinton lui succède à la Maison Blanche avec un message qui pourrait se résumer à une formule: Faites-le pour moi.

Fort d'une cote de popularité de fin de mandat à faire pâlir nombre de dirigeants sur le départ à travers le monde (54% selon la dernière moyenne hebdomadaire de Gallup), le président démocrate de 55 ans sillonne, dans la dernière ligne droite avant le scrutin du 8 novembre, les Etats les plus indécis.

(AFP)

Une nouvelle "pause humanitaire" à Alep, deuxième ville syrienne ravagée par des bombardements, sera mise en place vendredi pendant dix heures sur ordre du président Vladimir Poutine, a annoncé mercredi l'armée russe dans un communiqué.

"La décision a été prise de mettre en place à Alep une +pause humanitaire+ le 4 novembre de 09H00 à 19H00" locale (de 06H00 à 16H00 GMT), a déclaré le chef de l'état-major russe, Valéri Guerassimov.

Cette décision a été prise en accord avec les autorités syriennes, a-t-il précisé.

(AFP)

Dans une vallée brésilienne dévastée par un tsunami de boue après la rupture d'un barrage minier où 19 personnes ont péri, une vision incongrue: des panneaux montrent des ouvriers souriants sous le slogan "Communiquez de manière positive".

Ces panneaux émergent de la poussière soulevée par les camions et pelleteuses qui réparent le réseau de barrages et de digues où s'est produit cet accident, considéré comme la "pire tragédie environnementale de l'histoire du Brésil".

(AFP)

Deux rapports alertent sur l'explosion des décès par cancers chez les femmes, liés en particulier au cancer du sein: les cancers pourraient ainsi tuer 5,5 millions de femmes chaque année dans le monde en 2030 contre 3,5 millions en 2012.

Ce chiffre, lié à l'augmentation et au vieillissement de la population, représenterait une hausse de près de 60% en moins de deux décennies, selon une analyse de la Société américaine du cancer (ACS) rendue publique mardi lors du congrès mondial du cancer réuni à Paris jusqu'à jeudi.

(AFP)

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a limogé mercredi son chef de gouvernement et deux de ses principaux ministres en réponse à un scandale majeur impliquant son ex-confidente soupçonnée de fraude.

L'occupante de la "Maison bleue", siège de la présidence, est ébranlée par une série de révélations selon lesquelles elle se faisait conseiller pour la conduite des affaires de l’État par une amie de 40 ans, fille d'un mystérieux chef religieux, qui n'occupait pourtant aucun poste officiel et n'avait aucune habilitation en matière de sécurité.

(AFP)

Un adolescent a été tué par balle mardi midi aux Cayes, troisième ville d'Haïti, lors du déchargement d'un bateau apportant de l'aide humanitaire destinée aux sinistrés de l'ouragan Matthew, a affirmé le maire de la ville.

"Un bateau portoricain était en train de décharger sa cargaison dans le port mais cela s'est mal passé à quai et un adolescent est tombé sous les balles", a indiqué à l'AFP Gabriel Fortuné, maire de la commune située sur la côte sud du pays, à près de 200 kilomètres de Port-au-Prince.