Lundi 25 Septembre 2017
(RFI 23/09/17)
C'est un ouf de soulagement qu'ont manifesté les multinationales, exploitants miniers et les transporteurs routiers après la levée des barricades érigées par les manifestants à Kolaboui, localité hautement stratégique pour l'économie nationale. Si Kolaboui tousse, c’est toute la région, poumon économique du pays, qui s’enrhume. Lieu de passage obligé pour les liaisons entre Kamsar, sur la côte, où se trouve le centre industriel de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG), et le plateau de Sangaredi, qui abrite l'une des plus grandes réserves de bauxite du monde. C’est pourquoi quel que soit le régime au pouvoir à Conakry, il ne saurait tolérer le blocage de cette localité qui est un important nœud...
(RFI 23/09/17)
Ce vendredi 22 septembre, cela fait déjà dix jours que les habitants de Boké, dans le nord-ouest du pays, protestent contre l'absence d'électricité et d'eau, notamment. Des violences qui ont déjà fait deux morts et des dizaines de blessés. Jeudi, les manifestants, en majorité des jeunes, s'en sont pris à des bâtiments publics de la ville voisine de Kolaboui. Les manifestants se sont en fait attaqués à des symboles de l'Etat. Les manifestants s'en sont pris aux symboles de l'Etat et aux symboles de l'activité minière. Des édifices publics comme la sous-préfecture, la mairie, ou encore le poste de gendarmerie ont été incendiés. Des attaques ont été menées contre des infrastructures militaires et des centres de santé. Dans un communiqué,...
(Le Monde 22/09/17)
Dans la région du Fouta-Djalon, la confrérie soufie des tidjanes est confrontée à la montée d’un islam rigoriste émanant des pays du golfe Arabo-Persique. Une querelle de minarets ébranle Labé. L’ancienne capitale du défunt royaume théocratique du Fouta-Djalon, en Guinée, est le théâtre d’une sourde lutte d’influences religieuses, « bras ballants » contre « bras croisés ». Les premiers, musulmans malékites priant les bras le long du corps et réunis dans la confrérie soufie des tidjanes, détenaient sans trop de...
(La Tribune 22/09/17)
Le mandat des maires actuels est arrivé à échéance depuis sept ans. Pourtant, ils continuent d’occuper leurs sièges dans l’attente presque chimérique de l’organisation des élections locales et communales qui peinent à être organisées depuis 2005 malgré un accord politique et la réforme du code des collectivités locales. L’opposition guinéenne a décidé de manifester ce mercredi, une manifestation monstre pour réclamer la tenue du scrutin. Douze ans que les Guinéens attendent de mettre de nouveaux noms sur les visages de...
(BBC 21/09/17)
En Guinée, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté mercredi à Conakry pour exiger la tenue des élections locales. Ils ont répondu à l'appel de l'opposition qui exige l'organisation d'élections locales qui n'ont plus lieu depuis 12 ans. Les principaux leaders de l'opposition étaient en tête du cortège. Les manifestants portaient mercredi des pancartes et des banderoles sur lesquelles on pouvait notamment lire "Nous voulons des élections communales maintenant" ou encore "Alpha Condé est un incapable". Cette marche s'est...
(BBC 21/09/17)
Le président guinéen et président en exercice de l'Union Africaine (UA), Alpha Condé, a appelé ses pairs à « réparer les injustices » faites à l'Afrique dans un discours prononcé du haut de la tribune de l'Assemblée générale ordinaire des Nations unies. S'adressant à ses homologues, le chef de l'Etat guinéen a tout d'abord rappelé l'éveil de l'Afrique "jadis subjuguée, corvéable et malléable à dessein, et marginalisée". Alpha Condé a également évoqué un continent africain déterminé à s'affranchir de son...
(BBC 21/09/17)
En Guinée, un voleur arrêté samedi par les forces de sécurité, n'a pas tari d'éloges sur la police qu'il a vivement félicitée. Boubacar Diallo, étudiant à l'Institut Supérieur de Technologie de Mamou, et son présumé complice Thierno Amadou Sow, mécanicien, ont avoué sans ambages avoir volé la somme de 50 millions de GNF dans une boutique de téléphonie à Mamou, dans le nord-ouest de la Guinée. Devant la presse, l'étudiant présumé voleur a plaidé pour l'octroi de moyens à la...
(RFI 20/09/17)
En Guinée, les artistes s'impliquent dans la crise qui secoue depuis dix jours la ville minière de Boké où les populations locales, confrontées à d'énormes difficultés d'approvisionnement en eau potable et en électricité, se sont révoltées et ont barricadé la ville. L'artiste militant et engagé Elie Kamano et sa suite ont effectué un tour. Au moment où Boké brûlait ces derniers jours et parce que les autorités locales avaient créé le vide, le reggaeman artiste engagé, Elie Kamano a effectué...
(La Tribune 18/09/17)
Les partis politiques de l’opposition guinéenne ont décidé ce vendredi de durcir le ton et de reprendre les manifestations populaires dès la semaine prochaine. Ils entendent ainsi amplifier la pression sur le président Alpha Condé pour que les élections locales, attendues depuis 2005, puissent se tenir d’ici à la fin de l’année conformément à l’accord politique du 12 octobre 2016. Si certes Alpha Condé sera présent à New York où se déroule actuellement la 72e Assemblée générale annuelle des Nations...
(La Tribune 18/09/17)
Le président Alpha Condé a fait face ce samedi, 16 septembre, à la presse guinéenne pour défendre les avantages de l’accord minier signé récemment entre la Chine et son pays. Cette communication visait également à faire taire les vives critiques de l’opposition et de la société guinéenne qui voient dans cet accord un deal qui ne profite qu’à l’empire du milieu. C'est une conférence de presse aux allures d'une séance d'explication et de justification. Le président Alpha Condé a réuni...
(RFI 16/09/17)
Le bilan s'alourdit à Boké, à quelques centaines de kilomètres de la capitale guinéenne. Au moins deux manifestants sont décédés et plus d'une cinquantaine de personnes sont blessées, dont plusieurs par balle. Les manifestants réclament toujours les services sociaux de base. Des bâtiments ont été saccagés dont le siège local du RPG, le parti présidentiel. Depuis que des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de sécurité mardi soir 12 septembre, les jeunes ne décolèrent pas. Ce vendredi, ils ont...
(Jeune Afrique 16/09/17)
Olivier Rogez, grand reporter à RFI a sorti son premier roman, "L'ivresse du Sergent Dida". Une fiction dont le personnage principal n’est pas sans rappeler le capitaine Moussa Dadis Camara, qui dirigea la Guinée en 2009. Un pays africain, un despote mourant, un jeune militaire avide de pouvoir. Voilà les ingrédients du cocktail explosif concocté par Olivier Rogez. Pour son premier roman, le grand reporter de RFI utilise la fiction pour mieux dépeindre une réalité qu’il a eu maintes fois...
(RFI 15/09/17)
En Guinée, la compagnie de transports publics est à l'arrêt depuis quatre mois et demi. Aucun bus de la Sotragui ne circule dans la capitale. Le directeur est introuvable, il a été suspendu suite à une mauvaise gestion des fonds publics, reconnaissent les autorités. Les subventions de l'Etat ont été coupées. En conséquence, les 700 travailleurs ne sont pas payés depuis presque cinq mois. Ce jeudi, ils étaient dans la rue en centre-ville de Conakry. Face au palais présidentiel, des...
(RFI 14/09/17)
L'abondance des mines et la multitude des sociétés minières qui exploitent la bauxite dans la région de Boké, dans le nord-ouest de la Guinée, ne font pas le bonheur des populations locales. Cette semaine, il y a eu une seconde manifestation meurtrière depuis le début de l'année pour exiger le rétablissement des services sociaux de base. Les soldats ont fait usage de leurs armes à feu faisant au moins un mort et de nombreux blessés. C’est une accumulation de promesses...
(Jeune Afrique 14/09/17)
Excisée à 8 ans, mariée à 13, la Guinéenne Diaryatou Bah a converti ses traumatismes en énergie militante. Portrait. «Quand vous écrirez, ne vous concentrez pas sur moi », dicte Diaryatou Bah avec assurance. Si cette battante de 31 ans raconte son histoire depuis dix ans déjà, c’est pour mettre en avant son combat : la lutte contre les mutilations sexuelles et les violences faites aux femmes. Une histoire qui commence en Guinée, au sein d’une famille peule de 32 enfants,...
(RFI 13/09/17)
Attendues depuis 17 ans, plusieurs fois programmées et autant de fois reportées, les élections communales prévues avant la fin de cette année 2017 s’éloignent encore, à en croire le nouvel avant-projet présenté hier au comité de suivi du dialogue inter-guinéen par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Les dernières élections datent de 2005. Il est de plus en plus probable que les élections locales ne pourront pas se tenir en 2017 en Guinée, malgré le retour autour de la table...
(RFI 12/09/17)
La Guinée pourra-t-elle organiser des élections locales avant la fin 2017 ? Le mandat des maires est échu depuis 7 ans, la dernière élection a eu lieu en 2005. Et c'est une des revendications de l'opposition. Et ce lundi 11 septembre, les députés ont adopté à la majorité le budget rectificatif 2017. Un budget inférieur aux estimations souhaitées par la commission électorale pour organiser les élections locales. Avant le vote, les députés se livrent à la traditionnelle série de questions...
(RFI 11/09/17)
En Guinée, les députés réajustent le budget de l'Etat pour la fin de l'année 2017. La loi de finances rectificative 2017 est débattue et soumise au vote en séance plénière à l'Assemblée nationale, ce lundi 11 septembre. Mais déjà, la question de l'organisation des élections locales est posée. Le budget accordé à la Commission électorale est-il suffisant pour que ce scrutin se tienne avant la fin de l'année 2017 ? Dans les couloirs du palais du peuple ou en séance...
(Jeune Afrique 11/09/17)
La Chine et la Guinée ont signé, mercredi 6 septembre, un accord cadre prévoyant l'octroi de ressources minières guinéennes à des sociétés chinoises contre le financement d'infrastructures, à hauteur de 20 milliards de dollars. L’accord cadre signé mercredi 6 septembre prévoit le financement par la Chine de 20 milliards de dollars d’infrastructures en Guinée. La somme sera progressivement décaissée entre 2017 et 2036. En échange, la Guinée accordera des concessions minières à des entreprises chinoises. « Les entreprises chinoises qui se verront attribuer des permis et des conventions minières aideront à rembourser ce grand programme de financement pour la Guinée », a déclaré le ministre guinéen des Investissements...
(RFI 11/09/17)
La Guinée vient de signer avec la Chine un accord-cadre historique de 20 milliards de dollars. Les conditions, notamment du remboursement du prêt, restent floues, le texte n’a pas été rendu public. L’opposition s’inquiète des retombées négatives et non avantageuses pour la Guinée. L’opposition réclame toujours des élections locales, qui n’ont pas été organisées depuis plus de 10 ans. En cette rentrée gouvernementale, le Premier ministre guinéen Mamady Youla dirige une équipe fraîchement remaniée. Mamady Youla est l’invité de la...

Pages