Vendredi 26 Mai 2017
(La Tribune 26/05/17)
Le président guinéen Alpha Condé, actuellement à la tête de l’Union africaine, a fêté à sa manière la Journée mondiale de l'Afrique qui correspond à la création de l'OUA, ancêtre de l'UA, le 25 mai 1963. Pour marquer son panafricanisme à cette occasion. Proposant une série de réformes pour l'UA, Condé a aussi demandé dans la foulée deux sièges pour l’Afrique au sein du Conseil de sécurité de l’ONU pour que la voix du continent soit mieux entendue. Aujourd'hui à travers tout le continent, l'on rend hommage aux pères fondateurs de la défunte institution OUA. Car 54 ans plus tard, leur combat pour l'unité et la souveraineté du berceau de l'humanité est toujours d'actualité comme...
(La Tribune 26/05/17)
Les syndicats ont finalement mis leur menace à exécution. Après l’échec d’interminables négociations sur des revendications sociales avec leurs patronats, ils ont activé le mécanisme de blocage du secteur qui avait été suspendu à une date butoir. Hier mardi, les professionnels des banques et des assurances ont paralysé le système bancaire du pays en enclenchant une grève « générale » et « illimitée ». Le pays, presque à l’arrêt, en a ressenti l’onde de choc. C'était le plan B des syndicats. Les clients des banques privées ont attendus, ce mardi matin que les rideaux de leurs agences se lèvent. En vain ! A l'appel de la fédération syndicale autonome des Banques, Assurances et Micro finances de Guinée (FESABAG) et de...
(La Tribune 26/05/17)
La capitale guinéenne sera pour un an la capitale mondiale du livre. Pour assurer l'infrastructure et le bon déroulement de «Conakry, capitale mondiale du livre», les autorités guinéennes et leurs partenaires dans l'organisation ont mobilisé pas moins de 3,9 milliards de francs CFA. Lancée le 23 avril dernier, cette année du livre à Conakry prendra fin le 22 avril 2018. C'est officiel. Les activités de «Conakry, capitale mondiale du livre» coûteront à la Guinée la rondelette somme de 60 milliards...
(RFI 26/05/17)
Un nombre indéterminé de ressortissants ouest-africains, en majorité des Burkinabè, qui s'adonnent à l'exploitation clandestine de l'or dans le nord-est guinéen, ont été arrêtés cette semaine et sont attente de leur expulsion vers leur pays d'origine. Cette pratique illicite est courante dans la région, riche en or et en diamants. Si les autorités guinéennes ont pendant longtemps laissé faire cette exploitation artisanale et clandestine de l’or dans le périmètre alloué à la société, le Groupe AngloGold Ashanti de Guinée (SAG),...
(RFI 26/05/17)
2017 est une année faste pour Alpha Condé. L'homme préside à la fois la Guinée et l'Union africaine. Mais son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, ne s'avoue pas vaincu et vise la présidentielle de 2020.
(La Voix de l'Amérique 26/05/17)
Depuis mardi, aucune salle de classe n’est accessible aux étudiants des universités privées du pays Les institutions supérieures privées de Guinée ont décidé de fermer provisoirement les classes pour réclamer le respect des engagements au gouvernement. Plusieurs points opposent le ministère guinéen de l’enseignement supérieur et ces universités, mais notamment le retard dans le paiement des arriérés de bourses d’étude. Cette enveloppe s’élève à 80 milliards de francs guinéens, soit plus de 9 millions de dollars, selon le directeur national...
(RFI 26/05/17)
Kankan en Haute Guinée est la ville d’origine de Solomana Kanté, l’inventeur du n’ko, un alphabet pour retranscrire les sonorités africaines. Dans cette ville, au cœur de l’ex-empire mandingue, quelques professeurs misent sur le n’ko pour l’apprentissage et améliorer les résultats scolaires.
(RFI 23/05/17)
Une Guinéenne de 17 ans a été kidnappée et transformée en esclave sexuelle pendant des semaines en Australie, à 17 000 km de son pays d'origine. La jeune fille s'est finalement échappée de l'appartement de ses bourreaux à Sydney mais depuis, la police australienne a le plus grand mal à faire progresser l'enquête. Il lui avait fait miroiter un travail de femme de ménage à Sydney. La jeune Guinéenne a été abordée par son ravisseur en janvier, en Guinée-Conakry. L'homme serait Africain, mais on ne connait pas sa nationalité. Ensemble, ils auraient quitté Conakry début avril, en passant d'abord par Paris...
(RFI 23/05/17)
C'est l'un des gisements les plus riches en minerai de fer de la planète, mais Simandou, en Guinée tarde toujours à être développé. Abandonné par le groupe australien Rio Tinto, objet de procédures judiciaires entre la Guinée et l'ancien actionnaire BSGR, Simandou intéresse pourtant toujours la Chine : la compagnie publique chinoise Chinalco vient de proposer à l'Etat guinéen de reprendre la totalité des blocs de Simandou, mais à ses conditions. Chinalco veut bien reprendre la totalité du gisement de...
(La Voix de l'Amérique 23/05/17)
Guinée Sport est gérée par une dame qui entend faire de la marque Nimba une fierté nationale. La nouvelle ligne de maillot a été présentée aux Guinéens le week-end dernier à Conakry. Après deux ans, Guinée Sport a enfin réussi à présenter sa marque de vêtements de sport. Cette jeune entreprise offre quinze emplois fixes. La nouvelle marque Nimba a été présentée aux Guinéens à travers un défilé et une exposition vente de maillots à Conakry. Guinée Sport propose des...
(Jeune Afrique 22/05/17)
Dans une plainte déposée le 14 avril aux États-Unis, l'homme d'affaires Beny Steinmetz accuse le milliardaire George Soros d'avoir cherché à lui nuire en le faisant accuser de corruption en Guinée, et en menant une large campagne de diffamation contre lui. L’homme d’affaires franco-israélien Beny Steinmetz a porté plainte aux États-Unis, le 14 avril dernier, contre le milliardaire américain George Soros, qu’il accuse d’avoir fait échouer ses projets d’investissement sur le gisement du Simandou, en Guinée, de jouir d’une bonne image fabriquée de toute pièce et, plus largement, « d’animosité envers Israël ».
(Libération 22/05/17)
Un vaccin contre les différentes souches de la maladie à fièvre hémorragique pourrait voir le jour après la mise en évidence de deux anticorps par un laboratoire américain. Le laboratoire de recherche américain Mapp Biopharmaceutical, en partenariat avec l’Université Albert-Einstein de New York, a découvert des anticorps efficaces sur trois principales souches du virus Ebola (deux autres souches, plus mineures, sont également connues). Des analyses sanguines réalisées sur un survivant de l’épidémie de la fièvre hémorragique ont mis en évidence la présence de 349 anticorps impliqués dans la guérison du patient. Deux d’entre eux pourraient neutraliser les différentes souches du virus.
(La Tribune 22/05/17)
C'est peut-être l'espoir de vaincre le virus et même de stopper l'épidémie qui a décimé plus de 11 000 personnes en moins de deux ans. Des chercheurs américains ont découvert un nouvel anticorps capable de neutraliser les trois principales souches du virus. On n'est pas loin d'un vaccin contre Ebola. C'est la prestigieuse revue américaine Cell qui a donné l'information. Une équipe de chercheurs canadiens et américains vient de découvrir des anticorps humains capables de neutraliser in vivo les trois...
(RFI 22/05/17)
La Guinée compte dans sa bibliothèque plusieurs grands ouvrages et grands écrivains. Mémoire d’une peau, de Williams Sassine, Poèmes africains de Fodéba Keita et bien sûr L’Enfant noir de Camara Laye. Ce roman autobiographique, publié en 1953 a reçu le prix Charles Veillon en 1954.
(RFI 22/05/17)
Les équipes du Ghana, de la Guinée, du Mali et du Niger représenteront l’Afrique en Coupe du monde des moins de 17 ans, en octobre en Inde. Elles se sont en effet qualifiées pour le Mondial U17 en atteignant les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations cadets, au Gabon. Le Niger va disputer pour la toute première fois la Coupe du monde des moins de 17 ans. Les Nigériens font en effet partie des quatre équipes qui représenteront l’Afrique...
(RFI 20/05/17)
Des chercheurs américains ont découvert un anticorps qui neutralise les trois principales souches du virus Ebola, grâce à l'analyse du sang d'un survivant de la maladie. Publiée dans la revue Cell, cette découverte pourrait potentiellement ouvrir la voie aux premiers vaccins contre cette infection. Alors qu'il n'existe pour le moment ni vaccin, ni traitement commercialisé pour prévenir ni soigner le virus Ebola, des chercheurs américains ont découvert un anticorps riche de promesses. L'épidémie d'Ebola la plus étendue a fait plus...
(Jeune Afrique 19/05/17)
Le beau-fils (et haut conseiller) de Donald Trump, Jared Kushner, a entretenu d’étroites relations d’affaires avec la famille d’un milliardaire bien connu en Guinée, Beny Steinmetz. Alors que Donald Trump a fait de son gendre de 36 ans, époux de sa fille Ivanka, l’un de ses principaux conseillers diplomatiques et économiques, les liens d’affaires troubles de ce dernier, héritier d’un empire immobilier basé à Manhattan, font grincer des dents à Washington. La dernière affaire en date, révélée par le New York Times, concerne les investissements réalisés entre 2012 et 2016 par Kushner Companies, alors piloté par Kushner, avec l’Israélien Raz Steinmetz dans le cadre d’opérations immobilières d’un montant total...
(RFI 18/05/17)
Macky Sall remplace Alpha Condé à la tête de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal. Mercredi 17 mai 2017, en sommet à Conakry, les quatre chefs d'Etat du Sénégal, de la Guinée, de la Mauritanie et du Mali, ont renouvelé les représentants des institutions de l'OMVS. Cette 17e conférence a également permis de faire le bilan des chantiers en cours et de réévaluer les priorités. Les discours des quatre présidents s'enchainent et après un huis clos, Macky...
(La Tribune 18/05/17)
Une mission technique du FMI séjourne depuis ce mardi 16 mai dans la capitale guinéenne. La visite des experts de l'institution financière fait suite aux vœux formulés par les autorités guinéennes en avril dernier à Washington, en vue de préparer le pays aux prochaines discussions autour d'un nouveau programme d'aide. Comme annoncé il y a quelques jours par le gouvernement guinéen, une délégation du Fonds monétaire international séjourne depuis ce mardi 16 mai à Conakry. D'après le ministère du Budget,...
(Jeune Afrique 18/05/17)
Le groupe chinois Chinalco a demandé à la Guinée de lui octroyer, sans appel d'offres, les blocs 1 et 2 de l'immense gisement de fer de Simandou, a révélé Reuters lundi 15 mai. La demande du groupe étatique chinois s’inscrit dans la stratégie globale de l’empire du milieu, baptisée Nouvelle route de la soie, et qui vise à sécuriser l’approvisionnement du pays en ressource stratégique. Pour rappel, la Chine est le plus gros producteur et consommateur d’acier au monde. En...

Pages