| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(RFI 28/03/17)
La Cour suprême de Guinée a cassé lundi 27 mars la condamnation à perpétuité de deux hauts gradés accusés de tentative d’assassinat sur le président Alpha Condé, dont le domicile avait été attaqué en 2011. La haute juridiction a cassé le jugement de la cour d'assises de Conakry du 13 juillet 2013, qui avait condamné à perpétuité le commandant Alpha Oumar Diallo - présenté comme le cerveau de l'attaque - et l'officier Jean Guilavogui. Après cinq ans et huit mois de prison, la Cour suprême redonne le sourire aux accusés encore en détention dans l’affaire de l’attaque du domicile d’Alpha Condé, le 19 juillet 2011. Ces prisonniers, dont le commandant Alpha Oumar Diallo et Jean...
(BBC 28/03/17)
Un nouveau procès pourrait avoir lieu dans l'affaire de l'attaque de la résidence du président Alpha Condé le 19 juillet 2011. La cour suprême a cassé l'arrêt de la cour d'assises de Conakry lundi. Cette dernière avait condamné le commandant Alpha Oumar Boffa Diallo à la réclusion criminelle à perpétuité et Fatou Badiar à 15 ans de prison ferme. Ils avaient été reconnus coupable pour leur participation à l'attaque contre le domicile du président Alpha Condé. L'arrêt de la cour suprême intervient près de 4 ans après que le collectif des avocats des condamnés dans cette affaire avait interjeté appel de la condamnation de leurs clients. La Cour suprême estime que les condamnés ont fait l'objet de tortures et de...
(La Voix de l'Amérique 28/03/17)
En Guinée, ils sont nombreux à faire passer leurs initiatives citoyennes sur les réseaux sociaux. Ces hommes et ces femmes interviennent dans les domaines humanitaires mais aussi dans la sensibilisation. Ils sont jeunes et faire agir est leur point commun. Pour atteindre leurs cibles, ils utilisent tous les réseaux sociaux. Ainsi, pour rendre la Capitale propre, certains jeunes ont créé des noms de page "Selfi ordures", ou encore "Conakry Saine et Propre". Ou d’autres, comme Mohamed, sillonnent les quartiers de...
(Jeune Afrique 27/03/17)
À la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) depuis début 2016, l’ancien ministre béninois du Développement estime que le Maroc et la Tunisie peuvent être des partenaires privilégiés de cette zone sans en devenir pour autant membres à part entière. Jeune Afrique : Confirmez-vous que, comme le Maroc, la Tunisie a fait une demande d’adhésion à la Cedeao ? Marcel Alain de Souza : Oui. C’est d’abord le ministre tunisien de la Coopération internationale...
(L'Equipe 25/03/17)
En reconstruction après le fiasco de la CAN 2017, le Gabon a seulement pu arracher le nul en Guinée lors d'un amical (2-2). Organisateur de la CAN il y a deux mois, mais éliminé dès la phase de groupes, le Gabon est en phase de reconstruction. Ce vendredi, il a arraché un nul en Guinée, après un joli match (2-2). Le Bordelais Kamano a ouvert le score pour les locaux. Juste avant la pause, Bouanga (Tours) a égalisé grâce à...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Après sept ans de cavale, Aboubacar Sidiki Diakité a été extradé vers son pays. Un espoir pour tous ceux qui attendent que soient jugés les auteurs présumés du massacre du 28 septembre 2009. Il est un peu plus de 19 heures, ce dimanche 12 mars, lorsque le commandant Aboubacar Sidiki Diakité, dit « Toumba », foule le tarmac de l’aéroport de Conakry. Au pied de la passerelle de l’Airbus A330-300 de Brussels Airlines, en provenance de Dakar, une escouade des...
(Guinee7 24/03/17)
Dans le cadre de la réforme de la police au service des citoyens, les Journées d’information et de partage d’expérience sur la police de proximité dans les communes de Kaloum et Dixinn ont été lancées mercredi dernier à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Dans son discours de bienvenue, le recteur de l’université Gamal Abdel Nasser, Dr Doussou Lancinet Traoré estime qu’‘‘un accent particulier doit être mis sur la lutte contre la délinquance et les travers sociaux ainsi que les...
(RFI 23/03/17)
Après Wroclaw en Pologne, Conakry se prépare à reprendre le flambeau. Dans un mois, jour pour jour, la première ville guinéenne deviendra la capitale mondiale du livre désignée par l'Unesco, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Pour l’instant, les préparatifs démarrent timidement. Quelques affiches éparses dans la ville, quelques évènements au programme. Parmi ces évènements : le concours des petits champions de la lecture.
(La Tribune 21/03/17)
D'après le Fonds monétaire international, l'économie guinéenne fait des progrès considérables. Les perspectives sont bonnes à moyen terme avec une croissance prévisionnelle moyenne de 5% sur la période 2017-2020. Cette progression ne couvre pourtant pas tous les pans de l'économie laissant le secteur tertiaire à la traîne. L'économie guinéenne est en regain d'énergie. Elle se redresse, c'est ce qu'a constaté la représentation du Fonds monétaire internationale (FMI) en Guinée. A en croire les chiffres de cette représentation, les perspectives économiques pour le pays à moyen terme, sont très bonnes avec une moyenne de croissance par rapport au PIB prévue de 5% entre 2017 et 2020.
(RFI 21/03/17)
Le ministre de la Justice et celui des droits de l'homme guinéens sont ce mardi devant le Conseil des droits de l'homme des Nations unies pour faire un point d'étape sur les réformes entreprises à Conakry pour réformer l'appareil judicaire et mettre un terme à l'impunité récurrente en Guinée. A cette occasion, la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme, l'organistion guinéenne des droits de l'homme et l'ONG « Mêmes droits pour tous » publient un rapport intitulé « Justice, réconciliation et réformes législatives ». Rapport équilibré qui souligne notamment les avancées entreprises ces dernières années.
(RFI 18/03/17)
On parle énergie solaire cette semaine dans l'Afrique en marche, avec l'entreprise Energie du Ciel Guinée. Lancée l'année dernière, cette jeune pousse produit et vend des kits solaires pour l'éclairage domestique et la recharge de téléphones portables. Ces kits sont destinés aux populations rurales. Leur spécificité ? Leur régulateur électronique est composé de matériaux recyclés.
(Guinee Actu 17/03/17)
L'INIDH a saisi la Cour constitutionnelle le mardi 7 Mars dernier pour l'inconstitutionnalité du nouveau code électoral, après avoir été saisie à son tour, par plusieurs entités dont le Front National pour la Défense des Droits des Citoyens. Cette entité créée au lendemain de la signature des conclusions issues du dialogue politique du 12 Octobre 2016, a animé une conférence de presse le 9 Mars pour expliquer les raisons de son recours par rapport à « l'inconstitutionnalité » de cette...
(RFI 16/03/17)
Extradé en Guinée le 12 mars et aussitôt écroué, Toumba Diakité a été inculpé mardi 14 mars par la justice guinéenne, a-t-on a appris dans un communiqué publié mercredi. Aboubakar Sidiki Diakité, l'ancien l'aide de camp de Moussa Dadis Camara, est notamment poursuivi pour des faits de meurtres, de viols, de pillages, d'incendies volontaires, de vols à main armée, de tortures, d'enlèvements, de séquestrations ou encore d'agressions sexuelles. Le 28 septembre 2009, au moins 157 personnes avaient été tuées et...
(Jeune Afrique 16/03/17)
Mamadou Oury Diallo est chirurgien. Il est l’un des survivants guinéens de l’épidémie d'Ebola qui a frappé l'Afrique de l'Ouest entre fin 2014 et début 2016. Victime d’ostracisme après sa guérison, il a dû quitter le service hospitalier dans lequel il travaillait. Il est désormais secrétaire général du Réseau national des survivants d’Ebola en Guinée. J’ai contracté la maladie le 5 mars 2015 à l’Hôpital national Ignace Deen, dans le centre administratif et des affaires de Kaloum, à Conakry, par le simple contact d’un patient non détecté au centre de tri. Contrairement à moi, lui n’a pas survécu.
(RFI 15/03/17)
C'est un verdict clément que le tribunal militaire permanent de Conakry a prononcé hier mardi contre trois des quatre militaires accusés de délits d'incitations à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline et de révolte. Le quatrième accusé, en fuite, a lui été condamné par défaut. Dans son réquisitoire le procureur militaire a requis des peines allant de 5 à 10 ans contre les sous-officiers auteurs des tirs nocturnes dans la nuit du 19 au 20 janvier...
(RFI 15/03/17)
Un enfant a été tué mardi 14 mars à Guéckédou, en Guinée forestière, et quatre autres personnes ont été blessées, a confirmé le préfet. C’est le bilan de graves incidents qui ont éclaté à l'annonce de la condamnation de l'ancien maire de la ville de Koundou, Désiré Koundouno, qui avait refusé d'entrer au RPG, le parti du président Alpha Condé, avant d'être démis de ses fonctions. Il a été condamné mardi à trois ans de prison ferme pour détournement de...
(RFI 14/03/17)
Il n'avait pas envie de rentrer au pays, mais c'est chose faite. Après sept ans de cavale, Aboubacar Sidiki Diakité, alias «Toumba», a bel et bien été extradé hier soir, 12 mars, de Dakar. Ce militaire guinéen était recherché pour le massacre d'opposants dans le stade de Conakry le 28 septembre 2009 où au moins 157 personnes avaient été tuées, selon une commission d'enquête de l'ONU et une centaine de femmes violées. «Toumba» Diakité est désormais à la prison de Kaloum. De l’aéroport de Conakry jusqu’à la prison centrale du centre-ville, Aboubacar Sidiki Diakité a été transféré sous haute surveillance.
(Dw-World 14/03/17)
L'extradition à Conakry du militaire guinéen Aboubakar Sidiki Diakité, recherché pour le massacre d'opposants en 2009, est "un grand pas vers un procès" dans ce dossier, selon des ONG de défense des droits de l'homme. En Guinée, c'est un nouveau feuilleton qui s'ouvre dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009. Depuis hier, Aboubacar Diakité alias Toumba est officiellement entre les mains de la justice guinéenne. L'ancien aide de camp qui avait tiré sur le chef de la junte...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Le lieutenant Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba a été extradé de Dakar vers Conakry dimanche soir. Cet ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara avait été interpellé en décembre 2016 par les services de sécurité sénégalais, après sept ans de cavale. « Effectivement, Toumba Diakité a bien été extradé. Il est arrivé à l’aéroport menotté », a confirmé à Jeune Afrique un travailleur de l’aéroport de Conakry. Poursuivi pour sa participation présumée dans le massacre du 28 septembre 2009 qui avait fait 150 morts selon des organisations de défense des droits de l’Homme, Aboubacar Sidiki Diakité aurait aussitôt été placé en détention à la Maison centrale de Conakry...
(RFI 13/03/17)
Recherché et inculpé par la justice guinéenne d'assassinat, de complicité d'assassinat, de meurtre, de complicité de viols en réunion, de séquestration, etc, le commandant Aboubacar Sidiki Diakité, alias Toumba, a été extradé dimanche soir 12 mars vers son pays, la Guinée, par la justice sénégalaise. Toumba Diakité est arrivé peu avant 19h30 à bord du vol régulier de Bruxelles Airlines, il a été récupéré juste au bas de la passerelle par une équipe mixte des forces de l’ordre et escorté...

Pages