Samedi 19 Août 2017
(Guinee Live 17/04/13)
Inassouvie de l’échec du dialogue politique mort-né, le refus de l’exécutif de jouer à l’apaisement ainsi des propos incohérents du porte parole du gouvernement, Albert Damantang Camara dans les différents médias, l’opposition guinéenne regroupée au sein du collectif, de l’ADP, du CDR et du FDP entend reprendre la rue dans jeudi, 08 avril 2013, histoire de protester contre la date du 30 juin indiquée par le Président Alpha Condé pour la tenue des législatives en Guinée. Elle l’a fait savoir cet après-midi samedi, 13 avril 2013 à l’occasion d’une conférence de presse qu’elle a animée à la maison de la presse de Coléah dans la commune urbaine de Matam. Selon le porte parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, Président de l’Union...
(Guinee Actu 17/04/13)
Les Etats-Unis soutiendraient-ils l’attitude cavalière que le président Alpha Condé cherche à imposer à son opposition en fixant unilatéralement la date des élections législatives ? Cette question, beaucoup se la posent depuis que le nouvel ambassadeur américain en Guinée se laisse aller à certains types de déclarations par rapport à la crise politique guinéenne. Et c’est ce qu’il vient de faire de nouveau après le décret diffusé le samedi dernier. Dans cette dernière déclaration, le diplomate américain semble plutôt se ranger dans le camp du gouvernement. En effet, à l’image de la position des autorités guinéennes, la diplomatie américaine semble ne pas établir un lien de cause à effet entre la tenue du dialogue politique et la poursuite du processus...
(Jeune Afrique 16/04/13)
Désormais fixées au 30 juin par le président Alpha Condé, les législatives en Guinée-Conakry ont été reportées à plusieurs reprises depuis 2011. Mais l’opposition estime que les conditions ne sont toujours pas réunies pour que le scrutin se tienne de manière transparente. Coup de projecteur sur les obstacles qui perturbent le processus électoral. Lire l'article sur http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130415185124/guinee-conakr...
( 16/04/13)
Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon a nommé son représentant en Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, pour servir de facilitateur dans le difficile dialogue entre le gouvernement guinéen et son opposition. Nommé dimanche par Ban Ki Moon, pour représenter les Nations unies au sein du comité de facilitation, Saïd Djinnit n’aura certainement pas la tâche facile. La convocation des électeurs le 30 juin sans consultation préalable de l'opposition "met un terme à la détente du climat politique et compromet définitivement le dialogue qui était en train de s'amorcer entre le gouvernement et l'opposition", a déclaré dimanche Aboubacar Sylla, porte-parole de l'opposition. Un décret signé du président Alpha Condé fixe la date des élections législatives pour le 30...
(Reuters (Eng) 15/04/13)
par Saliou Samb CONAKRY (Reuters) - Les élections législatives auront lieu le 30 juin en Guinée, pour parachever la transition du pays vers la démocratie, selon un décret du président Alpha Condé lu samedi soir à la télévision nationale. Ces élections devaient à l'origine se tenir en 2011 mais elles ont été reportées à plusieurs reprises en raison de désaccords entre le gouvernement et la coalition de l'opposition sur l'organisation du scrutin. Ces législatives sont censées parachever la transition vers un régime civil après le putsch militaire de 2008, et leur tenue pourrait permettre le déblocage de plusieurs centaines de millions de dollars d'aide européenne à Conakry. "Les électeurs sont appelés aux urnes le 30 juin pour les élections législatives",...
(APA 12/04/13)
APA-Conakry (Guinée) Les proches de Dadis Camara préparent activement à N'zérékoré, ville située à plus de 1 000 kilomètres de Conakry, les obsèques de la mère de l’ancien chef de la junte militaire guinéenne décédée au Maroc. Selon des témoins présents sur le terrain, les préparatifs des obsèques prévus dimanche vont bon train. Au quartier Kpoyeba, le domicile familial de Dadis Camara, ainsi qu'à sa résidence située à Gnè-Kpama1, groupements de jeunes et autorités locales mettent les bouchées doubles pour préparer l'accueil des invités. A la résidence de Dadis Camara, où Tonghon Christine sera inhumée, des jeunes de la contrée ont presque fini d'aménager la tombe. Selon d'autres proches, la dépouille mortelle, en provenance du Maroc, est attendue ce vendredi...
(APA 11/04/13)
APA-Conakry (Guinée) En raison de l’absence du pays d’une quinzaine de ministres sur les 30 que compte le gouvernement guinéen, la traditionnelle réunion hebdomadaire du Conseil des ministres programmée ce jeudi sous la présidence du Chef de l’État, Alpha Condé, a été reportée sine die, a appris APA de sources officielles. « Il y avait plus de ministres absents que présents. Donc, le quorum n'étant pas atteint, le Premier ministre a suggéré au Chef de l'État de reporter le Conseil pour la semaine prochaine », a confié à APA un ministre d'Etat guinéen, gardant l'anonymat. Le report du Conseil des ministres en Guinée se justifie d'une part, par le déplacement, pour certains d'entre eux à l'intérieur du pays pour les...
(Xinhua 04/04/13)
CONAKRY (Xinhua) - L'imam de la grande Mosquée de Conakry, Mamadou Saliou Camara, a annoncé jeudi la mobilisation imminente de tous les imams du pays pour des prières destinées à implorer la grâce divine pour une sortie de crise, tout en menaçant de "maudire" aussi ceux qui au sein de la classe politique guinéenne se rendraient à travers leurs actes responsables de "la division" des populations, par des discours et des comportements qui cultivent "la haine et la discorde", a-t-on appris de source officielle. Les chefs religions sont fréquemment appelés par la classe politique à apporter leur grain de sel dans la conduite du processus de transition à son terme. D'ailleurs, la commission provisoire de réconciliation nationale mise en place...
(Xinhuanet 29/03/13)
Les prix des denrées de base, notamment le riz connaissent une augmentation dans les préfectures intérieures, ce malgré une campagne agricole que les autorités compétentes qualifient de "réussie" pour le compte de 2011-2012, a-t-on appris jeudi de sources officielles. C'est ainsi que le kilogramme de riz étuvé est passé de 3000 francs guinéens soit 3 euros à 5000 francs guinéens soit 5 euros, dans le sud de la Guinée, considérée comme le grenier du pays, en matière de production de céréales. Raison invoquée par les milieux agricoles guinéens, "l'achat et le stockage" du gros de la production issue de la dernière campagne agricole par certains opérateurs économiques, en vue de créer une pénurie de riz qui entraînerait du coup la...
(Agence Ecofin 28/03/13)
(Agence Ecofin) - Il y a quelques jours, sept agents de la Société des télécommunications de Guinée (Sotelgui) ont été convoqués à la gendarmerie. Ismael Kaba, le directeur des Réseaux, et six autres collaborateurs étaient accusés par Oyé Guilavogui (photo Guinée News), ministre des Postes et Télécommunications, de vandalisme sur les infrastructures de la Sotelgui et de sabotage économique. Ils ont finalement été libérés après une prétendue « intervention du président de la République ». Tout est parti d’une plainte déposée à la gendarmerie par le ministre des Postes contre le directeur des Réseaux et ses collaborateurs qui ont interrompu des lignes installées sur des kilomètres de conduites souterraines de la Sotelgui, par Sodicaom une entreprise spécialisée dans la pose...
(Fasozine 27/03/13)
Pendant que le délai de retrait des troupes françaises du septentrion malien se rapproche à grands pas, la Mission internationale de soutien au Mali se hâte lentement pour prendre la relève. Pendant qu’on les attend sur le champ de bataille contre les derniers bastions des djihadistes, c’est à Yamoussoukro, dans la capitale politique ivoirienne que les chefs d’état-major se sont retrouvés les 25 et 26 mars. Cette énième réunion qui s’est déroulée en présence du commandant de l’opération française Serval et du conseiller militaire du secrétaire général des Nations unies devrait consacrer la mutation de la Misma en une opération des Nations Unies. Une manière bien subtile de reconnaître l’incapacité des forces de la Communauté des Etats de l’Afrique de...
(Conakry Infos 26/03/13)
L'ancien premier guinéen Kabiné Komara a été élu Haut Commissaire de l'Organisation de mise en valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), en remplacement du mauritanien Mohamed Salem Ould Merzoug, selon le communiqué sanctionnant les travaux de la 15ème Conférence des chefs d’État et de Gouvernement de l'OMVS, tenue lundi à Nouakchott. La conférence a également élu le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz comme président de la Conférence des chefs d’État et de Gouvernement de l'OMVS et Makan Aliou Tounkara, ministre malien de l'Energie et de l'Eau, comme président en Exercice du Conseil des Ministres de l'Organisation. Elle a en outre approuvé des résolutions relatives à la prise en charge de l'aménagement de la route Labé-Tougué-Dinguiraye-Siguiri du SITRAM, à l'électrification de...
(Les Afriques 26/03/13)
La quinzième conférence des chefs d'Etat et de gouvernements de l'OMVS ( Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal ) s'ouvre ce lundi 25 mars à Nouakchott. Les chefs d'état du Sénégal, Macky Sall, de Guinée Conakry, Alpha Condé et du Mali, Dioncounda Traoré prennent part à la solennelle conférence sur invitation de leur homologue mauritanien, Mohamed Abdel Aziz. Un nouveau tournant pour cette institution, il y a trois décennies, dirigée depuis 2002 par le Mauritanien, Mohamed Salem Ould MERZOUG. Décryptage La valse diplomatique: Depuis samedi dernier les délégations ministérielles des pays de l’OMVS se succèdent à Nouakchott (capitale mauritanienne ) pour prendre part à la rencontre préparatoire de la quinzième conférence des chefs d’Etat et de gouvernements...
(Kaba Bachir 19/03/13)
Début mars 2013, de violents affrontements ont eu lieu entre forces de l'ordre et manifestants de l'opposition, à Conakry.C'est une semaine décisive qui commence pour la classe politique guinéenne, ce lundi 18 mars 2013. Le dialogue entre le pouvoir et l'opposition a démarré en fin de semaine dernière mais achoppe toujours sur la question de la nomination d'un médiateur. L'opposition voudrait un médiateur étranger, ce que refuse le pouvoir. Les acteurs politiques doivent trouver un compromis sur le fichier électoral et sur l'opérateur technique sud-africain, chargé de le réviser. Et pour l'instant, après quatre jours de violences début mars et neuf morts, le moins que l'on puisse dire est que la confiance n'existe pas. Il manque un ingrédient principal dans...
( 19/03/13)
La société marocaine Ciment d’Afrique (CIMAF), accélère son extension dans les autres capitales du continent après le lancement des travaux de construction d’une impressionnante usine dans la capitale économique ivoirienne. Dans un entretien accordé à APA lundi à la veille de la visite du Roi Mohammed VI en Côte d'Ivoire, Khalid Iben Khayat, Directeur Général régional de Ciment d'Afrique (CIMAF) a fait remarquer que son entreprise est en pleine "expansion". "CIMAF est une entreprise marocaine appartenant au groupe Séfrioui qui est très dynamique dans le domaine de la cimenterie au Maroc et dans le domaine du logement, principalement, le logement social", a dit M. Iben Khayat en présentant son entreprise. "Après Abidjan en Côte d'Ivoire, nous sommes dans d'autres pays...
(Aminata 19/03/13)
A l’issue de sa rencontre avec les responsables du cadre de dialogue et de concertation, piloté par le premier ministre, Mohamed Lamine Fofana, la mouvance présidentielle est restée sur sa position par rapport à l’opérateur waymark et au vote des Guinéens de l’étranger, les deux principales revendications de l’opposition. La mouvance présidentielle réunie au sein du rpg-arc-en-ciel estime que l’opérateur waymark a été envoyé en Guinée avant l’arrivée du président Alpha Condé. Le groupe de la mouvance présidentielle dirigée par la coordinatrice nationale du rpg-arc-en-ciel, Mme Konaté Hadja Nantou Chérif a égrené dans un document ses préoccupations majeures. Contrairement à l’opposition, la mouvance présidentielle souhaite la mise en place d’un cadre de concertation exclusivement national. S’agissant du vote des Guinéens...
(Le Jour Guinée 18/03/13)
Le ministre guinéen des Mines, Mohamed Lamine Fofana, a présenté aux investisseurs la stratégie de la Guinée en matière de bauxite et d’alumine. Pour renforcer son leadership en production de bauxite et sa filière transformation, la Guinée prévoit de tripler sa capacité de production pour passer de 7% de la production mondiale de bauxite aujourd’hui à 25% à l’horizon 2020. L’annonce a été faite à Miami à la 19ème conférence Bauxite et Alumine, dans le cadre du programme de promotion des investissements « Invest in Guinea ». Depuis janvier, le Ministre Fofana effectue une série de déplacements à l’étranger pour promouvoir le potentiel et l’attractivité du secteur minier guinéen. La Guinée détient deux-tiers des réserves mondiales de bauxite (41 milliards...
(Guinee7 18/03/13)
Les populations de la capitale guinéenne, Conakry, continuent de subir la nervosité du marché, avec une hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, ce malgré le retour au calme observé depuis lundi dernier, après de violents heurts, qui avaient paralysé les activités économiques dans cette cité de près de 2 millions d'habitants. Durant ces événements malheureux, certains marchés ont subi des attaques de la part d'individus non identifiés, qui ont incendié des magasins et emporté par endroit des marchandises. Le chef de l'État guinéen Alpha Condé a demandé aux opérateurs économiques de recenser les dommages que les actes de vandalisme leur ont causés, afin de permettre au gouvernement de se faire une idée de l'ampleur des dégâts causés,...
( 18/03/13)
La production d’électricité en Guinée a enregistré une hausse de 35% l’année dernière, selon un rapport du ministère d’Etat en charge de l’Economie et des finances. La production énergétique a atteint 720.790 mégawattheures en 2012, selon le rapport qui ne dit pas les raisons de cette croissance quelque peu surprenante eu égard aux coupures intempestives constatées dans la capitale guinéenne depuis plus de 5 mois. ‘’Un an plutôt -2011, NDLR- l’EDG a produit 535 270 mégawattheures’’, indique le document. La Société des Eaux de Guinée a également réussi à améliorer sa production avec 59,8 millions de m³ contre 58,8 million de m³ en 2011, d’après le rapport. Dans le domaine des mines, la production de la bauxite a enregistré une...
(Kaba Bachir 18/03/13)
Le gouvernement guinéen s'engage à faire appliquer strictement toutes les "décisions qui sortirons du cadre de dialogue politique permanant", allant dans le sens de l'apaisement sociale et du dénouement de la crise politique actuelle, a déclaré samedi le ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation Alhassane Condé. Au sortir d'une concertation avec les leaders de l'opposition regroupés au sein du Collectif des partis pour la finalisation de la transition, de l'Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) et le Club des républicaines (CDR), M. Condé a annoncé que le gouvernement prendra "ses responsabilités pour la facilitation du dialogue et la matérialisation des recommandations faites par les acteurs politiques guinéens", dans le souci de trouver un équilibre politique...

Pages