Dimanche 24 Septembre 2017
(Le Jour Guinée 30/07/13)
L’affaire d’appel d’offres international sur le Programme de Vérification des Importations (PVI) continue d’alimenter la chronique. Depuis le lancement de cet appel d’offres international, la société française ne dormirait plus tranquille sous ses lauriers. Les raisons? Car les sociétés concurrentes sont de taille : SGS, Cotecna et une troisième société (que nous n’avons pas encore le nom) qui à gagner le contrat de PVI en Côte d’Ivoire contre Veritas. Ces leaders mondiaux dans ce domaine constituent forcément de véritables obstacles à veritas. Face à des géants mondiaux dans le domaine de l’évaluation et de la vérification de la conformité des produits importés, Veritas serait prête à tenter le tout pour le tout pour être retenue par la Guinée dans cet...
(Afrik.com 30/07/13)
Entre la presse privée et le ministre de la Communication, Togba Césaire Kpogomou, ce n’est pas le parfait amour. Et pour cause : la publication du rapport des cahiers de charge et licences des radios et télévisions privées par le ministère, la fermeture de la radio Liberté Fm de N’zérékoré, le refus d’accorder une licence à la télévision Espace TV. Le ministre de la Communication, Togba Césaire Kpogomou et les promoteurs des radios et télévisions privées ne conjuguent pas actuellement le même verbe. Ces derniers demandent même la démission du ministre. Ce, après la publication samedi par le ministère du rapport des cahiers de charge et licences des radios et télévisions. « 61 agréments ont été délivrés par le ministère...
(Guineeconakry.info 30/07/13)
Selon le ministre de la Communication,le décret de libéralisation de l’espace audiovisuel a été accompagné d’un arrêté d’application et de cahiers de charge dont les objectifs sont entre autres : promouvoir le pluralisme de la presse,la liberté d’expression qui sont des gages certains de l’Etat de Droit et de la Démocratie,promouvoir la promotion de l’emploi jeunes au niveau de ces Radios et Télévisions privées avec un salaire de base permettant aux journalistes, techniciens et autres travailleurs d’accéder à une vie meilleure.‘’C’est pour cette raison, depuis la publication de ce Décret, 61 agréments ont été délivrés par le ministère en charge de la Communication, dont 6 pour les télévisions privées, 34 Radios Commerciales, 21 Radios Communautaires. Les observateurs et les acteurs...
(Le Jour Guinée 30/07/13)
Le Premier Secrétaire de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Guinée, Ervin Massinga a effectué une visite à N’Zérékoré le 25 Juillet dans le but de transmettre les condoléances et la compassion des Etats-Unis aux victimes des récentes violences qu’a connu cette ville. A cet effet, M. Massinga a rencontré les autorités locales, les responsables de la sécurité, les leaders religieux et les membres de la société civile. A tous, il a exprimé le soutien des Etats-unis dans leurs efforts pour restaurer le calme et garantir la sécurité des personnes et des biens. ‘’Je voudrais remercier tout particulièrement les médecins, les administrateurs des hôpitaux, les infirmiers, la croix rouge et les volontaires qui n’ont ménagé aucun effort pour venir en aide...
(Guinée News 30/07/13)
Le motif de sa présence sur la liste nationale de l’UFDG, sa réponse à Bah Oury, vice-président de l’UFDG, la tenue des élections législatives le 24 septembre sont entre autres les sujets abordés dans cette interview que le désormais nouveau directeur de campagne de l’alliance UFDG et porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla a accordée à votre quotidien. Guinéenews : Qu’est ce qui a motivé votre présence sur la liste nationale de l’UFDG alors que vous avez votre parti politique ? Ou alors c’est parce que vous voulez confirmer la thèse de vos détracteurs qui disent que votre parti l’UFC est une coquille vide. Aboubacar Sylla : Je commencerai par dire que les listes communes des partis politiques sont monnaies courantes...
(Tam-tam Guinee 30/07/13)
Suite aux violences inter-ethniques qui ont opposé récemment Koniankés et Guerzés à N’zérékoré et Beyla, en Guinée forestière, la coordinatrice nationale du RPG Arc-en-ciel Hadja Nanténin Chérif Konaté, à la tête d’une forte délégation du parti au pouvoir et du gouvernement, s’est rendue sur le terrain. Objectifs : exprimer sa compassion aux victimes et dire également son mécontentement vis-à-vis des actes de barbarie enregistrés dans cette partie sud de la Guinée. Aussitôt arrivée à N'zérékoré, Hadja Nantou et sa suite ont directement rendu visite au patriarche vieux Hazali Zegbélémou, qui s’était réfugié dans un réceptif hôtelier de la ville. Là, Hadja Nantou, visiblement meurtrie et attristée par ces douloureux événements, a présenté les condoléances aux familles éplorées et souhaité prompt...
(Kaba Bachir 30/07/13)
L'union des radio et télévision libre de Guinée n'est plus en odeur de sainteté avec le patron du département de la communication, Césaire Togba KPOGOMOU. Le bureau de l'union et particulièrement son président Aboubacar Yacine DIALLO a eu droit au savon de la part du ministre. Monsieur Césaire, en effet lors d'une conférence de presse a accusé les promoteurs de radios et télé privées de se livrer à de multiples dérapages. La réaction ne s'est pas fait attendre. "Les membres de l'Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée URTELGUI sont conviés à une assemblée générale extraordinaire, le samedi 3 août 2013, à l 13 heures, à la Maison de la presse" lit on dans un courrier signé par Boubacar...
(Le Jour Guinée 30/07/13)
Si l’audition du ministre de la Sécurité présidentielle dans l’affaire massacre du 28 septembre 2011 a été reportée sine die le 4 juillet passé, il y a de quoi. En fait, de par la teneur de ce communiqué publié par le CADRE, on peut déduire que tout s’est joué lors de la première journée de l’audition du ministre lieutenant-colonel Claude Pivi dit Coplan par le pool des juges d’instruction à la Cour d’Appel de Conakry. Tenez ! « Après les tragiques évènements du 28 septembre 2009, le Congrès Africain pour la Démocratie et le Renouveau s’est réjoui de constater que le gouvernement Guinéen avait pris ses responsabilités pour mettre en place un pool de juges chargé du dossier. Le passage...
(Aminata 30/07/13)
Des émeutes ont éclaté tôt ce mardi matin à Bambéto, a appris Aminata.com de sources concordantes. Les jeunes en colère protestaient contre le manque d’électricité dans leurs quartiers. Pour se faire entendre et comme de coutume, ils ont barricadé la routé et empêché la circulation. Aux dernières nouvelles, la situation est redevenue calme mais la circulation reste toujours coupée. Des témoins affirment n’avoir vu ni de pneus brûlés ni une présence policière sur les lieux. Ce pendant des tas de cailloux jonchent la chaussée, nous confirment plusieurs sources. Des loubards particulièrement remontés font régner leur loi et se dépouillent tout passant à leur portée. Faut-il indiquer que la capitale guinéenne souffre d’un manque d’électricité depuis plusieurs mois. Des quartiers entiers...
(Kaba Bachir 30/07/13)
Très tôt ce matin, des jeunes en colère sont descendus dans les rues, sur l'axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, pour exprimer leur mécontentement face à la rareté du courant électrique dans leurs quartiers, a -t- on constaté sur place. Les citoyens des quartiers Hamdallaye et Bambéto se sont réveillés ce mardi par des manifestations de rue suite à la rareté du courant électrique dans leurs quartiers. C'est aux environs de 6 heures que des jeunes en colère se sont regroupés pour barricader la route et brûler de pneus, sur l'axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, bloquant ainsi la circulation au moment où certains travailleurs recherchaient à rallier leurs lieux de travail. Au moment où nous quittions les lieux (8h GMT), la circulation n'était pas rétablie et on...
(Aminata 30/07/13)
Des sources concordantes, les populations de la ville de Kankan la capitale de haute Guinée sont confrontées depuis une vingtaine de jours à une pénurie d’eau potable. Selon nos informations, les robinets de la société des eaux de Guinée(SEG) depuis le 18 juillet dernier. A en croire un communiqué de la SEG diffusé sur les antennes de la radio rurale locale, l’arrêt de la desserte en eau serait dû à une panne technique sur ses installations de pompage au fleuve Milo. « Cette panne qui n’a que trop duré plonge les milliers d’abonnés de cette société à d’innombrables difficultés. Actuellement les populations font la queue devant les puits et forages disponibles dans leur localité. Heureusement qu’en cette période l’hivernale, tous...
(L'Expression (alg) 30/07/13)
Ces internationaux algériens se trouvent bien dans une situation qui risque de leur jouer de mauvais tours sur le plan psychologique. Certains joueurs internationaux algériens sont quelque peu perturbés dans leurs clubs respectifs où ils sont annoncés pour un éventuel départ, sans pour autant que leur situation ne soit claire. Le point de leur situation respective: le cas qui a fait couler beaucoup d'encre et qui le fait d'ailleurs toujours, est celui de l'international algérien Ryad Boudebouz qui, bien avant le mercato était annoncé partant de Sochaux. Annoncé dans plusieurs clubs, le Sochalien ne voit rien de concret. D'ailleurs, il y a une semaine, le président du FC Sochaux, Laurent Pernet a confirmé l'intérêt de l'Inter Milan pour l'international algérien...
(Xinhua 29/07/13)
L'insuffisance des moyens financiers nécessaires pour l'organisation des élections législatives prévues le 24 septembre 2013 risque de causer un préjudice sérieux à l'évolution normale du processus électoral guinéen très attendu, sans véritable succès à la satisfaction de parties prenantes engagées dans cette bataille législative. Selon les estimations faites récemment par le département des opérations de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le budget prévisionnel pour l'organisation sans faille du scrutin législatif projeté autour de 12 millions de dollars, l'Etat guinéen n'a débloqué que 2 milliards de francs guinéens, soit 285 milles dollars. Ce qui signifie qu'il y a une nécessité urgente de combler le gap financier de 80 milliards francs guinéens, soit 11,4 millions de dollars, avec la clémence et...
(Kaba Bachir 29/07/13)
La révision complémentaire des listes électorales a pris fin samedi 27 juillet dernier, conformément à l'accord global issu du dialogue politique inter-guinéen et au chronogramme élaboré par la CENI. Mais ces opérations ont connu quelques difficultés techniques et des retards enregistrés au niveau des certaines Commissions Administratives de Révision des Listes Electorales (CARLE) à Conakry et à l'intérieur du pays. Ceci, à cause soit, du manque des consommables ou le débrayage des délégués des partis politiques qui ont exigé le payement de leur prime. Une situation qui remet un doute sur la fiabilité du fichier électoral qui sera élaboré à cet effet. C'est pour toutes ces raisons que l'opposition, a demandé un prolongement des cinq jours supplémentaires des opérations de...
(Guineeconakry.info 29/07/13)
A moins de 60 jours de la date fatidique de la tenue des élections législatives censées mettre fin à la transition en Guinée, la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, traverse, une des crises les plus importantes du processus en cours. Situation due essentiellement à la rareté des ressources financières pour le déroulement normal du chronogramme, et qui s’explique par le retard accusé notamment par la communauté internationale dans le décaissement des fonds nécessaires à l’organisation du scrutin tant attendu.En attendant le dénouement heureux, les acteurs politiques retiennent leur souffle, tout en ayant les regards braqués sur l’organe en charge des élections, dont l’attitude fait planer un véritable doute sur le processus en cours dont la conséquence immédiate sera un nouveau...
( 29/07/13)
La conjoncture économique mondiale couplée à celle au niveau nationale du fait du retard dans l'organisation des élections législatives a poussé le gouvernement à revoir le niveau de ses dépenses. Entre janvier et avril, le gouvernement a dû réduire ses dépenses totales d’au moins 6,4%. Conséquences, les investissements sur ressources propres projetés ont été durablement touchés, enregistrant avec une baisse de 10,7%. Signe que les recettes ont drastiquement chuté, les douanes ont enregistré sur les quatre premiers mois de l’année, 5.765,24 milliards de francs guinéens en importation, contre 5.984,94 milliards de francs guinéens sur la même période en 2012. A l’exportation, les services douaniers ont enregistré aussi une baisse inquiétante à 3.466,91 milliards cette année. Dans un rapport publié par...
(Kaba Bachir 29/07/13)
Lors que la de la radio liberté FM N'zérékoré a été fermée récemment sur injonction du ministre de la communication et sans l'avis du conseil national de la communication, nombreux sont ceux qui se sont interrogés sur le fondement juridique de cette décision. Pendant 72 heures environ, la station est restée muette. Pendant que la région s'embrasait. Césaire Togba KPOGOMOU, selon ses explications, avait estimé que la radio locale contribuait à raviver la tension. "Il fallait arrêter les émissions. Si on donnait cette liberté à Liberté fm de faire le décompte macabre, ce serait plus grave et irresponsable de ma part. Donc dans cette situation de belligérance armée à relent ethnocentrique, il fallait mettre fin à ce qui était la...
(Le Jour Guinée 29/07/13)
L’affaire d’appel d’offres international lancé par le gouvernement dans le cadre du programme de vérification des importations n’a pas fini de livrer ses secrets. Et pour cause? Annoncé à Conakry pour le 26 juillet dernier, pour la signature imminente du contrat avec le gouvernement dans le cadre du programme de vérification des importations (PVI), le directeur Afrique de la société Veritas, M. Eric Sabatier n’a pas effectué le déplacement. Il y a un changement de programme à la dernière minute, a-t-on appris. En effet, en lieu et place du directeur Afrique de la société, c’est son directeur adjoint, un certain M. Tibault, qui a été finalement désigné et dont l’arrivé était annoncée à Conakry à la précédente date. Il faut...
(Aminata 29/07/13)
95 morts, 300 blessés, mosquée et église saccagées, populations déplacées, tel est le bilan provisoire des dernières violences survenues du 16 au 18 juillet à N’Zerekoré dans le Sud-Est de la Guinée. Comme toujours, les « si-citoyens » guinéens ont fait preuve d’une indignation sélective. Des déclarations et autres communiqués sont signés et publiés par des coordinations régionales, coordinations des sages de la Forêt, des jeunes forestiers, de la diaspora forestièr pour dénoncer les violences dites inter-communautaires survenues en Forêt. Pour ces groupes , la Foret est une personne physique, enfin une femme politique qui a des enfants que l’on nomme les « forestiers ». Ce qui est frappant en Guinée, c’est qu’on utilise les appellations ethniques sans s’interroger sur...
(Aminata 29/07/13)
Ce matin et au moment où nous mettions ces info en ligne, des marcheurs composés essentiellement d’élèves-maîtres des écoles normales d’instituteurs sont dans la rue pour exiger leur recrutement à la Fonction publique. Cette foule est actuellement massée devant le portail de la présidence de la République. Sur une banderole, les manifestants demandent « pourquoi former et abandonner ? Nous demandons notre engagement à la Fonction publique ». Depuis la proclamation des résultats sur le recrutement des enseignants au compte de l’enseignement pré-universitaire en début juillet, plusieurs dizaines de milliers d’élèves-maîtres certifiés de l’ISEEG et de l’ENI continuent de manifester pour demander leur engament à la Fonction. D’après un des manifestants contacté par Aminata.com « on nous avait dit que...

Pages