| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(Le Monde 13/04/17)
En visite à Paris, le chef de l’Etat guinéen livre ses ambitions pour l’Union africaine, dont il assure la présidence tournante. Le président guinéen, Alpha Condé, a été élu en début d’année à la présidence tournante de l’Union africaine (UA), où il succède au Tchadien Idriss Déby Itno. De passage à Paris, où il effectuait une visite d’Etat, ce panafricaniste convaincu présente les réformes qu’il entend mener à la tête de l’organisation continentale, axées autour d’une plus grande intégration politique et économique de l’Afrique et d’une autonomisation vis-à-vis des anciens colonisateurs et des grandes puissances. Votre arrivée à la présidence de l’UA coïncide avec le retour du Maroc dans cette organisation, après trente-deux ans d’absence. Comment l’UA a-t-elle digéré cet...
(Vision Guinée 13/04/17)
En visite officielle à Paris, le président Alpha Condé a accordé un entretien à nos confrères de Libération. Le chef de l’Etat interrogé sur un éventuel nouveau mandat présidentiel n’a pas souhaité se prononcer sur le sujet. A la question de savoir si son second mandat sera-t-il le dernier, Alpha Condé de rétorquer : “Arrêtons avec cette vision dogmatique de savoir si la bonne chose est un, deux ou trois mandats. Ça dépend de chaque pays et de la volonté de son peuple”. Le numéro un de la Guinée d’enfoncer le clou : “Nous ne voulons plus que l’Occident nous dicte ce que nous devons faire. Les pays développés, on ne leur pose pas la question !” “Est-ce qu’on pose...
(Youtube 13/04/17)
 
00:00
Alpha Condé à Paris : "Notre objectif, tourner la page à la Françafrique"
(RFI 13/04/17)
Alpha Condé est en visite d'Etat à Paris. Le Président guinéen parle sans tabou de ses candidats préférés à l'élection française et de plusieurs autres sujets sensibles, comme son avenir politique ou de la grave crise en République démocratique du Congo. Le chef de l'Etat guinéen, président en exercice de l'Union africaine, est l'invité de RFI.
(Vision Guinée 13/04/17)
Depuis lundi, le président Alpha Condé est à Paris dans le cadre d’une visite d’Etat. Mardi, le numéro un guinéen a eu un tête-à-tête avec François Hollande, son homologue français, qui s’apprête à quitter l’Elysée à la suite d’un mandat de 5 ans. Le chef de l’Etat guinéen a mis à profit son séjour pour enchainer les interviews avec des médias français. Mardi, il a reçu des journalistes dans un hôtel de luxe de la capitale française. Au micro du journal Libération, Alpha Condé s’est prononcé sur le massacre du 28 septembre 2009 qui a couté la vie à au moins 150 manifestants et plus d’une centaine de femmes violées. A la question de savoir si le procès sur ledit...
(Vision Guinée 13/04/17)
Il assume ses propos et les a repetés à l’Elysée lors de sa visite d’Etat en France. Pour Alpha Condé, président de la République et président en exercice de l’Union africaine, l’Afrique a décidé d’être majeure. Lors d’un diner organisé mardi à son honneur à l’Elysée, le chef de l’Etat guinéen, qui estimait quelques jours plutôt que ses propos d’Abidjan ont été mal compris, a indiqué que l’Afrique ‘’ne veut plus qu’on vienne à notre secours après 50 ans d’indépendance’’. Au sein de l’Union africaine, détaille-t-il, ‘’nous avons décidé que désormais les problèmes africains doivent être réglés par des africains. Nous devons être des Etats majeurs et avoir une coopération d’égal à égal sur la base d’intérêts réciproques avec la...
(Youtube 13/04/17)
 
00:00
Le président guinéen, Alpha Condé, en visite d'État dans l'Hexagone, s'est exprimé sur le bilan de la politique de François Hollande en Afrique, la situation sécuritaire sur le continent, et la CPI lors d'une interview accordée à France 24.
(Financial Afrik 13/04/17)
Elle a remplacé robes de soirée et talons pour une blouse et des bottes de chantier. La Guinéenne Tiguidanké Camara est passée du luxe des podiums à la boue des mines, en devenant la première femme propriétaire d’une firme minière en Afrique de l’Ouest. À Guingouiné, petit village forestier de la région des 18 Montagnes de l’Ouest ivoirien, elle dirige une équipe de dix personnes – géologues et ouvriers – qui prospecte le sol à la recherche d’or et descend aussi elle-même dans une mare boueuse pour en extraire des échantillons destinés au laboratoire de recherche. «Quand j’étais mannequin, j’ai défilé pour des bijoutiers. Ils ont des licences en Afrique qui leur fournit leurs pierres précieuses», explique, au milieu des...
(RFI 12/04/17)
Le président français a accueilli chaleureusement mardi 11 avril à l’Elysée son homologue guinéen, Alpha Condé. François Hollande s'est aussi félicité des bonnes relations entre Paris et Conakry, qui ont jadis été «tumultueuses». Mais il n’a pas été uniquement question de la Guinée. Cette visite d’Etat est à la fois une première et une dernière. La première visite d’Etat d’un président guinéen en France. La dernière visite d’Etat organisée sous François Hollande. Paris a donc déroulé le tapis rouge pour Alpha Condé, le président de la Guinée, mais aussi le président en exercice de l'Union africaine.
(RFI 12/04/17)
Le drapeau rouge, jaune, vert flotte sur les Champs-Elysées à Paris, ce mardi 11 avril, pour la visite officielle d'Alpha Condé en France, la première d'un chef d'Etat guinéen depuis 35 ans. Alpha Condé est l'invité d'honneur de François Hollande pendant 48h. Le président français, qui termine son mandat dans quelques semaines, a souligné la portée symbolique de cette rencontre. Car les relations entre Paris et Conakry, qui a proclamé son indépendance dès 1958, ont longtemps été « tumultueuses », a-t-il rappelé. « La France n’intervient pas pour gérer ses propres intérêts, assure François Hollande. Elle a à faire valoir la qualité de ses entreprises. La France n’intervient pas pour faire infléchir ou faire changer des règles politiques ou des...
(Xinhua 12/04/17)
PARIS, (Xinhua) -- A l'occasion de la visite d'État à Paris du président guinéen Alpha Condé, président en exercice de l'Union africaine et président du Conseil d'administration de l'Initiative africaine pour les énergies renouvelables, plusieurs accords de coopération bilatérale dans le domaine de l'énergie et de l'environnement pour la Guinée, ont été signés ce mardi en présence du chef de l'État français et de la ministre française de l'Écologie et présidente de la COP21 Ségolène Royal. "Plusieurs de ces accords font suite à la déclaration d'intention bilatérale signée par Ségolène Royal avec le ministre guinéen de l'Energie et de l'Hydraulique, à l'occasion de sa dernière visite à Conakry le 4 mars dernier, en marge du Conseil d'administration de l'Initiative africaine...
(Financial Afrik 12/04/17)
L’organisation humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF) lance aujourd’hui une large campagne de vaccination contre la rougeole à Conakry, en collaboration avec le ministère de la Santé guinéen. Depuis le début de cette année, 3468 cas ont été confirmés et 14 décès ont été recensés suite à la rougeole dans tout le pays. Conakry et Nzérékoré sont les préfectures les plus affectées. La vaccination de routine en Guinée a été drastiquement réduite durant l’épidémie Ebola en 2014-2015, suite à l’allocation des ressources et de l’attention à la gestion de l’épidémie Ebola mais également en raison de la peur : les personnes sont restées à l’écart des centres de santé, les activités de vaccination ont été suspendues à cause des grands...
(AFP 12/04/17)
Des ailerons de requins, espèce protégée, ont été retrouvés à bord de deux navires chinois arraisonnés lors d'une récente opération de surveillance de la pêche illicite dans les eaux guinéennes, ont annoncé l'ONG Greenpeace et les autorités de Conakry. Le navire de Greenpeace "My Esperanza" a mené en février une campagne de surveillance de la pêche illégale dans les eaux de six pays d'Afrique de l'Ouest (Cap-Vert, Mauritanie, Guinée-Bissau, Guinée, Sierra Leone et Sénégal), conjointement avec les agents des services compétents des Etats concernés. En Guinée, trois agents du Service national de surveillance de pêche (CNSP) ont embarqué pendant une semaine à bord du bateau de Greenpeace, a indiqué à l'AFP mardi soir le directeur du CNSP, Demba Guissé. "Ce...
(La Tribune 12/04/17)
Dans quelques semaines, le président français François Hollande va clore son premier et unique mandant. Les adieux ont déjà commencé et les chefs d’Etats Africains ne sont pas en reste. Ils se bousculent d'ailleurs devant la porte de l’Elysée. Alpha Condé est arrivé à Paris ce lundi pour une visite officielle de 48h. Une première depuis 35 ans. Il est rejoint ce mardi 11 avril, par le président Mauritanien Mouhamed Ould Abdel Aziz et les 13 et 14 de la même semaine, ça sera au tour de Marck Christian Kaboré, le chef d'Etat Burkinabé, de faire ses derniers adieux à Hollande. Cependant, ces trois visites officielles dans la même semaine sous l'initiative du tombeur de Nicolas Sarkozy ne seront pas...
(Autre média 12/04/17)
Le président du groupe parlementaire libéral-démocrate, Dr Fodé Oussou Fofana, et vice-président de l’UFDG, est monté au créneau, pour exprimer sa déception, suite au tête-à-tête Alpha Condé- Cellou Dalein Diallo, qui n’aurait pas accouché grand-chose. « Que M. Alpha Condé accepte de s’inspirer des pays voisins. Au Sénégal, en Côte d’ivoire, au Niger, au Burkina Faso, les élections sont organisées à date. Le cycle électoral est respecté. Là-bas, ils n’ont pas besoin de manifester pour organiser les élections. Quand les députés ou les maires sont élus, on sait quand leur mandat finit et quand les futures élections auront lieu. Trois mois auparavant, la classe politique prépare les nouvelles élections et le pays passe au développement. Même la Gambie, qui vient...
(AFP 11/04/17)
Le président François Hollande a rendu hommage à l'Afrique en accueillant chaleureusement mardi à Paris son homologue guinéen Alpha Condé, également président en exercice de l'Union africaine (UA). "C'est la dernière visite d'Etat que j'organise et je souhaitais que ce soit à la fois pour Alpha Condé, pour la Guinée, et pour l'Union africaine", a déclaré le chef de l'Etat français dans une forme d'adieu au continent africain, à un peu plus d'un mois de la fin de son mandat. "La France vis-à-vis de l'Afrique n'intervient plus comme une puissance tutélaire. Ce temps-là est terminé. La France n'intervient pas pour gérer ses propres intérêts, elle a à faire valoir la qualité de ses entreprises. La France n'intervient pas pour faire...
(Xinhua 11/04/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Les partis politiques de l'opposition guinéenne exigent l'organisation des élections locales à la base avant la fin du mois de juin prochain, faute de quoi elle va rompre tout dialogue avec le gouvernement et usera de tous ses droits pour se faire entendre. C'est une décision importante prise récemment par les leaders des partis de l'opposition qui accusent le gouvernement d'avoir retardé la tenue des élections locales qui devraient se tenir depuis des années. Joint au téléphone lundi par Xinhua, le député Aboubacar Sylla, porte-parole de l'opposition, a déclaré que le gouvernement n'a fourni aucun effort pour le respect des accords politiques signés le 12 octobre 2016, suite à un dialogue inter-guinéen tenu à Conakry. "Eu égard...
(Jeune Afrique 11/04/17)
Un tribunal de Conakry a condamné vendredi la société de téléphonie Orange Guinée à payer 10,250 milliards de de francs guinéens (1 030 250 euros) à la maison de production Suk’Arts pour « exploitation frauduleuse à des fins commerciales » de la chanson Moumma de l’artiste Khady Diop. C’est un grand pas vers la lutte contre la piraterie des œuvres musicales, se réjouit l’entourage de l’artiste. La bataille judiciaire qui opposait depuis octobre 2016 la maison de production Suk’Arts à Orange Guinée s’est soldée par la victoire de la première. Le Tribunal de première instance de Dixinn, banlieue de Conakry, a dans sa décision reconnu la société de téléphonie coupable « d’exploitation frauduleuse à des fins commerciales » du titre...
(La Croix 11/04/17)
Un vaste essai clinique va être lancé sur 5 000 personnes en Afrique, avec deux vaccins contre la fièvre hémorragique Ebola. L’un d’eux a déjà montré une efficacité très prometteuse dans un précédent essai en 2015. Quelle stratégie devra être mise en œuvre si une nouvelle épidémie du virus Ebola se déclare en Afrique ? Et surtout, comment devront être utilisés les futurs vaccins ? Ces questions sont au cœur d’un vaste essai clinique qui va bientôt être lancé en Afrique de l’Ouest, sévèrement...
(Jeune Afrique 11/04/17)
Le procureur de la République du tribunal de première instance de Mafanco, en banlieue de Conakry, a requis vendredi 7 avril 18 mois de prison avec sursis et 500 000 francs guinéens d’amende contre le célèbre prédicateur Mamadou Taibou Bah. Il est poursuivi pour escroquerie. Ouvert en mars dernier, le procès pour escroquerie intenté par le spécialiste des opérations de change Thierno Nouhou Diallo, contre le célèbre prédicateur Mamadou Taibou Bah et son épouse, Hafsatou Baldé, suscite intérêt, stupéfaction et compassion à Conakry. Le Tribunal est envahi à chaque audience, notamment par les commerçants de Madina, le plus grand marché du pays situé dans les environs, et lieu de travail de la présumée victime. Montant de l’escroquerie, selon elle :...

Pages